Confidentialité : la CNIL donne trois mois à Google pour se conformer à la loi

Stéphane Moussie |
La Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) tape une nouvelle fois du poing sur la table à propos de la politique de confidentialité de Google. L'autorité administrative accorde trois mois à l'entreprise pour se mettre en conformité avec la loi « informatique et libertés », qui définit notamment les règles de protection des données personnelles.

Extrait de la vidéo de présentation des nouvelles règles de confidentialité de Google


La CNIL avait ouvert une enquête au printemps 2012 sur la nouvelle politique de confidentialité de Google, qui avait unifié ses multiples règles en deux documents et regroupé les informations utilisateurs éparpillées sur ses différents services. Face à l'absence de réaction de la firme, les différentes autorités de protection européennes se sont depuis saisies de l'affaire.

Aujourd'hui, la CNIL « [confirme] les manquements de Google au regard de la loi "informatique et libertés", qui conduisent, concrètement, à ce que l’utilisateur ne soit pas en mesure de connaître l’utilisation qui peut être faite de ses données et de la maîtriser. »

Et de donner trois mois à Google pour :
- Définir des finalités déterminées et explicites afin de permettre aux utilisateurs d’appréhender concrètement les traitements portant sur leurs données à caractère personnel ;
- Procéder à l’information des utilisateurs en application des dispositions de l’article 32 de la loi « informatique et libertés », en particulier s’agissant des finalités poursuivies par le responsable des traitements mis en œuvre ;
- Définir une durée de conservation des données à caractère personnel traitées qui n’excède pas la durée nécessaire aux finalités pour lesquelles elles sont collectées ;
- Ne pas procéder, sans base légale, à la combinaison potentiellement illimitée des données des utilisateurs ;
- Procéder à une collecte et à un traitement loyal des données des utilisateurs passifs, en particulier s’agissant des données collectées via les cookies « Doubleclick », « Analytics », les boutons « +1 » ou tout autre service Google présent sur la page visitée ;
- Informer les utilisateurs puis obtenir leur accord préalable avant d’installer des cookies dans leurs terminaux, notamment.


Mountain View a donc du pain sur la planche pour échapper à une sanction. L'amende infligée par la CNIL ne peut pas dépasser 300 000 €. Une bagatelle pour l'entreprise qui a enregistré un chiffre d'affaires de 50 milliards de dollars l'année dernière. Consciente de cette situation, la présidente de la CNIL, Isabelle Falque-Pierrotin, a jugé que « Google sera surtout victime d'une sanction médiatique ».

D'autres autorités de protection européennes ont également pris des mesures. L'Espagne va ouvrir une procédure de sanction, Hambourg en Allemagne a lancé une procédure formelle qui peut déboucher sur une obligation, l'Italie attend une réponse de Google et le Royaume-Uni étudie la conformité de sa politique.

Tags
avatar patrick86 | 
"Procéder à une collecte et à un traitement loyal des données des utilisateurs passifs, en particulier s’agissant des données collectées via les cookies « Doubleclick », « Analytics », les boutons « +1 » ou tout autre service Google présent sur la page visitée" Ouais, bah je vais pas attendre que Google se bouge, donc extension Ghostery !
avatar dvd | 
Sinon quoi? 10 000 euros d'amende mdr lol
avatar elamapi | 
Attennntionnnnnnnnnnnnn : si t'es pas gentil, ben t'aura pas de carambar au dessert .... Serieusement ... qui crois encore que google va bouger le petit doigts
avatar nostress | 
Et si on rajoute PRISM à ça...
avatar joneskind | 
@elamapi : Effectivement personne. Google est opaque sur l'utilisation qu'elle fait de nos données. Ça devrait pourtant être suffisant pour que les clients se méfient. Mais non. Ils suivent aveuglément le troupeau.
avatar lmouillart | 
@Elamapi je pense qu'ils vont essayer de s'adapter. Après il y a des demandes légitimes de la CNIL ("- Définir une durée de conservation des données à caractère personnel traitées qui n’excède pas la durée nécessaire aux finalités pour lesquelles elles sont collectées "), mais techniquement sur des trucs réparties avec des backup c'est super complexe sans revoir une bonne partie de l'infra, Google dit que c'est long pas forcément par mauvaise foie, mais car la donnée peut se retrouver sur un backup sur lequel il n'y a pas eu de rotation, et donc si ils disent que c'est ok ils mentent. --- Sur le fond je ne sais pas ce qu'il en est visiblement les CNIL ont suffisamment de billes, si ils doivent être sanctionnées, qu'ils le soient. Sur la forme, je pense que le legal de Google vu la teneur des réponses à traiter la requête par dessus la jambe, du style réponse en langue de bois quand tu veux gagner un peu de temps avec les clients. Rien que pour l'aspect forme j'espère qu'ils seront sanctionnés, je ne suis pas certain que se foutre de la tête des autorités Européennes qui surveille l'aspect vie privée soit ce que les clients attendent de Google, leur comportement aux US étant très différent.
avatar havox79 | 
Ouai enfin 300 000€ c'est rien, mais plus l'allemagne, l'espagne, l'italie, le royaume-uni ect... Ça va commencer à faire, surtout que vu la crise dans certain pays, par certain qu'ils soient aussi con qu'en france en s'étant mis une tel limite.
avatar graig02 | 
@joneskind La question n'est pas de savoir combien de personnes suivent aveuglément le troupeau, mais plutôt de savoir combien de personnes sont au courant de ces pratiques. Et je ne parle bien évidement pas des adeptes des sites informatiques comme nous. Mise à part ces fameux sites, il est rare d'entendre dans un JT ce genre d'informations...
avatar Orus | 
La cnil est elle aussi zélée pour enquêter et dénoncer les pratiques de nos administrations ? De notre police ? De nos agences de renseignements ? Des méthodes malsaines dans nos grandes entreprises française ? Non bien sur. Tout va bien dans notre merveilleux pays, état policier numéro 1 de l'Europe.
avatar elamapi | 
@lmouillart: Attention, je ne dis pas que google ou la cnil ont tort ou raison, et je ne justifie rien. Je dis juste que le poid décisionnel de la cnif est juste ridicule face à Google. Et que du coup, google peu, si c'est bon pour son image, faire un pas en direction de la cnil, tout comme il peu décider le les envoyer chier. Quand je dis "envoyer chier", c'est pas au sens propre. Je pense plutot à faire trainer l'affaire des siecle et des siecle.
avatar ericb2 | 
Ah, oui, la CNIL, qui avait créé un plan anti spam (dont j'ai oubié le nom). Détail : les signataires de cette charte sont les plus gros spammeurs du web ... Ha ha :-)
avatar béber1 | 
Orus "D'autres autorités de protection européennes ont également pris des mesures. L'Espagne va ouvrir une procédure de sanction, Hambourg en Allemagne a lancé une procédure formelle qui peut déboucher sur une obligation, l'Italie attend une réponse de Google et le Royaume-Uni étudie la conformité de sa politique."
avatar alan63 | 
Plus on parle de Google et plus Google se frotte les mains ....
avatar tbr | 
... Sinon ? Panpan cucul ? Pour ce que la CNIL peut changer chez Google, autant pisser dans un violon.
avatar debione | 
La CNIL peut pas grand chose, seule la commission européenne peut vraiment faire peur à Google... 30% de 50 milliards, la google (et autres grosse entreprise) peuvent trembler...
avatar 20_100 | 
Perso, Google et son discours digne de la Stasi, martelé jour après jour par l'arrogant Eric Schmidt me sortent par tous les trous de nez. Chacun fait ce qu'il veut, mais dans mon cas, j'ai viré toutes les applications Google sur Mac, iPad et iPhone. Sur Safari, Ghostery est installé, ainsi que DuckDuckGo comme moteur de recherche par défaut. J'ai fermé ma chaîne YouTube et quitté G+ (auquel j'étais abonné sans y avoir jamais soucrit). Enfin, je m'apprête à transiter vers une autre formule pour mes mails et abandonner gmail, progressivement mais sûrement. Oui, Google est partout. Mais vous n'êtes pas obligés d'attendre la CNIL. Et il n'est pas (encore) interdit de réagir autrement que par un fatalisme, avouons-le, un peu feignasse.
avatar Yyyes | 
La question que e me pose c'est pourquoi l'amande maxi est elle de 300k€ ??? Le lobiing des grosses boites a du bien œuvrer à la mise en place de cette loi !
avatar nova313 | 
@20_100 C'est bien, fait ta vie. Mais n'oublie de quitter Facebook, Twitter, Instagram, Yahoo, Tumblr, Apple, Microsoft, Linkedin, Viadeo, DailyMotion, et j'en passe. Tant qu'à faire, quitte Internet, car le fait d'aller sur internet, signifie accepter la collecte de ton identité. Toutes les entreprises qui fournissent des services gratuits (et même payants) collectent les données. Par forcément pour les revendre, mais pour améliorer leurs futurs projets.
avatar rikki finefleur | 
La CNIL ferait mieux de s'occuper du spam téléphonique et des arnaques qui se répandent (et qui sont elles tres dangereuses et bien empreintes de nos coordonées persos !). Pas plus tard que ce matin , j'ai encore récu une arnaque par tel. Car que je sache , goog n'a jamais spammé de boites aux lettres , vos coordonnées perso, ni téléphone. Au contraire pour la géolocalisation, des services ont besoin de ces renseignements. Remarque l'UE déploie toute son énergie sur les ballots screens de MS pour netscape. Formidable..
avatar 20_100 | 
@nova313 "Car le fait d'aller sur internet, signifie accepter la collecte de ton identité", "pas forcément pour les revendre, mais améliorer leurs futurs projets", il ne manque plus que le poncif "Si tu n'as rien à te reprocher, tu n'as rien à craindre" pour compléter la collection… Oui, je fais ma vie, merci. Je n'ai aucune leçon à donner (ni même à recevoir). Je tenais juste à partager l'idée que certaines initiatives individuelles concrètes sont possibles. Je ne cherche pas à convaincre, mais donner à réfléchir. A chacun de voir. Et il me semble que la bombe PRISM, pour ne citer qu'elle, devrait inviter à revoir ce genre d'arguments avec un tout petit peu plus de sens critique.
avatar thauron | 
20_100 : +1000
avatar thauron | 
nova313 : -100
avatar Manueel | 
@Le Monde "Google se livre aussi, selon la CNIL, à une "collecte déloyale" d'informations d'utilisateurs n'ayant pas de compte Google et ignorant que les sites sur lesquels ils naviguent transmettent des informations." Vol d'informations + recel :-( Bravo la CNIL Il y a urgence à donner les moyens à laCNIL de blocker ces activités criminelles. 20_100 : +1000
avatar Manueel | 
@rikki finefleur La collecte des géolocalisations n'est acceptables que - si elle est nécessaire à un service particulier (demandé par l'utilisateur) et ne sont pas conservées ou si elles ne sont pas reliées à des identifiants uniques
avatar Malinox | 
@tbr : 'Pour ce que la CNIL peut changer chez Google, autant pisser dans un violon.' Mon prof de chimie ajoutait toujours à "autant pisser dans un violon" ... troué qui plus est !! lol
avatar phantoom | 
@20_100 "Et il me semble que la bombe PRISM, pour ne citer qu'elle, devrait inviter à revoir ce genre d'arguments avec un tout petit peu plus de sens critique." Bas justement, c'est ce qu'il te dit, Apple aussi fouille tes données (entre autre) tus comme Google et Microsoft. la différence c'est que dans un cas tous le monde le sait, mais pas dans l'autre... Question d'ailleurs : Que fait la CNIL dans un cas comme celui de PRISM? Parce que pour le coup j'aimerai beaucoup voir un titre du genre : la CNIL demande à la NSA de lui fournir des information concernant la collecte des données relatives à la France, ainsi que le type de données recuilli et leur volume. Et demande par ailleur que : - Définir des finalités déterminées et explicites afin de permettre aux utilisateurs d’appréhender concrètement les traitements portant sur leurs données à caractère personnel ; - Procéder à l’information des utilisateurs en application des dispositions de l’article 32 de la loi « informatique et libertés », en particulier s’agissant des finalités poursuivies par le responsable des traitements mis en œuvre ; - Définir une durée de conservation des données à caractère personnel traitées qui n’excède pas la durée nécessaire aux finalités pour lesquelles elles sont collectées ; - Ne pas procéder, sans base légale, à la combinaison potentiellement illimitée des données des utilisateurs ; - Procéder à une collecte et à un traitement loyal des données des utilisateurs passifs, en particulier s’agissant des données collectées via les cookies « Doubleclick », « Analytics », les boutons « +1 », Itunes ou tout autre service surveillé par la NSA présent sur la page visitée / OS / appareil ; - Informer les utilisateurs puis obtenir leur accord préalable avant d’installer des cookies dans leurs terminaux, notamment. Juste pour voir la réponse :D
avatar patrick86 | 
@ graig02 : "Mise à part ces fameux sites, il est rare d'entendre dans un JT ce genre d'informations…" Nos JT sont bien trop occupés à faire de la désinformation. Quand un pseudo terroriste se fait butter par le GIGN, t'inquiètes pas que nos chers JT en font leurs unes. Mais pour parler de vie privée sur internet… nada ! Et pourtant, si TOUS les utilisateurs étaient correctement informés sur le sujet, certaines entreprises verraient leur business s'effondrer…
avatar Manueel | 
@phantoom "Que fait la CNIL dans un cas comme celui de PRISM? " Et bien elle rappelle la loi. Si Google, Facebook, etc. suivait la loi, PRISM ne pourrait pas obtenir des informations de ces Cies Il n'est pas question de légiferer aux USA, Chine, etc. mais en France et en Europe et d'obliger les Cies qui veulent travailler en France de se conformer au droit Français et Européen. Donc oui c'est le boulot de la CNIL de s'occuper de Google
avatar graig02 | 
@patrick86 "Et pourtant, si TOUS les utilisateurs étaient correctement informés sur le sujet, certaines entreprises verraient leur business s'effondrer…" Même pas sûr, j'ai déjà voulu faire passer mes parents sur un autre moteur de recherche que chrome après leur avoir expliqué les pratiques de google. Non seulement ils s'en foutent, ayant leurs habitudes avec chrome, et en plus ils me disent que c'est partout pareil. Ils ne sont absolument pas passionné par tout ça, et ils ont pourtant probablement raison...
avatar Manueel | 
@graig02 D'accord avec toi sauf pour cela : "que c'est partout pareil. Ils ne sont absolument pas passionné par tout ça, et ils ont pourtant probablement raison..." Je les comprends mais ne leur donne pas raison pour autant
avatar warmac33 | 
@ 20_100 "Perso, Google et son discours digne de la Stasi" Et un point Godwin pour 20_100, un ! Entièrement d'accord avec nova313, si vous voulez surfez en sécurité, coupez internet... Je vous rappelle que pour ouvrir un compte iTunes, c'est le numéro de CB et on discute après (oui je sais on est pas obligés, mais en dehors des geek dans notre genre qui est au courant ?). Je vous rappelle que pour installer quoi que ce soit sur votre iDevice, il faut l'aval d'apple puisque tout doit passer par l'appstore et ses conditions drastiques (pas de porno, pas d'appli purement politique, et je parle pas des limitations des applis concurrentes). Google est notre ami? Sûrement pas. Pire que les autres? Je pense pas non plus, faut arrêter de rêver. De toutes façons dès qu'on parle de google ici depuis qu'android est un concurrent très sérieux à iOs, y'a plus aucune objectivité, ça devient lourd, j'ai l'impression d'entendre des gamins de 5 ans se battre pout savoir quel super-héros est le plus fort... Entre les "google ça pue", "android c'est de la merde" et "ça vient de google j'en veux pas où je désinstalle", je commence vraiment à me demander la moyenne d'âge de ce site, mais je préfère pas savoir la réponse... Google viole honteusement des règles de bonne conduite fixées par la CNIL ? Ca me dérange aussi et j'apprécie qu'on essaie de faire changer les choses (même si vu les pouvoirs de la cnil...). En attendant sur mon S4 j'installe ce que je veux, je change la batterie si ça me chante, je personnalise si j'en ai envie, bref un tas de choses qui sont pas près de me faire revenir sur iOs, et ça aussi pour moi c'est de la liberté.
avatar Manueel | 
@warmac33 "Google est notre ami? Sûrement pas. Pire que les autres? Je pense pas non plus" Tu pourrais ne pas perdre ton temps et le notre et revenir sur le sujet : C'est bien que la CNIL s'attaque à la protection des données personnelles Il est souhaitable que la législation française et européenne rejoignent la CNIL pour rendre impossible la captation et le recel d'informations personnelles. Il est aussi évident que ces lois doivent être appliques à *tous* les contrevenants " si vous voulez surfez en sécurité, coupez internet..." Non Si vous voulez surfer en sécurité exigez aux instances française et européennes d'être protéger Non aux Farwest où l'on dit aux faibles de ne pas sortir de chez eux, s'ils ne veulent pas se faire agresser
avatar Manueel | 
@warmac33 "En attendant sur mon S4 j'installe ce que je.;." T'as pas comme l'impression d'être hors sujet, mais grave ? ;-(
avatar graig02 | 
@warmac33 +1 Trop peu de commentaires objectifs et de lecteurs sachant prendre un minimum de recul sur macG...
avatar patrick86 | 
@ graig02 : Je vois ton problème, j'ai un peu la même avec mes parents. Enfin, surtout mon père — qui a un boulard développé — qui a du mal à croire ce qui n'est pas dit par l'info "officielle". Cela dit, il est contre Facebook… Fais leur lire le Livre Jaune N°1. ;) Ensuite essayes à nouveau de leur parler de PRISM…
avatar graig02 | 
@patrick86 Prism? Ah oui, le scandale qui met en cause apple, microsoft, google, yahoo et finalement presque tout le monde de l'informatique! Ba finalement, mes parents ont l'air d'avoir raison ;)
avatar patrick86 | 
@ graig02 : C'est à toi de voir … Le Livre Jaune N°7 est pas mal aussi, sur le 11/09/2001…
avatar Manueel | 
@graig02 "le scandale qui met en cause apple, microsoft, google, yahoo " heu... un scandale qui donnerait raison à ceux qui se couchent et qui donnerait tord à ceux qui voudrait résister ? :-((( J'ai bien l'impression que tu as un problème, graig02 (comme warmac33) Comme en 14 vous repartez tous les 2 sur votre "guerre des boutons" (mac/IBM en version modernisée 2013) Mais jouer au touche pipi avec le clan des pros et des anti n'est pas le sujet de cette page. Ici il s'agit sans apriori de condamner des pratiques d'où qu'elles viennent et d'obtenir qu'elles ne se reproduisent plus. Maintenant si tu penses plus judicieux de capituler...
avatar Iron | 
- capituler non - prendre conscience et faire prendre conscience oui - changer ses pratiques / aux outils avec le - cryptage - en utilisant ixquick plutôt que Google - en réorganisant ses données et leurs gestions etc ..... C'est pas la cnil qui peut changer cela. C'est nous tous le sachant. Sinon un jour, au nom de la lutte contre le terrorisme, un état appliquera les méthodes des dictatures. Et sous prétexte que vous avez pas la peau verte à petits points vert, on vous traquera ainsi que toutes votre famille si facilement traçable sur les réseaux sociaux si pratique ..... La question n'est pas de revenir à la cabine tel et stylo papier, mais de continuer à utiliser nos techno avec intelligence ....
avatar graig02 | 
@patrick86 : J'irai jeté un coup d'oeil ;)
avatar graig02 | 
@Manueel : J'aime bien les gens qui pensent que ceux qui pensent d'une manière différente ont un problème. Comment appelle-t-on cela déjà? Ah oui, de l'intolérance... Comme si sur un sujet aussi complexe, toi manueel tu étais le seul à avoir l'unique vérité... Comme je t'ai dit déjà dit hier sur l'article concernant prism, continue la discussion sans moi ;)
avatar joneskind | 
@warmac33 [20/06/2013 19:49] @ 20_100 "Perso, Google et son discours digne de la Stasi" Et un point Godwin pour 20_100, un ! C'est quoi le rapport entre la Stasi et le point Godwin ? Si je ne m'abuse le point Godwin c'est le moment où l'interlocuteur bascule sur l'holocauste. En l'occurrence la Stasi c'était la police politique de l'Allemagne de l'est sous le régime communiste. Rien à voir avec l'Holocauste, c'était bien après. La Stasi avait tous les pouvoirs sur la vie privé des gens. Je t'invite à regarder "La vie des autres". Tu verras que la Stasi c'était déjà Big Brother. Et dans le genre Big Brother, Google se pose plutôt bien là. C'est même son fond de commerce l'exploitation des données privées.
avatar joneskind | 
@phantoom [20/06/2013 18:23] "Bas justement, c'est ce qu'il te dit, Apple aussi fouille tes données (entre autre) tus comme Google et Microsoft. la différence c'est que dans un cas tous le monde le sait, mais pas dans l'autre..." Ni Apple Ni Microsoft ne lisent le contenu de mes mails. Google si. Dans iOS tu peux désactiver le suivi publicitaire. Tu peux pas le faire quand tu utilises les services de Google. On ne sait pas dans quelles conditions sont stockées nos informations, Google ne communique pas sur ce qu'elle fait de nos données. J'ai fait l'expérience en recherchant sur Google, "Apple et données personnelles" Premiere ligne: https://www.apple.com/fr/privacy/ "Microsoft et données personnelles" Premiere ligne: http://privacy.microsoft.com/FR-FR/fullnotice.mspx "Google et données personnelles" Premiers résultats: des articles d'actualités puis enfin: http://www.google.com/intl/fr_fr/policies/faq/ Une demie page. Totalement opaque. Google mélange données personnelles et sécurité et ne dit absolument rien de ce qu'elle fait de ces données. Et elle noie le poisson en disant que si on veut on peut supprimer les données de recherche Google (l'historique quoi)... et en cherchant "Android et données personnelles" c'est pas mieux. L'information n'est pas accessible. Il faut arrêter de mettre Google, Microsoft et Apple dans le même sac concernant l'utilisation des données personnelles. Ouvre un peu les yeux.
avatar warmac33 | 
@ joneskind "C'est quoi le rapport entre la Stasi et le point Godwin ? Si je ne m'abuse le point Godwin c'est le moment où l'interlocuteur bascule sur l'holocauste. En l'occurrence la Stasi c'était la police politique de l'Allemagne de l'est sous le régime communiste. Rien à voir avec l'Holocauste, c'était bien après." Wikipédia : "Cette « loi » s'appuie sur l'hypothèse selon laquelle une discussion qui dure peut amener à remplacer des arguments par des analogies extrêmes. L'exemple le plus courant consiste à comparer le thème de la discussion avec une opinion nazie ou à traiter son interlocuteur de nazi. En l'absence de précision de Mike Godwin sur les extensions possibles, on hésite à parler de point Godwin pour une comparaison avec tout régime dictatorial autre que le nazisme."
avatar joneskind | 
@warmac33 [20/06/2013 23:47] "on hésite à parler de point Godwin pour une comparaison avec tout régime dictatorial autre que le nazisme." Tu vas quand même pas me dire que tu n'as pas compris cette phrase ? La Stasi c'est chez les communistes. Chez les nazis c'était plutôt les SS Pas de nazi, pas de point de Godwin. Désolé mon p'tit gars. Mais si tu veux, je veux bien créer le point Warmac33, vu qu'on est quand même dans une analogie extrême, donc ça mérite bien un point quelque chose. Qu'en dis tu ? Point Warmac33 tu valides ?
avatar graig02 | 
@joneskind Je crois que c'est toi qui n'as pas compris cette phrase...
avatar warmac33 | 
Merci graig02, on est d'accord. En même temps vu l'agressivité du dernier com' je préfère pas lui répondre...
avatar joneskind | 
@graig02 [21/06/2013 00:12] via iGeneration pour iPad @joneskind Je crois que c'est toi qui n'as pas compris cette phrase... Au contraire. Cette phrase est parfaitement limpide. Selon la source de Warmac33 Wikipedia, on hésite à parler de point Godwin quand il ne s'agit pas du régime nazi. Or la Stasi n'a rien à voir avec le régime Nazi. Hésiter ça veut bien dire ce que ça veut dire. Je vois pas où se trouve l'erreur dans mon interprétation. Quant à mon agressivité je vois pas non plus. Chiant et tatillon voire didactique et psychorigide, peut-être. Agressif non.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@graig02 "@joneskind Je crois que c'est toi qui n'as pas compris cette phrase..." Tu vois ça c'est chiant , sincèrement , j'aurai aimé que tu donnes l'explication, même si c'était tard :) L'interprétation des phrases est souvent dépendante de petits détails et peut être multiple. Laisser planer le doute sans donner d'explication ne permet pas aux autres qui voudraient êtres neutres de tirer leur conclusions. Je précise que quand on participe sur un forum , on écrit pas que pour soi c'est aussi pour faire profiter la communauté . La on dirait 2 potes contre joneskind juste avec des sous entendu , sans précisions . Et les autres alors ? Donc on conclu quoi ? Avec un qui donne SES explications et les 2 autres qui disent "non tu as tort " sans plus . Dommage , vous n'avez rien prouvé, même si vous avez raison ... Ou pas .. Des explications et des arguments , sinon c'est pas la peine ... Je reste donc dubitatif ..
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@warmac33 "En même temps vu l'agressivité du dernier com' je préfère pas lui répondre..." Ben voyons ....

Pages

CONNEXION UTILISATEUR