Témoignages : ce qu'ils font avec leur Mac mini Server

Florian Innocente |
Lancé fin octobre, en même temps que les nouveaux iMac et MacBook, le Mac mini Server a été l'une des surprises de cette fin d'année. Que font de cette petite machine ses premiers clients, alors qu'elle est livrée avec Snow Leopard Server et demande donc des compétences différentes de celle d'un Mac (mini) classique ? Six lecteurs nous ont relaté leur première expérience. Leurs profils et compétences sont très variés. Il y a le novice en Mac OS X Server, le spécialiste, l'administrateur Windows au bureau mais switcher forcené à la maison ou encore le bricoleur sur Linux. Cette configuration séduit mais derrière sa simplicité se cache une certaine complexité qu'il s'agit de ne pas sous-estimer. Sur le même sujet voir également le précédent article Que faire avec un Mac mini Server ?



Jacques Foucry, administrateur Mac OS X freelance, a installé un Mac mini Server chez un client, un éditeur de logiciel commercial pour les PME spécialisées dans la communication. La machine a remplacé un eMac sur Panther Server qui servait une dizaine de personnes.

Jacques Foucry : "Autant dire que cet eMac était devenu une antiquité. Il gérait le mail, un partage de fichiers et une base de données. Il n'était pas essoufflé, mais entre son bruit de fonctionnement, sa vétusté et le fait qu'il avait déjà eu un changement de carte mère, il était temps d'en changer. Et alors qu'on hésitait simplement entre Leopard Server et Snow Leopard Server, voilà qu'Apple sort cette merveille : le Mac mini Server avec une licence Mac OS X Server à 999 $ (le prix de l'OS tout seul peu de temps auparavant), 4 Go de RAM et ses deux disques de 500 Go."

"Les fonctions de la machine n'ont pas changé, mais en plus elle est devenue serveur de mises à jour de logiciels. L'installation de la machine a été "différente". En effet, j'ai décidé d'utiliser les deux disques en miroir, ce qui n'est pas prévu par Apple à la base. Le mini ne disposant pas de lecteur de DVD, il a fallu booter au travers du réseau et c'est avec le type d'installation prévue pour un MacBook Air que le disque a été préparé et l'OS installé. C'est long, mais très joli à voir dans les phases initiales. Ceux qui ont déjà fait démarrer une machine en NetBoot reconnaissent très vite les écrans présentés…"

"L'administration n'est pas compliquée quand on sait ce que l'on fait, et ce que l'on veut faire. Mais Mac OS X Server n'est pas le Système 9… il ne s'administre pas à la légère. Sans vouloir faire de la pub pour ma chapelle, mon expérience m'a beaucoup aidé et j'ai appris des tas de choses (que je réserve à "Mac OS X Server à votre service" version Snow Leopard, en cours de rédaction…)"

"Apple propose deux niveaux d'administration. Un "simple" avec l'outil Server Preferences qui ressemble, au niveau interface, à l'application Préférences Système. L'autre se fait avec l'outil Server Admin. Il permet de pousser plus loin les réglages des services disponibles dans Server Preferences, mais également d'administrer d'autres services, plus pointus. Attention, il faut absolument laisser le serveur en langue anglaise. En effet, malgré les années, les traductions ne sont pas toujours à la hauteur, mais surtout elles introduisent des bugs…"


Christian est responsable de la distribution de logiciels dans une entreprise suisse de 20000 salariés "Cela concerne environ 50 000 postes Windows…". Il dispose à titre personnel d'une batterie de MacBook unibody, iMac 24", iMac 27" et autres iPod nano, shuffle, touch et plusieurs iPhone. Ce qui fait pas mal sachant qu'il y a encore dix-huit mois son équipement à la maison était constitué de "7 ou 8 PC et d'un serveur Windows 2003" ! L'iPhone a été l'élément déclencheur du switch, après "20 ans d'expérience professionnelle dans le monde PC Win et Serveur Win" puis il a acheté son premier mini au printemps 2008.

"La sortie des dernières machines en octobre m'a donné quelques idées. Je me suis dit : comme l'univers de Mac OS X client est top, le monde serveur Mac ne doit pas être mal non plus… j'ai donc franchi le pas en achetant un Mac mini Server avec ce prix très attractif ! Surtout que mon serveur Windows - un Dell Optiplex - consommait pas mal d'électricité."



"Là aussi, je suis très vite tombé sous le charme de Snow Leopard Server. Il m'a fallu quelques heures pour comprendre son fonctionnement, je le découvrais en même temps que j'installais le mini. Le premier défi était de faire fonctionner le Server avec mes caméras Mobotix (dès qu'un mouvement est détecté sur l'image ça déclenche une alarme et la caméra enregistre le flux vidéo sur le disque du serveur). J'ai perdu une journée en allant fouiller trop loin, je ne pensais pas que la caméra allait fonctionner avec les mêmes paramètres de connexion qu'avant. J'essayais de mettre la caméra en SMB, en NFS alors que je n'avais rien à modifier, juste l'adresse IP du nouveau serveur. Restons positifs, avec ces recherches, je me suis familiarisé avec les outils d'administration."



"Le jour suivant, le serveur était opérationnel avec les réglages souhaités : SMB pour les caméras, DNS et DHCP (comme le routeur ne donne pas le bon DNS, j'ai sucré le DHCP sur le routeur...). Ensuite, j'ai activé les services Mail server, iChat server, iCal server, Web server, FTP server, MySQL et PHP."

"Le dernier défi était de travailler avec des utilisateurs en réseau comme je le faisais avec Windows 2003, c'est-à-dire qu'ils ont leurs données non plus en local, mais sur le serveur. J'ai dû passer par le support d'Apple, car je n'arrivais pas. En fait, je n'avais simplement pas créé les dossiers "Home" des utilisateurs sur le serveur… C'est clair que sans les répertoires de base, impossible d'y écrire quelque chose, enfin c'est toujours facile après…"

"Maintenant, j'utilise aussi mon serveur comme site web de test pour mon forum phpBB et je suis en train d'apprendre WordPress et Joomla avec un serveur web top ! Tout y est d'origine (mySQL, PHP), c'est vraiment top !"

"Le monde Mac server est très excitant ! J'ai mon propre serveur Web, mon propre serveur Mail, mon propre serveur de Chat, etc. C'est incroyable à quelle vitesse j'ai pu mettre tout ça en place."

"Je pourrais en écrire des heures tellement je suis heureux dans ce nouveau monde Mac (comme un gamin avec son nouveau cadeau de Noël :-) ). J'ai même agrandi la famille Mac avec le dernier iMac 27" Core i7. Maintenant, c'est sûr, je n'arrive plus à quitter mon bureau. Voilà pour ma petite histoire, celle d'un nouveau fan de Mac ayant installé un serveur Mac à la maison. On ne doit pas être beaucoup, mais vu le prix de ce mini il doit y en avoir d'autres qui y réfléchissent…"

Brieuc Dispersyn (Belge) s'occupe du marketing et de la communication d'artistes de musique, il s'agissait de sa première expérience de la version Server de Mac OS X.

"Je l'ai acheté pour mes besoins professionnels, je bosse pour plusieurs labels de musique et je suis responsable du marketing et de la communication Internet de différents artistes. C'est mon premier serveur. j'ai acheté celui-ci car je maîtrise Mac OS X et je n'ai pas le temps d'apprendre un autre OS. Ce mini me sert à partager des fichiers, vidéos, teasers et photos entre les artistes et moi. Avant, les artistes uploadaient leurs vidéos sur un serveur FTP et moi je les récupérais pour les renvoyer par exemple sur YouTube. Là tout est déposé directement dans mon serveur."



"Je souhaitais depuis longtemps un serveur pour mon boulot, j'avais fait faire des devis chez Dell et deux autres sociétés, mais je n'étais pas convaincu. Là ce qui m'intéressait c'est le Mac ET la licence de Snow Leopard Server."

"Ma première réaction a été: ouaahh je vais pouvoir faire plein de choses avec ce serveur, surtout des podcasts. C'est très complet, mais pas évident quand il s'agit de son premier serveur. Une documentation en français serait d'ailleurs la bienvenue. Je partais de zéro avec Mac OS X Server mais je suis pas non plus mauvais en informatique. Pour m'aider, j'emploie l'aide intégrée, les forums et l'aide téléphonique d'Apple. J'ai discuté 1h au téléphone avec eux - hyper sympas - mon interlocuteur m'a bien expliqué, et vérifié que j'avais correctement configuré le serveur. J'ai encore beaucoup à apprendre, mais peu de temps."


Frédéric Aloé est le fondateur de Coladia, éditeur de jeux pour Mac et iPhone. Un Mac mini Server a remplacé un Mac mini (Core Solo, le premier sur Intel) en place depuis deux ans.

"On utilisait déjà Leopard Server sur un Mac qui tournait 24h/24 depuis deux ans. On a pris le Mac Mini Server, car la machine est bien équipée (4 Go de RAM et 1 To), puissante, avec une sauvegarde automatique Time Machine sur le 2e disque et son prix est imbattable."

"On se sert de cette nouvelle machine comme serveur SVN pour le code source de nos jeux et leurs données (entre 5 et 10 Go par titre). On l'utilise également comme wiki collaboratif et serveur de fichiers. On a une dizaine de Mac connectés dessus. L'administration est ultra-simple. Ce Mac mini n'a même pas d'écran branché, il est dans un coin et on l'administre à distance avec les outils d'Apple. On a mis une journée pour le configurer et migrer de l'ancien serveur. Après ça, aucun problème, on l'a presque oublié."

Autre nouveau propriétaire dans le même domaine d'activité que Coladia, Patrice Calligaris, co-fondateur de l'éditeur, app4mac, chez qui le Mac mini a rejoint des Xserve.

"Nous avons 4 Xserve Intel qui sont actuellement utilisés pour le site web et les téléchargements, mais aussi pour nos besoins de collaboration en groupe. La plupart des développeurs d'app4mac sont en télétravail et nous utilisons donc les services intégrés à Mac OS X Server mais également des solutions développées en interne. Migrer certains services vers le Mac mini server nous permet en fait de libérer un Xserve pour avoir plus de capacité en load balancing (ndr : répartition de charge) pour le serveur web."


Sa phase d'évaluation terminée, le mini Server d'app4mac a rejoint un data center. Le chat non.


"Les services Internet prévus sur le Mac mini server sont ceux du serveur iChat dédié et les agendas partagés via iCal. Nous avons également notre propre solution interne sécurisée, pour le partage de fichiers entre développeurs."

"Le Mac mini Server nous plaît beaucoup en raison de son silence, son faible encombrement et sa discrétion. Le prix est excellent pour le niveau des services rendus."


Emeric s'est saisi du "Mac mini Server" début décembre et à titre personnel : "pour le plaisir de l'informatique". Plaisir pour la technique, comme on va le voir… Emeric dispose déjà chez lui de trois postes clients sur Mac OS X et d'un portable sur Windows "lui c'est à titre professionnel, géré par l'Active Directory de ma boîte, donc pas question de bidouiller dessus…".

"Le Mac mini Server m'a tenté depuis sa sortie. J'ai finalement craqué début décembre pour, à terme, remplacer mon serveur et routeur Linux (slackware) que je possède depuis plus de 5 ans. En bientôt 15 jours (ndr : le témoignage a été recueilli mi-décembre) je ne m'avoue pas très convaincu par Snow Leopard Server. C'est plutôt une déception vu l'expérience vécue avec Mac OS X client depuis plus de 4 ans. Le Mac mini a eu du mal à servir de passerelle : trop d'instabilités avec le programme Server Admin, probablement dûes aux DNS, idem pour le partage d'écran. Apparemment Mac OS X Server est très sensible aux changements de nom de host name (pas vraiment volontaire de ma part), du coup je me suis résolu à tout réinstaller… et à réactiver le mode routeur de la Freebox pour être sûr d'avoir internet. Je mets de côté le DHCP, le firewall (confus par rapport à mes anciennes règles iptables) et le NAT qui m'a fait souffrir pendant plusieurs jours (faire du port forwading en xml ça me dépasse), et je teste les autres services."



"Malheureusement, ce soir après avoir configuré deux/trois utilisateurs dans l'open directory et le partage de fichiers, je me suis mis à aller sur le Mac mini en SMB depuis un Linux, et en 5 minutes le serveur avait planté au point de refuser tout les logins et tous les services. Ça a recommencé le lendemain, probablement la faute à un nom de fichier… ou que sais-je."

"Mis à part tous ces points négatifs (aussi consécutifs je pense à un manque de maîtrise de l'OS), les services centralisés par l'open directory sont plutôt séduisants : VPN, wiki, blog, mail, podcast, partage SMB, AFP et NFS, radius… Malheureusement et contrairement à Mac OS X client, Snow Leopard Server mérite qu'on se plonge dans les docs Apple (plutôt bien faites par ailleurs, mais sans aucune capture d'écran). Pour citer un autre point positif, pas besoin d'écran pour installer et configurer un Mac mini Server de A à Z, mon bon vieil iMac a suffi. Mais rendez-vous dans 6 mois pour voir si j'ai toujours le Mac mini ou si j'ai ressorti mon Linux…"

[maj] Emeric nous a amené ce complément 15 jours après ce premier retour d'expérience "Je suis plutôt content depuis la réinstallation de l'OS mais j'hésite toujours à l'installer en tant que passerelle. Je pense attendre une semaine ou deux et s'il est vraiment stable je le passerai en gateway, ce qui me donnera accès au VPN".

avatar ispeed | 
C'est comme si vous demandez à votre 206 peugeot de faire du 4X4 :))
avatar oomu | 
@ispeed [04/01/2010 08:18] os x server est loin d'être une "peugeot", c'est équivalent à un linux bardé d'outils graphiques de configuration. on a pas tous besoin de serveurs 2U HP proliant avec raid sas de la mort.
avatar oomu | 
ce que je retiens surtout de Opendirectory, c'est qu'apple a fait le gros du boulot pour avoir kerberos qui marche ! et ça , j'apprécie
avatar oomu | 
j'aurais tendance à dire que pour exploiter os X à fond, il faut un bon bagage unix/linux et l'aide de livres tels que : http://www.amazon.com/exec/obidos/ASIN/0470521317/rosaicom-20/ si tôt qu'on veut faire du "nat", on passe dans les arcanes de os x/bsd. Mais pour un firewall/routeur, je conseillerai plutôt une solution dédiée telle "astaro linux". Os X server , je le garderai pour animer les services prévus par apple (utilisateurs, wiki, annuaire, etc) os X est "stable" (il plante po), et oui, le dns correctement configuré est vital pour les services réseaux.
avatar oomu | 
hoOOO, un article de 5 pages à propos du Mac Mini Snow Leopard Server sur Ars technica : http://arstechnica.com/apple/reviews/2010/01/mac-mini-with-snow-leopard-server-review.ars
avatar kostoglotov | 
Ce que j'aime bien chez Foucry, c'est que quoi qu'on lui demande, il arrive toujours à placer quelque part le fait qu'il a écrit un livre sur OS X, ou qu'il est en train d'écrire un livre sur OS X, ou qu'il songe au titre de son futur livre sur OS X …
avatar hakki3781 | 
ce que je rrtienssurtout c'est qu'ilfaut de bonnes bases techniques en réseau et DNS. Je le savais déjà mais ca confirme et surtout ce n'est pas fait pour faire joujou à la maison mais pour les entreprises. C'est une excellent alternative au SBS de Microsoft pour les TPE
avatar guillaumegete | 
@kostoglotov : c'est un peu normal qu'on fasse la pub de nos bouquins, non ? Après tout, les gens qui écrivent dans un domaine aussi restreint que Mac OS X Server investissent énormément de leur temps à la rédaction de ces bouquins, et leur unique pub vient souvent des interviews auxquelles ils participent…
avatar kostoglotov | 
@ GG ; d'abord il fait la pub de son bouquin, pas du tien, ensuite il ne fait (presque) que ça … Quand toi tu interviens sur l'un ou l'autre forum, ça n'est pas pour dire systématiquement : "je vous réserve la suite au chapitre 4 de mon livre …" – C'est pour ça aussi qu'on t'apprécie … ;-) Si chacun se précipitait pour écrire un commentaire de la même teneur dès qu'un sujet aborde peu ou prou son métier pour dire "au fait, je bosse dans le secteur dont on parle dans la news, si ça vous intéresse…" ça deviendrait vite … heu … lourd?
avatar melaure | 
En ce qui concerne Foucry, son bouquin est vraiment très bien ;) +1 Guillaume, il faut vous faire connaitre :D Et ça marche bien le consulting Mac ? Est-ce qu'il t'arrive de faire des présentations dans les clubs Apple ?
avatar iolofato | 
En tant que "Pro" mais avec une structure rikiki je pense que ce MacMini Serveur est une bonne alternative à mon serveur NAS de daube ? J'aimerais juste avoir des infos quand au disques : est-il possible de les mettre en raid 0, de le compléter par un disque extérieur en Raid 1 ? Serveur utilise-t-il Time Machine ? Vu je ce que j'ai lu il semble que la mise en œuvre soit tout à fait à la portée d'un utilisateur mac lambda qq'un confirme ?
avatar le_jax | 
Oui, je fais de la pub pour mon bouquin, en mentionnant autant que possible celui de Guillaume aussi. Comme un acteur cause de son dernier film quand on lui demande s'il aime les sushis. C'est le jeu. :-) Il est vrai que j'interviens très peu dans les forums, par manque de temps. Se faire connaître dans un petit monde comme celui de la l'administration de Mac OS X Server n'est pas facile... En plus les informaticiens sont souvent de mauvais commerciaux (Guillaume est le preuve vivante du contraire), ils font de la pub maladroite qui peut exaspérer les lecteurs... Je m'en excuse.
avatar lecoeur | 
Quid de la virtualisation d'os x serveur sur des mac multi-coeur ? Avec la multiplication des coeurs et la possibilité de les affecter à différents systèmes tournant sur la même machine, l'intérêt du mac mini paraît décroître sérieusement, me semble-t-il. nb : ça serait pas mal un appel à lecteurs consacré à la virtualisation sous mac.
avatar kostoglotov | 
Bon ben voilà, M. Foucry a très bien réagi, et je reconnais avoir été un peu véhément. Désolé si je l'ai offensé, et bon courage pour son bouquin (qui est épuisé, donc ça doit pas être mal du tout) …
avatar Hindifarai | 
[quote=oomu]os x server est loin d'être une "peugeot", c'est équivalent à un linux bardé d'outils graphiques de configuration.[/quote] N'exagérons rien ;) . Un système server sans politique de sécurité sérieuse n'est pas un os server. Il suffit de regarder le temps de réaction sur les correctifs de sécurité d'Apple pour se rendre compte que le terme server de leur os dédié à cette tâche n'a rien de très sérieux. Lorsque l'on a des connaissances en DNS on est au courant de ce fait et c'est devenu une évidence ;) .
avatar oomu | 
"Un système server sans politique de sécurité sérieuse n'est pas un os server. Il suffit de regarder le temps de réaction sur les correctifs de sécurité d'Apple pour se rendre compte que le terme server de leur os dédié à cette tâche n'a rien de très sérieux. " je ne suis pas convaincu. Apple ne s'occupe que des failles de sécurité les concernant, et y a eu dans ce domaine beaucoup d'exagérations. Apple est typiquement conservateur, n'activant que peu de fonctions ou les cloisonnant. Que "openssl" ou une lib quelconque de php ne soit pas mise à jour illico n'est pas très pertinent. Cela dit, à moins de gérer tout soi même et d'être pointu, si tôt qu'on dépasse le cadre BIEN Précisé PAR APPLE eux même, je conseillerai une solution linux, tel que Redhat Enterprise, Ubuntu Server ou Novell Suse. La communauté linux et ces entreprises maintiennent beaucoup plus de logiciels serveur que apple (tomcat et jboss, par exemple). mais un point important , à mon sens, Apple aide grandement à l'utilisation de SSL, vpn et kerberos, c'est une vraie valeur ajoutée pour une pme et un particulier sans connaissance pointue. - DNS est le point important quand on veut utiliser toutes les fonctions automatiques de Os X server : il _FAUT_ avoir un nom dns valide lors de l'installation ou se reposer entièrement sur le serveur dns/dhcp intégré à os x server pour son réseau pour ne pas se compliquer la vie.
avatar supermoquette | 
Comme j'ai reçu 2 mini server cet aprèm, quelle est la méthode la plus rapide pour réinstaller osx server en raid 1 ? le firewire 800, remote install ou NetInstall ?
avatar Oliange | 
OSX Server me tente depuis longtemps, même avant qu'Apple ne sorte ce Mini Server ! Par contre sans être méchant, on fait dire ce qu'on veut à des témoignages... A chaque témoignage tout le monde est content, tout le monde est beau, .. bref ça ne fait pas réel. Je ne critique pas ou ne suppose rien, je trouve juste que ça fait un peu faux. Désolé si ça gène ou blesse certains, je conçois qu'OSX Server soit bien mais de là à être parfait et sans défaut j'en doute. Même le dernier commentaire est gentil.. alors que certains auraient déjà virer le truc avec les 2 ou 3 réinstall système..
avatar larzack | 
[quote]"Maintenant, j'utilise aussi mon serveur comme site web de test pour mon forum phpBB et je suis en train d'apprendre WordPress et Joomla avec un serveur web top ! Tout y est d'origine (mySQL, PHP), c'est vraiment top !"[/quote] Je te conseille de BANIR Joomla, c'est blindé de failles de sécurité. Mes divers Joomla se sont fait hacker plusieurs fois, j'ai du les virer. J'administre des OS X Server ( Xserve, XRaid, MacMini etc... ) c'est sympa pour de l'administration. Après pour ce qui est de la grosse monté en charge ( des services distribués sur plusieurs serveurs ) c'est autre chose. Il faut passer sur des solutions tierces.
avatar Ellipse | 
C'est vrai que pour une PME ou une école, OSX server est intéressant, mais dès qu'il faut mettre les mains dans le cambouis cela devient très pointu et peut poser des problèmes avec les outils en GUI d'Apple (le serveur CUPS par exemple). Avec 2 serveurs sous OSX server, j'arrive à gérer 200 machines et 1'000 users dans un environnement hétérogène (80% XP, 20% OSX). Hélas, je trouve que la version 10.6 n'est pas vraiment utilisable en prod pour l'instant. Est-ce vraiment fortement conseillé d'utiliser la version anglaise comme le mentionne M. Foucry ?
avatar Oliange | 
A priori la traduction génère des bugs dans ce qu'il dit. Je ne pense pas qu'il invente et si c'est réel c'est vraiment dommage d'aussi mal traduire, autant avoir des fautes mais pas de bugs :o
avatar ispeed | 
C'est vraiment risible. Si vous voulez sauvegarder les 1000 tofs de grand maman et quelques machines en réseau pourquoi pas. Mais pour une entreprise digne de se nom ça reste vraiment du gadget. Franchement sortez de votre petite fenêtre et regardez la réalité. En plus Apple méprise le monde pro et préfère miser sur le gadget iPhone qui rapporte bien plus de blé avec moins d'effort Voila la triste réalité
avatar shimrode | 
@ispeed Si tu pouvais étayer ton commentaire plutôt que de donner un avis cela pourrait être intéressant ;)
avatar la bosse des Mac | 
J'utilise à la fois Tiger Server et Windows 2000 Server dans le cadre d'une petite entreprise. Il y a une quinzaine de Mac et une vingtaine de PC. Peu à peu, j'ai transféré sur le Mac Server tout ce qui pouvait l'être et je ne rencontre réellement que très peu de soucis en comparaison avec le serveur sous 2000. Mac OS X Server en entreprise, bien sûr que c'est possible. Malheureusement pas pour tout.
avatar lukasmars | 
"j'aurais tendance à dire que pour exploiter os X à fond, il faut un bon bagage unix/linux " Ben le temoignage du dernier gars est le plus critique et il semble etre celui qui a le plus de connaissances reseaux/serveurs ..; , bref, il nous dit que c'est pas stable , un comble pour un serveur quand même ! J'ai du mal a voir l'interêt du produit, si c'est pour un reseau familial ou une petite entreprise, samba ou NFS sont suffisants avec un distro Linux de type Debian ou Ubuntu serveur. Pour les serveurs plus ardus, il faut de toute façon des connaissances precises et si on a des connaisances precises, on ne vas pas rechercher la simplicité (et la limitation) de OS X serveur ...
avatar bibibenate | 
Article très intéressant même si, personnellemnt, j'aurais aime avoir plus de cas de neophytes en réseau qui ont néammoins des besoins spécifiques même à titre personnel : plusieurs utilisateurs à la maison, bibliothèque iTunes et iPhoto redondantes mais pas tout à fait identiques,accès aux infos à distance etc... Je suis vraiment interessé par ce système mais même sur le site Apple, je ne trouve pas d'exemples concrets me montrant que c'est ça qu'il me faut (alors qu'ils sont très très forts pour ça pour tous les autres produits ;-) )
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Je suis l'auteur du dernier commentaire, et depuis ce week end j'ai passé le mac mini en tant que passerelle et franchement en terme de gestion reseau nat/firewall je suis tellement déçut que je vient d'acheter un routeur linksys pour faire le boulot que le mini n'est pas capable de faire... En terme de cout, et consommation electrique ce n'est pas ce que je voulais (surtout pour un particulier), mais là j'ai plus le choix. Je prefère de loin les bons vieux iptables pour faire de l'internet sharing (on est sur de faire un truc sécurisé si on connait). Du coup je vais virer ma time capsule vu que le linksys fera du wifi n et wpa avec radius et que le mini peut faire du time machine... Dommage pour Apple. (et pour moi)

CONNEXION UTILISATEUR