M1 Pro/Max : un système sur puce, une puce hors système

Anthony Nelzin-Santos |

Pomme d'avis, c'est la rubrique dans laquelle la rédaction de MacGeneration vous partage son point de vue sur l'actualité Apple. Les nouveaux MacBook Pro vont-ils combler les attentes des clients professionnels ? L'analyse d'Anthony.

« Accrochez-vous » : Apple avait prévenu, et les annonces du special event de cette semaine furent décoiffantes, la profusion d’effets spéciaux faisant écho à la débauche de puissance. Grâce à leur puce M1 Pro et M1 Max, les nouveaux MacBook Pro sont parmi les ordinateurs portables les plus rapides de la planète, rivalisant avec des machines engloutissant autant d’énergie qu’un Mac Pro et pesant à peine moins lourd. Mais est-ce encore le véritable enjeu ?

La puce M1 Max. Image Apple/MacGeneration.

Une promesse pour deM1

Accompagné par le chant des oiseaux, au milieu des herbes hautes de l’Apple Park, Tim Cook a rappelé que nous n’étions encore qu’au milieu d’une transition qui doit durer deux ans. Apple parvient aujourd’hui à caser dix cœurs de processeur, 32 cœurs graphiques, seize cœurs d’accélération de réseaux de neurones, deux unités d’encodage ProRes et 64 Go de mémoire unifiée au sein d’un ordinateur portable pesant à peine plus de deux kilogrammes. Imaginez ce qu’elle pourra faire demain avec des ordinateurs de bureau !

Les puces M1 Pro et M1 Max devraient prendre place dans une machine qui doit prendre la relève de l’iMac 27" comme de l’iMac Pro, et occuper aux côtés de l’iMac 24" la place que les nouveaux MacBook Pro occupent aux côtés du MacBook Air. Et puis qui sait ? Elles pourraient transfigurer le Mac mini, qui n’est plus ni une machine à convertir les switchers, ni un iMac sans écran. À quelques détails près, ces évolutions ne font plus le moindre doute.


avatar Valiran | 

Sans maitrise la puissance n’est rien, c’est pas ça la pub?

avatar Hasgarn | 

@Valiran

Totalement !

avatar Fego007 | 

@Hasgarn

Il y en avait pas une avce Ronaldo ( a ´inter de milan. A l’époque ?)
Ou il courait hyper vite v?

avatar Hasgarn | 

@Fego007

Possible mais si ça faite d’après 2000 (au moment où j’ai arrêté de regarder la tv), je n’ai jamais vu.
Par contre, je me rappelle très bien du slogan Pirelli😎

avatar iMotep | 

@Valiran

Tout à fait Thierry

avatar Lucas | 

Très hâte de voir la décennie qui arrive, je me retiens encore quelques mois avec mon MacBook Air de 2013 pour prendre le premier vrai nouveau Air de l’ère Apple Silicon !

La claque du Keynote et des Pro / Max, même mon chéri geek qui n’est absolument pas aficionado et ne regardait jamais les Keynote a lâché des exclamations en regardant la partie « hard » sur ces puces !

Alors il y a sûrement encore plein de choses à revoir, retravailler, améliorer, trancher, repenser… mais ça ne rend que plus passionnantes les années devant nous !

avatar YetOneOtherGit | 

« La déconnexion entre le matériel et le logiciel »

Il faudrait expliciter cette assertion, hard et soft sont au contraire plus interconnectés que précédemment avec la maîtrise de l’architecture matériel de A à Z.

Je ne vois pas ce qui est ici évoqué comme « déconnection »

Quel logiciel important auraient régressé suite à cette transition ARM.

Nous sommes dans un format billet d’humeur, mais le bilan dressé il y a quelques jours de presque un an de M1 ne laissait pas apparaître ce type de considération.

Et de même les freins à l’exploitation de cette puissance me semble introduit bien plus de façon quasiment performative que par des cas concrets de frein logiciel à l’exploitation du potentiel des machines.

Dubitatif je suis sur les articulations de ce biais d’humeur qui me semble manquer un peu d’exemples sérieux et concrets 😉

avatar zoubi2 | 

@YetOneOtherGit

Mon cher collègue, j'aurais tendance être complètement d'accord.

avatar YetOneOtherGit | 

@zoubi2

"Mon cher collègue, j'aurais tendance être complètement d'accord."

Antony est habituellement plus clair sur ses critiques là c’est vraiment flou, je trouve 🤔

avatar Grahamcoxon | 

Je suis entièrement d'accord, je n'ai pas du tout compris où cet article voulait en venir

avatar Mageekmomo | 

@Grahamcoxon

Pareil, pas compris où il voulait en venir sur la 2e partie de l'article 😒
Pourtant je l'ai relu plusieurs fois pour essayer mais sans succès

avatar Pepoto | 

@YetOneOtherGit

Oui, je dois dire que, sans exemple concret, je n'ai aussi pas bien compris de quelle "réalité" on parlait là...

avatar YetOneOtherGit | 

@Pepoto

"Oui, je dois dire que, sans exemple concret, je n'ai aussi pas bien compris de quelle "réalité" on parlait là..."

C’est frustrant de ne même pas être capable de savoir si on est d’accord ou pas avec ses opinions 😛😜😉

avatar DahuLArthropode | 

@YetOneOtherGit

Je pense que l’article avait surtout pour objet de caser « idiosyncrasie ». Un pari, peut-être…

avatar R-APPLE-R | 
avatar iluro_64 | 

Excellent article, excellentes considérations !
Je recommande la partie : Les bisounours à Cupertino.

Tout cela est bien plus interpellant que de savoir si 10 cœurs sont mieux que 8 au sein d'une même machine …

avatar LambdaBoss | 

Intel aurait pu écrire un article similaire ... 🤣

avatar iChris015 | 

Je pensais que l’architecture ARM imposait la présence des cœurs GPU sur le SOC, sur lequel sont notamment situés les cœurs CPU. Et bien apparemment non !!!

avatar YetOneOtherGit | 

@iChris015

"Je pensais que l’architecture ARM imposait la présence des cœurs GPU sur le SOC, sur lequel sont notamment situés les cœurs CPU"

Pourquoi?

L’architecture ARM n’impose nullement une approche SOC (System on a Chip) dans l’absolu elle peut être implémentée de la façon qu’on veut et elle peut absolument s’adapter à un GPU externe sur bus PCIe.

De même pour l’intégration du contrôleur mémoire et de nombreux autres éléments constitutifs d’un système.

De même le choix d’intégrer les modules RAM sur le package n’est absolument pas issue de l’architecture ARM en elle même.

Par contre avec même du PCIe 4.0 la bande passante se retrouvera limitée à 64GB/s

avatar iChris015 | 

@YetOneOtherGit

Ok. Merci pour ces précisions. C’est clair.
Je ferai cependant un (rapide) tour sur Wikipedia pour mieux comprendre ce qu’est une architecture ARM, ce que je n’ai jamais réellement fait :) ainsi que ce qui la différencie des autres architectures telles x86, …

avatar YetOneOtherGit | 

@iChris015

"Je ferai cependant un (rapide) tour sur Wikipedia pour mieux comprendre ce qu’est une architecture ARM, ce que je n’ai jamais réellement fait :) ainsi que ce qui la différencie des autres architectures telles x86, …"

En fouillant sur macGe tu trouveras de bonnes bases 😉

avatar morpheusz63 | 

Article clair mais peut être la fin est baclé. Il a raison toute cette puissance pour optimiser les applications maison ?
Pas de démo d'éditeur type adobe, ou parralléle pour montrer la puissance?
C'es beau d'avoir la plus grosse ou puissante machine, mais pour en faire quoi ?si on ne peut pas l'exploiter pour du jeux ou d'autres activités à par le monde de l'image ou cinèma?.
En effet ils ont du beau matosse mais il faut montrer pourquoi il faut prendre les nouveaux pro, et ne me parler pas de gains de compilation avec xcode ou un soft maison apple. Merci

avatar YetOneOtherGit | 

@morpheusz63

Tu as déjà une vision des applications typiques de ce type de machines (Post production vidéo, son, images…) qui ne tireront pas profits du gain de performance conséquent envisageable avec les M1 Pro et Max ? 😳😳😳

Tu es fort toi 😄

Sur une écrasante part des cibles d’usages de ces machines les gains envisageables me semblent assez évident reste à les mesurer.

Ce qui est impressionnant c’est qu’on a déjà eu droit aux mêmes jérémiades avec les M1 il y a presque un an.

Et au final, ils sont où les usages où il n’y a pas un bénéfice net entre les machines Intel remplacées par des équivalent en M1 ?

Après qu’attendre d’un représentant de l’art-right, homme lige de Trump, chantre du conspirationnisme et gangréné par la la démarche hypercritique qui est à l’esprit critique ce que la finasserie est à la finesse ? Hormis voir des trucs suspects et douteux de partout !!!

avatar morpheusz63 | 

@YetOneOtherGit

Je te pose la question sérieusement pour une fois sans émoji à la con.
Dis moi pourquoi investir dans un macbook pro max ou autre, si je ne bosse pas dans l'image ou le son? En tant que dev ou si j'étais un chercheur ou data scientist, pourquoi j'acheterai une machine pareil? Pour en faire quoi? Sérieusement à par l'autonomie je vais gagner quoi informatique? Sachant que mac os est de plus verrouiller sois le capot et on accès de moins aux entrailles du logiciels, qui demande des autorisations en rafale, sachant que je suis rester sous mojave.

avatar YetOneOtherGit | 

@morpheusz63

"Dis moi pourquoi investir dans un macbook pro max ou autre, si je ne bosse pas dans"

Pas plus que pour les machines sous Intel qu’elles remplacent, je ne vois même pas où est ton pb.

Les Mac Book Pro ont toujours été sur un positionnement de niche dans l’offre d’Apple. Un haut de gamme ciblant des usages professionnels demandant des ressources conséquentes et n’ayant dans l’absolu jamais assez de puissance.

Nullement une question d’adéquations entre les logiciels dédiés à,ces usages et la machine et strictement rien de neuf avec ces machines. sur ces enjeux.

Nous sommes sur des stations de travail portables ciblant des usages marginaux de la chose informatique et représentant une PDM faible toute plateforme confondues. 😎

Par contre cette marge n’a jamais assez de puissance pour ses taches toujours plus lourde d’année en année (Chaque gain de puissance est utilisé pour proposer de nouvelles approches, de nouveaux traitements, repousser le champ des possibles…)

avatar Lemon19 | 

@YetOneOtherGit

Une grosse partie des incompréhensions vient du mot PRO (très flatteur par ailleurs et ça ça marche toujours). En fait les machines sous M1 Max/Pro se destinent aux professionnels du multimédia au sens large. C’est plus restrictif que le terme employé…
Le DG d’une boîte travaillant avec un MacBook Air est au moins aussi pro qu’un graphiste 3D il me semble…

avatar YetOneOtherGit | 

@Lemon19

"Une grosse partie des incompréhensions vient du mot PRO "

Yep je ne cesse de le rappeler ici.

Il faudrait un mot pour « La toute petite part des activités professionnelles nécessitant des ressources informatiques plus conséquentes » 😄

avatar Lemon19 | 

@YetOneOtherGit

C’est exactement cela.

avatar YetOneOtherGit | 

@Lemon19

"aux professionnels du multimédia"

Cela n’existe plus le multimédia 😄😉

avatar Lemon19 | 

@YetOneOtherGit

Au sens pluri média : musique, montage vidéo, etc…tout ce qui demande des ressources lourdes

avatar YetOneOtherGit | 

@Lemon19

"Au sens pluri média : musique, montage vidéo, etc…tout ce qui demande des ressources lourdes"

C’était un clin d’œil sur un terme qui fut tendance et est aujourd’hui daté 😉

avatar iChris015 | 

@morpheusz63

Si tu veux faire du développement dans le calcul scientifique par exemple, tu te connectes avec le M1 Max sur l’un des serveurs de la NASA, de Météo-France, de la DAM du CEA ou de ITER, puis tu fais tes développements et tu lances tes jobs !!!

Ok, je sors ;)

avatar YetOneOtherGit | 

@iChris015

"Ok, je sors ;)"

Et pourtant tu n’es pas si loin de bien des réalités, le Cloud fait que pour beaucoup de tâches de développement de moins en moins de choses se passent en local sur bien des pratiques 😉

La qualité de la connexion devient plus essentielle que la puissance de la machine locale dans de nombreux cas.

Et même plus l largement il n’est pas improbable que bien des aspects des usages informatiques plus courant migrent dans le Cloud à moyen terme.

Le grand ennemie de MS ce n’est pas Apple mais Google avec sa vision du client léger basé sur des technologies Web/Internet qui ne cesse de prendre des PDM et évidemment des efforts conséquents sur le Cloud.

avatar Pepoto | 

@morpheusz63

Je veux bien qu'on cite des grands noms de la philosophie comme Pirelli mais j'aimerais surtout lire des exemples concrets.
Où ? Quand ? Comment Apple manque de maitrise ? Se barrer d'Intel et développer son propre SoC est justement le moyen d'être encore un peu plus en maitrise, il me semble non ?
Il me semble pas que les développeurs manquent d'outils pour développer et optimiser leur app pour tirer pleinement partie d'un Apple Silicon quel qu'il soit.
Blackmagicdesign sort déjà une version optimisée M1 Max/Pro de DaVinci et annonce déjà fièrement des gains de x5!!
Adobe pour une fois semble aussi sur le coup avec Première (alors que franchement Adobe n'a pas fait montre d'une volonté dingue à vouloir (pouvoir ?) optimiser efficacement ses softs ces dernières années) !

J'avoue que je suis un peu sur le cul et c'est la 1ère fois que je lis un billet aussi faiblement argumenté

avatar YetOneOtherGit | 

@Pepoto

"Où ? Quand ? Comment Apple manque de maitrise ?"

C’est la partie très floue du papier 🤔

On a l’impression qu’il considère qu’il y a un décalage entre la promesse du hard et ce qu’offre les softs, mais sur quoi réellement ?

avatar morpheusz63 | 

@Pepoto

Encore une fois tu me prend l'exemple du monde ciné ou production vidéo. Donc on prend un macbook pro max pour faire que ça, du son et image? Je me rapeele il y a quelque année j'ai vu des gars prendre des mac pour du dev ou de la prog pour la stabilité, le silence de la machines, la possibilité de booter sur linux pour du pointu, etc mais la une telle puissance pour faire du son et image , c'est de l'élitisme bobo parisien..

avatar YetOneOtherGit | 

@morpheusz63

"me rapeele il y a quelque année j'ai vu des gars prendre des mac pour du dev ou de la prog "

C’est toujours une des cibles de ces stations de travail car c’est aussi un usage qui n’a jamais assez de puissance sur bien de ses approches.

avatar YetOneOtherGit | 

@morpheusz63

"la possibilité de booter sur linux pour du pointu"

L’approche moderne repose bien plus,aujourd’hui sur des VM en local ou de plus en plus en distant que sur un dual-boot 😎

Voir de la containérisation en local ou en distant.

Nous sommes en 2021 😎😎

avatar morpheusz63 | 

@YetOneOtherGit

Je sais Mr , cocorico DOCKER est la, mais en 2021, Apple aurais pu se rapprocher de linux..

avatar YetOneOtherGit | 

@morpheusz63

"Apple aurais pu se rapprocher de linux.."

Encore un propos péremptoire à l’emporte-pièce pièces ne reposant que sur tes visions 😎

Pourquoi? Comment ? Sur quel enjeux? Pour quel bénéfice?

Sur du boot direct? Je ne vois vraiment pas de raisons objectifs

Et Apple a fait des avancées assez nette sur les services de virtualisation natif en MacOS au passage 😎

Et il ne serait nullement étonnant que l’étape suivante des Framework de VM soit dans l’esprit de WSL.

avatar YetOneOtherGit | 

@morpheusz63

"cocorico DOCKER"

Restons très raisonnable sur la dimension française se Docker 😎

avatar YetOneOtherGit | 

@morpheusz63

"mais la une telle puissance pour faire du son et image , c'est de l'élitisme bobo parisien.."

La c’est vraiment de la connerie que le vocable imbécilement stigmatisant de “bobos parisiens” renforce si besoin était.

La post-production et la production son, video, images est depuis toujours un type d’usage ne cessant de voir croître ses besoins en ressources de traitement et de stockage.

Montée en résolution des médiums, passage au RAW, algorithmes de traitement de plus en plus sophistiqués, nouvelles approches…

Sauf à rester sur des approches métier datée et des prestations extrêmement bas de gamme… nous sommes sur des métiers où la puissance nécessaire et les ressources ne cessent jamais de progresser.

Et cela n’a strictement rien à voir avec ta vision crétine d’un “bobisme parisien”

Où qu’un indépendant où une structure soit implémentée sans capacité à avoir des ressources matérielles et logiciel à l’état de l’art on se condamne à ne pouvoir vendre, au mieux, que des prestations à faibles valeurs ajoutée.

Sur tous les usages du digital media creation la puissance des machines, le potentiel des logiciels et le niveau de maîtrise de ceux qui les opèrent sont le nerf de la guerre.

avatar Valiran | 

Ca permet de faire du son et de la vidéo plus longtemps sur le meme hardware en maintenant un certain confort. Un gars qui fait du montage vidéo UHD aujourd'hui aura sensiblement besoin des memes ressources tant que l'UHD reste la norme. Ca peut valoir le coup de mettre le paquet sur la machine dans ce cas là aussi.

avatar pocketalex | 

@ morpheusz63

Entièrement d'accord, j'ai moi-même bossé avec nombre de développeurs qui étaient sur Mac, c'est une excellente machine de dev, et pas QUE de graphisme/vidéo. Et plein d'autres usages encore

avatar MacPlusEtc | 

@Pepoto

"Je veux bien qu'on cite des grands noms de la philosophie comme Pirelli"

🙂

avatar Manu | 

Avec ce savoir faire je me demande ce qu'attend Apple pour lancer une gamme dédiée aux gamers. Ils peuvent quasiment fabriquer des soc adhoc. C'est un marché très lucratif je trouve.

avatar YetOneOtherGit | 

@Manu

"Avec ce savoir faire je me demande ce qu'attend Apple pour lancer une gamme dédiée aux gamers."

Encore et toujours ce fantasme ne voulant pas admettre qu’économiquement le jeu sur Mac n’en vaut pas la chandelle, ni pour Apple ni pour le restant de l’industrie vidéo-ludique.

Inutile de s’accrocher à ce fantasme et tu peux arrêter de te demander pourquoi : le rapport coût/bénéfice d’un succès improbable d’une telle stratégie n’est tout simplement pas intéressant .

Et désolé je ne détaillerais pas une fois de plus les raisons liées au réalités du marché vidéo-ludique, à son histoire et à,sa dynamique.

Je l’ai fait de nombreuses fois, chiffre et référence à l’appui sans faire bouger d’un iota ceux qui ne veulent surtout pas voir les réalités qui s’opposent à leurs désirs.

Le Mac ne sera jamais une plateforme de jeux AAA et encore moins aujourd’hui qu’hier et imaginer que les freins étaient liés au performance c’est ne rien voir des vrais enjeux.

avatar Manu | 

@YetOneOtherGit
En fait tu m'as mal compris. C'est pas du Mac dont je parle ici mais du SOC. En gros, Apple avec son savoir faire en matière de SOC à base de ARM peut vendre des unités très puissantes pour permettre à d'autres de fabriquer des machines spécialisées pour le gaming concurrents des PS de Microsoft par exemple.

avatar YetOneOtherGit | 

@Manu

"En fait tu m'as mal compris. C'est pas du Mac dont je parle ici mais du SOC. En gros, Apple avec son savoir faire en matière de SOC à base de ARM peut vendre des unités très puissantes pour permettre à d'autres de fabriquer des machines spécialisées pour le gaming concurrents des PS de Microsoft par exemple."

Ok, honnêtement ce serait surprenant qu’Apple se lance dans ce business aujourd’hui 🤔

un partenariat Apple/Sony pour la PS6 ? 😉

Pages

CONNEXION UTILISATEUR