Free Mobile, un an de « bordel »

Stéphane Moussie |
10 janvier 2012, Xavier Niel annonce avec éclat les deux offres de Free Mobile après des mois de ramdam. Free impose le nouveau mètre étalon tarifaire : 2 € pour 1 heure d'appel et 60 SMS ; 19,99 € pour les appels illimités, les SMS/MMS illimités et 3 Go de DATA. « On vient là pour foutre le bordel », déclare malicieusement Xavier Niel à Univers Freebox le lendemain de la conférence de lancement — un keynote qui a pris des tournures de réquisitoire contre les opérateurs en place. Force est de constater un an plus tard que « le bordel » est réussi.



Un marché en pleine mutation



Tour à tour, obligés de s'aligner sur les prix planchers de Free Mobile qui engrange plusieurs millions d'abonnés en quelques mois (4,4 millions au 30 septembre), les opérateurs historiques brandissent la menace de plans sociaux. « Quel paradoxe de voir le propriétaire de Free nier les risques qui pèsent sur l'emploi ! Il est bien l'un des responsables de la situation qui déstabilise profondément un secteur d'avenir, essentiel pour la compétitivité française », estime en juillet Olivier Roussat, le directeur général de Bouygues Télécom.

Le gouvernement organise alors une rencontre pour apaiser les acteurs concernés et quelques idées sans lendemain sont lancées — il est notamment question d'abandonner deux mesures de la loi Chatel : les hotlines gratuites et l'arrêt simplifié d'un abonnement avec 24 mois d'engagement. Entre-temps, Arnaud Montebourg, élu socialiste devenu ministre du Redressement productif, change son discours à propos de Free Mobile. De bonne nouvelle pour le pouvoir d'achat des Français, le nouvel entrant devient une menace pour le marché . « Comment donc avons-nous trouvé le génie de mener la concurrence du marché à un tel point qu’il s’autodétruit ? » s'interroge Arnaud Montebourg dans une attaque virulente à l'encontre de l'ARCEP, l'autorité de régulation des télécoms.



« Le trouble-fête dérange et les polémiques s’enchaînent : conférence de lancement, couverture réseau, contrat d’itinérance, pertes d’emplois de la concurrence, caractéristiques de l’offre, débit Internet, modalités d’achat du mobile… les attaques fusent de toutes parts ! », résume en connaissance de cause Angélique Berge, la directrice de la relation abonnée de Free, à l'occasion du premier anniversaire (via Univers Freebox).

L'opérateur est en effet régulièrement pointé du doigt pour ses problèmes de débits et de connexions. En parallèle, il ne se passe quasiment pas une semaine sans qu'un opérateur ou un MVNO modifie ses offres. Tarifs en baisse, ajouts de minutes d'appels ou de Go de DATA, augmentation des débits... tout est bon pour se montrer le plus compétitif possible face à Free Mobile qui reste toujours très bon marché mais qui souffre d'une mauvaise image en terme de qualité de réseau. Un point sur lequel ses concurrents n'hésitent pas à appuyer, à l'image de SFR.

Publicité SFR d'octobre 2012 - source Actu Neuf


Sauf que Free Mobile n'entend pas se laisser attaquer sur la qualité de son réseau et il le fait savoir dès le mois de mars. Adoptant l'adage « la meilleure défense c'est l'attaque » — dont il s'est fait d'ailleurs la spécialité, preuve en est avec la déclaration de guerre à Google —, l'opérateur indique qu'il « attaquera en justice toute personne dénigrant la réalité de sa couverture ou de ses investissements. »

« Le marché des télécoms n'est pas un Farmville judiciaire ! »



Reflets d'un marché ultra concurrentiel très tendu, les poursuites en justice pleuvent au cours de l'année 2012. En juillet, Free Mobile attaque SFR pour concurrence déloyale, dénonçant les subventions des terminaux comme des crédits à la consommation déguisés. Attendu pour décembre, le jugement du tribunal de Commerce de Paris sera finalement rendu le 28 janvier. De son côté, Bouygues Telecom lance à la fin de l'année une poursuite à l'encontre de Free pour dénigrement. Il s'agit d'une réponse à une attaque de Free pour diffamation à la suite des propos de Didier Casas, secrétaire général de Bouygues, qui avait déclaré au journal Les Échos que le trublion avait mis au point « la notion nouvelle de réseau vide qui couvre, [grâce à laquelle] on pourrait désormais remplir les obligations de sa licence sans dépenser d'argent pour son réseau. »


Dans le même temps, SFR porte plainte devant la Commission européenne pour « acquisition de contrôle conjointe de France Télécom sur Free Mobile ». L'opérateur au carré rouge estime que le contrat d'itinérance qui lie Orange et Free permet au premier de contrôler le second et de fait constitue une entité solidaire susceptible de perturber la concurrence.

« Le marché des télécoms n'est pas un Farmville [un jeu social sur Facebook, NDLR] judiciaire ! La vraie bataille se livre sur le terrain, dans les boutiques », répond à cette attaque Pierre Louette, le directeur général adjoint d'Orange, dans une interview parue hier dans Les Échos. Orange ferait l'objet d'une intense campagne de poursuites judiciaires menée par ses concurrents d'après lui. Une situation à laquelle compte répliquer l'entreprise par... une « plainte au civil contre le PDG de SFR pour dénigrement ». L'opérateur historique va donc rejoindre ce Farmville judiciaire qu'il dénonce. « Pour nous la coupe est pleine, nous allons répliquer davantage », déclare sans ambages Pierre Louette.



« Nous avions la certitude de perdre de l'argent dans le grand public à cause de Free Mobile ; ces revenus d'itinérance jouent le rôle de coussin amortisseur », explique le dirigeant d'Orange. Un contrat d'itinérance indispensable à Free Mobile en attendant que son réseau soit suffisamment important pour couvrir la quasi-totalité de la population.

Une itinérance dont la qualité est mise en cause par un reportage d'Envoyé Spécial qui sera diffusé ce soir sur France 2 — et qui tombe donc à point nommé pour célébrer le premier anniversaire de Free Mobile. Un extrait du reportage a été diffusé via Le Figaro. On y voit deux personnes tester la lecture d'une vidéo avec d'une part un abonnement Orange et d'autre part un abonnement Free Mobile mais dont la connexion passe par Orange. Résultat, la lecture de la vidéo fonctionne très bien dans le premier cas mais pas dans le second. Nul doute que les avocats de Free scruteront avec attention ce soir ce « cadeau d'anniversaire ».



Xavier Niel disait vouloir « diviser par deux la facture [téléphonique] des familles ». Le compte y est-il ? Ce sera à chacun de juger en faisant ses propres calculs tant les forfaits ont évolué — dans le bon sens, ils comprennent toujours plus de minutes d'appels et de DATA — et sont difficilement comparables à ceux d'il y a un an. Mais il est indéniable que Free Mobile aura fait baisser les tarifs.

Reste le problème du réseau en construction qui continue de faire l'objet de critiques. Le bilan 2012 de l'ARCEP donne à voir un réseau souvent en dessous de la moyenne mesurée. L’UFC-Que Choisir a annoncé la tenue d'une conférence de presse la semaine prochaine où elle démontrera que la qualité du réseau de Free Mobile n'est toujours pas satisfaisante. Au centre de la bataille — du « bordel » ? — économique et judiciaire, Free Mobile serait comme un poisson dans l'eau d'après Xavier Niel. « On n’est jamais aussi bon que quand on est attaqué », estime-t-il.

Photo de Xavier Niel LeWeb11 CC BY

avatar whocancatchme | 
Merci free !
avatar ThoTokio | 
Merci Free d'avoir réussi à (enfin) faire bouger les choses ! Pas merci pour la qualité du service rendu...
avatar fritz67 | 
Ouais free a fait bouger les chose..... Merci mais la où j'habite le réseau free est catastrophique..... Je suis parti chez Sosh, ca va beaucoup mieux ;-)
avatar Malvik2 | 
Sans Free pas de Sosh joe etc...merci Free pour avoir fait passé ma facture de plus de 100€ a 20!!!
avatar Oliviou | 
C'est quand même bizarre que personne n'accuse Orange dans ces problèmes de débit. Si le même téléphone au même endroit, au même moment capte moins bien avec Free qu'avec Orange (ou Sosh), c'est bien qu'Orange bidouille la qualité du signal pour Free. Ou alors quelque chose m'échappe?
avatar Ast2001 | 
J'en suis parti car je n'en pouvais plus d'une bande passante anémique pour les datas mais je reconnais que free a fait bouger les choses en bien pour le consommateur aussi bien pour le tarif que pour les règles contractuelles d'engagement et pour la clarté de l'offre et du duo forfait / mobile. Je pense qu'un peu de transparence de leur côté, de reconnaissance des problèmes rencontrés, de leur raison (même si c'est pour indiquer que c'est pour faire baisser le coût de l'itinérance pour eux) et de planning de sortie de résoudsrait bien des problèmes.
avatar fousfous | 
Bah moi je le trouve super ce réseau. Bien mieux que l'ADSL d'orange, j'ai plus en up en 3G qu'en down en wifi... Donc je pense que les attaques sur le réseau de free c'est juste pour faire peur aux clients.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Merci Free ! :)
avatar Minileul | 
Merci Free!!! J'ai pris un forfait de mai à septembre et c'était parfait ( à part YouTube et l'AppStore, mais facilement contournable grâce à un article sur Univers FreeBox montrant comment utiliser un VPN pour avoir un meilleur débit) mais SOSH proposait un crédit gratuit d'1 an pour l'iPhone 5 et ça me convenait parfaitement :-) Je reviens d'ici 1 an car il n'y a pas mieux pour le prix...peut être Joe mais ça m'étonnerait!
avatar i-han | 
Lorsqu'un constructeur automobile annonce un vehicule qui consomme 1 litre de moins que ses concurrents, l'accusent t'on de creer du chomage chez Total ? Arnaud , que repond tu a cela ?
avatar kripton | 
grace à free je suis passé de orange 2h voix à 15 € vers sosh 2h + 1Go internet à 14,90 € eh bien je dis merci free sinon je serai encore à 15€ sans internet...
avatar iBaby | 
@kripton Et moi grâce à Free je suis passé de 50,90€ par mois chez Orange mobile à 49,90€ par mois chez Orange Open. Je dis merci Free sinon je serais encore à +80 € sans Youtube en adsl sur mes iBidules.
avatar lillegubben | 
Ils me font marrer les politiques, ils voudraient protéger l'emploi (mais en sont incapables) comme chez Peugeot. Devant leur échec ils expliquent que dégraisser est une question de survie dans un monde libéral et ils voudraient que dans un marché qui n'était pas mais est devenu concurrentiel il n'y ait pas de perte d'emploi. La France est la championne du monde de l'emploi aidé que cela soit avec vos impôts ou avec vos abonnements mobile. Les hyper marchés emploient des hôtesses de caisse à mi-temps afin que l'état pourvoit au complément de salaire par les CAF. Et pendant ce temps là le MEDEF et les syndicats de salariés n'arrivent pas à se mettre d'accord.....
avatar r0m135 | 
Je payais 30€ jusqu'à ce que j'ai pu passer chez Sosh a 14.90 pour un forfait mieux en tout , facture divisée par 2 , merci Free !
avatar zoncou | 
J'ai Free Mobile depuis le début. Au début il y a eu pas mal de cafouillage : difficulté à appeler, appel qui coupe,... Mais maintenant, mis à part le problème avec YouTube, je n'ai aucun problème. 20€ pour illimité sur fixe et portable en France et dans de nombreux pays. 3Go de data, avec aucune restriction (mode modem, P2P,...). Il y a un an (juste avant Free Mobile), j'avais un Forfait à 40-45€, pour 2 de communication en France, et 1 (ou 2) Go de data (sans mode modem, ou payant,…) avec Bouygues. :-/
avatar Stanley Lubrik | 
Pour reprendre une partie du titre du papier, je suis partant pour un an de "bordel" dans le milieu des assurances, et celui des banques. Il faut que les lignes bougent parmi ces "ramassis d'escrocs"* ! Moi aussi je sais mettre des guillemets style genre !!!
avatar momo-fr | 
C'est très simple, nous sommes passé de 2 forfaits 1 heure chez Orange à 15 € chaque (soit 32 €/mois) à 3 forfaits 2 heures + sms illimités à 2 € chaque (soit 4 €/mois car un forfait est gratuit pour les clients ADSL Free). Dire que c'est de l'arnaque relève de la grosse mauvaise foi. :-))
avatar Armas | 
Je rigole, sérieusement, je suis chez orange depuis 5 ans et le coup de la vidéo qui se charge en 10 secondes et qui se visionne sans lag, je l'ai JAMAIS EU. Par contre, chez orange, j'ai eu très régulièrement le coup de la video qui se charge au bout de 40 secondes et qui saute toutes les 3 secondes de lecture. Le tout pour 32 euros, avec durée d'engagement et sans SMS et Mails illimités. Si c'est ca d'avoir le meilleur réseau en france ... Dés que ma période d'engagement est achevée, je me tire, je m'en vais, je me casse à la concurrence, et je leur taille une réputation salée.
avatar L_D_P | 
Fuck Free et son patron au charisme de tarte au sucre !
avatar MachX | 
Aujourd'hui plus personne ne peste contre FREE. Joe Mobile, B&You s'alignent le lendemain sur FREE… Tu veux téléphoner vers les mobiles dans les DOM, on s'aligne…etc, et je te balance la H+ dans le forfait pour le même prix…
avatar Frodon | 
@Oliviou Oui tu loupes quelques truc: interconnexion et politique de gestion de la bande passante de cette interconnexion. Deux points sur lesquels peut agir FREE (et notamment pour réduire les coûts de l'itinérance) en ne payant pas pour augmenter la capacité de ce lien ou en mettant en place une politique de gestion de bande passante restrictive pour limiter le volume de trafic transitant par l'itinérance. Donc c'est pas si simple, ce n'est pas parce que les problèmes surviennent en itinérance Orange que cela vient d'un bridage imputable à Orange. Personne ne peut dire (à part Free ou Orange), qui est responsable de ces dysfonctionnements car nous n'avons pas tous les éléments.
avatar AppleLov | 
Je comprends pas pourquoi vouloir supprimer les 2 articles de la loi Chatel? En quoi ça préserverait l'emploi?? À la limite (et encore) la hormone payante, je peux comprendre; mais alors là l'impossibilité de résilier à moindre frais entre 12 et 24 mois ça ma laisse sans voix. On veut enlever la liberté qui a été donnée aux utilisateurs avec cette loi, et grâce à Free plus récemment??
avatar aimstar | 
Merci Free il ne manque plus qu'un bon réseau parce que la 3G est a chier quand meme faut l'avouer !!!
avatar Sic transit | 
Sans hésiter : merci Free ! Y'a qu'à voir par exemple en Belgique comment cela se passe sans trublion de la trempe de Niels : les consommateurs se trouvent face à des dizaines de forfaits différents, tous plus léonins les uns que les autres, où la bande passante est saucissonnée selon votre "profil d'usager" et où le terme "illimité" s'entend dans des limites très étroites… Avec Free ADSL + tél sur IP + Mobile, un ménage français peut facilement économiser 100 eur/mois par rapport à ménage belge…
avatar le_bullit | 
on peut voir sur l'extrait video que les tests ne sont pas fait à la même heure !!! ( cf : l'heure sur les mobiles )

Pages

CONNEXION UTILISATEUR