Bourse : Google se rapproche d’Apple

Christophe Laporte |


Entre Apple et Google, les investisseurs semblent avoir tranché depuis quelque temps. Ces six derniers mois, l’action du géant de l’internet s’est appréciée de 34 % alors que celle d’Apple a reculé de 26 %.

Cette différence était d’autant plus patente hier. Alors que Google présentait ses nouveautés à l’occasion de la Google I/O, le titre a bondi de 3,25 % à 915,89 $. Il s’agit d’un nouveau record historique pour Google qui franchit pour la première fois le cap des 300 milliards de dollars en terme de capitalisation boursière.



Pendant le même temps, l’action Apple baissait de 3,3 % à 428,85 $. Il s’agit d’un coup d’arrêt pour la firme de Cupertino qui avait bien remonté la pente ces dernières semaines. Le cours de l’action était passé de 383,12 $ à la mi-avril à 464,93 $ il y a quelques jours. La capitalisation boursière d’Apple dépasse de très peu les 400 milliards de dollars.

100 milliards de dollars, c’est un écart important, mais pas insurmontable. Un décrochage rapide du titre Apple conjugué à une hausse de celui de Google permettrait de réduire considérablement les écarts.

Pour en revenir à AAPL, le flot de nouvelles n’est pas très bon cette semaine. Une étude de Gartner montre qu’Apple a perdu des parts de marché sur le marchés des smartphones au premier trimestre. En un an, elle est passée de 22,5 % à 18,2 %. Pendant ce temps, Samsung est passé de 27,6 % à 30,8 % (tableau : AppleInsider).



D’autre part, Apple est dans une position délicate concernant la fixation du prix des eBooks. Le Département de la Justice américaine a livré sa version des faits et insiste lourdement sur la responsabilité d'Apple. L’approche de la conférence des développeurs (WWDC) pourrait toutefois permettre au titre de repartir de l’avant.

Sur le même sujet :
- Fortune 500 : Apple juste derrière les supermarchés et le pétrole
- Apple vend un montant record d’obligations à un taux historiquement bas

Tags
#AAPL
avatar Claude_C | 
Apple est trop fermé. L'innovation, en ce sens, a ses limites. Google est ouvert et est partout, sur toutes les plateformes. Il faudrait que Apple lance OS X sur les PC. Mais ils ne le feront jamais. Tant pis. Apple, avec iOS, risque de redevenir un produit de niche à voir aller la domination d'Android dans le monde.
avatar Ipod | 
Bonsoir, Pourriez vous me donner le nom de l'app dont sont extraits les deux premiers screenshots s'il vous plait ? Merci d'avance.
avatar iMakSe | 
C'est vrai que ces screenshots sont magnifiques !
avatar negaca | 
Sincèrement, tant qu'Apple reste une entreprise qui fait du chiffre d'affaire, qui dégage des bénéfices, et capte une part importante des marges du secteur, pourquoi s'intéresser au cours de l'action ? Si ça baisse, tant pis, si ça remonte, tant mieux. Je vois pas où est le problème ... Si seulement le cours des actions pouvait refléter la santé d'une entreprise ... Mais non !
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Je pense q´apple repose trop sur ces lauriers et cet iphone/ipad et est trop ferme ça marcher un temps ou les gens étais naïf mais les gens commence a ce réveiller et vont du coter de chez google plus ouvert , avec un grosse communauté de developer ETC
avatar rikki finefleur | 
Manifestement tim cook est trop occupé à faire payer ses petits déjeuners par des milliardaires
avatar Silverscreen | 
En même temps, tout le monde s'excite alors qu'Apple est au milieu d'un cycle de maturation et à la veille d'attaquer de nouveaux marchés (iWatch et AppleTV). Est-ce que les mêmes marchés manifestaient leur inquiétudes quand Google se prenait les pieds dans le tapis avec Le Nexus Q, Google Wave et consorts... Le seul truc qui explique cet amour inconditionnel de Google, c'est la foi imprescriptible d'un marché libéral dans une boîte qui ne vit que de la pub et de l'exploitation des données utilisateurs... C'est un business model qui paraît plus sain et plus proche de leurs valeurs aux spéculateurs... Personnellement je préfère la société qui vit sa création industrielle. À vendre du vent, on peut vite se retrouver cul par dessus tête... Pour en revenir aux histoires de pdm : il est évitent que la mutation du marché des features phone en marché des smartphones ferait la part belle à Androïd. C'est comme de s'extasier sur les 42 milliard de téléchargement sur GooglePlay vs les 50 d'un AppStore avec pour l'un des apps essentiellement gratuites avec pub ou freemium et, l'autre, des apps payantes ou freemium, c'est un indicateur foireux... Au final, avec son 1/5 e du marché, Apple engrange quand même 70% des recettes du secteur, Samsung se contentant des 30 % restants. Et les autres fabricants Androïd ne font pas de chiffre avec... Google est quand même extrêmement dépendant de Samsung, et plus l'industrie du PC marque le pas et plus ce sera vrai. On peut rêver plus sain comme situation... Avoir son business qui dépend d'une autre société... Google, le Dell de demain ?
avatar Lio70 | 
Heureusement que les produits Apple restent fermes a ce niveau. Sinon, ils quitteraient leur status de niche pour devenir des produits de masse, avec toute la mediocrite que cela sous-entendu. Cela se verifie dans tous les secteurs: des qu'un produit s'adapte a la demande du plus grand nombre,on fini par faire avec lui tout et n'importe quoi, n'importe comment, et la qualite en prend en coup. Soit au niveau des methodes de fabrication (au sens large, cela implique aussi le software), tantot au niveau de l'eco-systeme (les services et, par consequence, l'environnement qui en decoule, donc ce que certains se permettent d'en faire et ce que d'autres doivent alors subir).
avatar Macmmouth | 
Il y a aussi un facteur agravant : le nombre d'ennemi qu'Apple a réussi à se faire ces dernières années. Samsung, Google, Adobe, Sony, Microsoft, l'industrie du disque, du cinéma, la presse.. etc. etc. Jouer l'arrogance seule contre tous, ça peut marcher quand on est puissant. A la moindre faiblesse, Apple peut compter sur beaucoup de monde pour lui maintenir la tête sous l'eau.
avatar lmouillart | 
@Lio70 une niche de 150md$/an c'est une grosse niche.
avatar Lio70 | 
Ce n'est pas une question d'argent. En termes de parts de marche, Apple est minoritaire quasiment partout.
avatar Ubique | 
Pour l'app, c'est StockTouch pour iPad. Excellente application.
avatar SugarWater | 
Certes il y a les hautes sphère de la bourse mais c'est lié à une réalité qui est qu'Apple se fait rattraper pas ses concurrents qui font de très bon smartphone, des tablette bénéficiant d'un écosystème qui tient de plus en plus la comparaison avec ios etc. Le retina sur les iPad, l'iPad mini, le passage de l'iPhone à 4 pouce, les évolutions accessoires d'OSX, l'iPhone low cost sont des améliorations demandées et prévisibles or ce qui a fait Apple c'est la surprise d'un produit devenu indispensable.
avatar iBenou | 
C'est toujours qqch de mystérieux quand les milieux financiers se basent sur des VOLUMES de vente alors qu'on sait bien que seule la marge et le ÇA comptent. Donc manip, comme dab... Quant à Apple fermé... Ah ce vieux refrain périmé... Le syndrome Ballmer...
avatar Marty14 | 
@negaca : Je suis tout à fait d'accord. Le danger est de lier la réussite d'une entreprise à son action en bourse. Quand on sait que la bourse est aux mains des spéculateurs...
avatar tap | 
@ibenou : Google c'est pas qu'Android.
avatar pfan | 
Toujours pas de réponse @ Ipod ??????? Interessé aussi ...d'avance MERCI !!!
avatar pfan | 
@ Ubique pas réveillé ;-) THAAAAAAAAANX
avatar manustyle | 
Y a qu'a lire partout les moqueries des gens envers l'iphone pour s'en aperçevoir. Apple ne va pas assez vite. Me demande bien ce qu'ils foutent.
avatar malcolmZ07 | 
Les détracteurs d'apple n'ont pas leur langue dans la poche ...
avatar pickwick | 
@malcom27 oui, mais beaucoup de bruit pour pas grand chose.... les gens sont dans l'immédiateté et le dénigrement actuellement s'ils pouvaient ils casseraient tout et se serviraient, comme au trocadéro.... Patience, patience....
avatar lukasmars | 
Le problème c'est que on a l'impression qu'Apple a atteins un plafond . Quand l'autre Steve"fraud "était CEO, il était au moins un super animateur de stand mais Cook, c'est le comptable -hyper compétent- que l'on a sort de son bureau. Forcement pour une keynote Apple c'est la sécheresse assurée
avatar HAL-9000 | 
StockTouch pour le nom de l'application
avatar Landrino | 
Cool on est de nouveau ringard !!!! Enfin ^^
avatar jesfr | 
"Un décrochage rapide du titre Apple conjugué à une hausse de celui de Google permettrait de réduire considérablement les écarts." Sans déconner ? lol
avatar damiendu83600 | 
Sur frandroid j'ai trouvé presque le même article ...
avatar damiendu83600 | 
Et en lisant les commentaire sur frandroid les gens sont moins dur avec apple que vous .
avatar saji_sama | 
Du grand n'importe quoi, comme dab!!! Depuis quand les parts de marchés sont corrélés a la bourse, c'est pas les mêmes gammes de produits donc forcement pas les mêmes marges, donc pas les mêmes parts de marchés, et Même si Androïd est partout le cash ne rentre pas de la même manière, le parralele avec Microsoft est foireux, parce que la, on parle d'open source donc pas prêt d'avoir une rentabilité évidente. Après la différence de cours vient du fait des hedge funds qui ont vendus la grande majorité de leurs actions Apple pour acheter des actions Google mais quand le cours sera monter suffisamment haut par rapport aux résultats (PER ou PEG), ils revendront pour acheter a nouveau du Apple. Au final se qui compte c'est uniquement les bénéfices et non les pdm...
avatar Macmmouth | 
@saji_sama C'est vrai quand t'es actionnaire et que l'action se casse la gueule, ça ne compte pas... C'est beau l'autopersuasion...
avatar saji_sama | 
@Macmmouth : Ce n'est pas de l'auto-persuasion, il faut comprendre pourquoi le cours baisse, et ce n'est pas l'explication des PDM qui justifie cela, OU ALORS, que effectivement la bourse est completement a la ramasse, 70% des bénéfices de toute l'industrie, et le cours baisse franchement.... Et tu veux des calculs savants? - APPL P/E = 10.24 benefices = +40 milliards soit EPS = 41.89$$ - GOOGL P/E = 27.27 benefices = 11.14 milliards soit EPS = 33.59$ DONC, le P/E est le calcul qui permet de determiner la "chereté" d'une action par rapport a ses bénéfices. On admet qu'un P/E de 15 est la norme pour le hightech. Si Apple etait valorisé comme Google c'est a dire a 27.27 de P/E, cela fait le cours a 1142$, donc soit Apple est sous-évalué, soit google est surévalué, ou les deux.... C'est UNIQUEMENT de la spéculation, on verra dans moins d'un an les cours s'inverser, Apple sera a 600-700$, Google sera a 700-800$.
avatar HAL-9000 | 
Se fier au P/E en 2013. Cette vaste blague. Digne de la finance du dimanche au coin du bar du PMU. Un indice pour saji_sama : QE 1/2/3
avatar iguanodon | 
@saji_sama "effectivement la bourse est completement a la ramasse, 70% des bénéfices de toute l'industrie, et le cours baisse franchement...." Les derniers chiffres sont à 57% des profits... oui oui oui ils se sont pris une claque. http://www.macplus.net/depeche-72811-iphone-18-du-marche-57-des-profits
avatar saji_sama | 
ahaha Q1/Q2/Q3 mais arretez, comparez a l'année pas sur des trimestres faibles, et pareil, les profits de cette années sont basés sur des charges et R&D importantes, on en reparlera au Q4 2013 et Q1 2014? de la même manière, Apple génère +40 milliards de profits, alors que les autres....
avatar iguanodon | 
Je ne pense pas qu'il parlait de "Quarter" :)
avatar HAL-9000 | 
@saji_sama Tu confirmes ton niveau d'amateurisme, merci. QE = Quarter, belle (sourires)
avatar saji_sama | 
@HAL-9000 :Alors expliques moi vu que tu as l'air plus intelligent que tout le monde, en attendant tu n'as absolument rien démontrer, monsieur le professeur de finances... Quantitative Easing, Quotient Emotionel, je cherche toujours?
avatar HAL-9000 | 
Je cite : "on verra dans moins d'un an les cours s'inverser, Apple sera a 600-700$, Google sera a 700-800$." En tout cas je ne suis pas devin comme tu sembles l'être. J'espère juste que tu ne bosses pas sur les marchés financiers.
avatar saji_sama | 
@HAL-9000 En tout cas tu parles beaucoup pour ne rien dire, j’espère que tu n'es pas un troll?
avatar damiendu83600 | 
@iguanodon N'est plus une évolution normal des choses qu'une claque .
avatar HAL-9000 | 
Mais peut-être vaut-il mieux ne rien dire que de dire des bêtises ? saji_sama Penses-y, ça t'évitera le ridicule la prochaine fois ;)
avatar saji_sama | 
Je ne me ridiculise pas, tu oses faire le moralisateur en carton alors que tu ne développes meme pas ton propos, argumente et on en reparle, tu crois qu'il suffit juste de critiquer le raisonnement des autres pour passer pour plus averti que tu ne l'es? Explique moi alors ?? A moins que tu sois ce genre de troll comme souvent qui ramene son post pour ne rien dire... mais bon que de la gueule comme dab? Je ne me base pas que sur le P/E, mais sur pleins d'autres parametres
avatar damiendu83600 | 
@saji_sama +1 . HAL à par te dénigrer n'argumente pas contrairement à toi . C'est pas un débat constructif , ni même un débat tout court ...
avatar Ben Assur | 
Ouf, je suis rassuré avec ce débat qui tourne le dos aux réalités économiques de l'Europe ! Et si tout le monde soumettait des bonnes idées à ceux qui nous gouvernent pour nous sortir du trou dans lequel on s'enfonce? C'est plus facile il est vrai de se défouler sur des compagnies non européennes : Apple, Google, Samsung, Microsoft, etc. J'achète un produit qui répond à mes usages, point barre.
avatar saji_sama | 
Bizarrement, on entends plus HAL 9000 :)
avatar Applesoft | 
@saji_sama : Un P/E de 27 pour Google contre 10 pour Apple me paraît pas fou. Peut-être que 10 pour la pomme et 27 pour Gogol c'est exagéré ... mais un écart me paraît justifié : - Gogol c'est l'essentiel de son business sur le moteur de recherche avec une domination totale (PDM + technologique) = rente pour de très nombreuses années. C'est aussi des espoirs sur Google Maps, YouTube, Android etc où Google possède indéniablement un savoir-faire. L'araignée a toutes les armes pour patiemment tisser sa toile sur la toile, question de temps, temps dont dispose Gogol - Apple c'est l'essentiel de son business sur du hardware (même si tendance récente à voir les profits augmenter plus vite sur software) avec un risque avéré de perdre des parts de marché Apple pour de nombreuses raisons est un actif risqué : - prix des produits pas toujours facile à maintenir quand la concurrence s'améliore - un business qui repose sur peu de produits : le coût d'un produit foiré a de grandes répercussions : quand l'iPhone se tasse en vente, c'est tout Apple qui tremble - souvent stratégie de système "propriétaire" qui peut faire flipper un investisseur et ce sont pas les exemples d'échec qui manquent Selon moi, y'aurait un seul argument qui justifierait un P/E de Gogol inférieur ou égal à Apple : considérer que le marché du moteur de recherche va sérieusement battre de l'aile dans les années qui viennent. Mais je n'y crois pas une seule seconde, on est pas encore arrivé dans cette séquence où les cartes sont redistribuées.
avatar Applesoft | 
@saji_sama : Un P/E de 27 pour Google contre 10 pour Apple me paraît pas fou. Peut-être que 10 pour la pomme et 27 pour Gogol c'est exagéré ... mais un écart me paraît justifié : - Gogol c'est l'essentiel de son business sur le moteur de recherche avec une domination totale (PDM + technologique) = rente pour de très nombreuses années. C'est aussi des espoirs sur Google Maps, YouTube, Android etc où Google possède indéniablement un savoir-faire. L'araignée a toutes les armes pour patiemment tisser sa toile sur la toile, question de temps, temps dont dispose Gogol - Apple c'est l'essentiel de son business sur du hardware (même si tendance récente à voir les profits augmenter plus vite sur software) avec un risque avéré de perdre des parts de marché Apple pour de nombreuses raisons est un actif risqué : - prix des produits pas toujours facile à maintenir quand la concurrence s'améliore - un business qui repose sur peu de produits : le coût d'un produit foiré a de grandes répercussions : quand l'iPhone se tasse en vente, c'est tout Apple qui tremble - souvent stratégie de système "propriétaire" qui peut faire flipper un investisseur et ce sont pas les exemples d'échec qui manquent Selon moi, y'aurait un seul argument qui justifierait un P/E de Gogol inférieur ou égal à Apple : considérer que le marché du moteur de recherche va sérieusement battre de l'aile dans les années qui viennent. Mais je n'y crois pas une seule seconde, on est pas encore arrivé dans cette séquence où les cartes sont redistribuées.
avatar saji_sama | 
@applesoft On se rejoint sur certains points, mais pour moi l’écart de P/E est assez exagéré, Google est encenssé, Apple au fonds du trou, pour moi Apple devrait avoir un P/E de 12-15 Apple touchera 45$ facile d'EPS pour 2013, Google 20-22 de P/E avec 35$ d'EPS maxi, si tu compares avec le cash +140 milliards, le bénéfice net +40 milliards en 2012, le P/E ex cash est de 6.20, avec un P/E/G d'environ 0.70 Apple est une cash machine, ok la marge brute d'Apple baisse mais sa reste anecdotique comparé à ses concurrents, le marché des smartphone va continuer d'augmenter, on est loin de la saturation, surtout sur les pays émergents, la marge baissera donc ainsi que la PDM, mais cela n'enleve en rien l'influence que dispose Apple rien qu'en terme d'image de marque haut de gamme, effectivement domination presque totale de Google sur le moteur de recherche, mais reste a voir l'influence de la chine, de Facebook, qui permettra peut etre de devenir un concurrent direct. Android étant en open source, ce n'est pas là que Google pourra gagner de l'argent, donc a la limite il faudrait comparer avec Samsung, bref Google gagnera bien plus d'argent sur des marchés plus porteurs que sur les smartphones, les deux entreprises ne sont pas adversaires directs d'ailleurs. On verra début 2014 pour moi, beaucoup de choses auront changer et soit Apple aura encore un P/E faible et sera encore sous évaluée, mais cela n'enlevera en rien l'interet des actionnaires, soit Apple aura un P/E au alentours de 12-15 donc un cours bien plus elevé qu'actuellement. Le reste étant essentiellement de la spéculation de hedge funds.
avatar Applesoft | 
On se rejoint sur certains points mais la baisse de marge (10 points de baisse sur le dernier trimestre) est tout de même un point très important qu'il ne faut pas relativiser. Le P/E de la pomme va remonter car la distribution de dividendes + rachat d'actions va porter des fruits. La classe des investisseurs est en train de changer : ce ne seront plus uniquement des fonds à la recherche d'une stratégie "growth". Si Apple s'est cassé la gueule à la bourse, c'est aussi parce que les grands fonds de pension ont réalloué leur portefeuille à partir du moment où la croissance d'Apple s'est tassé. Quand ils se sont retirés, vu les montants de l'infini que ça représente, les autres investisseurs du marché n'ont pas "comblé" ce trou car ils n'ont pas la même capacité d'investissement, d'où cette chute. C'est aussi une raison d'ordre plus technique qui je pense est provisoire.
avatar Marc Duchesne | 
Apple n'est en compétition que contre elle même... Les autres compagnies n'ont rien en commun avec Apple. Ne pas comparer des pommes et des bananes.

CONNEXION UTILISATEUR