WebM : liberté, politique et… installation de plug-ins

Anthony Nelzin-Santos |
skitchedSur le blog du projet Chromium, le product manager Mike Jazayeri fait une mise au point sur le choix de Google d'abandonner le support du H.264 dans Chrome (lire : Chrome : Google abandonne le H.264). Pour lui, cette décision est en faveur du libre et devrait régler la question du choix du codec par défaut pour la vidéo dans HTML5.

Il reconnaît la prééminence du H.264, mais explique que Google ne peut se satisfaire d'un codec sur lequel il faut payer des royalties sans assurance que leur montant ne changera pas du jour au lendemain, oubliant au passage que le H.264 est désormais gratuit à vie pour un usage non commercial. L'association MPEG-LA, qui gère la propriété intellectuelle du H.264, a bien compris que cette gratuité permettait une large diffusion du H.264, qui a des avantages technologiques (rapport poids/qualité), obligeant donc le développement de solutions de création du H.264 sur lesquelles elle perçoit cette fois des royalties (lire : Microsoft : abandonner le H.264, c'est comme abandonner l'anglais).

La solution de Google est plus politique que pratique : la firme de Moutain View cite Firefox et Opera, qui n'ont jamais supporté le H.264, pour se défendre, se faisant un parangon du libre. Tout en précisant que les plug-ins Flash et Silverlight permettront de lire des vidéos en H.264 dans un conteneur Flash ou Silverlight, ce qui représente la majorité des cas : Flash étant inclus dans Chrome, cette décision ne changera rien pour l'utilisateur, qui ne se rendra certainement compte de rien. La décision de ne plus supporter H.264 est symbolique et destinée à montrer les crocs. Google développe un discours sur l'innovation technologique qui semble indiquer que comme d'habitude, les décisions de Google sont aussi prises en fonction des intérêts techniques de la société (rapidité d'accès à ses services, etc.).

Jazayeri indique que l'équipe Chromium est en train de développer des plug-ins WebM pour Safari et Internet Explorer 9 : il faudra donc installer un plug-in de plus pour supporter un format de plus — même si Google possède une arme pour régler la question une bonne fois pour toutes : YouTube.

Tags
avatar Lamar | 
Cette (gué) guerre des formats est franchement pénible, on a l'impression que le consommateur est la chair à canon qui attaque à la baïonnette les tranchées adverses protégées par des mitrailleuses (oui, j'en fais un peu trop, mais c'est l'idée quand même). On se fout complètement de nous, de la galère pendant plusieurs années pour lire tel ou tel document/video/son/etc, en attendant que le plus fort l'emporte, jusqu'à ce qu'un autre vienne contester sa suprématie et ainsi de suite. Au lieu de lui permettre de développer, cette stratégie nuit beaucoup à l'industrie informatique.
avatar hadrien01 | 
Google ne veut pariages de royalties... Alors qu'ils ont suffisamment d'argent pour se le permettre. J'ai testé la compression WebM par rapport à H.264 pour une même taille (MP3 pour le son) : H.264 l'emporte haut la main.
avatar lifenight | 
Il n'empêche que ça résoudrait le problème des codecs multiples, le problème majeur est sa précocité, il n'est pour l'instant accéléré par aucune puce et n'offre pas la qualité du h264. Mais soyons quasiment certain qu'il s'imposera grâce à YouTube.
avatar ziggyspider | 
- Et un gros pavé dans le jardin d'Apple qui ne veut surtout pas en passer par Flash pour diffuser du H264. - Dans cette guéguerre, ils semblent oublier l'utilisateur final, pour qui le critère rapport poids/qualité est le principal critère qui vaille … et celui-ci est en faveur du H264. - Et l'accélération hardware du H264 ? tout ça pour rien ?
avatar Shralldam | 
Un plugin Web-m pour IE et Safari ? Mouahahahaahaa ! Non sans déconner, ça devient du grand n'importe quoi. L'une des grandes avancées de l'HTML5 consiste à pouvoir diffuser de la vidéo sur une page web SANS avoir besoin de plugins ; Google abandonne le H264 et pousse en avant le Web-m, mais certains navigateurs ne le supportent pas... Solution : développer des plugins, mais bien sûr ! Ou utiliser Flash... *soupir*
avatar lifenight | 
L'idéal serait qu'apple travaille avec Adobe sur une version de flash pour iOS, une version accélérée par le gpu, sinon nous risquons encore d'être amputé d'une partie du web... Mais là je rêve ...
avatar hadrien01 | 
@ lifenight : Un beau rêve. J'ai essayé Frash sur un iPhone 4 jailbreaké, et vu la vitesse d'exécution, je suis sur que si Adobe et Apple s'associaient, on aurait un très bon player.
avatar hadrien01 | 
@ lifenight : Sauf sur iPhone 3G, vu qu'il est bridé par Apple.
avatar Rezv@n | 
@ lifenight : Malheureusement vu l'orgueil de Steve Jobs ça m'étonnerait..
avatar Macuserman | 
Ohh bah ils peuvent aller se faire foutre avec leur plug-in. S'ils s'amusent à re-changer YouTube, l'extension HTML5 tournera (encore) à fond. Et puis de toutes manières de la à ce qu'Apple sorte iTube pour concurrencer YouTube hein... La on verrait bien qui de Google ou Apple a le plus d'influence sur le web...
avatar USB09 | 
@ ziggyspider : Actuellement les sites comme Vimeo utilise le h264 et utilise un lecteur flash pour la diffusion sauf quand l'utilisateur est sur mobile. Une Pierre 2 coups. :-)
avatar Hari-seldon | 
Bon ben moi YouTube ne me sers a rien et flash non plus... Pour le reste tout cela m agace on dirait que maintenant que Apple a dis non a flash toute les boites essaie de dire non a une technologie genre nous aussi on a des bollocks.
avatar jj.dr | 
@ Rezv@n : L'orgueil se Steve Jobs ? Soit admettons... Heureusement que la société Google, défenseur renommé de la veuve et de l'orphelin va le mettre au pas... Ah j'entends déjà les esprits chagrins que l'ONG Google fait ça par intérêt... Comment oser aller imaginer que s'ils essayent de planter le h264, ce serait moins pour imposer leur propre format que pour essayer de porter un coup fatal a l'écosystème et aux choix technologiques d'Apple ? Il faudrait être vraiment méchant-méchant pour se dire que le raisonnement googlesque viserait a marginaliser le format au cœur (multimédia) d' iOS, a bloquer l'usage (montant) du h264 sur le web (donc compatible safari iOS, a rendre l'itunes video store un peu moins attractif ?? Non franchement il faudrait vraiment voir le mal partout. Or on sait bien que le mal c'est Apple et son monde fermé dirigé par le sombre gourou Jobs... Et en plus il oblige les gens qui n'aime pas Apple a venir s'exprimer sur des sites maléfiques parlant de son monde... Quand on vous dit que c'est vraiment le Mal ce type !!! Heureusement que l'archange Google va te me le mettre au pas non mais !!!
avatar XiliX | 
C'est Vimeo et DailyMotion qui vont être content si Google abandonne également H.264 sur YouTube. Et si le DataCenter d'Apple a été construit en prévision justement de ce revirement. Apple proposerait son propre service ? ou il rachèterait Vimeo ou DailyMotion ?
avatar USB09 | 
@ jj.dr : :-))
avatar Artanis | 
Google qui part en guerre contre le propriétaire (pardon, le "un-opened") et contre les plugins abandonne un standard ISO (parce que l'ISO c'est pas open) pour favoriser un format qu'ils contrôlent en via la distribution d'un plugin... Tout en renforçant Flash qui est un modèle d'ouverture et de liberté (et un plugin). Leur vrai problème avec le h.264 c'est qu'ils ne font pas partie du MPEG-LA, et qu'ils ne contrôlent rien. L'argument de l'ouverture est complètement galvaudé, et ils font plus de mal que de bien au logiciel Libre en général. Pour eux qui aiment tant citer Orwell à tort et à travers, ça ressemble à du doublespeak.
avatar Shralldam | 
Nan mais c'est vraiment nawak. On jette la pierre sur le H264 parce que c'est cher, tout ça (et aussi parce que dans la MPEG-LA, il y a Apple et Microsoft, tiens tiens)… Alors que cette technologie a été conçue par des industriels et a dû coûter assez cher en développement, il est normal que les entreprises qui veulent apporter une valeur ajoutée à leurs produits en utilisant cette technologie paient une licence ! Même si je sais qu'énormément de gens le font (et défendront leur point de vue), c'est comme avoir un Photoshop craqué et gagner sa vie avec le travail réalisé à l'aide de ce logiciel, ce n'est pas normal. Peu importe la "taille" de la boîte qui a conçu le programme, la rétribution d'un prestataire pour un travail doit être respectée par principe ! Sinon, bah allons-y gaiement et ne payons plus personne…
avatar Rigat0n | 
Booon bah je vais continuer à utiliser Safari,..
avatar GregLone | 
Le mieux serait que la W3C impose un codec, et un seul, pour la balise vidéo du html5. C'est pénible ce genre de réaction, qu'il y en ait un qui ne veut pas faire comme les autres, après c'est nous aussi qui sommes emmer**** parce qu'il faut prévoir une deuxième version de moins bonne qualité juste à cause d'un pecno qui a décidé qu'il ferait ça à sa façon (Chrome, le nouvel IE?). Si au moins webm amenait quelque chose par rapport au h.264, mais non, rien, au contraire puisque la qualité est moins bonne.
avatar Domsou | 
Si Google passe au WebM seulement sur YouTube, je vois déjà les arguments de vente pour les concurrents de l'iPhone et de l'iPad : Nous on peut lire Flash et YouTube. Na Apple doit en trembler...
avatar jean_claude_duss | 
"déal serait qu'apple travaille avec Adobe sur une version de flash pour iOS, une version accélérée par le gpu, sinon nous risquons encore d'être amputé d'une partie du web... Mais là je rêve ..." --> Adobe va déjà sortir une version full open gl du prochain player... Je sais pas si ta vu la demo mais les jeux 3D sont pas loins de ceux de la PS3 ... Si ce plugin cartonne, pourquoi pas exporteur iOS correct (l'actuel est a chier) et pourquoi pas aussi le support dans saf iOS !
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Pour rigoler, imaginons le scénario le plus machiavélique : - Google : Viens petit, j'ai un format libre - Moz : Ouais super, trop cool. vive le libre ! Et H264 c'est trop cher en plus. Apple, Microsoft, salauds ! Quelques mois tard : - Eh, on nous attaque à cause de WebM. Google, à l'aide ! - Ah ben non, on n'avait bien dit qu'en cas de problème c'était chacun pour soi - Mais ça va nous coûter un fric monstre, on va être proches du gouffre ! - Tiens puisque tu parles d'argent, je suis désolé mais euh... notre contrat de pub, là... bah on ne va pas le renouveler.
avatar tap | 
Un iTube non mais la blague. Youtube, c'est 2 milliards de vidéos vu quotidiennement.
avatar Rigat0n | 
@ tap : +1 "PingTube", it's great.
avatar Almux | 
Si Opera ne supporte pas le H264 (?), du moins, il supporte le format iPhone/iPad .m4v sans broncher... Le problème n'est donc pas si incontournable que cela...
avatar lukasmars | 
@[MGZ] Shralldam Justement, un format payant ne peux pas être un standard du web.. Chaque fois qu'un format proprietaire s'est retrouvé en situation de monopole, ça a signifié : problèmes avec certains navigateurs/OS . Un standard doit être ouvert et non payant sinon tu exclus tous les développeurs qui créent d'excellent logiciels mais qui ne peuvent acquitter une licence qui se chiffre en millions de dollars. Il faut sasvoir regarder un peu plus loin que le bout de son nez...
avatar Jaxter0ne | 
La décision de Google de ne proposer le choix qu'entre le WebM et le Flash revient exactement au même que s'ils décidaient de ne développer Chrome que sur Linux ou Windows à choix : du libre qui est difficile a imposer ou une usine a gaz propriétaire. En faisant cela, Google n'encourage pas le libre, il place juste le Flash propriétaire en situation de monopole. Bien sur que le fait que le WebM s'impose serait la meilleure solution, mais on ne plante pas un arbre libre sur un sol goudronné par flash en enlevant y le gravier H.264...! Ca n'a pas de sens.
avatar XiliX | 
[quote=tap] Un iTube non mais la blague. Youtube, c'est 2 milliards de vidéos vu quotidiennement.[/quote] La majorité des navigateurs reste quand même IE. Si un jour YouTube bascule 100% WebM qui ne sera plus lisible qu'avec FF, Opera ou Chrome, les gens vont voir ailleurs. C'est pour ça, Google compte sortir des plugins pour les différents navigateurs ne supportant pas ce format. Autant de possibilité de faille de sécurité de plus à combler.
avatar alamaz | 
http://www.silicon.fr/google-propose-un-support-materiel-du-webm-43777.html Si ce que dit ce site est vrai... 1 - Google WebM-ise tout Youtube 2 - Google force les constructeurs de téléphones à payer leur implémentation matérielle de WebM s'ils veulent pouvoir avoir un android tout beau avec support de youtube... ce qui rapporte au passage un beau petit pactole et élimine H264 (qui voudrait avoir deux puces vidéo différentes?) 3 - Google force Apple à choisir : avoir un iObjet incapable de surfer sur YouTube, payer pour avoir la puce de décodage de WebM, ou faire sa propre implémentation matérielle du codec ... dans tous les cas Apple s'est fait avoir avec classe ! Je pense que pas mal d'éléments doivent encore nous échapper dans la methode de Google mais leur stratégie à long terme pour la domination inconditionnelle du monde doit être en béton armé !!
avatar Almux | 
A force de tirer à boulets rouges sur Apple, on a même pas vu que Google devenait le vrai nouveau maître du monde... "libre*"! * = pseudo-libre
avatar Frodon | 
@lukasmars Tu confonds tout ma parole. Ouvert, voir meme libre, et payant ou gratuit ça n'a RIEN a voir! Un logiciel libre ou open peigneur a fait être payant, aucune licence libre ou open source n'interdit cela! De meme proprietaire ou faisant avec des technologies brevetés, comme le H.264, ne veut pas dire payant. D'ailleurs le H.264 est gratuit pour son usage sur le Web, et ad vitam eternam (http://www.pcmag.com/article2/0,2817,2368359,00.asp). De ce fait, si Google veut faire payer WebM un jour, il en aurait parfaitement le droit, et cela ne m'étonnerait pas, qu'il le fasse payer en ce qui concerne le support matériel de celui-ci, notamment. Faut arrêter de prendre Google pour un ange du libre et du gratuit, Google est probablement, avec Microsoft et Apple, l'une des société qui cherche le plus a tout rentabiliser. Et tu pense bien que pour WebM ça sera pareil, ils ont un business model derrière la tete pour que ça leur rapporte un max de fric. Google a tout compris d'ailleurs, ils ont trouvé le moyen de verouiller leurs clients (qui ne sont pas nous, mais les constructeurs de smarphone et tablette pour Android developpeurs de navigateurs pour WebM), en utilisant le libre pour donner une image de non samaritain aux clients finaux (nous là par contre), qui ne voient pas tout ce qui se passe en réalité dans l'arrière cuisine. C'est pour ça que bon nombre de constructeurs espèrent secrètement que la concurrence soit suffisamment rude et varier pour éviter de trop dépendre de Google, certains constructeurs meme, Samsung pour ne pas le citer, se fait lui meme concurrent pour cette raison (avec BadaOS).
avatar lukasmars | 
Frodon t'es gentil mais je connais très bien la différence entre open source et logiciels libres , les 4 libertés etc .. Je n'ai JAMAIS dit les standands ouverts etaient toujours gratuits, je dis que ceux choisi pour un truc aussi important que la video sur le net doivent l'être . Capiche ? 5 ans que j'utilise Linux (Ubuntu et Debian ) alors je crois savoir l'essentiel vois tu ...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Qu'on m'explique l'intérêt de figer la norme HTML5 avec un codec libre ou non...
avatar Mithrandir | 
@ lukasmars : Flash n'est pas ouvert, et les outils de développements Adobe associés ne sont ni gratuits ni ouverts.
avatar Mithrandir | 
@ lukasmars : Quand à WebM, son indépendance des formats soumis à brevets comme H264 justement n'est pas assurée, et Google qui promeut son usage ne s'est engagé à rien vis à vis de ceux qui l'utiliseraient en cas de procès...
avatar elbacho | 
Toute l'industrie vidéo pro et amateur tourne autour du H264, aussi bien les matériels que les logiciels. Donc avant que ça change, les processeurs des téléphone seront des quadri coeurs, nos ordi auront des hexa coeurs, et flash pourra [b]enfin[/b] tourner correctement. Donc pas d'inquiétude
avatar Guinioul38 | 
Mouais enfin un format vidéo libre (s'il l'es vraiment?) et soutenu par google c'est bon à prendre dans tous les cas . Meme si ça peut mettre le bordel pendant un temps (moindre qualité toussa toussa, réencodage des vidéos etc) ça a quand même l'immense mérite d'assurer la pérennité d'un format ce dont le h264 malgré ses qualités ne peut vraiment pas se prévaloir . Quand je vois ce qui se passe en architecture ou tous les formats sont proprios et bien entendus incompatibles entre eux et qu'aucun ne satisfait personne ni ne s'impose vraiment je me dit que le libre est clairement la seule voie à considérer pour l'avenir de nos données . Google pousse sans doute le webM pour ses propres raisons et bien entendues commerciales (faut pas réver), mais si le bouzin est réellement libre et documenté et non soumis à brevet alors je dis banco ! J'aimerai bien que mes vidéos soient toujours lisibles dans 30ans quand je voudrai les montrer à mes petits enfants . Avec un truc libre c'est une quasi certitude que je pourrai, avec un truc proprio c'est une quasi certitude que je ne pourrai pas . Le fond du débat doit être là et pas de savoir si h264 et meilleur que vp8 . Le fond du débat c'est : dans 20ans est ce qu'on pourra toujours lire du h264 ou pas ? C'est la question de l'avenir de nos données qui est en jeu, parce que ça ne sert à rien d'avoir un super format vidéo de la mort qui tue avec une qualité de ouf si dans 10, 20 ou 30ans plus aucun soft ne saura le lire parce que la boite qui le soutenait à soit fait faillite sans libérer les sources, soit décidé que le support s'arrêtait et qu'aucun lecteur ne sera dispo pour le nouvel OS du moment et les suivants . Je pense vraiment qu'il faut se réveiller et arrête d'utiliser du proprio parce qu'on est en train de se tirer des balles dans les pieds à la mitrailleuse mais personne ne semble s'en rendre compte ... C'est sans doute manichéen et simpliste mais c'est juste ce qui est en train d'arriver ...
avatar Guinioul38 | 
Et j'ajouterai que VP8 dans webM ne doit pas etre si mauvais que ça . Pour avoir vu (il y a presque 10ans de cela!) des films en VP7 (à l'époque propriété d'on2) encapsulés dans du mkv par des mecs qui maitrisent vraiment l'encodage (et pas du : je clique, ça rippe et ça pond un .avi tout seul) je peux dire que j'avais été tout simplement abasourdi par la qualité . à poids de fichier égal ça mettait au Xvid et divX une honte comme c'est pas permis et terme de qualité d'image . Si VP8 découle de VP7 ça m'étonnerai que ce soit si pourri que ça dans les mains de quelqu'un qui sait l'utiliser ...
avatar USB09 | 
@ Guinioul38 : J'ai un boite pleine de K7 audio, j en meure pas même si je voudrais bien les récupérer.
avatar USB09 | 
@ Guinioul38 : "Dans la vie, faut se préparer à perdre ce qui nous cher" Yoda
avatar RickDeckard | 
@Arnaud de Brescia L’intérêt tient en un seul mot: interopérabilité.
avatar Rigat0n | 
@ Guinioul38 : Mais quand le H264 tendra à disparaitre, il y aura des logiciels pour le convertir dans des formats plus récents, etc...
avatar NicolasO | 
1. H264 n'est pas gratuit pour le streaming gratuit. Seulement pour le dernier segment du streaming. (On doit encore payer pour encoder, diffuser et mettre H264 dans le navigateur). De fait, ca empeche Chromium ou Firefox de mettre H264. Opera est reticent au vu de l'argent que ca leur couterait. 2. Firefox + Chromium + Opera represente plus de 50% des browsers dans le monde. Donc, on ne peut ignorer leur point de vue sous pretexte qu'on aime bien qu'Apple gagne de l'argent.
avatar oxmosys | 
Microsoft et Apple jouent le jeux de la fermeture depuis le début et imposent h.264. De son côté, Google supporte tout, défraie webm pour faire plaisir à tout le monde et rien ne bouge. Je dis : assez de gentillesse, c'est une excellente décision que de ne pas laisser Microsoft imposer h.264. Le vrai avenir libre aurait été le libre choix du codec, mais pour ça il aurait fallu que Google ne soit pas le seul à être ouvert. Grâce à cette prise de tête, nous auront enfin la chance d'avoir un format libre et ouvert et de très bonne qualité pour les vidéos en ligne, ça n'a pas de prix! Vivement que Microsoft et Apple changent d'attitude avant de causer des problèmes à de nombreux utilisateurs.
avatar elbacho | 
[Quote]Microsoft et Apple jouent le jeux de la fermeture depuis le début et imposent h.264.[/quote] Le H264 est le format le plus utilisé par l'industrie vidéo, les caméscopes, les smartphones, les Blu-ray, TNT HD, Canal +, la VOD… bref limiter le H264 à Microsoft ou à Apple est une pure méconnaissance du sujet. Pour rappel Chrome est basé sur le WebKit mis au point par [b]Apple[/b] Apple n'a donc pas attendu Google pour faire de l'open source ! Depuis Adobe, Nokia, Google Samsung et bien d'autre l'utilise. Google diffuse des produits gratuit ou open source uniquement pour promouvoir ces services publicitaire, même si pour cela il faut obéir à la censure. Cela ne concerne pas uniquement la chine ou certaines dictatures, il y a des différence entre les recherches sur google.com et google.fr. Google explique qu'il doit se plier au lois des états ... donc la liberté a comme même ces limites ... celles du portefeuille. Par contre bizarrement pour les droits d'auteurs, la loi n'a plus d'importance, livre, vidéo, télévision tout y passe ... Alors moi je veux bien de l'open source, mais quand ça rime avec Google, je me méfie toujours ! Google est une machine à sous comme Apple et Microsoft, la seule différence c'est qu'elle avance masquée.
avatar Liam128 | 
@Frodon : Grossière erreur, h264 n'est pas gratuit. Mais je ne te jette pas la pierre, même le rédacteur de la news n'a pas pris la peine de préciser, voire s'est honteusement adonné à la désinformation pure et simple (vu qu'il ne peut l'ignorer) : h264 est payant à plus d'un titre, et notamment, son implémentation dans un navigateur est payante, ce qui a toujours été le fond du problème : Firefox et Opera ne pouvant/voulant pas payer des miyons de dollars pour une licence, et dans le cas de Mozilla, s'ajoute une considération pour les autres : même si eux se la payaient, ils défendent un net libre et ouvert dans lequel 5 gus dans un garage doivent pouvoir fabriquer un navigateur qui peut fournir un accès complet à l'ensemble du web, sans avoir à payer une licence au MPEG-LA pour ça. Le h264 n'est absolument PAS gratuit. Et c'est écrit noir sur blanc dans l'article que tu cites (troisième paragraphe). Il demeure payant pour tout fabricant de navigateur souhaitant le distribuer. C'est le fond du problème.

CONNEXION UTILISATEUR