Test du Sesame d’Atama

Nicolas Furno |

Le principe du Sesame est extrêmement simple : ajoutez ce petit appareil à votre trousseau de clés ou dans votre poche et à chaque fois que vous vous éloignerez de votre Mac, il sera verrouillé. À chaque fois que vous vous en approchez en revanche, il sera automatiquement déverrouillé.

Sur le papier, c’est le compromis parfait entre confort et sécurité. Le Sesame évite d’avoir à saisir un mot de passe à chaque fois et on peut ainsi verrouiller le Mac instantanément, dès que l’on quitte son bureau. Est-ce trop facile pour être vrai, ou a-t-on effectivement trouvé la solution, en attendant un Touch ID sur Mac ? Réponse dans notre test !

Le Bluetooth sert aussi à sécuriser votre Mac

Le Sesame est essentiellement composé d’une puce Bluetooth et d’une petite pile pour l’alimenter. C’est ce qui explique sa taille quasiment lilliputienne : 60 mm de long, 25 mm de large et seulement 6 mm d’épaisseur pour un poids total de 10 g, on l’oubliera vite au milieu de ses clés ou au fond d’une poche. Selon les cas, cela peut-être un problème et il faudra veiller à ne pas le laisser n’importe où : rappelons-le, grâce à l’appareil, vous pouvez déverrouiller le Mac du propriétaire sans mot de passe.

Conçu entièrement dans un plastique assez commun, le Sesame prend rapidement des marques dans un usage quotidien, mais ce n’est pas très grave. L’idée est de l’accrocher à un trousseau ou autour du cou, et d’oublier totalement l’accessoire : désormais, vous pourrez bloquer le Mac en vous éloignant de l’ordinateur, ou le débloquer en vous rapprochant.

Pour vous permettre d’oublier totalement l’accessoire, la pile plate standard utilisée pour l’alimenter doit fonctionner pendant un an en usage courant. Et quand il faudra la remplacer, vous pourrez acheter la pile CR2032 utilisée pour moins de 1,5 € l’une. Utiliser le Sesame est donc bon marché, en revanche on aurait apprécié une trappe plus solide pour la pile.

Le plastique bon marché et le fait que la pile est quasiment éjectée quand on l’ouvre n’inspirent pas vraiment confiance, même si nous n’avons pas eu à nous plaindre pendant les quelques semaines de test. On avait peur que le capot s’ouvre par erreur une fois dans la poche, mais cela n’est jamais arrivé. Il faudra voir si l’ensemble tient la distance, mais jusque-là, la conception est globalement bonne, même si les plus exigeants regretteront la sensibilité du Sesame aux petits coups du quotidien.

Pour une meilleure autonomie, le concepteur du Sesame a utilisé le Bluetooth 4 qui dispose d’un mode Low Energy parfaitement adapté à un tel produit. En conséquence, tous les Mac ne sont pas compatibles, puisqu’il faut qu’il soit lui aussi équipé de la dernière norme Bluetooth. Voici la liste des ordinateurs compatibles :

  • MacBook Air : mi-2011 ou mieux
  • MacBook Pro Retina : mi-2012 ou mieux
  • iMac : fin 2012 ou mieux
  • Mac mini : mi-2011 ou mieux
  • Mac Pro : fin 2013 ou mieux

Par ailleurs, OS X 10.9 est indispensable, mais le constructeur recommande OS X 10.10 pour de meilleurs résultats. Avec Mavericks, le Sesame souffre d’une latence de quelques secondes pour bloquer et débloquer l’ordinateur alors que c’est immédiat avec Yosemite. Précisons qu’une version pour Windows est en préparation et les personnes intéressées peuvent même tester une bêta en s’inscrivant à cette adresse.

Comme n’importe quel périphérique Bluetooth, le Sesame doit être lié à un, et un seul Mac. Toute la procédure d’installation se fait avec l’utilitaire fourni par le constructeur : il va permettre non seulement de connecter le Sesame, mais aussi de le configurer. Cette phase est très importante, car le bon fonctionnement de l’appareil dépendra beaucoup d’elle : on doit ainsi choisir où on veut porter l’objet (dans une poche de pantalon ou de chemise, ou bien au bout d’un cordon), puis la distance avant blocage du Mac et encore le temps avant le verrouillage ou déverrouillage de l’ordinateur.

Parmi les options proposées, signalons aussi un élément important : la méthode pour déverrouiller le Mac. La plus simple consiste évidemment à n’utiliser que le Sesame : quand il est à proximité de l’ordinateur, il va insérer le mot de passe de la session pour vous. C’est pratique, mais cela veut dire qu’il suffit d’avoir le produit pour débloquer le Mac. Si vous voulez une solution plus sécurisée, vous pouvez activer un mode à deux facteurs : pour déverrouiller le Mac, il faut non seulement le Sesame à proximité, mais aussi votre mot de passe.

Quand vous avez fini la configuration, l’utilitaire doit rester actif en permanence, mais il sait se faire discret : à part une icône dans la barre des menus, vous n’en entendrez plus parler. C’est logique, le Sesame fonctionne ensuite automatiquement et (dé)bloque le Mac quand c’est nécessaire. Du moins, ça c’est sur le papier : qu’en est-il à l’usage ?

Un accessoire qui devient vite indispensable… quand il fonctionne

Utilisez le Sesame un jour ou deux et vous ne pourrez plus vous en passer. Ce produit a été conçu pour offrir plus de sécurité, mais l’avantage que l’on voit en premier est en fait le confort. Gardez l’accessoire près de vous et vous n’aurez plus jamais à saisir le mot de la session, du moins pas pour vous connecter (le mot de passe administrateur est toujours nécessaire pour les préférences sécurisées ou pour certaines installations).

Bien vite, vous allez oublier avec bonheur l’étape de la saisie de mot de passe. Quand tout fonctionne, il faut vraiment reconnaître que le Sesame est un produit épatant, qui fonctionne en toute transparence et qui est très agréable au quotidien. À tel point que l’on finit par oublier son existence… ce qui peut poser quelques problèmes au quotidien d’ailleurs. Pendant nos essais, il nous est arrivé de laisser le Mac à un tiers et de s’éloigner de quelques pas ; l’ordinateur s’est instantanément mis en veille, provoquant la surprise de l’utilisateur…

Même si ce confort est très agréable, il n’enlève rien à l’aspect sécurité : voir son Mac bloqué à chaque fois que l’on s’en éloigne est rassurant, surtout quand on est entouré de nombreuses personnes. Dans un openspace ou dans une bibliothèque par exemple, c’est la garantie que personne ne touchera son ordinateur quand on va se faire un café. En veillant bien à choisir les réglages pour que le verrouillage soit instantané et que la détection soit la plus proche possible, il suffit de s’éloigner de quelques pas pour que le Mac soit bloqué.

Ajoutons que l’on peut automatiser, dans les préférences du logiciel, le (dé)verrouillage du Mac. Concrètement, à chaque fois que le Sesame entre en action, on peut sélectionner un ou plusieurs scripts qui vont configurer le Mac ou effectuer des actions. Codés en AppleScript, ces scripts permettent ainsi de mettre la musique en pause dans iTunes et de changer automatiquement le statut d’un logiciel de messagerie par exemple.

Quelques exemples sont livrés par le constructeur, mais libre à vous d’ajouter vos propres scripts si vous le souhaitez (et savez coder dans ce langage). C’est une fonction vraiment pratique pour ne plus se soucier d’une musique en cours de lecture, ou pour informer vos contacts que vous n’utilisez plus le Mac.

Sesame est capable de modifier votre Mac quand vous partez et quand vous revenez. Ici, on change son statut dans Skype et on coupe (ou remet) le volume selon les cas. Libre à vous d’ajouter vos propres scripts pour aller plus loin.

Ainsi, le Sesame est un produit extrêmement agréable et vraiment très pratique… quand il fonctionne. Le principal défaut de cet accessoire en effet, c’est qu’il n’est pas fiable à 100 %. Nous l’avons testé sur deux Mac différents et dans les deux cas, nous avons rencontré quelques problèmes d’utilisation. Soit le Mac ne se verrouillait pas en s’éloignant, soit il ne se déverrouillait pas en se rapprochant, soit encore il se verrouillait par erreur, pendant une utilisation normale.

Soyons clairs : ces bugs n’empêchent pas d’utiliser l’appareil et le Sesame devient vite indispensable malgré eux. Néanmoins, on aurait aimé une fiabilité parfaite, alors qu’en l’état tout se passe bien entre 80 et 90 % du temps, mais il y a toujours un cas où, sans que l’on sache très bien pourquoi, les opérations ne se passent pas correctement. Quand cela arrive, c’est frustrant et on ne sait pas, d’ailleurs, si c’est lié au Sesame, ou à la gestion du Bluetooth par le Mac.

Pour conclure

L’idée de bloquer automatiquement son Mac quand on n’est plus devant est excellente et Sesame n’est pas le premier à l’exploiter. On avait déjà testé plusieurs applications qui en faisaient autant, en général en utilisant la puce Bluetooth d’un smartphone pour déterminer votre distance avec l’ordinateur : Keycard, par exemple, exploite très précisément cette idée, mais sans accessoire supplémentaire.

Utiliser une application et son iPhone semble une meilleure solution que ce produit, ne serait-ce parce qu’elle est moins chère (le logiciel évoqué plus haut coûte 6 €), mais aussi parce qu’elle évite d’avoir à garder un accessoire de plus sur soi. Le Sesame a beau être discret, il nécessite quand même d’avoir un produit de plus, sans compter qu’il faut aussi gérer la pile qui l’alimente.

Pourtant, si vous cherchez un produit capable de faire ce que propose le Sesame, c’est ce dernier que l’on recommanderait sans la moindre hésitation. La raison est simple : il fonctionne ! Toutes les autres solutions testées auparavant (on pourrait encore citer Knock) n’étaient pas assez fiables pour dépasser le stade de gadget. Avec ce produit, on gagne suffisamment en confort et en sécurité pour qu’on ait vraiment envie de l’utiliser au quotidien, et qu’on l’utilise effectivement.

Certes, comme on le relevait précédemment, il y a quelques fois des ratés, mais dans l’ensemble, ce produit fonctionne et c’est un vrai plaisir de l’utiliser. S’il fallait faire une analogie, c’est à Touch ID que l’on pense : dans un cas comme dans l’autre, cela ne fonctionne pas systématiquement, mais on arrive vite au stade où l’on ne peut plus s’en passer.

Au total, le bilan est donc positif : on aimerait que Sesame fonctionne à 100 %, mais malgré ses défauts, on le recommande à tous ceux qui utilisent leur Mac dans un lieu public. Ainsi qu’à tous ceux qui ne veulent plus saisir leur mot de passe sans perdre en sécurité, un peu à la manière de Touch ID sur les appareils iOS. D'autant que le prix demandé (50 €) reste très raisonnable.

avatar kikou24 | 

Génial ce truc :D mais je préfère une application avec smartphone. Je télécharge ce soir celle dont vous avez parlé. Je ne pensais pas que ce genre de choses existaient.

avatar CBi | 

Si vous avez des problèmes avec Touch ID, peut-être vous faut-il refaire la saisie de l'empreinte ? Pour moi c'est 100% de réussite (iPhone 5S)

avatar MximeMartin | 

J'adore, dommage que ce soit un peu cher.

avatar ys320 | 

Après un petit tour sur le store, les avis sur Keycard ne sont pas très bons. TokenLock 2,99€ a meilleur presse. Des avis ?

avatar freelander | 

Ce qui est gênant, c'est qu'il faut obligatoirement se balader avec ses clés à tout moment.

avatar CNNN | 

Ça fait un bail que je fais ça avec mon iPhone

avatar ys320 | 

@CNNN :
Bonjour avec quelle app ?

avatar Sgt.Pepper | 

@ ys320

TokenLock

Testé avec succès. Fonctionne sur le principe qu'on ne se sépare pas de son iPhone. Alors que conserver des clés sur soi juste pour ça, cela peut poser problème.

avatar popey.marin | 

J'utilise pour ma part le freeware Proximity, by reduxcomputing. i permet d'executer un script lorsque le téléphone arrive à proximité, et lorsqu'il disparait.
Je m'en sers pour verrouiller ma machine lorsque je quitte mon bureau, mais par contre, lorsque je reviens, je dois quand même entrer mon mot de passe : c'est plus sur :-).

avatar 911_forever-Mac | 

Moi j'imagine bien cette fonction avec le couple Watch - iPhone.
Ce serait idéal : la Watch serait ce fameux sésame

avatar Che | 

Il est beaucoup trop gros : que de place perdue et de plastique superflu (notamment sur la photo où le compartiment à pile est ouvert).

avatar MacoGeek | 

Non mais sincèrement ? Il n'y a que moi que ça choque un gadget à 50€ ? Dire que c'est pas cher, je trouve ça un peu abuser.

avatar Alberto8 | 

Sinon il y a knock qui marche très bien.

avatar MaTMaC | 

Je ne trouve pas TokenLock sur le store français :/

Erratum... Je n'avais pas vu que c'était le Mac App Store...

CONNEXION UTILISATEUR