FoldingText est disponible en version finale

Nicolas Furno |
FoldingText [1.0 – US – 16,99 € (promo à 11,99 €) – OS X 10.7 – Hog Bay Software] est désormais disponible dans sa première version finale sur le Mac App Store. On a déjà eu l'occasion à plusieurs reprises d'évoquer cet éditeur de texte conçu pour écrire en Markdown avec de nombreuses fonctions supplémentaires qui le distingue de ses nombreux concurrents (lire : Toute l'actualité de FoldingText sur MacGeneration).



En éditeur Markdown simple, FoldingText masque la syntaxe de ce langage imaginé pour simplifier la rédaction de documents en HTML. Si vous écrivez un texte en gras par exemple, les ** qui servent à changer la forme n'apparaissent pas, sauf si vous cliquez sur la partie en gras. Autre bonne idée, le code HTML que vous pouvez insérer au milieu de code Markdown a droit à la coloration syntaxique, bien utile pour le distinguer du reste. On peut aussi cliquer sur les URL pour les ouvrir directement dans le navigateur.

Ces fonctions sont utiles et bien pensées, mais elles ne sont pas spécifiques à FoldingText. Sa gestion du texte est toutefois plus originale : dans l'application, chaque partie de texte identifiée par un ou plusieurs # est un nœud que l'on peut (dé)plier et qui forme une table des matières interne. Un raccourci clavier (⌘L) affiche la liste des parties et permet d'atteindre très rapidement un élément. On peut aussi n'afficher qu'une partie du document, ce qui est pratique pour relire de longs documents. L'application ayant été conçue dès le départ avec les scripts en tête, chaque nœud peut être manipulé de manière avancée en AppleScript.



FoldingText n'est pas qu'un simple éditeur de texte, il veut aussi devenir un outil de productivité construit autour du texte. L'application gère des listes qui peuvent devenir listes de tâches, ou même minuteurs. Dans cette première version, on peut ajouter .todo à n'importe quelle liste pour afficher des cases à cocher et créer ainsi une liste de tâches. En cochant un élément, l'application le barre et affiche un tag @done : FoldingText prend ainsi également en charge les mot-clés, notamment pour la recherche. Vous pouvez d'ailleurs créer vos propres mot-clés en utilisant le symbole @.

La force de cet outil est de n'être qu'un affichage particulier d'une syntaxe standard. Cette liste de tâches est une simple liste Markdown, correctement interprétée par n'importe quel éditeur capable d'ouvrir des fichiers dans ce format. FoldingText sait même créer des minuteurs qui sonnent au bon moment et qui peuvent durer quelques minutes, voire plusieurs jours, le tout avec un simple fichier texte.


Document FoldingText avec une liste de tâches en cours d'édition


FoldingText est un outil très ambitieux qui devrait encore gagner en fonctions à l'avenir. Son concepteur a prévu de proposer à ses utilisateurs encore plus de possibilités en matière de manipulation de texte, avec des modes supplémentaires, mais aussi la possibilité de mettre en forme spécifiquement le texte en fonction de mot-clés.

Si vous avez l'habitude d'écrire du texte en Markdown et que vous voulez aller plus loin qu'un éditeur traditionnel, FoldingText mérite un essai. Vous pouvez profiter du prix actuel avant qu'il n'augmente. Notez en revanche que l'application est intégralement en anglais et qu'il vaut mieux maîtriser cette langue pour lire le guide d'utilisation complet. Terminons en signalant que l'application a gagné l'intégration iCloud en passant sur le Mac App Store.



[MàJ 16/10/2012@15h27] : la version en téléchargement a été retirée depuis la publication de l'article.

avatar leodum | 

C'est intéressant ce FoldingText, il reprend beaucoup de fonctions de Org Mode pour Emacs ( http://orgmode.org/ ) qui est gratuit, mais plus difficile à prendre en main.

avatar Le docteur | 

Je l'ai pris et ... il a un défaut rédhibitoire : pas de correction automatique ... et PopClip semble marcher à moitié dedans. Pas cool.

CONNEXION UTILISATEUR