Test de l'iMac 21,5" 2017 (Core i5 2,3 GHz)

Stéphane Moussie |

Vous souhaitez acheter un ordinateur de bureau à moins de 1 500 € ? Apple ne donne pas beaucoup de choix : si vous ne voulez pas dépenser votre argent dans un Mac mini remontant à fin 2014 (on vous comprend), l’iMac 21,5" non Retina est la seule option restante. Ce modèle a été rafraîchi à l’occasion de la WWDC 2017 avec un processeur Kaby Lake et deux ports Thunderbolt 3. Suffisant pour contrebalancer ses vieilles tares ? Réponse dans ce test.

Cliquer pour agrandir

Le dernier des Mohicans

L’iMac à écran non Retina est une espèce en voie d’extinction. Alors que ce modèle représentait auparavant la majorité de la gamme de tout-en-un de 21,5", il est dorénavant minoritaire. La gamme 2017 de « petits » iMac est constituée de deux modèles Retina 4K à 1 499 € et 1 699 € et du modèle non Retina à 1 299 € que nous testons ici.

L’écran très haute définition à large gamut n’est pas la seule différence : le modèle d’entrée de gamme n’a pas de carte graphique dédiée et son processeur Core i5 est moins puissant (fréquence inférieure et deux cœurs au lieu de quatre).

Cliquer pour agrandir

S’il est clairement en retrait de l’iMac Retina 4K, l’iMac à écran Full HD bénéficie quand même d’un meilleur sort que le MacBook Air quasiment pas actualisé depuis des années — et ne parlons pas du Mac mini. Par rapport au précédent modèle datant de fin 2015, on gagne en particulier un processeur Intel de dernière génération et deux ports Thunderbolt 3. Par contre, le disque dur 1 To est toujours de la partie, et la facture augmente de 50 €.

Des performances modestes

Apple a renouvelé les principaux composants internes de l’iMac 21,5" d’entrée de gamme. Le processeur Core i5–5250U Broadwell à 1,6 GHz (Turbo Boost jusqu’à 2,7 GHz) est remplacé par un Core i5–7360U Kaby Lake à 2,3 GHz (Turbo Boost jusqu’à 3,6 GHz). Il s’agit dans les deux cas de processeurs pensés pour les ordinateurs portables (TDP de 15 W) et dotés de deux cœurs, mais avec gestion de l’Hyper-Threading qui « transforme » les deux cœurs physiques en quatre cœurs logiques.

La quantité de RAM est la même, 8 Go, mais elle est plus rapide — 2 133 MHz au lieu de 1 867 MHz. Quant au GPU intégré, on passe d’une Intel HD Graphics 6000 à une Iris Plus Graphics 640. Sa fréquence maximale est un poil supérieure (1 GHz au lieu de 950 MHz) et elle dispose en plus de 64 Mo d’eDRAM (de la RAM embarquée qui sert de cache).

Sur le benchmark CPU de Geekbench 4, l’iMac 21,5“ fait un petit peu mieux que le dernier MacBook Pro 13” Touch Bar. Il n’est pas très loin derrière l’iMac Retina 4K et le MacBook Pro 15" sur le test impliquant un seul cœur, mais il se fait sans surprise clairement distancer sur le test multi-cœur, la faute à ses deux cœurs quand les autres en ont quatre.

Cliquer pour agrandir

Sur Geekbench 3, on se rend compte que la progression par rapport à l’iMac 21,5“ mi–2014 est significative : + 38 % en monocœur et + 60 % en multicœur (nous n’avions pas testé l’iMac 21,5” non Retina fin 2015).

Cliquer pour agrandir

Nos tests applicatifs confirment de manière concrète les écarts constatés sur Geekbench. L’iMac 21,5" d’entrée de gamme est sensiblement moins rapide que les modèles Retina sortis en même temps que lui. Exporter 500 clichés avec Photos prend environ 1 minute à 1 minute 30 de plus qu’avec les iMac plus costauds. L’export d’une séquence 5K dans Final Cut Pro X demande plus de deux fois plus de temps, et le nombre pistes gérées dans Logic Pro X est inférieur de plus de 20 unités. L’iMac est plus proche du MacBook Pro 13" Touch Bar, mais c’est bien ce dernier qui garde l’avantage dans tous les benchmarks.

Cliquer pour agrandir

Mêmes résultats pour les performances graphiques. Faute de carte graphique dédiée, l’iMac d’entrée de gamme est largué par rapport aux autres tout-en-un et au MacBook Pro 15".

Cliquer pour agrandir

En définition native (Full HD) et avec les graphismes réglés sur la qualité “élevée”, Tomb Raider ne tourne qu’à 25,9 images par seconde en moyenne, autrement dit pas assez pour que le jeu soit fluide. En choisissant la qualité “moyenne”, on parvient à 29,8 i/s en moyenne, mais avec des baisses de framerate régulières qui gâchent l’expérience. Bref, ce n’est pas une machine pour jouer aux blockbusters 3D.

Un pied et demi dans le passé, un demi pied dans le présent

Dans le test de l’iMac Retina 4K 2017, je disais beaucoup apprécier l’écran Retina pour sa netteté et pour sa capacité à offrir un grand espace de travail (jusqu’à 2 560 x 1 440 pixels, soit la définition standard d’un 27").

Sans surprise, le retour à un écran non Retina est difficile. Plus que la perte de précision dans l’affichage, c’est ce large espace de travail qui me manque. Habitué à travailler avec un MacBook Pro 13" et un moniteur ultra large (2 560 x 1 080), la définition limitée à 1 920 x 1 080 pixels m’a obligé à revoir la disposition de mes apps et à jongler avec plus de bureaux virtuels.

Cette définition Full HD ne sera pas rédhibitoire pour tout le monde — si vous n’utilisez pas plus de deux ou trois applications en même temps, vous pouvez tout caser à l’écran —, mais une fois qu’on a goûté au Retina, le retour en arrière est presque impossible.

Cliquer pour agrandir

L’autre retour en arrière presque impossible, c’est le disque dur (à 5 400 tr/min). Utilisant depuis des années uniquement des Mac équipés de SSD, je trouvais que le Fusion Drive de l’iMac Retina 4K ralentissait déjà un petit peu l’utilisation courante, sans que ce soit rédhibitoire néanmoins.

C’est évidemment pire avec l’unique disque dur de l’iMac 21,5" non Retina. J’avais oublié que le démarrage complet d’un Mac pouvait prendre plus d’une minute (on peut s’éviter ça en privilégiant la mise en veille), qu’il peut se passer de longues secondes avant qu’un logiciel ne se lance, que la roue multicolore peut se manifester plusieurs fois par jour et qu’on ne duplique pas impunément un dossier de plusieurs gigaoctets. Quand 13 secondes suffisent au MacBook Pro pour dupliquer un dossier de 8,7 Go, il faut près de 5 min avec cette machine à disque dur…

Là encore, c’est le point de vue d’un utilisateur habitué aux SSD. Quelqu’un qui troquerait un vieil iMac à disque dur par ce nouveau modèle ne se sentira pas freiné outre mesure en utilisation courante et sera content du gain de performances dans les applications. Mais force est de reconnaître que les disques durs (et les écrans non Retina) sont devenus l’exception plutôt que la règle.

Et puis autant Apple fait parfois preuve d’une grande réactivité, voire d’un empressement, pour démocratiser une nouvelle technologie, autant il est désolant de voir que cinq ans après son lancement, le Fusion Drive n’est toujours pas la solution de stockage par défaut de l’iMac. Ici, l'option Fusion Drive 1 To (avec SSD de 32 Go) est facturée 120 €.

Cliquer pour agrandir

Au vu de la gamme, c’est presque inespéré que l’iMac 21,5" d’entrée de gamme bénéficie comme les modèles Retina de ports Thunderbolt 3 en lieu et place des ports Thunderbolt 2. Même si les possesseurs de périphériques Thunderbolt 2 devront investir dans un adaptateur à 59 €, c’est un changement appréciable car cela ouvre le tout-en-un aux appareils Thunderbolt 3 très performants (cartes graphiques externes, stockage externe ultra rapide…) ainsi qu’aux nombreux périphériques USB-C sans adaptateur.

Au sujet du Thunderbolt 3, à l’instar des iMac Retina, l’iMac 21,5" Full HD 2017 n’est pas compatible avec le mode d’affichage cible qui permettait d’utiliser l’ordinateur comme simple écran externe.

Pour conclure

L’iMac 21,5" non Retina est l’équivalent du MacBook Air aujourd’hui : c’est une machine à tarif modéré qui convient pour des usages basiques. L’iMac Retina 4K avec Fusion Drive apporte un vrai confort d’utilisation supplémentaire, mais voilà, il coûte 400 € de plus.

Cet iMac d'entrée de gamme ne fait pas rêver — il est plus ancré dans le passé que dans la modernité —, cependant il peut répondre à des besoins informatiques légers. C’est l’iMac familial, celui utilisé par les parents pour faire leurs comptes et par les enfants pour faire leurs devoirs. Mais l’iPad n’est-il pas en train de remplacer ce type d’ordinateur ?


1 299 €

Achat recommandé

Les plus :

  • Haut-parleurs puissants
  • Silence de fonctionnement
  • Ports Thunderbolt 3 polyvalents

Les moins :

  • Disque dur lent
  • Écran dépassé
  • Performances graphiques limitées
Tags
avatar pocketalex | 

On appelle ça avoir 40 ans :)

Le LC630 était un excellent Mac mais c'était l'entrée de gamme à l'époque, il était très accessible : 6200 francs (soit 1200€). Il y avait bien d'autres modèles plus puissants mais aussi bien plus cher.

On se plaint des prix actuels, mais acheter un Mac dans les années 90, c'était poser un sacré chèque sur la table, pour un Quadra 900 sorti en novembre 1991 il fallait débourser 69 900 francs HT, soit 15 000€

Le haut de gamme de 1997, le Power Macintosh 8600, c'était 23500 francs ... soit 4700€

Et à ces prix, on avait juste l'unité centrale ... cf ceux qui se plaignent de l' iMac 27" haut de gamme (avec écran 5K compris) à 2700€

Mais, surtout, toutes les machines avait une qualité exceptionnelle : les boitiers étaient top, les claviers aussi, les écrans Apple étaient "trinitron", c'était le haut de gamme des écrans à tubes.

avatar feefee | 

@pocketalex

"On se plaint des prix actuels, mais acheter un Mac dans les années 90, c'était poser un sacré chèque sur la table, pour un Quadra 900 sorti en novembre 1991 il fallait débourser 69 900 francs HT, soit 15 000€"

Oui voilà tu fais bien de le précise car certains ici, notre ami Melaure en tête , font souvent l’impasse là-dessus car ils aiment traiter les actuels utilisateurs de mac de bobos friqués en prônant le switch vers les PC moins cher en oubliant que quand les achetaient des Mac à cette époque c’était eux les soit disant friques par rapport aux autres .

avatar macinoe | 

A mettre en relation avec le prix des PC de l'époque.

Je me souviens parfaitement que le moins cher des PC en 1990 C'était le déjà très vieillissant AMSTRAD PC1512 et il valait 5000 Francs pour la seule unité centrale.

Ce qui fait en tenant compte de l'inflation (insee) près de 1200 € d'aujourd'hui.

Un ordi avec un disque dur ( 20 ou 40 Mo ), c'était tout de suite plus de 10 000 Francs (2400 € )

Le prix du matériel informatique a considérablement baissé.
Mais le prix des Macs, beaucoup moins.

Donc les plaintes de ceux qui trouvent les Macs beaucoup trop chers sont fondées.

6200 Francs pour un Mac d'entrée de gamme soit 1400 € selon l'insee
5000 Francs pour un PC d'entrée de gamme soit 1200 € selon l'insee.

Le ticket d'entrée Mac coûtait donc 16% de plus que celui PC.

Aujourd'hui on est plus sur des chiffres de l'ordre de 300 ou 400%

avatar pocketalex | 

"Le ticket d'entrée Mac coûtait donc 16% de plus que celui PC.

Aujourd'hui on est plus sur des chiffres de l'ordre de 300 ou 400%"

Démarrer sur des propos intelligents et indiscutables (l'inflation, tout ça) et finir sur ça....

Edit : commentaire édité

avatar macinoe | 

Prends le pc neuf le moins cher et le mac neuf le moins cher et tu obtiens ces chiffres.
La qualité n’est peut-être pas comparable, mais du point de vue du prix et uniquement du prix, c’est indiscutable, le ticket d’entrée n’a strictement rien à voir.

Et l’image élitiste du Mac est de ce point de vue totalement vraie.

EXEMPLE :

Le tout en un le moins cher chez Hewlett Packard coûte 329 € TTC

http://store.hp.com/FranceStore/Merch/Product.aspx?id=X0Y86EA&opt=ABF&sel=DTP

Toujours chez Hewlett Packard, le laptop le moins cher est à 269 € TTC

http://store.hp.com/FranceStore/Merch/Product.aspx?id=1NB08EA&opt=ABF&sel=NTB

Et encore, il s’agit d’une marque plutôt réputée et de ses prix catalogue et pas d’obscures constructeurs chinois.
Je ne vois pas comment on peut nier l’évidence.

Les PC ont des prix d’entrée de gamme 3, 4 fois voire 5 fois inférieurs aux Mac

avatar pocketalex | 

@macinoe

je ne nie pas l'évidence, je dis juste que c'est stérile et que ça débouche sur une conclusion inutile et non avenue

C'est pas pareil :)

C'est quoi un PC pour toi ? une machine qui a une disque de stockage, de la ram, un écran, un CPU et windows dessus ? Si oui, alors je t'en trouve à moins de 100€, et on passe à 1000% d'écart

Conclusion : un Mac est 600% plus cher qu'un PC si l'on considère l'entrée de gamme. Tout comme une BMW entrée de gamme est 600% plus cher qu'une Dacia entrée de gamme.
Ok ... et donc ? Quelle conclusion un minimum sérieuse et intelligente en tirer ?

Qu'Apple c'est le mal absolu et qu'ils devraient sortir des macs à 199€ avec des CPU Atom et boitier en plastique ?

avatar macinoe | 

Etant donné qu’à longueur de fil, certain justifient l’existence de cet iMac à 1300 € en disant que c’est une machine pour un public pas très exigeant dont l’usage se limite à surfer sur internet et à faire du traitement de texte... et que donc pour cet usage un disque à plateau fait bien l’affaire... grosso modo c’est ce qu’ils disent..

On peut se demander si c’est vraiment nécessaire de mettre une telle somme pour un tel usage.

Parce que les machines que je cite, aussi modestes soit-elle en sont pleinement capables aussi.

Apple a abandonné le marche d’entrée de gamme, C’est un fait. mais ce qu’elle abandonne en réalité, c’est juste le tarif d’entrée de gamme.

Alors qu’autrefois il fallait à peine ajouter 20 % à un budget minimal pour se payer un Mac, aujourd’hui Il faut multiplier le prix par 3 ou 4.

Tu peux juger ce discours stérile, sans interêt ou ce que tu veux, il en demeure pas moins vrai.

Peu importe ton dénigrement et ta posture elitiste, ce sont des ordinateurs avec lesquels on peut faire énormement de choses et qui représente la majorite des ventes grands public car les faits sont durs mais windows représente toujours plus de 85% des ordinateurs et c’est ton discours qui est un déni de réalité.

Pour en revenir au sens de la remarque initiale, il s’agissait de casser cette idée que le prix des Mac aurait plutôt baissé par rapport à il y a 25 ans

En valeur absolue, c’est sans doute vrai.

En valeur relative de ce que coûte l’équipement informatique aujourd’hui, c’est faux et archi faux et c’est même spectaculaire à quel point Apple n’a jamais repercurté la baisse des composants sur ses produits en se gavant toujours plus sur les marges.

avatar feefee | 

@macinoe

Finalement c’est toujours la même histoire avec les comparaisons PC-Mac , tout le monde campe sur ses positions, sur son idéologie propre et l’autre a toujours tort , et je m’inclue dedans sans problème .

Sauf que dans ta démonstration tu sembles oublier l’OS , et c’est pas rien quand même ?

La ou les constructeurs de PC se contentent , comme ceux de smartphones Android, d’installer une version OEM de Windows sans rien faire de plus, sans rien investir ni même rien maintenir (et c’est important ) , Apple lui fourni l’ensemble et maintient l’ensemble et tout ça et ben ça a un coup non négligeable.
Attention je te vois venir ? je ne dis pas que ça explique tout mais c’est à prendre en compte . Alors que tout tu l’omet volontairement .
Tu penses qu’on utilisateur qui a un problème avec Windows sur son PC HP c’est HP qui va l’aider ? ?
Tout ça crée le trouble pour l’utilisateur .
On lui vend un bidule assez cher mais au moindre problème avec Windows ben demmerde toi mon beau , réinstalle tout et hop , nous on est pas responsable de Window, c’est MS .

Après au niveau plaisir d’utilisation sans tenir compte du matériel , pourquoi ça ne devrait pas compter dans l’achat final ?
Ce n’est pas parce que toi et bon nombre ici , analysent le rapport performances prix avant tout que ce doit être pareil pour tout le monde pareil ...
chacun a ses propres besoins et ses envies et préférences sans devoir sans arrêt se justifier devant les geek qui veulent leur appendre la vie car seuls eux détiennent les choix justes .

Je te conseille de faire 2 tests .
Tu mets côte à côte 2 machines que tu trouves semblables par les caractéristiques principales , un iMac et un PC tout en un HP ou autre.
Tu met un utilisateur de base qui ne connaît pas grand chose l’informatique , ce qui est la majorité de nos jours .
Tu masques les marques .
Et pour finir tu demandes lequel il choisit , sans dire le prix de chacun , d’après toi dans la majorité des cas qui va être choisit ?
Et même si à tes yeux tout cela ne justifie pas le prix , ou es le problème , le choix existe , il est unique sur le marché .
Si l’utilisateur est près à faire un sacrifice pour son besoin et son plaisir personnel ?
Mais qu’est ce que ça peut vous foutre bordel ???
Il est ou le problème ?

Et le test avec l’OS et de toute son offre logicielle de bas risque aussi de donner le même résultat. Alors oui quand tu t’y connaît tu peux obtenir la même chose. Sauf qu’il fait un minimum de connaissances pour y arriver .

Après si le mec vient faire le malin devant toi en disant :
T’as vu mon iMac ? C’est Le plus beau , le plus mieux , etc .
OK tu le remet en place mais la c’est un autre problème .

Et c’est même la raison principale de ceux qui viennent ici nous donner la soit disant bonne parole , ils ont en tête que pour eux c’est pais mieux et que ceux qui n’y connaissent rien croient que c’est mieux .
Alors oui il y en a toujours qui pensent ça mais est ce vraiment la majorité ? ?

Bref il y a un choix avec un ordinateur qui ne rebute pas l’utilisateur que ce soit dans son apparence ou dans son utilisation , le prix est nettement supérieur au marché des ordinateurs et alors ?
Personne ne force à acheter .
Et même si il a des bobos qui achètent juste pour se la peter est ce que l’on est obligé de mettre tout le monde dans le même sac ?

Ce n’est pas parce qu’on défend apple face aux critiques systématiques ici qu’on fait partie du clan des bobos non ?

avatar jazz678 | 

@JLG01

Complètement d'accord ??

avatar Malum | 

Ah pour nos amis : Acer au prix de 1 120 € quel DD ? Allons, allons un SSD ? Un DD supersonique ? Tss Tss un 5 400. Ils sont tellement obsédés par Apple croient tellement de tenir la vérité qu'ils ne s'informent même pas et débitent âneries et mensonges sur âneries et mensonges tout ça pour prouver qu'Apple est radine, la seule au monde à utiliser des DD de 5 400 t/mn et que ses concurrents au jamais ne mettent ces fameux DD quand le prix dépasse 10 €. Là je me mets à leur niveau d'absurdité et de mensonge (leur chiffre fétiche est 200 € environ). Ils n'y connaissent finalement pas grand chose et il faut à tout prix éviter de les croire sur parole.

avatar macinoe | 

Et bé.. tu te fais un joli petit film dis-moi..
Ou en tout cas une interprétation toute personnelle et déformée de ce qui a été dit.
Personne n’affirme que les autre constructeurs font de meilleures machines pour beaucoup moins cher.

Le problème c’est qu’apple propose DANS CETTE GAMME DE PRIX une machine équipé d’un composant complètement dépassé qui dégrade fortement les performances globales de cette machine.

avatar pocketalex | 

@macinoe

"Le problème c’est qu’apple propose DANS CETTE GAMME DE PRIX une machine équipé d’un composant complètement dépassé qui dégrade fortement les performances globales de cette machine."

C'est exactement ça :)

avatar Malum | 

Dans cette gamme de prix, vous vous moquez de qui ? Vous affirmez que c'est dans des machines à 200 €, puis 400 € et en fait on a un Acer à 1120 € soit dans la même gamme de prix qui a un DD à 5 400 t/mn. Vous devriez vous couvrir la tête de cendres devant vos mensonges et vos exagenrations ou vos incompétences et les fausses vérités que vous propagez.
Pour trois fois le prix que vous annoncez (200 €) on a un Acer avec moitié moins de mémoire, une carte graphique inférieure, un processeur i3 et non i5, des connectiques inférieures et moins nombreuses et pas de logiciels de même nature. On a un produit équivalent plutôt au-dessus de 1 000 €. Vous faites croire à ceux qui vous lisent qu'Apple seule à des DD à 5400 et que chez Windows ce n'est que pour des ordinateurs à 200 ou 400 € (et là vous n'avez pas peur du ridicule). À ces tarifs on n'a strictement rien, mais rien du tout d'équivalent. Et on a chez Windows PC des configurations à bien plus de 1 000 € qui ont aussi des DD à 5400 contredisant vos déclarations et mettant par terre toutes vos théories fumeuses.

avatar macinoe | 

Pour ma part je ne comprends pas de quoi vous parlez.
Soyez factuel, précis, intelligible et veuillez indiquer exactement à quoi et à qui vous répondez.

Parce que là c'est de la bouillie.

avatar pocketalex | 

@macinoe

En fait, de ce que j'essaie de comprendre, je pense qu'il s'adresse à moi et non à toi, mais c'est pas clair, parcequ'il part sur des théories à balle deux qui sortent d'on ne sait où

Peut-être une mauvaise lecture de ce que j'ai écrit ? Pourtant je ne fais que répéter le même message, et je ne suis pas seul, sur la présence ubuesque d'un simple disque dur dans l'iMac

Tordu en tout cas

avatar pocketalex | 

@Malum

Vous êtes très premier degré dites donc. A aucun moment je n'ai annoncé qu'Acer faisait une machine équivalente pour 200€

Juste, et tout le monde le dit, qu'il n'est pas normal de retrouver un bête disque dur dans une machine de ce niveau (de prix, de détail, de composants, etc), c'est pourtant bête et simple non ?

Après si d'autres constructeurs jouent à ce jeux là, c'est pas mieux qu'Apple, mais ce n'est pas normal, plus en 2017 en tout cas.

avatar Chanteloux | 

Mais allez-vous lâcher enfin cette question d'un DD 5400! La plupart des clients, dont je suis, et j'en ai eu du 5400!, ne voit pas vraiment la différence de vitesse. Je ne la conteste pas, cette différence, mais je la crois peu significative, sauf pour ceux qu'un gain de temps de .3mn fait saliver.... J'ai 50 terras, DD 7200, DD 5400, branchés à mon iMac Rétina late 2014, avec fusion drive 3 terras, et je ne vois vraiment pas les différences de rapidité, sans doute réelles, je ne le conteste pas, mais des différences je dirais infra-cliniques... Si on lâchait ce thème du 5400, qui rejoint peu de gens, à part sur MacG? Ça fausse notre compréhension des problèmes, bien réels, d'Apple... Enfin c'est mon opinion.

avatar feefee | 

@Chanteloux

"J'ai 50 terras, DD 7200, DD 5400, branchés à mon iMac Rétina late 2014,"

Branchés comment ?

avatar Chanteloux | 

TB2 ou USB3

avatar Steekus | 

Très bonne machine à condition de mettre un ssd à la place du 5400, ça sort un ordi super performant, silencieux, à 1500€.
Je fais de la prod avec, et j'en suis très content. Ableton tourne comme une horloge avec un paquet de plugins.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR