macOS Newton : un concept qui dope Split View

Mickaël Bazoge |

Avec son mode foncé, ses nouvelles piles de documents et de fichiers, et les nouvelles options du Finder, on peut dire qu’en matière d’interface, macOS Mojave apporte du neuf ! Et c’est tant mieux car depuis quelques années, le système d’exploitation des Mac ronronnait un peu trop.

Néanmoins, malgré toutes ces nouveautés, Mojave conserve le même principe qui guide macOS depuis les tout débuts : des fenêtres qui s’empilent les unes par dessus les autres. Certes, cela a évolué avec OS X El Capitan qui a introduit le concept de Split View, à savoir deux fenêtres d’apps qui occupent l’intégralité de l’écran, en occultant le reste du bureau.

Kévin Eugène, à qui l’on doit le joli concept d’iOS Mogi, a décidément beaucoup de temps devant lui : il s’est ainsi attelé à coucher sur le papier numérique Flows, une idée qui ressemble à Split View, mais en version dopée.

macOS Newton, puisque c’est ainsi que le designer a baptisé le futur système d’exploitation, part d’un principe simple : les applications s’affichent plein écran. Voici Safari :

Pour lancer une autre application, il faut relever le dock (qui ressemble comme deux gouttes d’eau à celui de l’iPad, icônes y compris) en balayant le trackpad à quatre doigts vers le haut.

Il est possible de placer une application entre deux autres apps, en glissant simplement son icône à l’endroit désiré dans le flow. En balayant de la droite vers la gauche (et inversement) avec trois doigts, on passe d’une app à une autre.

Autre innovation imaginée pour macOS Newton : Flow Strip. Il s’agit d’un bandeau qui contient les noms des applications présentes dans Flow, autrement dit les logiciels ouverts. Plusieurs fonctions sont disponibles dans Flow Strip, à commencer par l’accès direct à une app simplement en cliquant sur son nom :

Le bandeau permet aussi de réorganiser les applications présentes dans Flow :

Ce Strip a aussi toute sa place dans la Touch Bar, bien sûr. Mais également dans les préférences système, où l’on peut conserver des Flows pour les réutiliser plus tard en fonction de ses besoins :

Kévin a également pensé à intégrer les raccourcis Siri dans son macOS Newton : on peut ainsi convoquer un Flow en le demandant à l’assistant.

La fonction App-in-picture est une autre idée qui donne un nouvel intérêt aux interactions Force Touch sur Mac. En appuyant fort sur l’icône d’un logiciel dans le dock, macOS affiche la fenêtre d’un aperçu que l’on peut ensuite épingler dans un coin de l’écran.

Ces concepts rapprochent un peu plus macOS de l’iPad, tout en conservant les spécificités propres aux Mac. Après tout, c’est peut-être ce qu’Apple a en tête avec macOS 10.15 ?

Tags
avatar stefhan | 

Pourquoi je me dis que ces belles idées ressemblent à ce qui existe déjà ?

Exposé et les différents bureaux...
Intégrer une app au milieu ? On le fait déjà !

Passage d’une app à l’autre ? Alt -Tab.

Du coup je me demande où est finalement l’innovation... sur macOS.

avatar Julien Lavergne | 

@stefhan

Triste tu es

avatar IPICH | 

@Julien Lavergne

Il a le droit de donner son avis sans recevoir de jugement😉

avatar ce78 | 

J’étais très jeune : ça me faisait rêver !

avatar ingmar92110 | 

Et avec une souris?

Oui je sais: triste je suis ;-)

avatar Soner | 

Confus et inutilement complexe.

avatar capelovici | 

Sinon y a Magnet.
Ça fonctionne très bien comme Window manager.
Et la commande Cmd + Tab pour le reste.

avatar nicolaspatate | 

@capelovici

+1

avatar aspartame | 

sympa ce concept !

il a un nom ? on pourrait l'appeler pantheon par exemple.

avatar Alpy74CH | 

On voit là les nombreuses facettes et monde des possibles pour UI et UX et tous ces designers d’écrans et autres développeurs qui pourraient tellement améliorer les interfaces.

avatar Un Type Vrai | 

Des colonnes des colonnes des colonnes...

Pourquoi pas un retour a Spaces et sa gestion d'une grille d'écrans... C'est tout ce que je demande.

avatar Theckets | 

A

avatar IPICH | 

Pourquoi vouloir transformer visuellement un ordinateur en tablette ?

avatar Moonwalker | 

Et si on bosse avec son Mac ?

La bonne nouvelle est que Kevin ne travaille pas chez Apple.

CONNEXION UTILISATEUR