Test du TarDisk pour MacBook

Arnaud Laurent |

Le TarDisk se présente sous forme d’une carte SD rabotée de quelques millimètres, pour s’ajuster parfaitement à la forme du Mac. Lancé à l’origine sur Kickstarter, le module permet d’étendre un stockage encore trop limité sur nos Mac à SSD. On connaissait déjà ce genre de produit, notamment avec le Nifty MiniDrive ou encore le JetDrive Lite (lire aussi : Test des JetDrive et JetDrive Lite de Transcend). Alors, que vaut ce TarDisk ? La réponse dans notre test.

Présentation

Le TarDisk est fait en aluminium, un aluminium qui semble identique à celui des MacBook Air et MacBook Pro. Plusieurs modèles sont proposés, en fonction du Mac dans lequel il va prendre place. Le produit est compatible avec la majorité des MacBook Air, des MacBook Pro et des MacBook Pro Retina. Il faudra cependant être vigilant au moment de l’achat, les modèles Retina ayant quasiment tous un modèle spécifique.

À l’arrivée, l’accessoire est très discret, au point de se faire totalement oublier, un bon point. Son ajustement pose par contre un souci : il est très difficile à déloger. Il faudra s’y prendre avec la pointe d’un couteau, ou avec une carte de crédit. Il n’est clairement pas fait pour être retiré, d’autant qu’aucun outil n’est fourni. Même si cela semble évident, le TarDisk est fortement déconseillé si vous utilisez le port SD du Mac régulièrement.

Une fois ces postulats posés, il faudra choisir la capacité de stockage. Le TarDisk est proposé en deux capacités, 128 et 256 Go, pour respectivement 128 et 356 $. Autant dire que la version 256 Go représente un certain budget, beaucoup plus qu’une carte SD de même capacité (on en trouve pour 150 € environ). Le tarif est plus élevé que ses concurrents : le JetDrive de 256 Go se vend autour de 200 € par exemple.

Les performances

TarDisk vend son produit comme un stockage rapide. D’après nos mesures (effectuées avec Blackmagic Disk Speed Test), les performances oscillent entre 20 et 40 Mb/s en écriture et entre 40 et 60 Mb/s en lecture. Des performances correctes, sans être exceptionnelles. Entendons-nous bien, ces performances seront suffisantes pour la majorité des usages, mais seront problématiques sur les transferts de petits fichiers, qui ont tendance à réduire drastiquement les vitesses de transfert.

Comparaison avec une carte SD de taille normale

À l’usage, les performances sont satisfaisantes. Globalement, aucun ralentissement n’est ressenti pour la lecture de vidéo (1080p60 pour le test), pour la visualisation d’un dossier de photo, l’écoute de musique… Là où le TarDisk sera plus limité, ce sera pour les bases de données liées à des logiciels stockés sur l’ordinateur.

Une bibliothèque de l’application Photos va se montrer infiniment plus lente que si elle était stockée directement sur le SSD du Mac. Pareil si vous espérez externaliser les rushs d’un tournage sur la carte et les utiliser tels quels dans Adobe Premiere ou Final Cut Pro. Le temps d’opération sera inutilement allongé et la réactivité globale du logiciel sera dégradée.

Il est aussi de bon ton d’éviter les usages où l’ordinateur devra constamment écrire sur le TarDisk, comme avec une sauvegarde Time Machine. En effet, les cartes SD supportent généralement mal ce genre d’usage et vous risquez de dégrader prématurément le produit.

Le TarDisk reste donc une carte mémoire traditionnelle, même si elle est mieux intégrée au Mac. Pour un usage simple, avec du stockage de photos de vacances et d’une bibliothèque de film, le petit module remplit plutôt bien sa tâche. Les usages plus lourds ou plus intègres sont moins recommandés.

Cependant, dans une nouvelle version, TarDisk propose une fonctionnalité nommée  « Pear ». Pour 20 $ de plus (sur une addition déjà salée), le TarDisk complète le SSD inclus au Mac, comme les Fusion Drive des ordinateurs Apple. Il devient donc virtuellement impossible à enlever et scelle le port SDXC de votre Mac pour de bon. L’avantage est que les données se stockent automatiquement sur la carte SD, sans que vous n’ayez à le faire. Cependant, au vu des performances de la carte, cette option n’est peut-être pas la meilleure.

Pour conclure

Quoi qu’il en soit, le TarDisk fait plutôt bien le job, si vous comptez essentiellement y mettre les fichiers simples et peu utilisés de votre Mac. Mais il ne constitue pas une véritable extension de l’espace de stockage du Mac, plutôt une bulle séparée qui permet de gagner pas mal d’espace… sans modifier l’aspect du Mac.

Puisque le TarDisk ne dépasse pas de l’ordinateur, on peut l’y laisser en permanence. Le constructeur annonce par ailleurs que l’impact sur l’autonomie devrait être suffisamment limité pour que la différence soit imperceptible.

avatar sebas_ | 

Hello. Peut on installer Windows là-dessus? A priori oui, mais je préfère vérifier. Merci

avatar iapx | 

Totalement à déconseiller: c'est tout sauf un SSD, au niveau des performances, comme de la durée de vie.

En fait, ces cartes sont vendues plus de 2X le prix de cartes comparables, qui sont elles 2X plus rapides (juste elles sortent sur le coté du Mac). À ce prix, on s'attendrait à de l'excellence, là c'est une invitation pour acheter un Mac avec un SSD plus gros, qu'Apple facture légèrement plus cher (15%), mais qui va être 10X à 15X plus rapide et utilisable d'un seul tenant.

avatar Lugol | 

Tu peux installer Windows togo sur une clé usb 3, il te suffit ensuite de récupérer les drivers de BootCamp.
J'ai fais ça sur une clé :http://thewirecutter.com/reviews/the-best-usb-3-0-thumb-drive/
Ça fonctionne très bien, tu boot en pressant alt comme pour BootCamp et tu boot sur l'usb.
Je sais pas si c'est ce tuto que j'avais utilisé mais voila : http://www.itpro.fr/a/windows-8-comment-creer-une-cle-usb-windows-to-go/
EDIT : j'ai relu la question :)
Tu peux utilisé la même technique pour installé windows sur une carte SD mais les transferts seront moins bon.

avatar Link1993 | 

Ce qui me fait peur sur ce genre de produits, c'est le nombre de cycles limités... Ce nombre est assez faible en général :/

avatar TarDisk | 

Toutes mes excuses pour mon pauvre français . TarDisk utilise MLC moduels flash qui sont les mêmes que ceux trouvés dans de nombreux SSD . Chaque moduel est évalué pour 3000 cycles SSDs sont prévus pour 5000 cycles.

avatar Alberto8 | 

Et une sauvegarde Time Machine ?

avatar Sostène Cambrut | 

@Alberto8

La réponse est dans l'article.

avatar marc_os | 

@ Sostène Cambrut :
Et où ça ??????
Car l'article ne contient aucun des trois mots sauvegarde, time ou machine.

avatar TarDisk | 

Salut Alberto, oui TarDisk fonctionne bien avec TimeMachine sauvegardes. La configuration est très simple.

avatar kouriachicoach | 

À quand le test des nouveaux iPhone ?

avatar CNNN | 

Et pour une bibliothèque iTunes ?

avatar wanabi | 

Oui c'est possible
Perso j'ai une transcend jet drive lite 350 sur mon MBP rétina (c'est le même type de produit)
J'ai toute ma musqiue qui est stocké sur la carte, j'y accède aussi bien sous OSX que sous ma partition bootcamp, ca fonctionne nickel avec itunes
Par contre les débits en écritures sont trés moyens.

avatar MacTHEgenius | 

@CNNN :
De mon côté, j'ai le JetDrive de Transcend en 128 Go et j'ai décidé de le prendre pour cette utilisation précise. Et sans blague, il n'y a aucune différence entre des fichiers stockés sur un SSD et ceux sur le JetDrive. iTunes s'ouvre à la même vitesse, aucune latence entre le moment où tu cliques sur une chanson et le moment où elle joue.

Je te le recommande, livré en trois ou quatre jours via Amazon (je suis au Québec, pour la France, j'en sais rien)

Pour celui-ci, je ne sais pas, mais ce genre de support de stockage est parfait pour une bibliothèque iTunes

avatar TarDisk | 

@CNNN, yes works great w/ iTunes. We have an article about how to set it up in our FAQ: http://tardisk.com/pages/faq

You will be able to run 4k videos without Lag.

avatar guigus31 | 

Perso je trouve ce genre de solutions souvent un peu décevant. Ça manque de souplesse, de fiabilité. Désormais dans la mesure du possible, je blinde les Go au Max dès l'achat. Quel plaisir de ne pas avoir à trimbaler de support externe!
Je pense qu'ici, il faut voir ça comme une clé USB discrète, qui dépanne bien, mais c'est tout. Gare aux fichiers corrompus, aussi.

avatar Olive777 | 

@macg : entre 40 et 60 Mb/s --> j'ose espérer que c'est MB/s

avatar witchgunn | 

Un rapport avec le Tardis ? (Dr Who)

avatar Arnaud Laurent | 
Surement un clin d'oeil oui :-)
avatar Stephdu69 | 

Pour le prix mieux vaut directement blinder son Mac avec un gros ssd. Ça reviendra meme moins chere...
Et les debits seront conséquent

avatar TarDisk | 

Remplacement SSD ne existe pas pour nouveaux MacBook . En utilisant le port SD est la seule option .

avatar andr3 | 

MBPR équipé depuis plus de 6 mois d'un Nifty mini drive avec une microSD de 128 GB et pas de soucis pour TimeMachine. La configuration de TM est limitée au stricte minimum sur la microSD par opposition à la config pour Time Capsule.

avatar duc998 | 

@andr3 :
J'ai un Nifty sur mon MBA qui me pose pas mal de soucis : impossible d'écrire dessus, sauf après une éjection suivie d'une réinsertion, ou redémarrage du Mac. J'écris une fois dessus et ça recommence. De même, Spotlight ne trouve rien dessus (bien que tous les fichiers soient visibles et accessibles en lecture), sauf après le procédure décrite. Est-ce le Nifty ou la carte ?

avatar andr3 | 

@Duc998 :

Je pencherais plutôt pour un problème de carte microSD.

J'ai deux Nifty sur deux Mac différents et chacun avec sa microSD et pas de soucis connus.

Tu dois prendre une microSD de qualité et la plus rapide possible (en fonction de ton budget).

SI tu as l'occasion, essaie avec une autre microSD d'un autre fournisseur. Cela te permettra de vérifier qui pose problème ...

avatar antoinelefrendam | 

Où est le port SD sur les MacBook Air 11 pouces s'il vous plaît ? Je n'en vois pas.

avatar Hideyasu | 

@antoinelefrendam :
Il n'y en a pas sur le 11.

avatar Kimaero | 

Justement, quelle est la différence de vitesse entre le TarDisk et le JetDrive de Transcend?

avatar TarDisk | 

Toute la mémoire flash est pas créés égaux . TarDisk a augmenté la stabilité des propriétés de dissipation thermique de l'enceinte. Les modèles 256 Go sont environ deux fois plus vite que l'écriture de la compétition. Les modèles 128 Go sont proches en vitesse mais plus stable . Le port SDXC est limité à 105MB / s . (Ceci est 5x plus lent que d'un SSD , mais assez rapide pour la plupart des applications )

avatar Inthesky | 

J'ai un macbook air avec 8GO de mémoire vive et 500GO de mémoire flash et ça suffit largement. 15 ans d'archives de travail, ma bibliothèque iTunes, etc. et la mémoire flash n'est utilisée qu'à 60%.

En plus, j'ai la version payante de Dropbox qui me permet de garder de vieux fichiers d'archives dans le cloud sans avoir à les transporter sur le Macbook. Plus encore une sauvegarde automatisée time machine.

Avec tout ça, je ne vois pas pourquoi je m'ennuierais à acheter aussi cher une carte qui semble ne marcher qu'à moitié sous prétexte qu'elle est faite du même alu que mon mac...

avatar TarDisk | 

avez-vous vu TarDisk Pear? www.TarDisk.com

avatar Lil Bro | 

Sinon, raboter un adaptateur micro SD fonctionne exactement de la même manière pour la moitié du prix. Et la carte micro SD reste utilisable dans un appareil photo par exemple.

avatar Highmac | 

Pas faux. Fais proprement, bien sûr !

avatar oZen | 

Si c'est la même technologie exploitée que dans une carte SD et bien je n'aurai pas du tout confiance en ce genre de dispositif quand je vois comment un simple RaspberryPi déglingue les cartes SD à tour de bras, je ne lui confierai certainement pas mes données. A priori les cycles d'écriture d'une carte SD sont très limités (j'ai lu en 10K et 100K selon les marques (sic)). Alors à l'image d'une Raspbian, et un peu pour répondre à quelqu'un au dessus, je n'installerai certainement pas un système là dessus, Windows ou autre. De la musique pourquoi pas à condition de ne plus faire que la lire après.

avatar ValKor | 

Sur mon MBA j'ai eu un Nifty et je n'ai eu que de problèmes avec pourtant j'avais pris un bonne carte SD.
Je suis du coup passé sur le JetDrive Lite et ça tourne impeccable depuis.
L'avantage du JetDrive c'est qu'il est facile à enlever pour utiliser le port pour une SD d'appareil photo ou caméra en voyage.

avatar Olive777 | 

@marc-os : si tu avais vraiment lu l'article au lieu de faire un pomme-F de feignasse, tu te serais sûrement aperçu qu'il fait deux pages...et que la sauvegarde Time machine est bien évoquée dans le test....

avatar marc_os | 

@ Olive777 :
Mea culpa, effectivement je n'avais pas vu qu'il y avait deux pages à cet article.
C'est pas une raison pour autant d'insulter les gens ! :-/

avatar Laurent S from Nancy | 

A part l'esthétique ça vaut pas grand chose donc...

avatar Lugol | 

Lecteur de Macg depuis qq temps je trouve que votre test manque cruellement d'offre alternative.
Vous testez ce produit qui semble convenable et esthétique quoique très cher mais cet article m'aurai bien plus intéressé si vous aviez parlé de ce produit en comparaison avec ces deux articles :
http://www.amazon.com/dp/B00NUB333W/?tag=05060701-20
http://www.amazon.com/Low-profile-microSD-card-adapter-Raspberry/dp/B00A...

Comment ce produit s’intègre t'il au MacBook et quelle sont les débits constatés des majeurs micro-SD du marché ?
J’apprécie vos articles mais ils se rapproche parfois plus de l'offre commercial que du véritable test et n'offre pas d'aide à la décision.
EDIT: j’essaie de pas trop vous bruler les yeux avec mes fautes :((

CONNEXION UTILISATEUR