[Accès libre] À votre service ! Apple Music toujours plus loin dans les oreilles

Mickaël Bazoge |
Club iGen 👑

Cet article réservé initialement aux membres du Club iGen est exceptionnellement en accès libre à compter d'aujourd'hui. Pour découvrir tous les articles exclusifs du Club iGen et d'autres avantages, abonnez-vous !

L'activité Services représente la deuxième source de revenus d'Apple, derrière l'iPhone mais devant le Mac, l'iPad et tout le reste. De quoi s'y intéresser de plus près et dresser une comparaison avec la concurrence. Que valent les services d'Apple ? Aujourd'hui : Apple Music.

Avec l'iTunes Store, Apple bénéficiait d'une position privilégiée pour gagner facilement la bataille du streaming musical. Mais à force de regarder rouler les trains, le constructeur a laissé passer sa chance : il a fallu attendre l'acquisition de Beats (et de son service Beats Music) en 2014 pour qu'Apple se lance finalement à l'assaut de Spotify.

Apple Music en 2015…

C'est l'année suivante, en juin 2015, qu'Apple Music voit le jour. Ça n'a pas été facile, les débuts ont été laborieux avec une interface inutilement compliquée et des fonctions pas tout à fait au point (comme l'espèce de simili-réseau social Connect, débranché en 2018).

… Apple Music en 2022.

Mais Apple a les poches bien pleines et tout le temps du monde. Petit à petit la plateforme a gagné ses galons et elle est devenue un solide numéro 2 mondial, derrière Spotify qui vogue loin devant. Le dernier chiffre officiel remonte à juin 2019, avec 60 millions d'abonnés. Depuis, cette information est devenue un secret industriel.

Spotify comptabilise de son côté 381 millions d'utilisateurs, dont 172 millions d'abonnés payants (le service offre une version gratuite financée par la publicité). Amazon Music, un autre gros poisson du secteur, annonçait 55 millions d'abonnés en janvier 2020, et depuis plus rien. Deezer annonce toujours 16 millions d'utilisateurs actifs par mois ; en janvier 2019, le chiffre de 7 millions d'abonnés avait été dévoilé, mais c'est le silence radio depuis.

YouTube Music, Deezer et Spotify.

On l'oublie parfois, mais YouTube pèse de tout son poids sur le marché avec ses offres payantes Music et Premium qui, en septembre dernier, comptaient 50 millions d'abonnés. Mais au-delà des chiffres, ce qui compte c'est le contenu. Et après une politique d'exclusivité qui a heureusement quasiment disparu (pour les contenus musicaux, car pour les podcasts c'est une autre histoire), les plateformes doivent se différencier en multipliant les innovations, au grand bénéfice de l'utilisateur.

Toujours plus pour le même prix

Apple Music a frappé un grand coup l'an dernier avec l'avènement de l'audio spatial et un catalogue de plus en plus important de morceaux à la qualité audio supérieure. Amazon Music s'est rapidement engouffré dans la brèche, mais Spotify joue encore la montre malgré une annonce pour le lossless remontant au mois de février hélas toujours pas suivie d'effet.

Chez Deezer, on a intégré le catalogue Hi-Fi dans la formule premium de base, mais celle-ci a tout de même augmenté de prix (10,99 € au lieu de 9,99 €), tout comme les autres abonnements du service. Qobuz et Tidal ont fait du Hi-Fi leur marque de fabrique : le premier avec une offre Studio Premier qui débute à 14,99 € par mois, le second avec des formules à partir de 9,99 €.

Tout récemment, Apple a lancé un nouvel abonnement, Apple Music Voice, qui donne accès via Siri à l'intégralité du catalogue pour 4,99 € par mois. Une bonne idée sur le papier, mais comme toujours avec l'assistant, l'exécution est plus difficile. On ne peut cependant pas retirer son originalité à cette offre ! Dans le secteur, il n'y a guère que la formule Unlimited d'Amazon Music à 3,99 € pour s'en rapprocher. Même s'il s'agit d'un accès illimité sur un appareil Echo ou Fire TV…

Apple Music va prochainement gagner des points auprès des amateurs de musique classique. L'acquisition du service de streaming spécialisé Primephonic annoncé l'été dernier va déboucher sur la création d'une application entièrement dédiée au genre. Le tout, sans surcoût pour ceux qui sont déjà abonnés.

Apple Music se distingue par l'absence de formule gratuite, contrairement à Spotify, Deezer et YouTube Music que l'on peut écouter sans rien débourser (en contrepartie de limitations dans les fonctionnalités, et aussi de pubs). Quant à Amazon, les abonnés Prime ont accès à un petit catalogue de 2 millions de titres.

Apple se fait en revanche assez généreuse sur l'essai gratuit. De base, la période dure trois mois, mais il est possible de gratter des mois supplémentaires avec Shazam ou en étant à l'affût des bonnes affaires. Qobuz et Tidal aussi proposent une période d'essai gratuite, limitée à un mois.

Autre atout méconnu d'Apple Music : le service va scruter les morceaux déjà présents dans votre bibliothèque locale (MP3 rippés de CD ou « récupérés » d'autres sources) et les rendre disponibles en streaming et au téléchargement sur tous les appareils connectés au même compte Apple. Ces titres sont « mis en correspondance » par Apple Music ; les chansons inconnues sont directement téléversées sur les serveurs d'Apple puis diffusés depuis le nuage.

C'est tout simplement l'équivalent d'iTunes Match, un abonnement annuel à 25 € qu'Apple ne met plus en avant depuis longtemps, mais qui existe toujours. Dans les deux cas, les morceaux mis en correspondance par Apple Music ou par iTunes Match sont sans DRM (ça n'a pas été le cas au début d'Apple Music). On ne va pas se mentir, cette fonction est bien utile pour « blanchir » une bibliothèque de MP3 pirates…

À gauche, une chanson provenant d'une bibliothèque MP3 mise en correspondance par Apple Music // À droite, une chanson Apple Music enregistrée dans la bibliothèque iCloud.

Apple Music se distingue également par l'affichage en temps réel des paroles. Toutes les chansons ne bénéficient pas de ce temps réel, mais il y en a de plus en plus, et c'est plutôt sympa pour vos soirées karaoké ! Il est même possible de les partager. Spotify s'y est mis très tard, en fin d'année dernière.

Il faut aussi noter la production de deux émissions françaises pour Apple Music, Hits Français Radio, consacrée à la scène francophone globale, et Le Code, dédié au rap. Cette dernière connait d'ailleurs un certain succès sur… YouTube, où elle est également disponible.

Et bien sûr, Apple Music est intimement lié à l'écosystème Apple, que ce soit avec Siri ou dans les différents systèmes d'exploitation. La plateforme n'a toutefois pas que des arguments en sa faveur. Il lui est souvent reproché des recommandations qui ne collent pas ou mal avec les goûts de l'abonné, ou encore des listes de lecture qui ne valent pas tripette.

Spotify mise beaucoup sur ses algorithmes, qui donnent en comparaison de bien meilleurs résultats (pour ce qui me concerne, mais c'est aussi le cas de pas mal d'utilisateurs). Apple Music s'enorgueillit de l'enrichissement humain de ses playlists, mais ça ne donne pas toujours de très bons résultats. On peut aussi reprocher la teinte « musiques urbaines » de l'onglet Explorer, qui déplaira à la minorité qui n'est pas fan.

Spotify est aussi beaucoup plus malin qu'Apple Music pour trouver des idées de listes sympas. « Mon Daily » mêle ainsi habilement des chansons avec des podcasts courts, ce qui donne à cette playlist des allures de matinale radio. Apple a beau avoir favorisé l'explosion du genre, il y a toujours cette barrière infranchissable entre les podcasts et la musique.

Le « Wrapped » annuel de Spotify est bourré de bonnes idées.

Et il y a aussi les rétrospectives annuelles très inventives de Spotify, quand Apple Music se contente d'une banale liste de lecture planquée dans un coin. Le service d'Apple met l'emphase depuis quelques semaines sur les listes de lecture à activer avec Siri en lien avec Apple Music Voice, mais certains intitulés font tout pour ne jamais être appelés (qui va vraiment demander à Siri de lancer la liste de lecture « Besoin de pleurer » ?).

Même s'il existait déjà des abonnements chez Apple (iCloud, AppleCare…), la plateforme de streaming a servi de prototype dans la stratégie « services » du constructeur. Pour le meilleur comme pour le pire, mais il est indéniable qu'Apple Music est devenu incontournable et une option sérieuse à envisager si on veut s'offrir un accès à un torrent de musique.


avatar nowispix | 

@Benckes

Je suis 100% d’accord avec toi. Mais sur CarPlay, tu ne peux pas faire autre chose que de liker ou ne pas liker.
C’est juste ça qui m’intéresse au final comme utilisation.

avatar Benckes | 

@nowispix

Ah, c'est sûr que ma solution requiert de trier à la maison

avatar gwen | 

@nowispix

"gestion du compte Apple Music indépendamment de l’identifiant Apple : pouvoir retrouver sa bibliothèque sur un autre iPhone qui est connecté avec un autre Apple ID (tel pro dans mon cas),"

C’est tout à fait possible. Il faut avoir un identifiant générale pour l’appareil pro et un identifiant différent pour la partie musique. C’est personnellement ce que je fait depuis le début.

avatar Artefact3000 | 

Une chance j’ai pas payé pour lire cet article. Rien de nouveau. Mais quand même une belle rétrospective.

avatar math65 | 

Un des avantages d’Apple Music qui n’a pas été cité, est que l’appli iPhone / Mac / etc ne fait pas la distinction entre morceau, album et artistes. On peut très bien avoir un morceau, qu’on pourra retrouver dans les 3 catégories. Sur Spotify, si on ajoute un album a la bibliothèque, impossible de le retrouver en triant par artistes / morceaux. Si on ajoute un seul morceau, c’est pareil ! Il ira dans une playlist, mais pas dans notre bibliothèque.

avatar Sgt. Pepper | 

Dans cet article, un énorme oublie 😫:
Les Apps tierces compatibles avec AM

Comme
- Miximum : faire des playlist dynamique en fût de critères de recherche
- Play Tally: stats d’usage
- music Harbor: les nouveautés à venir des artistes suivis
- ….

avatar Oscar1245780 | 

@Sgt. Pepper

Bonjour, je ne connaissais pas l’existence de ces applications compatibles Apple Music, en connaissez-vous d’autres ?
Merci ☺️

avatar macosZ | 

@Sgt. Pepper

Acheter des apps pour des features déjà intégrées chez les autres çà ne m’intéresse pas trop

avatar balou | 

"Autre atout méconnu d'Apple Music : le service va scruter les morceaux déjà présents dans votre bibliothèque locale (MP3 rippés de CD ou « récupérés » d'autres sources) et les rendre disponibles en streaming"
J'ai accepté un abonnement gratuit de 6 mois qui s'achève en septembre.

J'ai effectivement accepté de "fusionner" AM avec ma bibliothèque en dur de 66000 titres picorés ici ou là, non sans appréhension, et cela a parfaitement fonctionné. J'ai conservé toutes mes playlists même les plus improbables. Un pur bonheur pour mes déplacements longs en voiture.
Il me serait difficile de renoncer à cet avantage dans un mois.

avatar Benckes | 

@balou
Je vous souhaite de ne pas subir ce petit problème de suppression aléatoire de votre bibliothèque, du coup.

avatar Benckes | 

Malheureusement je ne reprendrais pas la fonction 'iTunes Match' d'Apple Music comme un avantage. Si au début tout semble parfait et même être le meilleur des deux mondes, on s'aperçoit rapidement que des albums entiers sont supprimés physiquement de la bibliothèque sans action de la part de l'utilisateur, des morceaux disparaissent de manière sporadique, etc.
Grand défenseur d'Apple Music au début, j'ai choisi de partir, échaudé par ce problème, qu'on ne réalise pas immédiatement quand sa bibliothèque en dur fait 60Go. Peut-être aurais-je également dû décocher "laisser Musique gérer le dossier iTunes Media", pour autant c'est inacceptable.
La meilleure solution à mes yeux : Musique pour la musique en dur, à remplir peu à peu, Spotify pour le reste, à abonder avec les morceaux en local qui n'existent pas sur la plateforme.

avatar akaaw | 

Amazon je l’ai testé mais honnêtement je n’ai jamais vu une plateforme aussi médiocre en terme de contenu et de qualité d’écoute. Même médiocre qu’on retrouve avec Prime vidéo (qui regroupe les pire navets qui existent dans le monde du cinéma. Franchement je me demande comment est-ce possible, vus les moyens colossaux en procession de la firme? Qu’est-ce qui pèche selon vous? Car là c’est quand même affligeant!!! 😳😳😳

avatar Chrislam | 

Après avoir été quelques temps sur Spotify, dont je n’appréciais pas trop l’interface sur PC, je me suis tourné vers Apple Music qui,
malgré ses quelques lacunes, est devenu pour moi un service de streaming de grande qualité. Catalogue très riche, depuis peu, un son au top, playlists pour tous les goûts (on zappe ce qu’on n’aime pas), excellente intégration avec tous les appareils Apple, diffusion multiroom via AirPlay 2 et abonnement familial intéressant.
J’attends aussi l’intégration de Primephonic dans AM, car pour le classique, c’est un peu galère.

avatar QuentinRth | 

Est ce que certains trouvent que la qualité sonore est meilleure sur Apple Music que sur les autres apps? Ou je suis fou?

En étant en bluetooth je précise, j'ai un AirPods max et je trouve le ressenti audio différent des autres apps et un peu meilleur, j'ai vraiment pas l'impression que ce soit psychologique le son me parait différent.
Juste leurs réglages qui me conviennent mieux?

avatar nowispix | 

@QuentinRth

Clairement oui !
Les basses sont plus prononcées (j’écoute exclusivement sur AirPods Pro et 2 HomePod Mini en stéréo)

avatar Chrislam | 

@QuentinRth

Le son avec les AirPods Max est vraiment excellent. Je diffuse aussi via un câble + DAC, et aussi en AirPlay, sur ma chaîne hi-fi (un peu) audiophile, et le Bluetooth peu aller se rhabiller ! 😁

avatar akaaw | 

@QuentinRth
Moi j’ai testé pas mal de services de streaming dont Apple Music. Mais les meilleurs sont pour moi Tidal et Qobuz, avec une préférence pour Tidal. Je précise que j’écoute depuis mon iPhone 11 pro, combiné à des écouteurs intra filaire de la marque MME Audio Pinnacle P1, et un Dac FiiO Q1 MKII . Je suis adepte du son Haute Fidélité, Hi-Res.

avatar Ced Gyselinck | 

Très content d'Apple Music mais c'est vrai qu'il est aux fraises pour les recommandations. Du coup, Spotify (quelle interface de psychopathe) pour les recos et SongShift pour transférer les trouvailles sur Apple Music ✌️

avatar Vinyl | 

Je n’utilisais jamais « explorer » car cela ne correspondait pas à mes goûts mais j’ai découvert récemment que l’on pouvait scroller tout en bas de la liste et qu’il y avait un menu « explorer par catégorie » qui est déjà plus intéressant.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR