Linux est mort, vive OS X ?

Anthony Nelzin-Santos |

Connu pour son franc-parler, Miguel de Icaza livre une critique sans fard du développement des distributions GNU/Linux — une critique d'autant plus cinglante qu'il est le fondateur de l'environnement de bureau Gnome et qu'elle l'a poussé dans les bras d'OS X.



Miguel de Icaza



Le problème de Linux vient selon lui de la stratégie globale de développement. Presque trop perfectionnistes, les développeurs ont provoqué des revirements trop fréquents, et les distributions ne se sont jamais mis d'accord sur un jeu de composants essentiels qu'elles devraient toutes embarquer. Résultat, impossible de développer en toute quiétude pour les systèmes GNU/Linux : leur ouverture s'est transformée en une forme d'anarchie néfaste à l'apparition d'une logithèque de qualité et régulièrement maintenue.



Fatigués de devoir suivre, certains très grands noms du monde Linux se sont tournés vers OS X : Miguel de Icaza donc, mais aussi mandrake (noyau, Gnome, The Gimp, Enlightement), David Heinemeir Hansson (Ruby on Rails), ou encore Armin Ronacher (Pygments, Jinja, Twig). Miguel de Icaza se dit séduit par le compromis que représente OS X : il a su évoluer en un véritable système UNIX de qualité, tout en gardant une interface agréable et ne nécessitant pas de bidouiller tel codec ou tel pilote. Avoir un iPhone dans la poche facilite la transition semble-t-il.



Steven Harms présentait les choses sous l'angle de la concentration : ces développeurs de génie auraient précisément choisi OS X parce qu'il leur permet de mettre les mains sous le capot tout en limitant les points d'accès. Sous une distribution GNU/Linux, ces hyperactifs du code étaient divertis par les problèmes fonctionnels qui se posaient à eux… et essayaient de les régler avant de vaquer à leurs propres occupations. « Il ne reste à Linux que des idéalistes qui veulent concevoir le meilleur système d'exploitation possible sans avoir à s'inquiéter de détails ennuyeux comme l'assistance aux utilisateurs et la rétro-compatibilité. », conclut de Icaza.



Idéalistes contre pragmatiques, cette bataille semble donc se rejouer dans l'écosystème GNU/Linux… à ceci près qu'elle déborde maintenant sur l'écosystème OS X. Pendant ce temps, Haiku, le successeur open-source de feu BeOS, est passé à l'architecture 64-bits.


avatar Armas | 
Je ne crois pas non plus que Linux meurt, certes linux ne se porte pas bien, mais Ubuntu commence a percer et les projets open source sont de plus en plus plébiscités. Quoi qu'il en soit, j'attends de voir ce que deviendra Ubuntu avant de m'avancer sur ce terrain.
avatar BenUp | 
Oui, oui, Linux est mort. J'adore entendre ça de la bouche d'un mec qui est passé de premier de la classe à bon dernier avec Gnome 3. Il nous fait un gros caca car Gnome 3 ne c'est pas impossé. En même temps c'est une merde d'organisation, etc... Faut être un peu sérieux, Linux c'est jamais aussi bien porté en entreprise alors qu'OSX n'est pas prêt de faire mieux en serveur. Les solutions grand public comme LDME, Ubuntu, Fedora, tiennent plus que la route. Moi j'ai envie de vous Windows est mort face à Unix qu'il soit FreeBSD, OSX ou Linux.
avatar Theartemis | 
@Mantinum : Non, d'ailleurs le terme "Écosystème Linux" à la fin de l'article n'est pas forcément bien choisi.
avatar elamapi | 
@mixo01 La encore, tout dépend de quoi tu parles ... coté serveur, linux n'est pas dans le "ralentissement" bien au contraire ... Il est de plus en plus utilisé. Je le vois tous les jours chez des grands compte (pas la startup du coin avec 3 francs 6 sous de budget hein ....) qui abandonne Aix, Solaris and Co pour du Linux. Alors bien sur, c'est pas la ubuntu custom hacké par toto, c'est plutot RHEL ou CentOS mais ça reste du Linux. Pour le desktop, par contre, inutile de parler de mort, ça n'a jamais décolé. Trop compliqué pour le grand public, et surtout ... pas de jeux.
avatar Hindifarai | 
Gnome3 a tué le desktop linux, pas osx...et Miguel de Icaza est bien placé pour le savoir! OSX n'a rien à voir avec les parts de marché de linux en desktop. Linux n'a jamais ciblé la même "clientèle". La seule cible transverse est la communauté des développeurs. Maintenant si un dev ne voit pas la différence entre les entrailles d'osx et celles d'un GNU/Linux...il mérite de recevoir une lettre de licenciement pour incompétence.
avatar Ziflame | 
@joneskind : [i]Arrète ton char. Parler d'Android pour dire que Linux va bien c'est aussi crétin que de dire que Linux va bien parce que OSX va bien (ils ont en commun un noyau UNIX et alors ?).[/i] Euh, je ne veux pas partir en hors-sujet, mais une telle ignorance, c'est malsain : quand tu demandes les infos système d'un appareil Android, il te donne la version du kernel Linux utilisé. C'est donc loin d'être « un Unix au même titre qu'OS X ». Évidemment, venant d'un type dont l'analyse est aussi poussée que « Androïd est une merde sans nom » (pour info ça s'écrit Android, le trema n'existant pas en anglais), on ne peut pas attendre de toi une grande compréhension du système. Et finalement, pour info, Android n'a pas été développé par Google mais racheté par Google. Les choix techniques de bases ne sont donc pas ceux de Google.
avatar elamapi | 
Clair que Unity / Gnome 3 ça a été fatal ... Perso, la ou tout fonctionne nickel avec un Gnome Classic + Metacity, c'est GROS RAMAGE + Plantage avec Unity / gnome 3 mid effect. Jamais vu un truc aussi merdique (sans compter le coté anti ergonomique ...).
avatar Ziflame | 
@joneskind [i]Ils ont pris un noyau UNIX parce que c'est gratuit, point barre.[/i] C'est marrant, la même chose s'applique à OS X et à iOS (ainsi qu'à une foultitude de systèmes embarqués moins connus). Et c'est justement l'esprit de Linux (et de BSD) : ne perdez pas votre temps à reprogrammer un nouveau kernel : c'est compliqué, ce n'est pas amusant, vous serez toujours une guerre en retard par rapport à Linux/xBSD.
avatar hellbola | 
Si Linux disparait, tous les films avec des hackers ou génies de l'informatique qui piratent avec un Dell à 500$ le site du Pentagone en tapant des lignes de codes de dingue sans regarder ce qu'ils font après avoir pirater la connexion internet du lycée ne seront plus crédibles... Fini le "ça y est j'suis dans le systeme!"...
avatar mixo01 | 
@ elamapi je parlais évidemment de la version Desktop.
avatar Hindifarai | 
Le fait que Miguel fasse cette sortie pleine de panache après que debian abandonne gnome par défaut et que tous les linux users tombent sur gnome3 de manière décomplexée me fait quand même bien marrer. Il veut juste que les linuxiens extremistes qui passaient encore leur temps il y a une semaine à se foutre ouvertement de gnome soient maintenant occupés à défendre leur bébé sur les sites de fans de la pomme. Si l'auteur de l'article s'était intéressé au travail et aux idées de Miguel avant que cette interview n'apparaisse avec en son sein l'acronyme "osx", il aurait évité de relayer le troll. Enfin si ça peut permettre aux fans de la pomme de croire que leur marque a gagné une guerre glorieuse et sanglante, amusez-vous bien :D
avatar BenUp | 
@elamapi : Gnome2 ou Mate avec les effets Compiz fonctionne très bien sur un ThinkPad T61 de 2007 avec Debian Wheezy ! Alors arrête ton char tu as pas su t'en sortir ;-) Question ergonomie j'ai fait la même chose que mon p'tit OSX avec Linux, donc faut quand même pas pousser. Mais c'est vrai qu'il faut le faire c'est pas de base.
avatar Manu33 | 
Avant d'etre mort il faut être vivant. Et Linux desktop n'a jamais été vivant que chez quelques geeks...
avatar joneskind | 
@Ziflame : pour info j'en ai rien à foutre de tes cours d'orthographe. Je suis pas malade au point de revenir en arrière sur la correction automatique de mon téléphone pour un foutu tréma. Et tu diras ce que tu veux, mais quand on parle de Linux, on parle d'abord d'UNIX (le Linux de Linus Torvald étant basant sur UNIX) et que Google avait toutes les cartes en main pour faire d'Android un tremplin fantastique pour Linux et ne l'a pas fait pour attirer les devs habitués à Java. Maintenant tes chipoteries de technicien j'm'en passe très bien. Je réitère donc, d'un point de vue Linux, Androïd est une merde.
avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@Hindifarai : l'auteur de l'article s'intéresse au travail et aux idées de Miguel (cf. la première phrase). Par contre j'ai un secret un peu honteux : j'aime bien Gnome 3, malgré les plantages assez récurrents. Dans le même genre, j'aime aussi beaucoup le mode HUD d'Unity que tout le monde semble trouver stupide.
avatar oomu | 
Linux "mort", non le kernel linux est un des logiciels les plus utilisés par l'industrie (et vous, sans le savoir forcément) et de nombreux autres projets libres, issus du monde linux sont omniprésents dans notre quotidien. - Par contre, l'idée de distribution Linux, comme système idéal pour enfin aller AU DELA de windows, pour révolutionner le PC a échoué et c'est Apple qui a réussi le "saint graal" : le fameux "Unix Avec Une Interface Graphique". - Bien sur que les distributions Linux comme Ubuntu ou Fedora sont faciles à installer bien sur que Ubuntu est simple à utiliser Mais aucune distribution linux n'a le support de l'industrie pour en faire des systèmes fiables et qui accompagnent les utilisateurs du début jusqu'à la fin. Aucun ne l'a fait, tous ont vaguement vendu des distribs jetés à la figure de l'utilisateur pour emmerder Microsoft et négocier la licence windows. Tous sont restés à leur coeur de métier : "boite en carton + windows mal fagoté par microsoft". Seul Apple a fait sa propre informatique, mais a utilisé BSD et sa technologie, plutôt qu'une distribution "linux" qu'Apple n'aurait pas pu contrôler. - si nous revenons au noyau linux/stack de base linux, si tôt qu'une industrie se met derrière , ce système marche de feu de dieu de ouf : GNU/Linux Android, isntallé dans tous les téléphones htc, samsung, sony, etc en est la preuve. Linux est omniprésent. Mais comme beaucoup de gens qui voulaient enfin un BON système pour de BONS ORDINATEURS, je n'ai pas réussi à l'atteindre via une distribution linux acceptée par l'industrie et de chouettes pc, mais via APPLE. Via Mac Os X.
avatar Ziflame | 
@joneskind : je suis sincèrement désolé d'avoir surestimé tes capacités intellectuelles. On en reparle à tes 14 ans ?
avatar Theartemis | 
Joneskind il fait des Kamouloxs informatiques en fait ^^
avatar Almux | 
@pacou Oui, justement: c'est là que Linux a (vraiment) sa place. Les serveurs sont gérés par des fans de code, des spécialistes en programmation pointue et, pour ça, il est clair que la réputation d'un Linux n'est plus à faire. Pour le "grand public", toutefois, c'est de l'ésotérisme pur...
avatar expertpack | 
Quel part Linux tient il aupres du grand public ? 1% au mieux ? In finé , L'Os apple est pour le grand public. Quand il n'y a pas de management global, tout systeme part a la derive et vire a l'anarchie. Le libre est un peu dans ce schema, malheureusement . Pour avoir tenté a plusieurs reprises l'experience linux sur pc, reconnaissont qu'il faut soulever le capot souvent . Son avenir grand public est mort
avatar oomu | 
- Les constants revirement au sein de linux entre Gnome, KDE, les réécritures de gtk, qt, les aternoiement autour du commerce au sein de Synaptic ou autre, et la volonté de sabotage manifeste de gens toxiques au coeur des projets ont empêché l'éclosion d'un éco-système solide de logiciels et jeu en tout genre pour VOUS. le "app store" aurait pu exister depuis 10 ans au sein d'un bon linux. L'infrastructure Debian (réutilisée au sein de Ubuntu) était l'app store avant l'heure. Il aurait fallu accepter une industrie, ajouter des mécanismes de paiement, faire du contenu éditorial et zou mais l'idéalisme, le chaos s'y est opposé. Ne parlons pas de fournir une plateforme développeur COHERENTE et Documentée. Gnome, et KDE/QT ont fait un travail démentiel mais ils n'ont couvert que quelques pans de ce que Xcode/Cocoa couvre (et même ça Apple a mis +10 ans pour approcher Visual studio/MFC/.NET. vous imaginez ?) il aurait fallu de l'investissement. Malgré le succès de Redhat et l'usage de linux par IBM et consorts, l'investissement est resté faible pour créer une plateforme "desktop / grand public" de qualité. - Google le fait maintenant, mais que pour le mobile. et encore, à mes yeux, ça reste à l'économie, uniquement pour maintenir les services pubs de google et loin du constant travail d'Apple. - J'espérais voir un jour, une sorte de fusion Canonical (ubuntu linux) et un Sony (ou équivalent) et faire avec Ubuntu ce qu'Apple a fait avec NeXT mais non. non la GPL n'aurait pas été un si grand obstacle, couplé avec des services de qualité et du matériels. Mais clairement l'industrie considère qu'il n'y a place que pour un seul Apple. - c'est donc MORT. - il y a le pc commodisé de merde + windows le monde joyeux et anarchique et fauché du bureau Linux, avec des perles. l'industrie lourde (banque, etc) sous Linux super financé mais c'est pas votre tasse de thé Apple Mac dans sa propre sphère une nouvelle informatique du mobile avec la sphère Apple et Linux
avatar Hindifarai | 
@anthony : le début de l'article laisse penser que l'auteur de l'article a surtout fait une recherche wikipedia sur Miguel et qu'il n'a pas recherché ce qui pouvait le pousser à avoir de tels propos en ce moment, c'est ce que je regrette. Pour Gnome3 tu dois faire partie, sans mentir, de la petite dizaine de personne m'ayant dit l'apprécier (de manière oral ou par écrit). Félicitations tu fais partie d'une caste réduite d'utilisateurs heureux de Gnome3 :D (j'aimerais en faire partie très honnêtement mais après 6 mois d'efforts j'ai jeté l'éponge).
avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 
Et merde. La majorité de l'infrastructure de l'Internet tourne sous Linux : serveurs, équipement réseau, modems et box clients, etc. Maintenant que Linux est mort, comment on va faire ? Je savais bien que la semaine allait mal finir. Bon allez, faut tout débrancher maintenant, on est pas rentés ...
avatar lmouillart | 
"Je réitère donc, d'un point de vue Linux, Androïd est une merde." Pour quelles raisons ? Les éléments liées à la mobilité du kernel Linux d'Android sont depuis peu remontés dans Linux Vanilla, excepté quelques éléments qui sont un peu trop intrusifs et qui vont êtres retravaillés, notamment le réveil/mise en sommeil des applications. Les serveurs graphiques X, ou de son comme pulseaudio ne sont pas tellement adapté au mobile, Nokia à commencé à porter des éléments de Meego sur Wayland mais Wayland est encore en actif développement. Bref pas de grandes solutions la non plus. Google aurait pu proposer une bibliothèque l'affichage 2G ultra performante avec Skia, c'est ce qu'ils ont fait. Ils proposent des api C/C++ ou Java, les éditeurs tiers proposes du C#, Flash, Objective C, ou autre. Redhat aurait fait un système en C/Python/Gtk Suse en Qt/Gtk Mono/C++ ... Seulement voila ils ne l'ont pas fait
avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@Hindifarai : l'auteur de l'article suit le monsieur épisodiquement depuis que la fin de la guéguerre KDE / Gnome pour tout te dire, mais le suit quand même (la dernière fois c'était en juillet, quand on m'a envoyé l'article de Harms — sa sortie n'est pas innocente, mais son adoption d'OS X et ses arguments ne sont pas nouveaux). Je sais pas bien pourquoi j'aime Gnome 3, si c'est plus par rejet de KDE ou par adoption de ses choix — je penche pour la première hypothèse vu mon intérêt croissant pour les tiling window managers.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR