Brevets : nouveau revers de Motorola face à Microsoft

Stéphane Moussie |
Un tribunal de Seattle a une nouvelle fois statué en faveur de Microsoft face à Motorola dans une affaire de violation de propriété intellectuelle. La firme de Ballmer accusait la filiale de Google de ne pas respecter les conditions FRAND (Fair Reasonable and Non-Discriminatory), un statut spécifique aux brevets indispensables à certains standards qui impose notamment de proposer des licences à prix raisonnable.



Motorola doit verser 14 millions de dollars de dommages à son adversaire, qui en réclamait 9 millions de plus. Une somme anecdotique en regard du chiffre d'affaires des deux compagnies, mais ce jugement signe surtout un énième échec de Motorola dans la guerre des brevets.

Au printemps, un verdict a douché les espoirs du constructeur de toucher 4 milliards de dollars de royalties de la part de Microsoft. Le jury a fixé la redevance à seulement 1,8 million de dollars par an. Motorola est régulièrement sous le feu des critiques concernant son usage des brevets FRAND (lire : Bruxelles se rapproche de Motorola Mobility).

avatar Le_iPodeur | 
C'était vraiment une bonne opération de la part de Google cet achat.
avatar Bast6 | 
C'est couillon pour la marque alors qu'elle vient de sortir le sympathique Moto X (qui a défaut d'être le plus puissant le plus mieux mieux des smartphones qui est tellement bien qu'il fait cafetière Nespresso reste un téléphone fort sympathique)
avatar robrob | 
@Le_iPodeur Ca a aide Google a se proteger de pas mal d'attaques potentielles d'Apple et autres. C'etait donc pas si mauvais pour eux.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Motorola est une vraie source de dette pour Google... Qu'elle bonne affaire lol... Google roucoule comme un pigeon !!!
avatar W.B.M | 
@Ikom75 Sauf que les dettes donne a Google des réductions d'impôts .
avatar spae0899 | 
Lol, pour ce qu'ils paient dans les paradis fiscaux, c'est d'autant plus rentable !
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@W.B.M : Je n'avais pas pensé au plan machiavélique de se couvrir de dettes pour ne plus payer d'impôts :d

CONNEXION UTILISATEUR