Photoshop a 20 ans

Arnaud de la Grandière |
A l'image d'iLife aujourd'hui, les premiers Macintosh étaient livrés en 1984 avec MacPaint de Bill Atkinson, un logiciel de dessin bitmap dont aujourd'hui encore on utilise certaines trouvailles en matière d'interface. Ce logiciel devait participer à faire du Macintosh une machine dédiée aux arts graphiques, et bientôt d'autres logiciels du genre ont vu le jour : SuperPaint, Studio 8/32, PixelPaint, etc…

L'histoire de Photoshop commence en 1987. Thomas Knoll, alors étudiant en reconnaissance visuelle, écrit pour se changer les idées de son doctorat un petit logiciel, nommé Display, qui permet d'afficher des images en niveaux de gris sur l'écran monochrome du Macintosh. Il montre sa réalisation à son frère, John Knoll, qui travaille à Industrial Light and Magic, le mythique studio d'effets spéciaux de George Lucas. Celui-ci s'avère séduit et décide de pousser son frère à en faire un logiciel commercial. Il l'aidera en développant les plugins (dont certains portent aujourd'hui encore son nom, voir Du "lens flare" en 3D pour After Effects), et en présentant le logiciel, depuis renommé PhotoShop (il ne perdra sa seconde majuscule que plus tard), à qui se montrait intéressé.

PhotoShop067_Icon


Après un accord de distribution avec un fabricant de scanner, John Knoll a rendez-vous avec Apple et Adobe. Les premiers se montrent séduits et les ingénieurs de Cupertino montrent un peu trop de zèle à faire connaître le logiciel autour d'eux, lançant par là même la première salve de piratage de Photoshop. Le rendez-vous avec Adobe donne le résultat qu'on sait : le directeur artistique d'Adobe, Russell Brown, a été littéralement séduit par le logiciel. Un contrat est signé, mais les frères Knoll signent uniquement un accord de distribution, Adobe ne finira par racheter intégralement le logiciel que bien des années plus tard, une fois que le succès de Photoshop a été largement confirmé et que les frères Knoll ont empoché de confortables royalties. Photoshop 1.0 sortira le 19 février 1990, et devait changer à jamais les arts graphiques.

skitched


De nombreux concurrents ont bien tenté de ravir à Photoshop sa couronne dans le monde professionnel, mais nul n'y est jamais parvenu. Qui se souvient encore de Live Picture, un "Photoshop Killer" qui permettait d'éditer les images en basse définition pour appliquer les effets sur la version haute définition en tâche de fond, permettant ainsi plus de réactivité ? Tout au plus les logiciels complémentaires ont pu se faire une place au soleil, comme par exemple Painter.

Depuis son avènement, Photoshop a indiscutablement eu une influence sur le design et la conception graphique. Certains plugins, comme Kai's Power Tools devaient même dicter le bon goût (le plugin "Page Curl" était quasi-omniprésent à une certaine époque). Certains artistes ont embrassé l'outil et réalisé des œuvres tirant parti de ses capacités, qui auraient été autrefois impossibles, d'autres encore font le choix de proscrire Photoshop de leur palette pour plus d'authenticité, ce qui peut parfois passer pour une contrainte digne de l'Oulipo.

skitched



Les images retouchées deviennent un phénomène commercial, qui soulève une controverse : à force d'asséner des visages trop parfaits qui n'existent pas, ne fait on rien de mieux que de générer dans le public des complexes physiques qui n'ont pas lieu d'être? A tel point qu'en France une proposition de loi, encore en attente d'être mise à l'ordre du jour de l'Assemblée, suggère qu'une mention soit ajoutée pour préciser la modification des images. Mais même cette controverse finit par être récupérée, avec une campagne de publicité pour Dove qui prône un retour au naturel, avec notamment cette vidéo très percutante :



Le trucage de photo remonte aux origines de la photographie, mais si le photomontage "manuel" était autrefois difficile d'accès, Photoshop l'a mis à la portée de tous, avec parfois de bien pervers effets. On se souvient par exemple de la polémique des photos truquées d'Adnan Hajj diffusées par Reuters en 2006 (voir à ce sujet la magistrale démonstration d'Alain Korkos sur @SI), ou plus récemment les fameux missiles iraniens diffusés par l'AFP. Adobe a diversifié son offre, proposant au grand public une version allégée autant en fonctionnalité qu'en tarif, mettant ses capacités à la portée du plus grand nombre.

0709-lede-IRAN


Au fil des versions, Photoshop s'est vu adjoindre différentes fonctionnalités qui l'ont rendu de plus en plus efficace, et qui ont simplifié plus encore la retouche photo. Il peut être si difficile de repérer les trucages qu'il a fallu mettre au point différents algorithmes pour détecter les images modifiées. Bref, l'influence de Photoshop dans notre société de l'image est omniprésente, pour le meilleur comme pour le pire.

Tout comme pour Google, les américains ont adopté le nom pour en faire un verbe, et depuis 1999 Photoshop a même les honneurs d'une "image macro", un mème graphique récurrent sur le net. "This looks shopped" est justement le nom d'un site qui se voue à répertorier tous les montages grossiers, de même que Photoshop Disasters, histoire de se dérider et d'échapper de peu à la paranoïa.

Ce vingtième anniversaire a été l'occasion pour la National Association of Photoshop Professionals (NAPP) de se rassembler pour célébrer l'événement avec notamment Thomas Knoll et Russel Brown. Ce dernier a fait la démonstration d'un "simulateur" de Photoshop 1.0 pour iPhone, qui reprend l'interface de la toute première version et ses fonctions d'ajustement de niveaux colorimétriques. L'application, développée en un temps record à l'aide de Corona (voir Apple aurait voulu Flash sur iPhone), n'est pas disponible sur l'App Store mais a été distribuée aux "happy fews" qui assistaient à la soirée. Comme quoi, quand on aime, on a toujours vingt ans.


Tags
avatar noAr | 
Au fait Microsoft avait racheté une boite qui faisait un soft du même acabit il y a quelques années. Qu'est-il devenu ?
avatar DrFatalis | 
@ noAR: paintbrush ... ;-)
avatar ispeed | 
C'est comme le bon vin, plus ça vieillit, plus c'est bon
avatar Almux | 
@bugman Et oui! J'avais reçu un Mac IIfx avec PhotoShop (n'était-ce la 2.4 ?) resté sur le disque! C'était un gigantesque découverte (à côté de MacPaint) et, je crois, le départ de mon réel intérêt à l'infographie! @ispeed Par contre, pas sûr qu'Adobe vieillisse si "bien" que ça...
avatar iKalimero | 
Guillaume à bien résumé ma pensé http://www.gete.net/blog/2010/02/19/ca-se-passe-comme-ca-avec-adobe/
avatar arsinoe | 
@Almux : Bravo. Enfin quelqu'un qui a compris la doctrine Jobs. @Autres : Mais c'est quoi ce sentimentalisme à deux balles ? Puisqu'on vous dit et on vous répète qu'Adobe c'est le mal incarné. Si le prochain logiciel Photoshop killer d'Apple ne se vend pas ce sera de votre faute, bande de mécréants.
avatar Macinlove | 
Moi aussi, j'ouvre un kleenex; mon premier Photoshop (piraté) sur une disquette et mon premier Mac SE ! Mal incarné ou pas, aujourd'hui encore je m'exprime (et gagne ma vie) grâce à mon Mac et au mal incarné :o))
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Et qu'aurait-été l'histoire avec des amigas et deluxe paint comme standard ?! Si l'on regarde les dates de sorties de ces logiciels et leurs potentiels respectifs à l'époque, on peut se poser des questions ! http://fr.wikipedia.org/wiki/Deluxe_Paint
avatar Vivid (non vérifié) | 
@blazouf snif... Studio 8, studio 32, excellent ! avec la magnifique coccinelle.. quand ces deux là on disparus par manque de compatibilité avec les système plus récent, le vide fut profond.
avatar bugman | 
@ lulululu : Ha oui, DP IV (electronic Arts) que de bonheur en HAM sur mon Amiga 500. :D
avatar kameleon | 
Bon, j'ai fait un commentaire sur ce concours dans l'aprem et ne le vois plus… Je recommence alors :-) Je disais que j'ai envoyé une oeuvre, et j'ai reçu un mail le lendemain d'une adresse "no_reply@…" me disant juste q'elle n'avait pas été acceptée. Point final. Sans aucune explication, sans aucun moyen d'en avoir. C'est pas des façon de faire. Donc c'est un concours où il y a l'air d'avoir donc des humains qui vérifient vos créas mais qui vous jette comme une machine.
avatar ficelle | 
jai une 1.0 qui s'installe parfaitement avec Classic jusqu'au 10.4.11.... par contre, difficile d'ouvrir les formats d'image d'aujourd'hui.
avatar Vivid (non vérifié) | 
idem j'ai toujours la 1.0 :-)
avatar parafsuo54000 | 
'tain les mecs la version 1.0!!! sur disquette? Chapeau
avatar Sebang | 
Moi j'ai la 0.63 beta, mais pas sur disquette non : trouvée quelque part dans l'interweb il y a quelques années. :) Et bon anniversaire à Photoshop ! Que serait-on sans lui ?
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Pfiouuu... Toute ma jeunesse. J'ai failli verser ma larme !
avatar Phane | 
Photoshop 1.0 est disponible au téléchargement. http://www.grenier-du-mac.net/fiches/applications/photoshop.htm
avatar Psylo | 
J'ai commencé sur la 2.0 et j'ai même été contraint d'utiliser la 1.0 pour un boulot. Ca fait tout drôle de se repasser toutes les versions et de voir l'évolution de ce petit bijou. Happy birthday Toshop.
avatar jean-christophe courte | 
Et avant tout cela, c'était livré avec un scanner de diapos, le Barney Scan que j'ai eu en mains, une machine avec un socle en "vrai" bois d'arbre (si, si…!). 20 ans déjà, bon sang, la vie file à toutes pompes…
avatar blazouf | 
snif... Moi j'étais en BTS expression visuelle.. 18 ans a l'époque.. Studio 8, puis studio 32 (et son super filtre sphérisation). Illustrator 88.. puis PhotoShop (sans calques !). Je crois avoir commencé sur la 1.5 ou 2.0 de Photoshop.. 20 ans ! Woouua ! la claque ! :-)
avatar hawker | 
A l'époque ça tenais sur une disquette... Maintenant c'est limite si sa va pas être livré sur disque dur tellement c'est lourd...
avatar Psylo | 
Les calques (révolutionnaires !) sont apparus en 94 avec la version 3.0. Avant on utilisait un "coller" spécial qui avait déja quelques options de fusion. L'article suivant refait la biographie et les fonctionnalités apparues au fil des versions : http://www.webdesignerdepot.com/2010/02/20-years-of-adobe-photoshop/ nostalgie...;
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Pffff! Le meilleur (et le plus simple) logiciel de retouches d'images pour monsieur-tout-le-monde restera Picture It (de microsoft). Jamais vu un telle merveille de simplicité et d'intuitivité. Sans doute pas le plus puissant (mais suffisamment riche en possibilités), mais à quoi sert un truc puissant si on ne peut rien en faire. En 4 ans de mac, je n'ai pas trouvé un logiciel s'en approchant et me donnant envi de me remettre à la retouche d'images alors que j'adorais le faire sur PC.
avatar albert einstein | 
Je viens enfin de comprendre pourquoi certains peoples du showbiz n'ont pas changé depuis 20 ans dans les magasines. Photoshop est de plus en plus efficace et il évolue au fur et à mesure qu'ils viellissent
avatar fatoute | 
j'aimerais ajouter à titre informatif, que John Knoll à proposé à ILM le logiciel de son frere comme solution à la realisation d'une sequence plus que memorable, la séquence 3D d'Abyss, où l'on voit la vague se balader ... ce qui valu d'ailleurs à Abyss, une grande partie de son succés, effectivement à l'époque, aucune autre solution était connue, le compositing n'étant pas ce qu'il était, et étant plus que cher, et difficilement manoeuvrable, il a fallu, prendre frame by frame la shot, et integrer la 3D, c'est d'ailleurs pour cette raison que les FXs furent confier à ILM, bien que James Cameron, avait signaler à ILM, que si la shot ne serait pas pres à temps, ce n'était pas grave, il ferait sans ... l'ancetre de Photoshop était le seul capable de faire cela. La shot fut realise et Thomas Knoll, pu ameliorer son application. Encore une fois, avant de tomber dans le Grand Public, c'est dans le milieu que naissent et sont utilisés les outils les plus reconnus ... :))
avatar basquin | 
"il a fallu, prendre frame by frame la shot, et integrer la 3D," Super mais je ne comprend pas le mot shot ? C'est quoi, c'est l'image ?
avatar ricochet | 
C'est "LE" logiciel de l'informatique, connaissez-vous un seul logiciel dont 3 magazines soient dédiés à lui entièrement ? Je ne parle même pas du nombre de livres et de sites... J'ai commencé en 91 avec Illustrator, mais j'ai été ensuite rapidement séduit par photoshop.
avatar sekaijin | 
j'ai toujours une V2.0 que j'utilisais avec mon Mac LC (I) à propos de télécharger les vieille version on trouve aussi l'ancetre d'illustrator avant qu'il ne soit acheté par Adobe il faut chercher Strator faire tourner un émulateur de mac128 avec system4.0 et Strator ou PhotoShop 1.0 ça doit faire bizarre sur un IMac 27" A+JYT
avatar Arnaud de la Grandière | 
@ Basquin : le plan.
avatar bugman | 
La premiere fois que j'ai mis les mains sur un PhotoShop c'était sur un Mac II FX (certainement une version 2 ou 2.5). Une version qui m'a beaucoup et longtemps plus était la version 7 (que j'utilisais illégalement à l'époque par manque de moyens et sous Windows). Aujourd'hui sur CS4 Extended sur Mac (avec la licence qui va bien)... ça ne me rajeunit pas.
avatar ebaycanada | 

C'est comme le bon vin, plus ça vieillit, plus c'est bon
https://www.pets4homes.co.uk/users/921501

CONNEXION UTILISATEUR