Psystar : 1 an et tous ses clones

Florian Innocente |
Cela fait fait maintenant un an que Psystar vend des clones de Mac au nez et à la barbe d'Apple. Un précédent qui n'a guère fait tâche d'huile, à l'exception de l'allemand PearC, et dont on attend toujours l'issue judiciaire. Sauf surprise il faudra attendre encore quelques mois avant de savoir si les clones sont oui ou non autorisés à rester dans le monde Apple. Une affaire à l'étonnante longévité.

L'histoire avait démarré le 14 avril 2008. Psystar, une société sortie de nulle part (et, pensait-on à l'époque, bien partie pour y retourner très vite) se vantait de mettre en vente des clones de Mac. Des PC baptisés "OpenMac" pouvant être livrés avec Leopard préinstallé sur leurs disques durs. Une violation de la licence utilisateur de Mac OS X qui stipule que l'OS ne peut être installé que sur les ordinateurs d'Apple.

La démarche, douteuse sinon suicidaire sur un plan légal, avait également prêté à sourire. Car les débuts de cette entreprise de Miami avaient été rocambolesques. Déménagement soudain de ses locaux, mystères sur ses origines et ses capacités financières, vidéo de présentation de ses machines pas très engageante, problèmes pour répondre aux premières commandes, etc.



Pour autant, un an plus tard Psystar est toujours là et sa gamme évolue, encore le mois dernier avec de nouvelles tours. L'assembleur s'est également essayé aux serveurs avec ses OpenPro, signalés aujourd'hui comme non disponibles. S'agissant du volume de ventes de tout ce beau monde, mystère.


Apple US attaque
Entre temps cette histoire s'est transformée en un feuilleton judiciaire. Apple aura attendu trois mois, juillet 2008, pour attaquer Psystar en justice. Réplique quasi immédiate du berger à la bergère, Psystar attaquait Apple fin août, contestant à la Pomme le droit de l'empêcher d'exercer son activité. La partie de ping-pong est prévue pour durer au moins jusqu'au 9 novembre, date du procès entre les deux sociétés.

C'est d'ailleurs ce qui étonne le plus dans cette affaire : sa durée. On aurait volontiers parié que le dossier allait se refermer rapidement. Mais Psystar fait montre d'une étonnante capacité de résistance. Ce qui a parfois amené à s'interroger sur les soutiens financiers dont il dispose. À moins que son cabinet d'avocats n'espère en tirer un profit en terme de publicité : gagner une (première) manche contre Apple lui amènerait un énorme coup de projecteur.

Trois revendeurs Apple que nous avons interrogés nous ont déclaré n'avoir jamais été confrontés à des demandes de clients souhaitant se faire installer Mac OS X sur un PC. Le phénomène du Hackintosh - dont il est difficile de mesurer l'ampleur - reste une affaire de bricoleurs avertis ou de curieux qui trouvent aisément sur Internet toutes les explications nécessaires pour passer à l'acte.


Apple Europe laisse faire
Le cas Psystar, celui d'une société vendant un PC et la prestation qui consiste à y installer Leopard, aura au moins fait école en Europe, avec PearC. Cette entreprise allemande s'est fait connaître en février dernier, y allant elle aussi de ses clones au format tour. Dubitatifs dans un premier temps, au vu des démêlés judiciaires de sa cousine américaine, nous avions pu finalement constater que ces clones existaient et qu'ils étaient bel et bien vendus comme annoncé.

Chez PearC comme chez Psystar on estime que les conditions de la licence utilisateur de Mac OS X peuvent être légalement contestées ou contournées (voir l'article La génétique des clones).

PearCclones


Et PearC d'affirmer aujourd'hui ne pas vouloir s'arrêter en si bon chemin, cherchant à transformer l'essai avec des portables. D'autant que pour l'heure, Apple Europe leur a laissé le champ libre. Aucune procédure n'a été lancée contre PearC.

Lorsqu'on sollicite un commentaire d'Apple Europe sur la question, la réponse de la responsable des relations presse de la filiale française tient en quelques mots "nous n'avons pas de commentaire à faire". Un répit pour PearC en attendant les premières conclusions du procès de Psystar ?

avatar Vivid | 
les 'mac intel' sont déjà des clones de Pc M$ !!! et pour faire tourner des applications M$... insipide tout ça.
avatar Psylo | 
On ne peux pas parler de vente liée, car lors de l'achat d'un Mac, Apple remboursent OSX si on en fait la demande. C'est même marqué en horribles lettre capitales dans le contrat de licence logiciel http://docs.info.apple.com/article.html?artnum=26275-fr : RESTITUEZ LE LOGICIEL APPLE À L’ENDROIT OÙ VOUS L’AVEZ ACQUIS (SON PRIX VOUS SERA ALORS REMBOURSÉ).
avatar indycroft | 
Et toi t'es spécialiste en quoi pour venir nous soûler constamment sur le forum? Expert en boulitude? Senior manager chez Aigreur&cie? Pour info je bosse dans le domaine de la PI et il m'arrive de réagir ici pour apporter des précisions en matière de droit des brevets... Owned, girlfriend!
avatar debione | 
Citation: Psylo [18/04/2009 18:08] "je n'aimerais pas que OSX deviennent trop populaire... " L'élistisme du fanboy dans toute sa splendeur. Je crois que ça fait mal au fion de certains de percuter que le SEUL avantage notable des mac est OSX, et que payer 2 fois trop cher du materiel tout à fait standard est une honte. C'est l'histoire d'un pigeon qui se prend pour un aigle.... Oui bien fan boy et élitiste.... Il te faut avoir une vision bien plus globale, que le ouin ouin habituel, les macs c'est trop cher... Pose-toi la question pourquoi finalement OSX à évolué bien plus vite et mieux que window... La principale raison est que OSX avait besoin de solution pour essayer de contrer l'hégémonie microsoft... Quand on est en position de faiblesse sur un marché comme l'info une des solution pour s'en sortir est l'innovation ce que osx à très bien réussi... Maintenant prenons ta super solution: Osx se démocratise complètement et atteint 50% de part de marché parce qu'il est portable sur des hackintoch... Apple se fait un flooze du diable et se retrouvera dans la position de microsoft à savoir: A quoi bon innover réellement nous avons une telle part de marché que ca tourne tout seul, sans innovation sans rien que de la maintenant de façade. Si chaque fabricant de harware avait son propres OS dédié, ce serait vraiment la course à l'innovation, et peut-être bien que je n'aurais pas un mac, mais un Dell ou en lenovo, et sans doute que l'innovation informatique, que l'interface homme-machine serait à des années lumières de ce qu'elle est maintenant. L'uniformisation tue l'innovation, quand je dis que j'espère que jamais Osx ne devienne très populaire, c'est que tant que les parts de marché seront réduite Osx sera obligé d'innover pour se démarqué au profit de ceux qui l'utilise. Dans un monde ou chaque fabriquant de hardware aurait ses solutions softwares, les hackers, les virus etc ne seraient plus qu'une histoire anecdotique....
avatar debione | 
De plus, tu confonds un peu tout. Apple vend des solutions complète, pas juste une partie hardware et une partie soft, mais un ensemble. Si apple devait vendre des solution séparé, Osx serait au prix de windows ultimate, voilà entre autre pourquoi le mac est plus cher, tu ne paye pas que le matériel ou le design, mais une solution entière hardware ET sofware. Vouloir comparer juste la partie matériel est malhonnête, puisque toi tu compares une partie seulement de la solution proposé. Tu ne prends que ce qui t'arrange en oubliant que tu achètes un tout, et pas seulement une partie. Un peu comme si tu voulais une renault, mais avec l'electronique et la gestion d'une chrisler (c'est pas un taunt juste un exemple)... Est-ce que tu gueules parce que tu ne peux pas choisir quel gestion electronique tu vas mettre dans ta renault? Non évidement pas tu achètes une solution toute prète, et c'est tout. C'est un des problème de l'informatique vouloir choisir chaque pièce comme on le veut, je vois mal une voiture fonctionnant parfaitement bien et sans jamais aucun bug avec des carburateurs de bmw, des suspensions de fiat, des sièges de mercedes, une electronique jaguar et une gestion de la-dite électronique de peugeot... Ca planterait souvent, comme les solutions informatiques ou l'on veut tout choisir nous même les composants hardwares et software... Dans cette optique de tout pour l'utilisateur les solutions entières conçues dès la base comme un entier et non pas de petite part est la seule solution viable qui assure que l'ensemble tient bien et surtout permet justement une évolution du GUI bien plus grande. Quand tu dis que les macs n'ont que osx pour eux, tu fais fausse route, les macs c'est osx (même si on peut utiliser d'autres système dessus), vouloir sectionner les choses en prenant des petits bouts de ce qui nous arrange c'est ne pas du tout comprendre la philosophie: Ce qui est important n'est pas ce qu'il y a dedans mais le ressenti de l'utilisateur...
avatar debione | 
Et la il n'y a pas photo, si on prend le ressenti de l'utilisateur Mac n'est pas cher, comparativement au ressenti de l'utilisateur windows... Et cela ça se paye aussi, il faut en prendre compte avant de vouloir tout segmenter.... Tu as un hardware certes, mais aussi un objet sous les yeux, mais aussi une facilité d'utilisation, mais aussi des avancées hardware/software (comme l'utilisation du trackpad par exemple)... C'est tout ceci que tu payes quand tu achètes un mac et pas seulement un processeur ou un clavier, ou un Os... Je me répète, vouloir comparer juste le prix est malhonnète intelectuellement, puisque quand tu achètes un mac on ne te vend pas seulement du hardware mais un ensemble de chose qui vont bien au-dela de ça.... Bordel ce pavé ;)
avatar Psylo | 
Tes arguments sont tout aussi peu objectifs que les miens. Si tu avais raison, alors les autres OS comme Linux ou les BSD, dominant le marché des serveurs n'auraient jamais évolués ou très peu (ce qui est plutot le cas des Unix proprio) et auraient des pdm anecdotiques. Et un truc aussi excellent que BeOS serait toujours vivant. De plus tu sous entend que windows est un mauvais systeme d'exploitation, ce qui est totalement faux. Windows est un bon OS, bourré de merdes et de défauts, mais c'est le cas de chaque OS, OSX compris. Si chaque fabricants de hardware avait son propre OS, on aurait des trucs incompatibles et loin d'être aussi évolué que ce qu'on a actuellement. Si Apple avait dut develloper son noyaux from scratch, il ne serait pas prêt. Si Apple n'avait pas utilisé khtml pour develloper Webkit, ton navigateur serait aussi pourri que les premiers safari. Apple n'innove pas. Apple fait croire qu'elle innove. Nuance.
avatar GATTACA01 | 
Solutions possibles pour limiter ou dissuader l'utilisation d'OS X sur une machine non Apple :` - Lors d'une mise à jour, "mise à jour de logiciel" détecte s'il s'agit d'une machine pommée ou pas. Si elle n'est pas pommée, la mise à jour ne s'installe pas. - Lors de la sortie d'une nouvelle version majeur (de 10,4 à 10.5 par exemple), celle ci ne s'installe pas si elle n'a pas détecté une machine pommée. - Lors d'une mise à jour, "mise à jour de logiciel" installe une appli qui fait s'afficher un message (permanent, non mobile et occupant une partie importante de l'écran) sur la machine non Apple, rappelant que la licence d'utilisation de Mac OS n'autorise pas l'utilisation de Mac OS sur un ordi autre qu'Apple. - Plus radical : lors de l'installation d'une mise à jour, Mise à jour de logiciel détecte une machine non Apple et bloque l'utilisation de Mac OS, et non l'utilisation de la machine qui pourra toujours fonctionner si son propriétaire installe wind dose ou Linux.
avatar divoli | 
[quote]C'est un des problème de l'informatique vouloir choisir chaque pièce comme on le veut, je vois mal une voiture fonctionnant parfaitement bien et sans jamais aucun bug avec des carburateurs de bmw, des suspensions de fiat, des sièges de mercedes, une electronique jaguar et une gestion de la-dite électronique de peugeot... Ca planterait souvent, comme les solutions informatiques ou l'on veut tout choisir nous même les composants hardwares et software...[/quote] Concernant l'industrie automobile, ce n'est pas vraiment le bon exemple. Les grands groupes ont de plus en plus tendance à collaborer entre eux, pour sortir des modèles sur une plateforme commune (rien qu'à voir les accords entre PSA et Toyota, ou entre Ford et Fiat), et avec la crise économique la situation va s'amplifier (probable accord entre Chrysler et Fiat). La seule différence est que tout est basé sur des accords commerciaux. Quand à Apple et aux grandes marques de PC, il va bien falloir comprendre qu'elles se fournissent chez des fabricants de hardware qu'elles ont en commun (Intel, nVidia, ATI, Western Digital, Samsung, etc...). Apple essaye de sélectionner les meilleurs composants, et de fournir des ordis de bonne finition, le tout optimisé avec l'OS. Apple fournit des ordis de bonne qualité, je dirais "au dessus du lot", comme c'est aussi le cas par exemple chez Sony. La qualité a un prix, je suis d'accord. Mais la qualité Apple vaut-elle vraiment les prix actuels, là j'en suis moins sûr, surtout avec les marges gigantesques qu'elle se permet de s'octroyer.
avatar lukasmars | 
on atteind des sommets ; l'utilisateur lui même qui demande que son systéme soit DRMisé et plombé à l'extreme pour eviter que les sales pauvres aient le même systéme que celui qui l'a payé au prix qu'exige Apple . Y'a que chez les admirateurs de lapomme que l'on voit cela :-) Rassure toi, Apple exaucera tes prières et même au dela; dans quelques années, OS X ne fonctionnera que sur un ecran MAC, y'aura un scan rétinien pour s'assurer que c'est bien l'acquereur de la machine qui en jouit (et non pas un impie qui ne l'a pas acheté !!) ; plein de ports proprietaires made in Apple. Tu sera bien content là . la betise à front de taureau comme disais baudelaire ...
avatar melaure | 
Je ne suis pas d'accord avec Debione sur le "si Apple avait 50% de PDM, il n'innoverait plus" ... Apple n'est pas du tout né de la même façon que Microsoft. Microsoft n'a rien inventé et c'est pour ça qu'il n'ont pas de culture d'innovation. Le premier OS qu'ils ont sorti (le DOS), ils l'ont juste acheté à quelqu'un d'autre (le CPM). Ensuite ils ont passé leur temps à pomper les autres OS, soit par copie, soit par récupération des sources (comme Amiga OS en échange de la dette de Commodore pour le basic microsoft), etc ... Alors que chez Apple depuis le début on se bat pour faire des trucs différents. Le fait d'avoir des clones ou pas ne changera pas ça. Ils ont envie d'inventer, c'est dans les tripes de la boite. D'ailleurs je ne sais pas pourquoi vous fantasmez sur le monde PC des compatibles Microsoft. Moi je me base sur les clones que j'ai eu dans les années 90 et qui respectaient une charte technique Apple. Il était hors de question de mettre n'importe quoi dans un clone. Résultat : pas de problème de compatiblité. Même plusieurs années après la fin des clones (arrêtés au système 7.6), ceux-ci ont supporté les OS suivant (8.0, 8.1, 8.5, 9.0, 9.1) sans problèmes, parce qu'ils étaient bien identiques aux Macs d'Apple. Il n'y a qu'a faire la même chose, et il n'y aura pas de problème.
avatar JayTouCon | 
Dans le monde de Melaure il ya le gentil mac et le méchant windows. on est en 2009.
avatar JayTouCon | 
Un jour Saint stéphane boulots dans sa grande magnagnimité ouvra l'océan afin que le peuple fenestrien proche du 7ème puisse quitter le monde des ténébres. Le peuple, pauvre comme job, qui auparavant avait de la vue, fut aveuglé par le blanc immaculé des tablettes sur lesquelles le saint stephane posait ses doigts et qui réagissaient milliardiemement, et suivirent éblouit le grand leader. Arrivés dans le nouveau monde du coté du cuivre de tin, ou les OS suffisaient à leur faim, ils envoyérent des cartes postales dans l'empire du milieu ou ils décrivaient par le menu ce qu'ils désiraient, à condition que le produit de leur imagination leur soit envoyé avec la mention 'fabriqué dans l'empire du milieu' sur une partie non visible du produit selon ce que leur avait enseigné saint stéphane. Sur la partie visible ils afficheraient de façon clinquante leur nouvelle appartenance à cette nouvelle contrée, dirigée par le seigneur conan, qui laisserait à croire que ce produit en serait issu, meme si ce signe les rapprochait par trop de leur ennemi "bill porte", celui qui dilapidait sa fortune en vaccinant bon nombre de jeunes nécessiteux d'un continent étranger, dépensant par là ce que saint stéphane accumulait pour mieux garder les memes à l'abri de la convoitise. Ainsi parlait saint stephane le mardi seulement.
avatar Almux | 
1) Psystar et PearPC ont au moins le mérite d'utiliser des versions OSX achetées légalement (bon pour Apple) 2) Apple va passer à Snow Leopard 64bits. Dans un premier temps, tous les Macs Intels pourront l'installer; y compris les Psystar et PearPC. 3) Les nouvelles séries de Macs auront des éléments physiques PA Semi exclusifs dont les successeurs de Snow auront besoin pour fonctionner. Les Macs ne seront plus des PCs comme les autres. 4) Dans 4 ou 5 ans, les Macs actuels seront classés "obsolètes" et les PearPCs et autres Psystars le seront ipso facto. 5) Apple a les moyens de mener une stratégie à moyen - long terme de ce type, tout en grignotant gentiment 1% par-ci, 1% par-là au fil des mois qui viennent (rappelons-nous qu' 1%, c'est énorme, à cette échelle).
avatar coincoin13 | 
[quote]GATTACA01 [19/04/2009 17:28] Solutions possibles pour limiter ou dissuader l'utilisation d'OS X sur une machine non Apple :` - Lors d'une mise à jour, "mise à jour de logiciel" détecte s'il s'agit d'une machine pommée ou pas. Si elle n'est pas pommée, la mise à jour ne s'installe pas. - Lors de la sortie d'une nouvelle version majeur (de 10,4 à 10.5 par exemple), celle ci ne s'installe pas si elle n'a pas détecté une machine pommée.[/quote] Quand on ne sais pas de quoi on parle, on se tait. Pourquoi crois tu qu'OSX ou une mise à jour ne s'installe pas naturellement sur un PC (Intel, je précise)? ben oui, OSX détecte déjà s'il s'agit d'un machine pommée ou non.
avatar Brewenn | 
"[b]Dans 4 ou 5 ans, les Macs actuels seront classés "obsolètes[/b]" Voir 1 ou 2 ans ! "[b]Les Macs ne seront plus des PCs comme les autres[/b]" Ils sont déjà différents des autres PC, puisque ce sont des PC hors de prix qu'il n'est pas possible d'upgrader (Carte mère, carte son, carte video, hors MacPro réservés au Patrons du CAC 40, venant de toucher leurs primes). T'as tout bon "Almux" clap..clap..clap..
avatar melaure | 
@Jaytoutcon, tu portes bien ton nom. Je te parle de machines qui ont existées, et toi tu sors ton délire incohérent ... Ecris un livre de SF si tu t'ennuies ;) On est en 2009, et ça fait 29,5 ans que je suis passionné de micro et que j'utilise tous ces OS. Alors vient pas me traiter d'ignorant. J'ai même eu la chance de commencer à une époque ou Microsoft n'existait pas ;) Je ne développe quasiment que sous Windows (et aussi unix c'est vrai) depuis 15 ans, donc j'ai largement matière à ne pas apprécier cet OS ... Almux, je ne suis pas sur qu'Apple verrouille sa plateforme de cette manière car laisser des générations de clones vivre avec SL pour ensuite blinder le truc, va leur attirer les foudres de beaucoup de gens. Je dirais même qu'il y aurait une vraie fronde anti-Apple, et Apple deviendrait le symbole du proprio pur et dur ... (ce serait bête de faire ce cadeau à la concurrence, non ?). Si Apple doit stopper les clones, c'est maintenant avec SL ou jamais.
avatar arsinoe | 
[quote=Almux]1) Psystar et PearPC ont au moins le mérite d'utiliser des versions OSX achetées légalement (bon pour Apple) 2) Apple va passer à Snow Leopard 64bits. Dans un premier temps, tous les Macs Intels pourront l'installer; y compris les Psystar et PearPC. 3) Les nouvelles séries de Macs auront des éléments physiques PA Semi exclusifs dont les successeurs de Snow auront besoin pour fonctionner. Les Macs ne seront plus des PCs comme les autres. 4) Dans 4 ou 5 ans, les Macs actuels seront classés "obsolètes" et les PearPCs et autres Psystars le seront ipso facto. 5) Apple a les moyens de mener une stratégie à moyen - long terme de ce type, tout en grignotant gentiment 1% par-ci, 1% par-là au fil des mois qui viennent (rappelons-nous qu' 1%, c'est énorme, à cette échelle).[/quote] J'aimerais bien savoir d'où vient l'information selon laquelle PA Semi va fabriquer des puces pour les Mac. (Pour les iPhones et iPod Ok, ça semble être le but, mais pour les Mac..) Je m'étonne aussi que l'on puisse penser que des éléments physiques exclusifs peuvent empêcher l'existence des hackintosh.. L'EFI était déjà un élément physique exclusif, ça n'a rien empêché. Et puis risquer de mécontenter tous les acheteurs actuels qui ne pourront pas upgrader OSX si jamais une rupture hardware a lieu, tout ça pour contrer un phénomène ultra marginal, ça me parait totalement disproportionné et contre-productif.
avatar beboy | 
Heureusement Apple ne fera rien de plus car ils en ont rien à péter de la minorité des bidouilleurs qui s'amusent à installer MacOS X généralement plus pour découvrir l'OS que pour en faire un mac à part entière. Au contraire ça ne peut que les pousser à se tourner un jour vers un vrai Mac (enfin… sauf les rebuts comme moi qui font l'inverse).
avatar Le Chapelier | 
@ Philactere :"peut on vivre avec OSX sans Macs? that is the question? Bonne question, pas sûre qu'Apple puisse vivre sans Mac, mais uniquement d'OSX." La réponse ? Microsoft a vécu trèèèèèèèèèès bien de Windows pendant des années SANS fabriquer d'ordinateurs. @ Pascal-007 : +1 @ alushta : Apple dépasse déjà les 10 % aux USA et est sur le point de faire pareil en Europe. Et effectivement, la qualité est en berne... @ divoli :"Quand au fait de licencier OS X, tant que l'équipe dirigeante actuelle sera là (et en particulier SJ), je ne crois pas que ce sera possible, elle tient trop à son modèle hardware + software (Mac + OS X). Par contre, à plus long terme, tout est possible..." +1 @ Psylo :"Il y a quelques années, quand certains rêvaient de MacOSX sur une architecture x86 (Projet Marklar), ils étaient lapidés et jettés dans la seine." 2 ans avant la sortie des MacIntel, j'avais annoncé qu'OS X tournait déjà sur x86 DANS les labos de Cupertino, et... effectivement, j'ai fini lynché et noyé dans la Seine. Mais bon... personne n'est prophète ne son pays. @ lukasmars : ta remarque est pertinente et m'a fait beaucoup rire. D'autant plus rire que beaucoup de fanboys Apple ne le sont QUE depuis l'Intel et qu'ils n'étaient visiblement pas assez intelligents pour se rendre compte que ce qui fait l'intérêt du Mac, c'est OS, non le processeur. Ma conclusion, c'est que de plus en plus de personnes acceptent le fait qu'OS X sera un jour porté en générique. Attendons simplement que SJ passe l'arme à gauche et que les actionnaires (ne cherchant QUE le profit) prennent sa place. Vous rirez moins des clones et de nos balivernes (rappelez-vous Intel sur Mac...)
avatar Kaneda Corp | 
@ Pa5cal T'es d'une intelligence confondante. Tu n'as à priori aucune connaissance juridique et tu: + Affirme que la loi est avec APPLE. + Qu'il n'y a pas de vente liée. + Que les pouvoir d'interprétation des juges est abusif. + Que la justice n'applique pas la loi en règle général. Je veux bien être patient et tout expliqué, mais lis tout le texte des autres. LA VENTE MAC + OS X EST UNE VENTE LIEE. Comme un HP avec WINDOWS. Mais dans les deux cas, le juge a dans un premier temps (il semble revenir dessus) que cette vente liée relevait de l'intrérêt légitime. Alors vois tu pour le moment c'est bien APPLE et MICROSOFT qui profitent de l'interprétation du juge. Pourvoir d'interprétation que dix lignes avant tu condamnes fermement sans expliquer comment et qui interpréterait la loi dis ce n'était les juges... la fée schtrumpfette peut être. Je ne sais pas si l'est utile de commenter à propos de ta vision des avocats et du fonctionnement de la justice. Pour ma part tes propos sont assez édifiant. Dire qu'un juge donne raison à un avocat en dépit de la loi et plus grave contraiement à la loi... Les règles d'interprétation de la loi et notamment la notion d'interprétations téléologiques te semble étrangères. D'ailleurs critiquer ce pouvoir alors que dans le cas de la vente liée il t'es favorable, ne manque pas de piquant. Les notions de première et seconde instance ainsi que cassation... non tu ne semble pas maîtrisé non plus. Pour ta gouverne en appel on juge en droit et forme. C'est en cassation qu'on juge sur la forme. Ne t'inquiète pas je connais le monde juridique par contre toi... J'en doute. Concernant MICROSOFT un abus de position dominante et une vente liée sont distinctes. MICROSOFT pourrait être poursuivie pour les deux, de façon indépendantes. ON NE POURSUIT PAS MICROSOFT POUR VENTE LIEE CAR IL A UNE POSITION MONOPOLISTIQUE MAIS CAR IL PRATIQUE UNE VENTE LIEE. (Bien sûr pratiquer les deux à la fois c'est encore plus mal, je suis 100% sur cette ligne).

Pages

CONNEXION UTILISATEUR