Motorola : 18 brevets qui changent tout ?

Christophe Laporte |
Avant que Google ne se décide à racheter Motorola, ce dernier était déjà en conflit judiciaire avec de nombreux acteurs de cette industrie. Si cette acquisition va à son terme, le géant de l’internet sera donc officiellement en “guerre” sur ce front avec Apple et Microsoft, pour n’en citer que deux.

Comme on a pu le constater, ce rachat avait entre autres pour vocation pour la société de Larry Page de renforcer son portefeuille de brevets (lire : Google-Motorola : une acquisition à double tranchant).

À son actif, Motorola compte 17 000 brevets. À cela, il faut ajouter 7500 autres en cours de validation. À titre de comparaison, Google a déposé moins de 1000 brevets depuis le début.

Si le portefeuille de Motorola est très riche, certains brevets sont plus intéressants que d’autres. Selon David Mixon, un avocat spécialisé en propriété intellectuelle, Motorola possède notamment 18 brevets cruciaux dont certains remontent à 1994. Ils sont relatifs aux services de localisation, aux transmissions de courriels, à la gestion des applications ainsi que des réseaux 3G, au design des antennes ou encore aux écrans tactiles.

Motorola a utilisé les 18 brevets en question pour attaquer en justice Apple. La société américaine estime que son ancien partenaire viole sa propriété intellectuelle dans plusieurs produits, notamment l'iTouch (écrit tel quel dans le communiqué de presse), l'iPad, l'iPhone et certains Macintosh (lire : Motorola attaque Apple en justice). L’année dernière, grâce à ces mêmes brevets, Motorola était parvenu à un accord avec Research In Motion (RIM), les deux groupes étaient à l’époque en conflit judiciaire.

Certains estiment que ce rachat pourrait rééquilibrer les forces en présence et stopper la bulle spéculative sur les brevets. On rappellera que Nortel a vendu au début de l’été son portefeuille de 6000 brevets à un consortium composé d'Apple, EMC, Ericsson, Microsoft, RIM et de Sony pour la rondelette somme de 4,5 milliards de dollars. Cela reste à confirmer avec les 8800 brevets qu’InterDigital souhaite vendre au plus offrant. Cette société a développé des technologies basiques de communications 2G/3G et d'échange entre terminaux, technologies licenciées par tous les grands noms du domaine (lire : InterDigital : Samsung compterait barrer la route à Apple).

avatar stephs30 | 

Il vaut mieux qu'ils changent quelque chose car 12,5 millard de dollard pour 18 brevets sur 17000 ......
ouaff ....... la bonne affaire .........

avatar bidon_essence | 

Qu'est-ce que l'iTouch ?

avatar tap | 

@stephs30: le mec qui commente, mais personne ne sait pourquoi il le fait... Sinon, juste comme ça Google a racheté Motorola Mobility pour 12.5 milliards pour avoir 17000 brevets ainsi que 7500 en cours de validation, l'expertise de Motorola, de la compétence et une opportunité de se lancer dans le hard. C'est proportionnellement bien moins cher payé que le rachat des brevets Nortel récemment rachetée par le consortium d'Apple. Si on ne prend en compte que les brevets, c'est juste un peu moins cher payé. Mais évidement on ne peut pas compter aussi facilement la valeur des brevets à l'unité. Donc à moins que tu ais lu les 6000 brevets de Nortel ainsi que les 17000 de Motorola, on va s'en tenir à ça.

C'est dans l'état actuel des choses, le prix des brevets a flambé à cause de toute cette guerre technico-judiciaire complètement ridicule. InterDigital craint d'ailleurs que la spéculation autour des brevets ne retombent et qu'ils ne revendent finalement les brevets moins cher qu'ils auraient pu avant l'annonce du rachat de Motorola Mobility par Google.

@bidon_essence : iPod Touch

avatar daito | 

@tap,

Toi tu es du genre à te faire arnaquer comme un rien dans la vie de tous les jours? Car Motorola a fait le coup du siècle ou plutôt l'arnaque du siècle. Sérieusement vendre 12 milliards de dollars (c'est 3 années de revenu chez Google) la branche mobile qui a accusé une perte de 85 millions de dollars à son dernier trimestre fiscal. En d'autres termes Google a acheté Motorola mobile bien au delà de sa valeur réelle.

Si c'était simplement une question de brevets pourquoi ne pas avoir négocié des accords de Licence avec Motorola. Il se murmure plutôt que Motorola a mis Google au pied du mur en les menaçant d'attaquer les autres constructeurs de téléphone Android pour violation de brevet si il n'achetait pas leur bazar avec leurs conditions.

avatar stephs30 | 

et oui on se la tap ..........

avatar Artanis | 

Ca fait sérieux s'ils ne sont même pas capable de citer correctement les noms des produits qu'ils visent.

avatar Malcolmm | 

@daito : vivement que Google ait les moyens de se payer tes services .

avatar GaelW-Mac | 

Ce qui m'étonne, c'est qu'on puisse en pondre autant. Ces mecs brevettent tout et n'importe quoi ou bien ?!

avatar sabearts | 

@tap: alors, google se lance dans le hard? avec Motorola? voilà bien un secteur dans lequel ils n'auront pas Apple comme concurrent...:o

avatar lolodigital | 

"-Etriper ses ennemis
les voir mourir devant soi
et rire
devant les lamentations de leurs femmes"
-c'est bien "

(c) Conan le Barbare (le vrai, pas la bouse qui sort au ciné cette semaine)

avatar tap | 

@daito : franchement venant de toi ? comment prendre vraiment ton poste au sérieux? As tu déjà dis du bien d'une autre société qu'Apple, sérieusement ? Il n'y a rien à redire sur ton poste, à part de la grosse spéculation bien grossière, comme d'habitude... Ca fait longtemps que ça devient fatiguant d'essayer une discussion avec un aigri comme toi. Je serais curieux d'ailleurs de savoir combien de fois tu as employé le mot copie dans tes posts, certainement beaucoup plus que les mots courants. Ha tiens tu n'as pas dis ce mot pour une fois, c'est rare. Tu as juste dis Google c'est nul pour changer (grosso modo).

Sinon, tout ce qui concerne de près ou de loin les brevets est acheté beaucoup plus que sa valeur réelle. Comme Nortel. C'est ça la spéculation, proportionnellement c'est toujours moins cher.

@sabearts: opportunité de hard, donc peut être oui, sauf si Google fait comme il a dit à savoir Motorola reste une société à part. Faudra voir, c'est ça qui est intéressant car ça spécule à mort sur les objectifs de Google, mais au final personne ne les connait, et ça les arrange bien.

@stephs30, encore pire que ton post précédent.

avatar bbn | 

Salut,

L'accord de licence est uniquement valable pour l'iphone 4 et les produits existants pas le 5. Donc le cirque judiciaire risque de commencer et apple risque d'avoir un retour de bâton car beaucoup de technologies réseaux ont été breveté par motorola et pas apple.

Google a bien joué le coup même si le prix est élevé.

bbn

avatar curly bear | 

un brevet de 1994... même pour les brevets il y a des dates limites de consommation vous savez.

avatar elbacho | 

[quote] bbn
L'accord de licence est uniquement valable pour l'iphone 4 et les produits existants pas le 5. Donc le cirque judiciaire risque de commencer et apple risque d'avoir un retour de bâton car beaucoup de technologies réseaux ont été breveté par motorola et pas apple.[/quote]
pourquoi attaquer Apple si il y a un accord de licence ?

[quote]bbn
Google a bien joué le coup même si le prix est élevé.[/quote]
Moi je dis, Motorola à bien joué le coup, car ils ont même prévu que Google se rendre compte de l'arnaque, avec une close de sortie à plus de 2 milliard !

avatar sebastiano | 

Google, qui pleurnichait sur les brevets, va passer du coté obscur malgré son engagement du coté des forces du bien. Joli retournement de veste. Les androfans hystériques vont trouver ça fabuleux. Le plan parfait quoi.

avatar Marc-Alouettes | 

@ zeeedy [24/08/2011 09:00]

"de pire en pire la communauté Apple, vous faites pitié."

Apparemment elle te fait plutôt envie car, sinon, qu'est-ce que tu fous là ???

avatar sebastiano | 

@zeeedy : merci tu confirmes ce qui a été dit plus haut. Google nous fait un retournement de veste prodigieux, et tout ce que trouvent les fans Androids, c'est dire qu'Apple c'est le grand méchant loup.

Qui fait pitié ? :D :D :D

avatar stephs30 | 

@marc-alouettes

+1

avatar daito | 

@Tap,

6 lignes pour rien dire. Où 6 lignes pour dire que je suis aigri, que je n'aime qu'Apple et blabla et blabla..... Mais aucune argumentation concrète que ce que j'ai écrit. Typiquement la personne qui ne sait pas quoi écrire.

Penses-tu que payer 12 milliards de dollars pour une société en déclin est normal? Pourquoi ne pas avoir simplement négocier un accord de licence? Trouves tu normal que Motorola ait pu obtenir une compensation de 2,5 milliards de dollars payer par Google en cas d'annulation?

Réponds à ces question au lieu faire du babla pour rien!

avatar Wurmer | 

Oui 12.5 millards c'est beaucoup d'argent mais à voir comment les compagnies se comportent par les temps qui courrent, je considère que Google n'avait pas vraiment le choix. Il semblerait que tout les moyens soient bon pour nuire à la concurrence et les brevets sont des armes de choix. Google vient simplement de garnir son armurie d'une nouvelle sélection d'arme. Personnellement, je trouve que l'achat de portefeuilles de brevets dont le but principal et de nuire à la concurrence c'est plutôt nul.

avatar takamaka | 

@ daito
ton avis demeure ton avis! ;-)
Si Google a accepté de payer, c'est que le board considérait cette dépense justifiée, en tout cas plus pertinente qu'un accord de licence. Donc, oui cela peut paraître à tes yeux cher payé, mais jusqu'à preuve du contraire, nous n'avons pas été invité à la table des négociations, et nous n'avons pas eu connaissance de toutes les obligations auxquelles Google aurait du se conformer dans le cadre d'un accord de licence. Par ailleurs, tu n'ignores pas qu'il est souvent préférable pour une entreprise de détenir tous ses brevets. Sans nul doute, les 2 options sont intéressantes, mais quid des incidences de l'une ou l'autre solution? Google a conforté son autonomie, elle a donc payé pour cela.

CONNEXION UTILISATEUR