Brave va lancer un moteur de recherche avec son propre index

Nicolas Furno |

Brave, le navigateur web basé sur Chromium et créé par l’ancien CEO de Mozilla, va bientôt avoir son moteur de recherche, nommé Brave Search. Cette alternative à Google, Bing et les autres se veut respectueuse de votre vie privée en ne collectant pas de données personnelles pour son financement et même s’il y aura des publicités par défaut, on pourra payer pour avoir une recherche débarrassée de toutes publicités. Et surtout, ce moteur aura son propre index et ses propres données.

C’est ce dernier point qui est le plus difficile à obtenir quand on veut lancer un moteur de recherche. Si difficile que la plupart des alternatives sur le marché, de DuckDuckGo à Qwant en passant par Ecosia, reposent sur un index existant, le plus souvent celui de Bing créé par Microsoft. Créer son propre index et offrir malgré tout des résultats utiles et pertinents est une tâche ambitieuse, mais Brave ne part pas de zéro, puisque son moteur de recherche est le résultat de l’acquisition de Tailcat.

Si ce nom ne vous dit rien, c’est normal : ce moteur de recherche en création depuis quelques temps n’a jamais été rendu public avant son acquisition par Brave. C’était l’un des projets lancés au sein de Cliqz, un clone de Mozilla et propriétaire de Ghostery qui ambitionnait d’offrir une solution complète dédiée à la vie privée, avec un moteur de recherche en cours de développement. Ce projet ambitieux n’a pas survécu à la pandémie en cours et il a été abandonné en avril dernier, même si une équipe est restée pour continuer le développement du moteur de recherche. C’est elle qui rejoint aujourd’hui le projet Brave.

Reste à savoir ce que vaut ce moteur de recherche entièrement indépendant des acteurs majeurs du secteur. Son CEO Brendan Eich a indiqué à Techcrunch que les résultats étaient actuellement « quite good » (qui peut vouloir dire « plutôt bons » comme « très bons »), en soulignant qu’ils allaient s’améliorer quand les utilisateurs pourront commencer à l’utiliser. Pour cela, il faudra attendre l’été, voire la fin du printemps et on peut laisser son adresse mail sur la page du projet pour y accéder en avance.

Brave Search commencera comme une option de recherche supplémentaire dans le navigateur Brave, avant de devenir l’option par défaut. Les autres moteurs de recherche resteront disponibles dans le navigateur, pour ceux qui le souhaitent. Par ailleurs, Brave Search sera ouvert à terme à tous les navigateurs web, et même sous la forme d’API pour intégrer ses résultats dans d’autres apps et sites.


avatar fosterj | 

Brave est vraiment digne de confiance ? Il n’y a pas eu un problème récent avec ce browser qui faisait des trucs en douce ?

avatar daxr1der | 

@fosterj
En douce de quoi ? Parce qu’il y a la crypto monnaie BAT de Brave ? Ce qui te permet de rémunérer les sites que tu consultes et de pas avoir de pub.

avatar vincentn | 

Justement il y aurait beaucoup à dire sur le financement et la monétisation dans ce Chromium-like qu'est Brave…
Les sites ne sont "rémunérés" que si les-dits sites ont ouvert un compte chez Brave et est vérifié par ce dernier (ce qui limite la portée). Sinon, rien. En attendant, Brave bloque leurs pubs, et si l'usager le souhaite, les remplacent par les leurs. On a connu plus vertueux.

Brave s'est amusé à rajouter des liens d'affiliations dans les URL vers certains sites lorsque l'usager cliquait sur eux, brave touchant une commission au passage (et quand cela a été repéré : Oups ! Promis, c'est un bug/erreur, on le retire, promis, juré on ne recommencera plus).

Brave intègre Tor, mais son implémentation était une telle passoire, que la sécurité et les avantages de Tor pour l'usager avaient disparu, avec de potentielles conséquences pour ce dernier. C'est le dernier incident en date, mais Brave a déjà connu d'autres problèmes d'implémentations de fonctionnalités, pas finies.

avatar Avenger | 

J'utilise Brave depuis pas mal de temps et il je n'ai rien entendu grave concernant un manque de fiabilité ou de sérieux. Il se bonifie pas mal avec le temps et les mises à jour sont aussi régulières que celles de Chrome.
Je suis donc curieux de découvrir cette nouvelle option.

avatar nicolaspatate | 

@fosterj

Oui ils mettaient des liens d’affiliation dans les liens Amazon, ils ne sont clairement plus dignes de confiance

avatar oomu | 

la seule histoire c'est que Brave fait de la pub pour un service de bitcoin et qu'ils ont corrigé pour que ça reste cantonné à l'écran d'accueil/nouvel onglet.

ce n'était pas "en douce", mais bien dans la FACE si tôt qu'on tapait l'adresse de ce service de bitcoin.

avatar marc_os | 

@ fosterj
Le code original était open source.

avatar Tatooland | 

Et bien c’est Qwant qui va devoir mettre les bouchées doubles. Jusqu’à présent, je crois que c’était le seul moteur de recherche qui 1) avait la volonté d’avoir ses propres outils d’indexation 2) était axé vie privée.
Bon, l’avantage de Qwant c’est que c’est toujours le seul Européen.

avatar raoolito | 

@Tatooland

ce n’est pas bing derriere Qwant ?

avatar Tatooland | 

@raoolito

Hello. Partiellement, oui. Au début, Bing représentait la grande majorité des résultats de Qwant. Puis petit à petit, Les capacités d’indexation propres de Qwant gagnent du terrain dans les résultats de recherche proposés.
On peut espérer que dans un avenir plus ou moins proche Bing ne représente plus qu’une minorité des résultats proposés.

avatar raoolito | 

@Tatooland

Oui en écrivant le commentaire je me suis souvenu que c’était deja d’un mix à l’époque et qu’en fait sur la longue durée cela deviendra complètement eux
Merci

avatar bonenza | 

@Tatooland

C’est Bing le moteur de recherche de Qwant

avatar Tatooland | 

@bonenza

Hello. Partiellement, oui. Au début, Bing représentait la grande majorité des résultats de Qwant. Puis petit à petit, Les capacités d’indexation propres de Qwant gagnent du terrain dans les résultats de recherche proposés.
On peut espérer que dans un avenir plus ou moins proche Bing ne représente plus qu’une minorité des résultats proposés.

avatar oomu | 

autant qu'on en sache, c'est toujours globalement du Bing. Qwant est loin de remplir la promesse d'un acteur européen indépendant.

" On peut espérer que dans un avenir plus ou moins proche Bing ne représente plus qu’une minorité des résultats proposés."

autant dire des années, voir décennies, avec cette formule de "avenir + ou - proche".

avatar marc_os | 

> autant qu'on en sache, c'est toujours globalement du Bing

Sources ?

avatar vincentn | 

Ce n'est toujours pas ça. Nous sommes encore très loin du compte pour Qwant.
Les confrères de MacG, NextInpact suivent très bien ce sujet, je vous recommande de lire leurs articles.

avatar marc_os | 

@ bonenza
> C’est Bing le moteur de recherche de Qwant

Si tu le dis.

Essayez de rechercher ceci: KextManagerLoadKextWithIdentifier
Il faut bien dire que Qwant ne trouve rien ! nada, page de résultats vide.
Alors que Bing trouve des choses, lui.
Donc si Qwant utilise Bing, je me demande bien comment.
En tous cas il ne retourne pas les résultats de bing concernant ce critère là.
Google trouve des pages de doc chez Apple, tout comme Bing ou DuckDuckGo.

Conclusion : Qwant tout européen qu'il soit est inutile et ne représente qu'une perte de temps pour les développeurs macOS.

Edit: Je viens de relancer la recherche... et Qwant trouve des choses. Bref, pas fiable ce truc.

Pour rire: Essayez de chercher ceci (ma recherche originale) :
"macos KextManagerLoadKextWithIdentifier returned value"
Google renvoie une page et demie seulement de résultats !
Pour certains développements ce n'est pas rare pour moi d'avoir moins de 2 pages de résultats...

avatar EricBM1 | 

@Tatooland

Il y a DuckDuckGo qui est lui aussi axé vie privée

avatar Tatooland | 

@EricBM1

Oui mais DuckDuck Go reste un acteur américain. Qwant est un acteur européen.

avatar nicolaspatate | 

@Tatooland

Et alors ? Ça change rien à ton utilisation

avatar Wilthek | 

@EricBM1

Bonjour
Oui il y a DuckDuckGo mais à l’usage sur plusieurs mois, je trouve les recherches un peu fastidieuses car les résultats pas toujours cohérent (donc reformuler requête)... dommage ... faites le tests ... même si je suis anti-Google, leur fichu moteur de recherche est puissant ... une alternative sera toujours un enjeu de taille !!

avatar weagt | 

Intéressant, mais peut-être un peu trop ambitieux... Quand on voit que même les réponses d'un moteur comme Bing sont loin d'être complètement pertinentes par rapport à Google... Malheureusement...

avatar vincentn | 

@weagt

Google n’est pas forcément pertinent non plus — moins qu’avant en tous cas — même si toujours devant les autres. Suivant ce que l’on cherche, on peut aussi en utiliser d’autres, Bing, Yandex, etc. ceux qui ont leur propre index. Les autres moteurs, s’ils ont quelques arguments d’ergonomie ou de fonctionnalités parfois appréciable se basent en fait sur la base, souvent Bing d’ailleurs.

avatar jackhal | 

"Google n’est pas forcément pertinent non plus"

Google a cet avantage d'être réputé comme étant le meilleur (et Google est ton ami, tu sais). Du coup, quand il renvoie de mauvais résultats, l'utilisateur pense que c'est lui qui a mal formulé sa recherche.
Alors que si Bing renvoie de mauvais résultats, c'est que c'est de la daube, évidemment.

avatar weagt | 

@jackhal

Personnellement, Google n'est pas du tout mon ami et je l'évite au maximum surtout depuis deux ans et le changement d'interface...
Mais pour des recherches pointues bien souvent Bing est dans les choux alors que Google s'en sort un petit peu mieux...

avatar xDave | 

@weagt

Le changement d’interface C’est progressif et date de plus de deux ans. Une manière sournoise de mettre en avant des liens AdWords (SEA) plutôt qu’un résultat de SEO.
Résultat les gens cliquent forcément sur la pub qui rapporte à Google à chaque clic plutôt que sur le résultat neutre.
Le pire c’est quand on donne une url, que la personne sous tes yeux va dans Google, tape l’adresse et clique donc sur la pub au lieu d’aller directement à l’adresse.

Trop fort Google.

avatar vincentn | 

Il y a de ça aussi en effet…

avatar v1nce29 | 

Avec Google tu as une chance (raisonnable) de trouver ce que tu veux sur MSDN.
Ce qui n'est pas le cas avec Bing ni avec le moteur du site MSDN.

Bon en même temps pourquoi rechercher sur MSDN quand au final on finira par copier/coller le code de Stackoverflow.

avatar occam | 

@vincentn

"Google n’est pas forcément pertinent non plus — moins qu’avant en tous cas — même si toujours devant les autres."

Cela pourrait se quantifier par des tests ciblés.
Par exemple, ce test comparatif relativement récent :
https://libretechtips.gitlab.io/detailed-tests-of-search-engines-google-startpage-bing-duckduckgo-metager-ecosia-swisscows-searx-qwant-yandex-and-mojeek/
(long read, mais qui vaut la peine)

Or, à ma connaissance, de tels tests ne sont généralement pas défavorables à Google, bien au contraire. On peut le regretter.
Mais alors, il est indispensable de bien spécifier la hiérarchie de ses priorités, et de décider du rang que l’on accorde à la profondeur et à la complexité de la recherche et de l’agencement des résultats.

Dans le cadre d’un projet de réaménagement du records management inter-institutionnel (et donc inter-sites) en cours depuis quelques années, mon groupe de travail a procédé périodiquement à des évaluations du même genre que celui de l’exemple cité plus haut.
Nous avons temporairement mis en ligne des serveurs contenant une quantité de documents et données scientifiques. Une fois indexés par Google, Bing et al., nous avons lancé des recherches ciblées et complexes, afin de déterminer la spécificité, la complétude et la cohérence des résultats, comparés à nos moteurs de recherche opérant sur les bases de données locales. Sans surprise, parmi les grandes machines commerciales, Google — hélas — fournissait régulièrement les résultats les plus probants, et de loin.

L’enseignement le plus intéressant de nos essais : garbage injection. Nous avons injecté des documents dénués de sens, afin de tester la robustesse des résultats. Là encore, Google fait plus qu’il n’y paraît, ayant réussi à dépister et à ignorer sélectivement une bonne partie des documents nonsensiques.

avatar curly bear | 

Est-ce qu’Apple n’était pas aussi en train de mettre en œuvre son propre outil de recherche?

avatar vincentn | 

@curly bear

Les rumeurs en ce sens courent depuis 2008 environ.
Depuis 2015 environ, Apple a un crawler qui parcoure et indexe le web, mais officiellement, ne sert que pour Siri, Spotlight…

https://www.macg.co/aapl/2020/08/applebot-le-robot-dindexation-web-dapple-en-grande-forme-actuellement-116129

avatar hercut | 

Il faudrait que les articles sur les moteurs de recherche utilise la bonne sémantique pour en parler.
DDG par exemple comme Qwant sont des métamoteurs de recherche (bien que si je ne dis pas de bêtise, qwant à la volonté d'être indépendant, mais malheureusement français).
Il faut savoir que tout ce qui est Français c'est comme les US ...
https://privacytools.dreads-unlock.fr/#ukusa

Aujourd'hui il n'y a que très peu de vrai moteur de recherche et pour ce qui est de la confidentialité je cherche encore ...

Petit article que je lisais ce matin justement : https://restoreprivacy.com/private-search-engine/

En ce qui concerne brave :
https://www.theverge.com/2020/6/8/21283769/brave-browser-affiliate-links-crypto-privacy-ceo-apology
https://www.macg.co/ailleurs/2020/06/la-navigateur-brave-epingle-pour-son-usage-des-liens-affilies-114503

Je pense qu'actuellement le meilleur navigateur serait TorBrowser (https://www.torproject.org/fr/), il existe d'autres alternatives, mais avec moins de maj malheureusement. (https://iridiumbrowser.de ou https://vivaldi.com et https://github.com/Eloston/ungoogled-chromium pour des navigateurs sous chromium)
J'ai trouvé aussi un petit navigateur léger https://minbrowser.org

Bref c'est compliqué d'avoir un peu d’intimité ...

avatar marc_os | 

Espérons que Brave sera aussi indépendant de Chrome et qu'il sera proposé pour d'autres navigateurs comme Safari !
Être dépendant de Chrome c'est un comble quand on « ambitionne d’offrir une solution complète dédiée à la vie privée »

CONNEXION UTILISATEUR