Résultats Apple T3 2011 : chiffres et images

Anthony Nelzin-Santos |
Comme à l'école, au tableau, et commentaire de graphique : essayons de comprendre un peu comment a évolué Apple ces derniers mois, sous l'angle du chiffre d'affaires.

En cinq ans, le chiffre d'affaires d'Apple a été multiplié par 6,5. Jusqu'à la naissance de l'iPhone, ce chiffre d'affaires était représenté à près de 80 % par l'iPod et le Mac. À son pic en 2008, l'iPod représentait la moitié du CA d'Apple.

resultats.numbers

Aujourd'hui, l'iPod est réduit à la portion congrue (4,7 % du CA, dont la moitié par l'iPod touch), remplacé par l'iPhone dans le rôle du cœur de l'activité d'Apple. Vendu à 20,338 millions d'exemplaires ce trimestre, l'iPhone représente désormais 47 % du chiffre d'affaires d'Apple.

Âgé d'à peine un an, l'iPad pèse déjà plus lourd que le Mac : elle représente 21,2 % du CA d'Apple (6,05 milliards de dollars) contre 17,8 % pour le Mac (5,1 milliards de dollars).

resultats.numbers

Vous aurez fait le calcul : iPod touch, iPhone et iPad, les appareils iOS pèsent 71 % du chiffre d'affaires d'Apple. On comprend mieux pourquoi Apple se présente comme une device company.

Tim Cook l'a dit et répété : la zone Asie-Pacifique, qui comprend la Chine, est un marché prioritaire, le plus dynamique. Elle représente désormais 22 % du CA d'Apple, une progression annuelle de 247 %. Mieux : en Chine, l'activité d'Apple a été multipliée par six.

resultats.numbers

Amérique et Europe-Moyen-Orient-Afrique restent des marchés très dynamiques, mais l'essentiel de la croissance est désormais réalisé ailleurs. Apple poursuit son indépendance vis-à-vis du marché américain : elle réalise désormais 61 % de son CA à l'international.

resultats.numbers

Enfin, notez que les réserves d’argent d'Apple s'élèvent désormais à 76,2 milliards de dollars, et que la firme de Cupertino n'a toujours aucune dette. De quoi voir venir…

avatar Lelong | 
Ces vagues colorées donnent le mal de mer ... bonnes vacances!
avatar APPLEmac34 | 
Vous trouvez où tous ces graphiques ? Y a t'il un moyen d'avoir accès aux chiffres sur tous les Quarter de chaque années ? Merci par avance.
avatar Hexo | 
De très beaux graphiques ! J'aimerais savoir en faire autant lors des présentations au boss lol
avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@APPLEmac34 : on ne les trouve pas, on les fait. Tous les chiffres sont publics, sur le site d'Apple.
avatar Macuserman | 
Salut à tous! En cette journée bien Apple-isée, j'aurai juste voulu faire part d'une réflexion sur la notion qui revient assez souvent: "iPad et iPhone pèsent plus lourd que le Mac en terme de CA". Je m'interroge bien et beaucoup sur le sens donner à cette phrase. En terme purement numérique et capitaliste j'ai bien saisi la chose, mais s'il y a un sous entendu du genre "le Mac ne sert plus à grand chose pour Apple", là je pense qu'on peut en parler longuement pour en arriver à une même conclusion, à savoir que c'est complètement improbable qu'Apple puisse se passer du Mac. Même sans sous entendu ça reste valable... Je n'imagine même pas le nombre de personnes passées sous Mac alors qu'elles avaient un iPhone et/ou un iPad. Ça OK. Mais le Mac est dans l'équation... En revanche l'inverse est très intéressant... Je connais aussi pas mal de personnes qui avaient un Mac et qui sont par la suite passées sous iPhone et/ou iPad. Alors yep, le Mac pèse 29% du CA. Mais en terme d'image et de "valeur ajoutée", on est très loin des 30%.
avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@Macuserman : c'est indéniable.
avatar Silverscreen | 
En CA pur, le Mac fait mieux que les catégories iPod+iTunes+Accessoires+Logiciels ou encore, jeu égal au dernier trimestre avec l'iPad. Certes, sa croissance n'est pas explosive mais elle est constante. Sans compter que le Mac, ça reste le truc sur lequel on branche les iBidules, sur lequel on développe pour les iBidules, à partir de l'OS duquel on pond l'OS des iBidules. Donc, non, je ne crois pas que le Mac disparaisse de si tôt des étals d'Apple. Reste les 2 questions à 1000 points : "Est-ce que le marché des professionnels a encore le moindre intérêt pour Apple ?" et "Est-ce qu'il y a encore beaucoup de gens qui utilisent leur ordinateur pour créer plutôt que consommer ?" Si la réponse est non à ces deux questions, l'avenir du Mac tel qu'on le connait est effectivement discutable…
avatar amnesic | 
"on ne les trouve pas, on les fait. Tous les chiffres sont publics, sur le site d'Apple." Joli boulot Anthony, car après un très court temps adaptation je trouve cette mise en forme très parlante. en tout cas plus que : http://images.apple.com/pr/pdf/fy11q3datasum.pdf ;-)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@Macuserman @Silverscreen @Anthony Si je partage les mêmes valeurs que vous, en revanche, je réponds aux questions quant à l'avenir du Mac par la négative. D'une part parce que "Back to the Mac" correspond à "l'iOsation" de Mac OS - dont il est à prévoir à l'image de ce qu'a annoncé Microsoft, qui lui peut le dire ouvertement, la réunification totale des systèmes, d'autre part parce que la tendance naturelle actuelle est le nivellement par le bas, et qu'il n'y a plus aucun développement professionnel de la part d'Apple (a contrario de Microsoft, d'Adobe...). Je continue de penser qu'il s'agit d'une erreur stratégique d'Apple. Et pour répondre à la question de Silverscreen, je ne me préoccupe que de production : textes, catalogues, présentations, tableaux, graphiques, et si j'avais fait il y a plus de 20 ans le choix d'Apple, c'est parce que l'environnement était plus simple, les coûts d'utilisation plus faibles, la durée d'utilisation plus longue et les logiciels (HyperCard, Claris...) complètement adaptés et performants. Aujourd'hui, je trouve ces logiciels chez Microsoft (Office 2011 est très clairement indispensable) et chez Adobe avec Photoshop et InDesign (d'ailleurs proposé à la location). Autant te dire qu'Apple me gave en ce moment et qu'un changement radical de plateforme ne serait pas une chose incongrue, et ce d'autant que comme Microsoft compte abandonner Windows, ils sont condamnés à innover, ce qu'Apple ne fait plus depuis Tiger.
avatar zol68 | 
@Silverscreen, Tu te demande si il y aurais beaucoup de gens qui utiliseront leur ordinateur pour créer plutôt que consommer? Si les gens veut consommer il leur faudra des gens qui devloppe pour les iBidules, donc oui pour ta deuxième question .D'un autre cote Apple fait avec iCloud tous pour s'affranchir du Mac .Donc....
avatar Nesus | 
Si le Mac était mort ils ne s'embêteraient plus à faire des portables comme ils s'entêtent à les faire, ou des iMacs.
avatar iCal | 
En tant qu'analyste financier, je pense utiliser vos graphs et noter: source = macgen, le meilleur site d'actu Mac (et ), gratuit, simple et efficace Vous assurez !!!!
avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@iCal : si tu le fais, n'hésite pas à m'envoyer un petit mail avant (anthony(at)macgeneration(point)com). @Jmichel33 : je crois qu'il faut distinguer deux types de Mac. Tu as le Mac tourné vers le futur, le MacBook Air (le Mac « fluide », sans frictions) et le Mac mini (le pendant physique à iCloud en temps que hub, rien d'autre qu'un serveur média ou de fichiers au final). Tu as le Mac comme camion, le MacBook Pro, l'iMac, le Mac Pro, qui remplissent leurs fonctions, mais sans moins innovants.
avatar NE10 | 
Puis je savoir avec quel outil réalisez vous ces graphes ? Merci
avatar Ali Baba | 
@ Macuserman : C'est encore plus flagrant pour iTunes. Il ne représente que quelques % de CA, mais est une pièce maitresse.
avatar Ali Baba | 
@ Jmichel33 : Pour l'instant l'abandon de Windows est purement spéculatif.
avatar Ali Baba | 
@ NE10 : Numbers, non ?

CONNEXION UTILISATEUR