PayPal, Mastercard, Visa : Libra nous de partir

Anthony Nelzin-Santos |

Quelques jours après PayPal, Visa et Mastercard quittent à leur tour le projet Libra. En l’espace d’une semaine, Facebook a perdu le soutien de six des sept acteurs1 du monde du paiement qui auraient dû se réunir dans quelques jours à Genève, pour fonder l’association du même nom. Malgré ces défections, et alors que la pression politique ne cesse de monter, Facebook veut croire dans la réussite de son projet de cryptomonnaie.

Les (anciens) partenaires de l’association Libra. Image Facebook.

« Nous ne pouvons pas autoriser le développement de la Libra sur le sol européen » : la déclaration de Bruno Le Maire, au cours du dernier sommet de l’OCDE dédié aux blockchains le mois dernier, a fait l’effet d’une bombe. Le ministre de l’Économie et des Finances assure que « la souveraineté monétaire des États est en jeu », comme l’eurodéputé allemand Markus Ferber, qui craint la constitution d’une « banque fantôme ».

Lors de la dernière réunion des ministres des Finances et des gouverneurs de Banques centrales du G7, Bruno Le Maire avait déjà soulevé « les risques associés » à Libra, « notamment en matière de stabilité financière, de transmission de la politique monétaire, de protection des consommateurs et de blanchiment et de financement du terrorisme ». Des arguments repris par les sénateurs démocrates Sherrod Brown (Ohio) et Brian Schatz (Hawaii), dans un courrier adressé en début de semaine à Visa et Mastercard.

Facebook « n’a pas expliqué clairement comment elle comptait empêcher Libra de faciliter le financement d’activités criminelles et terroristes, déstabiliser le système financier mondial, interférer avec les politiques monétaires », dénoncent les sénateurs. Avec la défection de PayPal, le 4 octobre, une digue a sauté. En quelques heures le 11 octobre, cinq partenaires ont quitté le navire : les Américains Visa, Mastercard, Stripe, et eBay, ainsi que l’Argentin Mercado Pago.

Ce timing n’a rien du hasard. Les « membres fondateurs » du projet Libra doivent se réunir ce lundi 14 octobre, à Genève, pour jeter les bases des statuts de l’association qui agira comme une caisse d’émission de la cryptomonnaie. Autrement dit, c’était le moment ou jamais. « Nous attendons avec impatience la réunion inaugurale du conseil d’administration et l’annonce des membres fondateurs », déclare Dante Disparte, responsable de la communication de l’association Libra.

David Marcus, dépêché par Facebook pour tenir les rênes du projet2, tient à remercier « Visa et Mastercard d’avoir tenu bon jusqu’au dernier moment ». « La pression a été intense », ajoute-t-il, « et je respecte leur décision d’attendre que le cadre légal ait été clarifié ». Les cadres de Facebook peuvent se consoler avec la tribune de Xavier Niel publiée chez Les Échos, dans laquelle le milliardaire écrit :

Libra existera comme les 1 600 autres monnaies virtuelles d’ores et déjà disponibles en France, c’est inéluctable, avec ou sans nous, que les États le souhaitent ou pas. La redouter ne l’empêchera pas d’arriver. La priorité est donc d’accompagner le changement, le rendre possible et accessible. Nous devons anticiper, pour ne pas nous retrouver dépendants et fragilisés. Le progrès technologique peut coïncider avec le progrès sociétal et celui de l’humanité.

« Libra est un projet fiable, constructif, exigeant et conforme aux intérêts de notre pays », dit Niel, qui assure que « ce n’est pas la monnaie de Facebook », alors même que le portefeuille numérique de référence du projet — Calibra — appartient à Facebook. Contrairement à Visa et Mastercard, Iliad restera donc partenaire du projet.


  1. Le septième, le néerlandais PayU, fait le dos rond.  ↩

  2. Et ancien président de PayPal, l’ironie est cruelle.  ↩


avatar fousfous | 

@Ensearque

Le problème c'est qu'à chaque fois qu'ils disent quelque chose on se rend compte plus tard qu'ils ont mentis, y a 2 ans j'aurais peut-être cru ça mais maintenant avec toutes les affaires qu'il y a eu avec Facebook je ne peux pas croire cette affirmation.

avatar adrien1987 | 

Facebook n'a rien à faire dans les cryptos, c'est juste des opportunistes qui veulent se diversifier.

Par contre le boss de PayPal (entre autre) a investi personnellement dans "Reserve Rights" ($RSR).

avatar YAZombie | 

Au-delà de cette nouvelle, un article récent de Wired a révélé à quel point la soi-disant indépendance de Libra vis-à-vis de Facebook était un tissu de contre-vérités… 
https://www.wired.com/story/ties-bind-facebooks-libra/

avatar macfredx | 

@YAZombie

Le contraire aurait été étonnant...

avatar YAZombie | 

Certes, mais je préfère l'information à l'opinion personnelle fondée sur des impressions 🤷‍♂️️

avatar oomu | 

mouais, je sais pas.

ici pour le coup, l'activisme politique me dérange. ça tente de tuer dans l'oeuf.

avatar Abd Salam | 

@oomu

Ce serait bien de ne pas qualifier d’activisme politique uniquement l’activisme politique avec lequel on n’est pas d’accord.

avatar oomu | 

"Ce serait bien de ne pas qualifier d’activisme politique uniquement l’activisme politique avec lequel on n’est pas d’accord."

Je qualifie de "politique" tout ce que je considère comme Néfaste pour une quelconque personne quelque part sur terre

Et je qualifie de "bien et gentil, fruit d'une sagesse millénaire et de la raison pour aider tout le monde" tout activisme qui va dans MON sens.

Cela est clair ?

avatar iBaby | 

Encore un qui a tout compris et qui veut nous le faire payer.

avatar kitetrip | 

De toute façon, fuyez tout ce qui appartient à Facebook...

avatar lepoulpebaleine | 

@kitetrip

Très bon conseil.

avatar macfredx | 

@kitetrip

+1000

avatar offtheroadagain | 

Le simple fait que Facebook soit à l’initiative et tienne les rènes de cette monnaie ne peut que susciter les pires craintes. Que fait donc Xavier Niel dans cet attelage, Facebook Free c’est parfaitement antinomique non ?

avatar Zara2stra | 

@offtheroadagain

Non, c’est juste de l’opportunisme de bon aloi de M. Niel.

avatar marc_os | 

@offtheroadagain

Que fait Xavier Niel là dedans ?
C’est très simple : L’APPÂT du GAIN.
En d’autres termes, la maximisation de ses bénéfices grâce à des ENTOURLOUPES que permettront cette monnaie PRIVÉE.

avatar fousfous | 

@marc_os

Hein mais non, niel a toujours été un chevalier blanc qui redonne du pouvoir d'achat aux gens! De quoi leur box a plus de 50€? Les 1 ans d'engagement?

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

Les gouvernements nous mentent. Il n'y aura jamais de liberté tant qu'on aura pas retiré aux états le privilège de battre la monnaie. Pour le confier à des multinationales qui nous rendront heureux.

#FacebookForPresident

avatar CorbeilleNews | 

@Ali Ibn Bachir Le Gros

Et les multinationales ne mentent jamais elles ???

Facebook par exemple, les banques, assurances, compagnies de défense et d'exploitations pétrolières, les GAFAS ...

avatar marenostrum | 

son commentaire est ironique je pense.

avatar CorbeilleNews | 

@marenostrum

Oui j'avais oublié de préciser que ma remarque n'était valable que dans ce cas

avatar macfredx | 

@CorbeilleNews

Tu prends tout au premier degré ?

avatar CorbeilleNews | 

@macfredx

Non j'avais oublié d'écrire que si ce n'était pas de l'ironie...

avatar debione | 

@Ali Ibn Bachir Le Gros

C'est malheureusement déjà le cas... Ce sont des multinationales qui émettent une grosse partie de l'argent, une des raisons pour lesquelles ces multinationales font le forcing aussi pour la disparition du cash, ce truc qui est comme une épée de Damocles sur leurs têtes...

avatar Reblochon | 

Encore un coup de Xavier Dupont de Ligonnes...

avatar ech1965 | 

Sauf que le blockchain est une ineptie environnementale.... le cout en flop de validation des transactions est exorbitant.
L'idée de la cryptomonnaie peut faire peur aux états... comme tout système technologique qui leur retire du pouvoir de surveillance, mais dans le cas du blockchain, il faut d'abord améliorer la techno est le coût de fonctionnement avant de penser à généraliser....

avatar marc_os | 

@ech1965

« Sauf que le blockchain est une ineptie environnementale »

Ah enfin !!
Vous êtes le seul à en parler.
Ces blockchain sont une HÉRÉSIE ÉCOLOGIQUE, mais tous les pseudo geeks ici n’en ont que faire ! 😣

Mais dites moi, à part gruger sur les taxes et faire vos petites optimisations fiscales comme les grands, comme les GAFA que vous critiquez si bienº, quel est donc pour vous l’intérêt de ces crypto-monnaies ??

(º) double morale

avatar Abd Salam | 

@ech1965

Ce serait bien d’employer le mot gouvernement...

Plutôt que d’user et d’abuser du terme état (suite au triomphe sans partage de l’idéologie libérale).

avatar Mac13 | 

La monnaie doit rester sous le contrôle des nations et non pas des organismes privées.

Point.

avatar ancampolo | 

Faut pas croire les financiers ne lâcheront pas l’affaire ils nous massacrent tous les jours s’en tamponnent de la planète et de nos vies en general.
Je suis capitaliste mais j’arrive ou je suis pour leur enlever leurs pouvoirs de nuisances...

avatar oomu | 

vous êtes capitaliste ? pourquoi ?

avatar areayoko | 

Le fric, c'est une question de pognon :) c'est sérieux, libra vous de choisir effectivement, mais confier ses deniers à une entreprise aussi peu respectable ...

avatar Paquito06 | 

@areayoko

Il ne s’agit pas de confier son argent à Facebook.
Vous confiez votre argent à l’Union Européenne qui inprime vos billets? Pas vraiment.
________

“Bruno Le Maire avait déjà soulevé « les risques associés » à Libra, « notamment en matière de stabilité financière, de transmission de la politique monétaire, de protection des consommateurs et de blanchiment et de financement du terrorisme ».”

Le seul vrai et unique problème c’est le blanchiment d’argent (et therefore le financement du terrorisme), faudra lui expliquer à Bruno.
Pour la stabilité financière, à moins que la Libra surplombe les autres devises, y a pas de danger. Ce qui va de paire avec la transmission de la politique monétaire. On regarde les QE de la FED et de la BCE? Ou les injections massives de la FED à hauteur de $75 Mrds chaque jour alors que tout va tellement bien que meme les babques ne se pretent plus d’argent?
Pour la protection des consommateurs, on sait faire si on veut. Et pourtant, les banques utilisent bien Zelle: zero protection.

avatar areayoko | 

Allons donc ...

avatar marc_os | 

Symptomatique :
Personne ne m’a répondu quand j’ai demandé à quoi pouvait leur servir ces crypto-monnaies à part gruger le fisc...

Et de plus vous vous foutez de l’environnement.
Belle mentalité ! 😲😖

avatar reborn | 

@marc_os

Bah tout simplement transférer de la valeur (que j’ai gagné proprement) sans devoir de compte à qui que ce soit.

J’ai toujours pas compris le concept de demander l’autorisation à ta banque pour augmenter un plafond de carte (et donc pour dépenser ton propre argent..). Et si ils veulent pas et bien tu l’as dans le cul.

Et ces histoires de taxer les dépôts bancaires ne me rassurent pas du tout...

En fait le problème c’est pas l’euro, ce sont les banques. Cette impression que ton argent ne t’appartient pas vraiment non merci..

avatar debione | 

@reborn
Alors battez vous contre la disparition du cash, car en effet le but des banques dans leurs volontés de faire disparaitre le cash est vraiment que votre argent ne vous appartiennent plus.

avatar oomu | 

"Alors battez vous contre la disparition du cash, car en effet le but des banques dans leurs volontés de faire disparaitre le cash est vraiment que votre argent ne vous appartiennent plus."

à cela des activistes informatiques pourraient vous répondre qu'il faut se battre pour un outil moderne plutôt que le passé. Ainsi le "cash" serait un combat d'arrière garde, et la crypto-monnaie une réponse moderne au pouvoir des banques.

Un peu comme si face au piratage en ligne vous aviez proné le retour au vinyle plutôt que le développement de l'ipod et itunes.

ici, je me fais le citron du diable, je n'ai aucun avis fort sur la question, si ce n'est contrer (gentiment, par un commentaire absurde et farceur) ceux qui d'un coté ou de l'autre ont déjà tout forgé.

avatar Paquito06 | 

@marc_os

“Symptomatique :
Personne ne m’a répondu quand j’ai demandé à quoi pouvait leur servir ces crypto-monnaies à part gruger le fisc...

Et de plus vous vous foutez de l’environnement.
Belle mentalité ! 😲😖”

Je tente quelques arguments qui m’ont ete presentes a diverses reprises lors de networking avec des startup crypto ici dans la Silicon Valley. Chaque argument a sa part de complexite et ses abus, mais par rapport au systeme de cash actuel, c’est defendable:
1/ anti-fraude: la crypto est decentralisée (rendue publique lors de sa creation, encryptee et unique), ni la BCE ni un gouvernement n’a la main dessus
2/ vol d’identite: grace a la technologie “blockchain”, elle n’est pas falsifiable
3/ accessible: suffit d’avoir internet, depuis n’importe quel coin du monde, pas besoin de point physique
4/ instantanee (rejoint certes le point precedent) où si tu as une connection internet et un device (smartphone/pc), tu peux creer ta monnaie, echanger librement tout de suite, pour une quelconque valeur
5/ tu es l’unique proprietaire: c’est ta monnaie, ton compte, tu ne depends pas d’une banque, d’un organisme financier.

avatar eluzerkhari | 

est-il un argument valide pour dire que donc cela ne pose pas de problème
que Libra facilite le blanchiment ?

avatar 8enoit | 

@eluzerkhari

Non il n’y a personne pour répondre et c’est symptomatique. Lemaire a totalement raison de siffler la fin de la récré. Zuckerberg joue avec le feu. Il l’a amplement montré jusqu’à présent : il n’a AUCUNE morale et vendrait sa mère comme il a vendu les données de millions d’utilisateurs, non pas jusqu’à ce qu’il se réveille tout seul, non, mais jusqu’à ce que les nombreux pots aux roses soient découverts par d’autres. Sans quoi cela continuerait à l’heure qu’il est.

avatar 8enoit | 

Niel qui défend la Libra en parlant de « progrès de l’humanité », ou comment perdre toute crédibilité en trois mots. Ce mec cherche à faire du bizzness – c’est son droit. La morale il s’en fout et s’en est toujours contrefoutu. Alors quand il nous vend le progrès, mes oreilles grincent.

avatar oomu | 

Y a quand même pas mal de gens qui ont une approche socialiste, de gauche, de l'économie et de l'activité privé, ici. Régulatoire on va dire.

ça fait plaisir, après des années (décennies ?) de bourrage de crâne qu'on devrait tous être des petits Ayn Rand

^_-

Pages

CONNEXION UTILISATEUR