Google attaque Apple… via HTC

Anthony Nelzin-Santos |
HTCÀ nouveau, HTC a déposé plainte contre Apple pour violation de neuf brevets. Un énième rebondissement du feuilleton opposant les deux sociétés ? Pas tout à fait : il y a quelques jours à peine, ces neufs brevets appartenaient à Google.

La firme de Mountain View a fait l'acquisition de ces brevets il y a moins d'un an. Quatre proviennent de Motorola, Inc. : ils ont été achetés entre octobre 2010 et mars 2011, c'est-à-dire avant comme après la séparation de la société en deux entités. Google a depuis annoncé son intention d'acheter Motorola Mobility pour 12,5 milliards de dollars (lire : Google-Motorola : une acquisition à double tranchant). Trois de ces quatre brevets ont été déposés par Motorola, achetés par Google, puis revendus à HTC : on en trouve un sur un mécanisme de mises à jour OTA (# 5,418,524, 1995), un sur la communication entre un appareil maître et un périphérique esclave (# 5,630,152, 1997), et un autre sur la connexion d'un appareil à puce radio sur un ordinateur (# 5,302,947, 1994). Le quatrième brevet, sur l'enregistrement de préférences utilisateur selon la disponibilité des supports de stockage (# 5,630,159, 1997), a été déposé par Motorola et acheté par Tudor Empire, qui l'a revendu dans la foulée à Google. Société indépendante ? Société écran travaillant pour le compte de Google ? Impossible d'en savoir plus pour le moment.

Les cinq autres brevets proviennent d'Openwave et Palm. Les trois brevets d'Openwave ont été déposés par Purple Labs, depuis devenue Myriad Group. Cette société franco-suisse assure le développement d'un OS Linux pour téléphones, et est aujourd'hui comme Google en procès contre Oracle au sujet de Java. Myriad a vendu ces brevets à Openwave, qui les a cédé à Google, qui les a revendu à HTC : ils concernent le zoom des caractères lors de la frappe sur un clavier numérique ou le zoom des éléments lors du défilement dans une liste (# 6,473,006, 2002), un système de navigation Web simplifiée sur un terminal voix (# 6,708,214, 2004), et un système pour afficher des informations différentes mais liées sur différentes parties d'un écran de téléphone de manière dynamique (au contraire des zones LCD réservées, # 7,020,849, 2006).

Un des deux brevets de Palm a été déposé par Palm, a fait une partie de ping-pong entre les différentes réincarnations de la société, avant qu'Access (la société japonaise ayant acheté Palm OS), ne le vende à Google. C'est un brevet déposé par des ingénieurs français sur un système de notification discrètes s'affichant dans une barre de notifications, une idée phare de Palm OS avant d'être adoptée par Android (# 6,868,283, 2005). Le deuxième brevet est identique (# 7,289,772, 2007).

Contrairement aux déclarations de David Drummond donc (lire : Android et les brevets : une lettre ouverte de Google en forme d'écran de fumée), Google s'est bel et bien lancé corps et âme dans la course aux brevets : l'acquisition de ces brevets, en plus d'un bon millier provenant d'IBM et de ceux de Motorola Mobility, a permis à Google de multiplier par plus de quinze la taille de son portefeuille de brevets. La firme de Mountain View a surtout changé d'attitude : en cédant la propriété de ces neuf brevets à HTC le 1er septembre dernier, Google s'est pour la première fois impliqué dans la guerre des smartphones. Ni HTC, ni Google, n'ont révélé le montant de la transaction financière.

htclineup


Cette cession a permis à HTC non seulement de lancer une nouvelle plainte devant un tribunal du Delaware, mais aussi de mettre à jour sa précédente plainte au Delaware ainsi que celle auprès de l'ITC. Ces brevets renforcent l'intégralité de la ligne de défense de HTC, dont la position avait été fragilisée ces derniers mois, au risque même d'entraîner Android avec elle (lire : HTC v Apple : l'ITC fragilise la position d'Android). Les quatre brevets provenant de chez Motorola ont été utilisés pour mettre à jour les plaintes jumelles au Delaware et à l'ITC. Les cinq autres brevets ont été utilisés pour relancer la machine judiciaires avec une nouvelle plainte au Delaware.

Google a donc indirectement attaqué Apple, par l'intermédiaire de HTC. Elle a aussi soutenu le maillon fiable de la chaîne Android : Motorola et Samsung, les deux autres grands vendeurs d'appareils Android, ont des portefeuilles de brevets très riches. La société semble donc déterminée à peser de tout son poids sur le terrain judiciaire, assistant pour la première fois, de la manière la plus détournée possible, un membre de l'Open Handset Alliance, le consortium des fabricants Android. Google s'est bien gardée d'attaquer Apple directement : la guerre judiciaire que se livre les acteurs du monde du smartphone ne fait semble-t-il que commencer…
avatar XiliX | 
J'espère que Google a vérifié que Apple n'a pas pris de licence sur ces brevets là. Parce que je suis quand même étonné que les anciennes sociétés propriétaires de ces brevets n'ont pas attaqué Apple pour violation avant de les vendre à Google.
avatar Pear | 
C'est la seule méthode à adopter face à Apple : ils mettent 5 avocats, t'en rajoute 5 de plus ! Si tous les fabricants de téléphones faisaient ça, il faudrait brancher l'iPhone sur une prise murale qu'il fonctionne et le marché décidera.
avatar Francis Kuntz | 
Mais non Google ils sont gentils, ils attaquent jamais, ils sont pas comme les autres on vous dit rhooôooo.
avatar Frodon | 
@Pear TOUS les constructeurs font ça, mais on en parle moins, y'a des dizaines et des dizaines de procès autour des brevets dans le monde du mobile en ce moment, impliquant, Nokia, Kodak, Motorola, Sony Ericsson, HTC, Google, Microsoft, Apple,...etc. Les procès où Apple ou Google sont impliqués dans un sens ou dans l'autre ne sont qu'une goutte d'eau dans l'océan de procès actuellement en cours dans le monde du mobile.
avatar george_micheal | 
Contrairement aux déclarations de David Drummond ?? euh.. dans la lettre de Drummond : We’re also looking at other ways to reduce the anti-competitive threats against Android by strengthening our own patent portfolio. Google n'attaque pas indirectement Apple. C'est HTC qui se défend contre une attaque de Appple. Et c'est Google qui agit en accord avec les commentaires auto-générés lors de l'aquisition de Motorolla sur son intention de défendre Android.
avatar freed201 | 
De tout de façon, que ce soit Google, Apple ou autre... chacun achète des brevets pour attaquer les autres, qui vous ont attaqué sur d'autres brevets... et je trouve ça plutôt ridicule. Encore que la boite qui trouve un brevet vraiment nouveau protège son bébé, je comprends mais la c'est pour des trucs, excusez-moi, à la con (comme par exemple utiliser une image pour débloquer le téléphone....), je trouve ça ridicule... c'est l'équilibre de la terreur. Que ça protège les abus, oui mais pour le reste... c'est ridicule
avatar Lemmings | 
[quote]Contrairement aux déclarations de David Drummond donc (lire : Android et les brevets : une lettre ouverte de Google en forme d'écran de fumée), Google s'est bel et bien lancé corps et âme dans la course aux brevets : l'acquisition de ces brevets, en plus d'un bon millier provenant d'IBM et de ceux de Motorola Mobility, a permis à Google de multiplier par plus de quinze la taille de son portefeuille de brevets.[/quote] Faux ! [b]Conformément[/b] est le mot adapté ! En effet Drummond le disait bien clairement, même si ils sont opposé à cette méthode, il sont obligés de passer par là pour pouvoir lutter contre ces attaques et se défendre.
avatar Lemmings | 
D'ailleurs la preuve est expliqué en dessous, Google n'a pas gardé les brevets pour elle mais les as cédés à HTC !
avatar Gueven | 
Personnement en tant que consommateur et développeur j'en ai clairement rien à faire de ces batailles de brevets. Apple et Google sont des débutants dans la téléphonie mobile, donc leur porte folio de brevet est bien mince. Au contraire, Apple a de nombreux brevets sur leurs IHM et API. Bref, une histoire de sous mais bizarrement ça existe depuis bien longtemps et rarement relayé.
avatar Gaolinn | 
Google, c'est vraiment la pire saloperie qui soit au monde et ceux qui les soutiennent ne sont que des gland qui aiment se faire espionner, vous êtes les moutons Gogoliens. http://www.mac4ever.com/news/64888/don_norman_google_vend_les_gens/ « Ils ont beaucoup d'employés, beaucoup de serveurs, ils ont Android, ils ont Google Docs, ils viennent d'acheter Motorola. La plupart des gens diront "nous sommes les utilisateurs et le produit, c'est la pub". Mais en vérité les publicitaires sont les utilisateurs et vous êtes le produit » « Ils disent que leur but est d'agréger toutes les connaissances du monde en un même endroit. Mais en vérité leur but est de regrouper tous les gens du monde, et les vendre »
avatar manu1707 | 
Quelle belle bande de lâches ! Y en aura encore pour dire qu'apple est ridicule dans cette histoire ???
avatar manu1707 | 
@ Gaolinn : Je suis d'accord a 100% avec toi ! C'est bien pour ça que je n'utilise plus aucun service de chez Google depuis longtemps !
avatar VTS | 
Gaolinn t'aimes te faire tirer jusqu'à la dernière goutte le pie par steve, avoue ? :D Pis bon les glands quand tu regardes bien c'est chez apple qu'on en touve le plus. Tu rages de pas avoir ton ipad3 0.5mm plus fin, avec 15min d'autonomie en plus, qui fait 15gr de moins et une caméra avec 0.1MP plus que le 2 ?
avatar Arcadium | 
Gaolinn, c'est vraiment un agressif et c'est hors charte et ceux qui le soutiennent sont des irrespectueux qui aiment se faire troller.
avatar Lemmings | 
@Gaolinn : commentaire honteux, inapproprié et insultant... Pas mal ! Laisse les gens faire ce qu'ils veulent ! Perso ça ne me dérange pas que Google exploite mes données que je rends public...
avatar Gaolinn | 
Ceux qui sont pas content et qui ne pense qu'à critiquer Apple, sa politique et S. Jobs et nous gonfler avec Android et autre Gogole qu'ils se cassent.
avatar manu1707 | 
Sérieux les gars, enlevez vos oeillières 2 sec ! Autant apple n'est pas blanc comme neige, faut pas déconner, autant la politique invasive de google est franchement à vomir ! Si vous aimez étaler vos vies sur le net et vendre vos infos à google c'est votre problème. C'est vrai que c'est gratuit ! Donc c'est moins grave ! Vous seriez capable de donner un de vos reins si google vous le demandait ! Vraiment naze ! C'est impossible de discuter avec les groupies de macgé de toute façon alors ... je préfère pas insister, mais pour une fois que quelqu'un dit comme moi
avatar Kalki | 
@Goalinn tu vas tellement loin qui tu perds toute crédibilité...ça me fait bien rire, un peu de maturité SVP
avatar Stanley Lubrik | 
Quant on pense à tous les commentaires qui disaient que Google manœuvrait avec son rachat de Motorola et ses brevets pour enterrer ses propres clients d'Android........ Quelle belle tranche de rigolade a posteriori !!! Utilisateur Apple et Google (entre autres), je ne confie à ce dernier que ce que je veux bien. Ni plus, ni moins.... @manu1707 Très en pétard : "Vous seriez capable de donner un de vos reins si google vous le demandait !" Pas de chance l'ami, c'est pour Apple que les gens donnent leur rein... http://www.clubic.com/diaporama/photo-la-semaine-de-flock-un-rein-sinon-rien-3346/
avatar Frodon | 
@Stanley Lubrik Pas si rigolade apparemment, voir ce document interne de Google: http://www.macplus.net/magplus/IMG/jpg/Leaddeviceconcept.jpg
avatar bugman | 
Mountai-ain View, ton univers impitoya-a-ble... Edit : Y'a autant d'attaques de brevets en Amérique que d'attaques dans les commentaires sur MacG ! lol
avatar Lemmings | 
@Frodon : l'article d'hier de notre cher Florient Mueller m'a beaucoup fait rire tellement il est à l'ouest ! En effet ce qui est écrit dit juste : Donner un accès privilégié aux versions en cours de développement non finalisées et non open sourcé à nos partenaires direct. En gros, il mettent noir sur blanc ce qu'on sait déjà... Motorola a eu accès à Android 2.0 avant les autres pour concevoir le Droid premier du nom il y a presque 2 ans, HTC a eu Android 2.1 avant les autres pour concevoir le Nexus One il y a presque 2 ans. Motorola, Acer, Asus et autres ont eu accès à HoneyComb (Android 3.x) avant les autres pour concevoir leurs tablettes Android. Rien de plus normal donc. Par la suite les choses sont mises en open source et tout le monde peut en profiter.
avatar norman | 
@glandu "je ne confie à ce dernier (google) que ce que je veux bien. Ni plus, ni moins.... Le pire c'est qu'ils y croient... c'est dommage de se faire sucer et de même pas s'en rendre compte et en profiter ;-)
avatar Yves SG | 
Je dois dire que je suis étonné par le manque de méfiance vis à vis l'invasion phénoménale de Google dans nos vies privées, et d'une certaine mesure dans nos cerveaux (nous allons vous dire comment formuler votre requête et quels site il faut aller voir). Même les plus altermondialistes, decroissancistes et "libres penseurs" de mon entourage fournissent bien volontiers leur intimité et partiellement le fruit de leur travail à Google en échange d'un peu de confort gratuit. La fameuse sérendipité d'Internet est une rigolade quand on utilise Google...
avatar florian1003 | 
Cest légal de donner des brevets pour aider lune des parties lors Dun jugement ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR