Le MPEG LA a réuni 12 sociétés contre WebM

Arnaud de la Grandière |
En février, le groupe industriel MPEG LA publiait un appel à contributions : le groupe, qui promeut notamment le H.264, demandait à toute société dont les brevets seraient violés par le codec libre WebM, promu par Google, de se faire connaître pour constituer un "patent pool" (lire Le MPEG LA fourbit ses armes contre WebM).

skitched

Les choses commencent à se préciser, puisque le MPEG LA indique avoir été contacté par 12 sociétés, sans les nommer pour l'heure. Le MPEG LA déclare travailler à la création d'une licence pour les brevets concernés. Reste à voir ce que le groupe en fera : réclamer des royalties aux sociétés exploitant le codec libre, ou attaquer directement en justice.

A l'heure actuelle, rien n'entrave encore concrètement l'exploitation du WebM, mais les choses se précisent et la menace se rapproche. Google a fait savoir en mars qu'elle soutenait pleinement l'initiative WebM CCL, en réitérant le besoin manifeste pour un codec libre et ouvert. Le combat promet d'être particulièrement vindicatif étant donné les enjeux et les forces en présence, mais celui-ci pourrait solder la guerre des codecs. Rappelons que le Département de la Justice américain a diligenté une enquête pour s'assurer que l'initiative du MPEG LA ne constituait pas une entrave à la libre concurrence (lire le DOJ enquête sur la guerre des codecs).

avatar michel alenda | 

Qu'est-ce que vous penseriez si MacGénération mettait en ligne 2 autres site concernant la pomme... un site RumeursGénération et un site ProcèsGénération :-) :-) :-)

avatar Soner | 

Apple en fait sûrement partie...

avatar Francis Kuntz | 

Donc en gros Google viole encore des brevets (qui n'ont rien à voir avec la mobilité cette fois), arrive en dernier et se sert dans la technologie qu'on créé d'autres acteurs, mais certains vont encore dire que Google c'est trop des gentils, qu'ils innovent...

C'est de plus en plus affligeant. Mais bon les français sont bien connus de ce genre de chose: les lois sont faites pour être contournées en France ...

avatar lukasmars | 

Google a acheté pour 130 millions de dollars le codec puis l'a mis en open source.
Ils n'ont rien volé gros troll poilu .

A ce sujet, le tegra 2 de nvidia decode materiellement vp8 et vorbis ...

http://www.nvidia.com/object/tegra-2.html

avatar Newton Pippin | 

si ce n'est déjà fait il est grand temps pour les MacUsers de boycotter tout ce qui se rapproche de près ou de loin à Google. Cette entreprise est nauséabonde, néfaste et nuisible.

avatar Lemmings | 

Newton Pippin : mais bien sûr... Oublie alors bien de ne plus utiliser "Maps" sur ton iPhone...

avatar tap | 

@Newton Pippin: bon courage ! Mon mac s'entend bien avec Android lui :)

avatar rva1mac | 

C'est marrant, je pense plutôt à boycotter la MPEG LA qui veut nous priver d'un codec libre. ;)

avatar Augustin Caron | 

À priori on attaque pas en justice illico. C’est inélégant. On présente la facture et si le monsieur ne veut pas payer on fait valoir ses droits devant un tribunal. C’est long et suffisamment handicapant pour plomber toute exploitation commerciale fondée sur le format. Reste qu’il est bien possible que MPEG-LA ait de bonnes cartes en mains tant il est vrai que la compression vidéo est tellement complexe et truffée de brevets qu’on finit toujours par marcher sur les plates-bandes de quelqu’un, même par inadvertance. Il ne suffit pas d’[i]acheter un codec[/i]. Simple curiosité : j’aimerais savoir si France Telecom est dans le coup.

avatar tap | 

@rva1mac : oui, mais bon tu oublies ou tu es la ... :)
C'est marrant de voir qu'au fil des ans, la communauté Mac ici présente est devenu anti libre, anti open source, sauf quelqu'uns dont moi ...

avatar Augustin Caron | 

rva1mac : [i]« C'est marrant, je pense plutôt à boycotter la MPEG LA qui veut nous priver d'un codec libre. »[/i]

Revendre tout ce que tu possèdes et partir à la campagne élever des chèvres ? C’est un choix qui se respecte.

avatar rva1mac | 

Augustin Caron,

Pour toi, ce qui est libre est contre "l'évolution" ?

avatar Superboy58 | 

Pour le coup je vois mal ce qui peut être reproché à Google étant donné que tout a été mis en Open Source. Au contraire tout le monde devrait être content Google a fait un gros chéque et en a fait profiter tout le monde.
Quand à ceux qui disent que Google est pire que le diable lui meme etc... bha ça fait peur tout simplement

avatar RickDeckard | 

@Augustin Caron

T'en a d'autres comme ça ? Sans licences libres, on n'aurait ni Internet, ni Mac OS X et on surferait sur l'équivalent d'un Minitel. Mais il n'y a que chez les Macfan très obtus pour oser défendre un patent pool, surtout face à une licence libre.

avatar Wolf | 

@ RickDeckard : Tu rigole ou quoi ?
Rien de ce qui existe en open source n'est une création. Ce ne sont que des copies de ce qui existaient déjà ou des logiciels/protocoles créés par des société a but lucratif qui les ont mus un temps après en open source.
Dois je re rappeler d'où est issu le protocol ip, l'http et autre html ? L'Open source c'est greffé dessus comme un furoncle sur une jambe en bois.
Il n'y a jamais et n'aura jamais d'innovation en open source parceque les bons programmeurs sont ailleurs, ou ils peuvent créer.

avatar Augustin Caron | 

@ [b]rva1mac[/b] : [i]« Pour toi, ce qui est libre est contre “l’évolution” ? »[/i]

Pas du tout. Je veux simplement dire que puisque quasiment tout l’audiovisuel (pour faire court) que nous pouvons consommer au quotidien repose sur des brevets détenus par le pool représenté par MPEG-LA que pour le boycotter il faudrait tout abandonner.

@ [b]RickDeckard[/i]

Ton commentaire ne manque pas de trôlerie mais visiblement tu ne comprends pas plus ce que j’ai voulu dire que l’environnement du logiciel qui regroupe aussi bien le propriétaire que le libre. On ne saurait se passer ni de l’un ni de l’autre. Il faut te faire une raison le monde est ainsi fait.

avatar YannK | 

"Google a acheté pour 130 millions de dollars le codec puis l'a mis en open source.
Ils n'ont rien volé gros troll poilu ."

Ce qui ne veut pas dire qu'ils n'ont pas acheté quelque chose qui ne violait pas des brevets…
Acheter quelque chose, ce n'est pas s'assurer de ne pas avoir de problèmes, c'est récupérer les problèmes de la chose qu'on achète.

"Il n'y a jamais et n'aura jamais d'innovation en open source parceque les bons programmeurs sont ailleurs, ou ils peuvent créer."

Haha, t'es un marrant toi. J'espère que t'es pas pro parce que ça le ferait mal de tenir ce genre de discours alors qu'il y a eu énormément d'innovation en open source dans des domaines qui te permettent juste d'avoir le confort de vie que tu as maintenant.

"Quand à ceux qui disent que Google est pire que le diable lui meme etc... bha ça fait peur tout simplement"

Non, pas peur. Ce qui fait peur, c'est de se plonger dans l'historique Google, de découvrir à quel point Google Watch a aidé les utilisateurs en 2007 et que tout le monde s'en fout et leur modèle, tout simplement. En commission, un ponte de la CIA a dit qu'internet était devenu un rêve pour eux grâce aux google, Facebook et j'en passe.
Si un gouvernement foutait en place un système à la Google, on parlerait de fascime. Mais comme c'est une boîte privée, il ne faut pas s'en offusquer, hein…
Je dirais que ce qui fait tout simplement peur, c'est de ne pas chercher à comprendre pourquoi certains disent que Google est pire que le diable, d'autant qu'ils sont de plus en plus nombreux à le dire…

avatar VTS | 

Un loup troll :D

T'es pas assez subtile pour qu'yest un poisson qui mord

avatar thierry93 | 

Bonjour a tous
Acheter un produit informatique ne donne pas le droit automatiquement de le distribuer !!!
Vous achetez le droit de l'utiliser. Le droit de distribution est autre chose, tu achetés word cz te donne pas le droit f le distribuer en open source !
Et libre veut dire libre de droit aussi, allez bout la licence gpl qui est une licence virale.
Donc je pense sur Google joue la victime mais pirate sans vergogne les autres. L'open source est basée sur du pur développement ou par des entreprises qui ont donné a la communauté leur développement. Pirater ou voler développent d autre société p pour l utiliser ce n est pas open source c est du vol

avatar RickDeckard | 

@wolf

Que tu considère comme un furoncle ce qui nous permet d'avoir un réseau neutre et décentralisé à partir de travaux principalement universitaires/DARPA/Xerox, soit. Tu aurais préféré un réseau type AOL/Compuserve/Minitel avec un accès restreint pour les développeurs et même pour les utilisateurs, c'est ton choix. Mais on serait même pas là pour en discuter.

Quant aux brevets qui favoriseraient la création, elle est bien bonne. Les articles quotidiens sur MacGé parlent d'eux même, l'évolution des systèmes libres depuis aussi et surtout Apple, qui est bien connu pour ne jamais avoir copié quoi que ce soit, que ce soit dans le libre ou chez les concurrents type Xerox. Et comme tu ne sembles pas au courant, je t'informe que la "création" existait bien avant 1777 et Beaumarchais.

avatar thierry93 | 

Je suis contre les brevets américains où on pose brevet sur des ideés. Le cas Google est différent cd dont des algorithmes et meme des morceaux de source qu ils ont intégré donc ils ont copié, volé et la c'est grave. Car la valeur ajouté d'une boite formatique est la qualité de ces développeurs. Entre une idée et son implémentation il y a un monde. Voir bill Gates qui en personne chez Apple se faisait expliquer le fonctionnement de la souris qua sil développait excel. A partir de ca jobs a interdit a ses employés toute information technique vers l extérieur car oui la valeur ajoutée du mac a l 'époque était sur quelques routines révolutionnaires pour l'époque. A l'époque un Google aurait copié mis en open source ces quelques routines Apple Existerait plus

avatar BKN1 | 

Vive le libre et le gratuit !!
Tu es ingénieur et tu as fait de la R&D pendant 10 ans et un type se ramène et te pique ton boulot !
SUPER !
Mis à part ca…les brevets ne sont pas eternels!

avatar fantomx6 | 

Ouais mon petit "nain génieur", sauf que aujourd'hui de multiples "pôles" font des recherches dans le même domaine et souvent aboutissent aux mêmes conclusions.

Et puis c'est pas comme si des grosse boites se servaient des étudiants, payé à coup de lance pierres, pour faire le boulot à leur place.

avatar NicolasO | 

@wolf:

Faut arreter de dire n'imp.

KHTML pique par Safari. *BSD par Darwin....
Rien qu'en regardant Apple on voit que la copie n'est pas que dans un sens.

avatar Caramel10 | 

Google "libre et ouvert" me fait autant rire que la notion de concurrence "libre et non faussée". Rendre son navigateur et ses OS incontournables pour nous fourguer de la pub, voilà la seule motivation de Google. Toute autre croyance serait béate non fondée. Microsoft, au moins, n'avait pas la prétention de nous prendre pour des crétins.

avatar Mithrandir | 

La "spécification" de WebM est risible, c'est un document ni fait ni à faire dont une grande partie de la spécifiction consiste en des copié :/ collé du code de google. C'est n'importe quoi.

avatar Mithrandir | 

Le problème c'est que google a racheté l'impléémentation d'un codec qui n'avait jamais eu pour but d'être une spécification de format ouvert, en a décidé d'en faire un format. Mais du coup la spécikfication est dans le code, autant dire qu'il n'y en a pas. La seule façon de la retrouver c'est de faire du reverse engineering sur le code, un peu comme avec les implementations de formats Microsoft d'ailleurs.

avatar Wolf | 

@ NicolasO : De quoi est issu KHTML ? Et BSD ?

avatar Augustin Caron | 

[i]« Et oui on a besoin d'un format libre et performant. »[/i]

Objectivement WebM ne le fera pas ; x264 fait son petit bonhomme de chemin et même le P2P l’a adopté en masse. Cela devrait lui assurer un beau succès, d’autant qu’il est parfaitement dans la norme AVC/H.264.

avatar davi18 | 

Donc si il est reconnu que WebM viole des brevets détenus par des concurrents, on sera obligé de se tourner vers Ogg Theora ou Dirac ?

http://diracvideo.org/

avatar Augustin Caron | 

@ Eftwyrd

Tu as raison sur x264 aux USA mais le fait est qu’il n’y a personne à qui présenter la facture des brevets, à l’inverse de Google pour WebM. De plus chaque utilisateur de x264 n’est aucunement concerné par la licence puisque celle-ci est gratuite pour une utilisation en distribution de vidéo gratuite sur le réseau et sinon elle n’est payante qu’à partir de 100 000 unités dûment commercialisées, que ce soit en abonnés, logiciels, vidéos, etc. Ceux qui font du commerce multimédia (pour faire court) sur le net utilisent H.264 et paient la licence dont le tarif reste modique pour qui gagne de l’argent avec ça : “US $0.20 per unit after first 100,000 units each year” dégressif ensuite. Pour qui loue des films en ligne à 4 € ou les vend à 14 € comme Apple sur iTunes c’est peanuts. Voilà pourquoi je suis sceptique sur l’avenir de WebM qui ne présente aucun intérêt économique et que je pense x264 un meilleur choix car il a l’avantage du libre tout en s’inscrivant dans le sillon du proprio pour bénéficier de sa popularité et de son universalité. Le fait que le P2P l’ait choisi pour les rips de HD ne trompe pas et Ogg Vorbis pourtant de bien meilleure qualité n’a jamais pu même égratigner l’omniprésence du mp3 dans les échanges de fichiers où par contre FLAC qui comble un manque non assuré par le propriétaire tire très bien son épingle du jeu.

avatar lukasmars | 

Marrant ça.
la MPEG LA est en train de se constituer un pool d'alliés pour faire un bon gros FUD digne du Microsoft des années 2000 et c'est sur Google que l'on tape.

avatar Augustin Caron | 

@ lukasmars

MPEG-LA ne se [i]constitue pas un pool d’alliés[/i] c’est une déformation des faits. Il a lancé un appel aux sociétés qui estiment avoir des brevets utilisés dans WebM, 12 pensent qu’on utilise leurs technos, il se propose de gérer la facturation. Le MPEG-LA n’est pas une entité maléfique telle qu’on en rencontre dans les jeux vidéos et les contes à dormir debout mais un organisme qui représente des industriels ou des labos et gère leurs licences. Il n’a pas à chercher d’alliés, ça n’a pas de sens.

avatar Raoul99 | 

@wolf

N'importe quoi.

L'IP a été mis au point par Vinton Cerf et Bob Khan pour le compte de la DARPA, branche recherche de l'armée américaine, dans le cadre d'Arpanet. C'est de la recherche publique.

HTTP et HTML ont été inventés par Tim Berners-Lee pour faciliter la communication entre les chercheurs du CERN, centre de recherche européen en physique. C'est encore de la recherche publique.

Dans les deux cas ces technologies ont d'emblée été open source, elles sont l'illustration parfaite que l'open source favorise le développement des technologies.
Dire qu'il 'n'y a jamais et n'aura jamais d'innovation en open source' est soit une erreur du votre ignorance soit un mensonge du à votre trollisme effréné. Ce que vous dite est factuellement faux.

La cas de la souris, par exemple, est plus intéressant. Elle est issue de la recherche universitaire privée, le SRI à Stanford, mais financé par la DARPA. La encore les fonds sont publiques. La licence a ensuite été concédée à Xerox puis à Apple, pour 40000$ dit-on. Cela n'a rien avoir avec un patent poll, ni le SRI ni Stanford n'ont de but lucratif, tout est réinvesti dans la recherche et l'enseignement.

Etc.

Donc tu racontes vraiment n'importe quoi !

avatar Wolf | 

@raoul99: J'aime bien ta façon de réécrire l'histoire ;)
Déjà tu oubli Léonard Kleinrock, qui a défini bien avant Vinton Cerf un système base (IMP) qui est Le grand père de l'IP, mais bon, on peut passer ce détail.
De plus a l'époque, les programmeurs étaient payés pour programmer, pas pour le logiciel en lui même qui était qu'une conséquence de l'achat d'un computer.
Le concept d'open-source, si on en croit la free software fondation est due a Richard Stallman en 1984, peut être sous l'emprise du LSD, va savoir.
Tu semble oublier que jusqu'au début Des années 80, le réseau Arpanet était entièrement gérer par l'armée US, qui comme tout le monde le sait est une fervente défenseur du domaine public. Aucune utilisation commerciale du réseau ne pouvait s'y faire et le réseau ne devait servir qu'aux chercheurs pour travailler plus vite que ce que pouvait faire les popofs. Ça n'a strictement rien de publique, c'était même classer dans le système de défense des USA.
Dans tous les cas, rien a voir avec l'Open source. D'ailleurs, si on va par la on peut parler de Linux qui est issu de l'unix originel développé par Bell, du système de fenêtrage concocté par Xerox et développé par Apple.

C'est typique du troll des ayatollah du libre que de vouloir s'accaparer tous ce qui a été fait par d'autres, en oubliant au passage qu'ils n'y sont pour rien.

Etc
Donc tu raconte vraiment n'importe quoi.

avatar BeePotato | 

@ NicolasO : « KHTML pique par Safari. *BSD par Darwin.... Rien qu'en regardant Apple on voit que la copie n'est pas que dans un sens. »

Euh… juste une remarque en passant : strictement rien n’a été « piqué » ou « copié » dans ces deux cas précis, hein. Le code source correspondant a juste été utilisé comme sa licence le permettait. Ce n’est donc en rien une copie, mais une réutilisation avec autorisation de l’auteur. À la fois plus efficace (car nécessitant moins de réécriture de code) et plus propre moralement.
Et tout à fait identique à l’utilisation par Apple, à d’autres endroits de son OS, de technologies issues du monde dit « propriétaire », là encore en respectant la licence d’utilisation obtenue contre paiement à l’auteur. Pourtant, je n’ai vu personne venir parler de copie dans ce cas…

avatar Raoul99 | 

@ wolf :
Et le HTTP, et le HTML, ils n'étaient pas libres des leur origine ?
Parler de libre pour IP est effectivement anachronique, en tout cas l'armée américaine n'a jamais restreint l'accès à ces recherches universitaires.

Dans tous les cas il s'agit de recherche payée par le contribuable américain et européen, et non de petits développeurs ayant eu une idée géniale et voulant sauvegarder leur gagne pain, et pour qui j'ai le plus grand respect.

Cela m'étonne toujours la manière qu'on certain de vouloir privatiser ce qui est publique, et cela dans le seul but de faire du profit. La recherche publique ça existe aussi, des gens qui avec leurs doctorats dans leurs laboratoires font avancer la science informatique de manière désintéressée et qui se contente souvent de leur salaire de fonctionnaire. Â aucun chercheur il ne viendrait à l'idée de restreindre l'usage de technologies aussi universelles que l'IP ou HTTP.

Quelques organismes utiles pour te renseigner sur la recherche publique en informatique : INRIA, CNRS, Université Paris 11 Orsay.

Etc.

avatar USB09 | 

Par essence, une entreprise est un rapace. J'ai lu dans des article:
. Google supprimes les entête/signature de son code (open source)
. FREE ne veut partager son code, fabriqué a partir de code open source.
Dans les deux cas on ne suit plus les lignes du LIBRE et donc s'apparente plus a du vol.

avatar RickDeckard | 

@raoul99 @wolf

Les travaux de Vint Cerf sur TCP/IP sont très fortement basés sur ceux de Louis Pouzin, qui était financé par l'Etat français. On a été les premiers au monde à avoir la technologie pour les réseaux par commutation de paquet, Cyclades datant de 1971, bien avant les USA, puisque ARPANET à adopter TCP pour remplacer IMP... 12 ans plus tard. ARPANET est devenu ce que l'on sait, et nous, on a tout abandonné pour laisser la place au Minitel. Sacré fail de la France.

Un peu d'histoire: http://billaut.typepad.com/jm/2011/07/connaissez-vous-louis-pouzin-from-palo-alto-.html

avatar Wolf | 

@ raoul99: Encore un peu d'histoire non négationniste ? Pour rappel, le protocol http à été créé par le CERN, pour usage iterne à la base. Comme tous le monde le sait, le CERN est une entreprise philanthropique qui est là pour dilapider les budgets alloués par les différents états membres. Le 1er Serveur http était le CERN Http, dont est issu NCSA Http, propriété d'une petite boite US encore financée par l'état US. En 1996 on à créer Apache à partir de NCSA http dont le code était tombé dans le domaine public. Rien à voir avec l'open source. Apache était donc la seule alternative de l'époque au serveurs netscape et iplanet. Donc encore une fois, on en reviens à la tirade de base spécifiant que rien n'a été inventé en open source.

@ RickDeckard: Pour avoir bosser avec Jean-MichelBillaut à l'époque de "l'atelier", ca ne m'étonne absolument pas qu'il ai trouvé un gus planqué dans les méandres de l'histoire ;)

avatar Raoul99 | 

@wolf

Encore une fois tu racontes des bêtises.

Le CERN n'est pas une entreprise, c'est un organisme de recherche publique.

Je te renvoie au livre de TBL, Weaving the web, p.73, ou il explique le contraire de ce que tu déclares. En substance que, après la 'débâcle' de Gopher, il est devenu évident pour tout le monde que les technologies du web devaient, pour être largement adoptées, avoir le moins de contraintes possibles pour les 'licensing issue'.

Il explique ensuite que la GPL, qu'il envisageait, était déjà trop restrictive, et que donc, je cite la fin de la page 74 :
'on april 30 [1993] Robert and I received a déclaration [...] saying that CERN agreed to allow anybody to use the web protocol and code free of charge, to create a server or a browser, to give it away or sell it, without any royalty or other contraint. '

Par ailleurs tout le livre est un plaidoyer pour la diffusion libre de la connaissance et l'open source.

Vu le ton que tu emploies tu es sans doute un historien spécialisé dans l'histoire des techniques, dans quelle université travailles-tu ?
Tu donnes des leçons de méthodologie historique et m'accuse de révisionnisme, à quels documents fais-tu référence ?
Ou est-il indiqué que TBL ou le CERN ont voulu fermer les technologies du Web ?
Mais sans doute connais-tu mieux l'histoire du Web que celui qui l'a inventé.

À défaut d'acheter et de lire les ouvrages spécialisés, peut-être pourrais-tu commencer par les feuilleter, ça t'éviteras de raconter autant de bêtises.

http://www.amazon.fr/Weaving-Web-Original-Ultimate-Destiny/dp/006251587X/

avatar Francis Kuntz | 

@RickDeckard

Desole Rick mais on peut etre pour l'open source (je le suis mais pour la part je soutiens le monde BSD mais pas GPL) et trouver les methodes de google douteuses.

D'ailleurs je trouve que les defenseurs du libre sont trop facilement manipulable, il suffit qur googlr prononce le mot open source pour qu'ils suivent sans reflechir.

D'ailleurs pour des gens qui aime etre libre, c'est quand meme enorme de soutenir une boite dont l'ancien PDG a sorti que la vie privee c'etait que le soucis de ceux qui ont des choses à cacher... Un discours digne de Marine ...

CONNEXION UTILISATEUR