Microsoft : abandonner le H.264, c'est comme abandonner l'anglais

Anthony Nelzin-Santos |
ceci-n-est-pas-un-klingonMicrosoft n'aura pas tardé à réagir à l'annonce de Google concernant l'abandon du support du H.264 dans Chrome (lire : Chrome : Google abandonne le H.264). Tim Sneath, membre de l'équipe Microsoft Client Platform, compare cette décision à l'abandon de l'anglais en faveur d'une langue comme l'espéranto ou le klingon.

D'un bout à l'autre de sa « lettre ouverte du président des États-Unis de Google », Sneath raille les arguments de la firme de Moutain View. « La possibilité des gens de communiquer entre eux est un facteur-clef de l'évolution rapide du monde et de la croissance économique. […] Depuis le lancement de l'esperanto, nous avons pu observer les bénéfices d'une langue construite : une forme pure de communication qui n'est pas souillée par le contexte culturel ; une adoption large par au moins 10.000 locuteurs ; des dialectes indépendants (mais en général compatibles) qui non seulement offrent plus de choix aux locuteurs, mais promeut une saine émulation et l'innovation ».

Il continue son exercice de style burlesque : « nous nous attendons à ce que les gens communiquent de plus en plus cette année et allons donc concentrer nos efforts sur des langues basées sur les principes des langues construites. Ainsi, nous changeons la langue officielle de ce pays […] pour supporter l'esperanto et le klingon […] Même si l'anglais joue un rôle important aujourd'hui, notre rôle étant de promouvoir l'innovation et l'ouverture, son utilisation comme forme de communication dans ce pays dans ce pays sera désormais interdite et nos ressources dédiées aux langues qui n'ont pas d'usage réel ».

Sneath évite ainsi la confrontation directe, mais ses arguments sont transparents : en retirant le support du H.264 à Chrome, Google joue à fond son avantage (Chrome est le navigateur possédant la plus forte croissance) mais risque de se tirer une balle dans le pied. Le H.264 est en effet un des codecs les plus utilisés aujourd'hui, notamment pour les mobiles, au point qu'il est devenu une langue commune (l'anglais). Microsoft n'est pas neutre dans l'affaire : comme Apple, il est membre du MPEG-LA et détient des brevets sur le H.264, mais l'utilisation de ce codec est désormais assortie d'une gratuité permanente pour le streaming (lire : H.264 : gratuité permanente pour le streaming ).

Si l'argument de Google est l'ouverture, force est de constater que cet argument est difficilement recevable : la situation du WebM vis-à-vis des nombreux brevets dans le domaine des codecs vidéos n'est pas plus claire que celle du H.264. Et Google inclut Flash au sein même de Chrome… extension et conteneur qui ne sont pas, aux dernières nouvelles, libres (et qui permettra de lire des vidéos H.264 dans un conteneur Flash, d'ailleurs, ce qui ne changera donc que peu de choses pour l'utilisateur). Derrière cet écran de fumée, les déclarations de Google sont de la même nature que celles de Microsoft, d'Apple ou des autres acteurs du domaine : la firme de Moutain View cherche à imposer son codec, quelle qu’en soit la raison. Bref, ce débat complique encore un peu plus le choix d'un codec standard pour la vidéo sur le Web, à moins que Google n'aille encore plus loin et se serve de sa meilleure arme dans le domaine, YouTube.

avatar Mithrandir | 
@ rom54 : Le format WebM n'est justement pas très bon, et la spec pratiquement inexistante. Dans de nombreux cas, il faut se reporter au code de l'implementation de Google. Ca ne fait pas très sérieux.
avatar Mithrandir | 
@ rom54 : Quand à WebM, Google ne s'étant pas engagé à indemniser lew développeurs en cas de problèmes de brevets, et les problèmes de brevets sur WebM n'étant pas très clairs, le choix de WebM pour des raisons de brevets ne va pas pour autant de soi...
avatar Fuzzi97 | 
@fred78 Motif bidon l'écart du flash ? Déjà que ça rame à mort sur mon iBook G4 1,33Ghz qui est, soit dit en passant, quand même encore plus puissant que le 3GS, et peut-être même encore plus puissant que l'iPhone 4. Et ça plante à mort aussi. Heureusement que je n'utilise plus cette machine maintenant, mais qu'est-ce que j'ai souffert l'année dernière... Apple devait faire quoi ? intégrer Flash sur l'iPhone, pour que tout le monde trouve ça inutilisable après ? Franchement y'a que ceux qui ont toujours eu des grosses configs pour ne pas se rendre compte à quel point Flash est merdique sur des petites configs...
avatar Skwaloo | 
@rom54, +1 Apple qui interdit le Flash, ce n'est vraiment pas mieux !!!
avatar USB09 | 
@ Fuzzi97 : Le plus étonnant c'est qu il y a des geek pour ne pas comprendre ça.
avatar Macuserman | 
Humm il faudrait alors qu'ils fassent repasser tout YouTube via leur codec alors même qu'ils ont fait un gros effort pour le support du H.264? Mouai... Pour une fois, Microsoft a les arguments justes et reste quand même l'une des sociétés avec la plus forte influence, je crois qu'ils prennent une bonne décision, même partiale. Steve aurait répondu à la question: "Did Google take a good decision?" par "Nope.".
avatar jamais_plus | 
Plutôt d'accord avec rom54. Je ne comprends pas cette haine de WebM par les fanboy d'Apple. Rien n'empêche Apple d'implémenter WebM nativement dans Safari en plus de H264.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Google ne lâche pas complètement H264 puisqu'il intègre le Flash player. Comme par hasard, Adobe annonçait le même jour Flash 10.2 avec des performances 10x supérieures... avec la vidéo H264 ! Et ça marche, il y a même une vidéo de démonstration et le player est disponible en beta ! Non, mais non ne va pas le télécharger, attend... non... non ne va pas vérifier sur YouTube ! - Eh mais Adobe, tu te fous de moi ou quoi, c'est 10% plus rapide grand max, pas 10x - Hein ? c'est pas pareil ? Désolé j'ai confondu les symboles. Ahem. Non mais sérieusement, j'ai aucune différence et YouTube est sensé avoir implémenté Stage truc et tirer parti de la nouvelle accélération matérielle, j'ai un chipset qui fait parti de ceux supportés mais... rien de mieux. Ceci dit si ça marchait vraiment, et si Apple accélérait matériellement avec les cartes ATI, ça serait génial.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
[quote]Je ne comprends pas cette haine de WebM par les fanboy d'Apple. Rien n'empêche Apple d'implémenter WebM nativement dans Safari en plus de H264.[/quote] ben si, le gros doute qu'il y a sur les technologies employées et le respect des brevets. En revanche, rien ne t'empêchera de récupérer un codec WebM : le tag video de Safari lit tout ce que lit QuickTime et il pourra donc lire WebM.
avatar nlex | 
Don't be evil.
avatar nlex | 
@ sunjohn C'est faut, iOS ne lit pas le WebM. Donc si YouTube passe au WebM : plus de YouTube pour iPhone…
avatar NicolasO | 
H 264 est gratuit uniquement pour l'affichage sur l'ecran. Il n'est pas gratuit pour l'encodeur, le diffuseur, ni le fabriquant du navigateur. Microsoft, comme Apple, on un avantage sur le H264 : il leur rapporte de l'argent. Tous les autres acteurs des navigateurs sont contre (Mozilla, Google, et Opera). Au niveau parts de marches, Mozilla + Google + Opera doit approcher des 50%. L'open-souce lit et encode tres bien le H264. (x 264 est un des meilleurs codecs du marche. Meilleur que celui de Quicktime et entierement open-source) Le probleme c'est que dans certains pays il est impossible d'utiliser x264, sans payer une license (US, par exemple). On ne peut avoir un internet ouvert si l'acces est limite... Microsoft donnant des lecons d'ouverture sur internet est assez ironique.
avatar funatik2k | 
@ nlex Encore faudrait-il que Google ré-encode toutes ses vidéos. Et qu'ils décident de se couper d'une grande partie d'utilisateurs… et donc de la pub sur Youtube !
avatar Anonyme (non vérifié) | 
"Si H264 a bien des qualités, les alternatives libres ont au moins autant d'efficacité" en fait c'est pas aussi simple que ça, sortir un codec de compression vidéo innovant n'est pas à la porté du premier amateur venu. l'innovation dans ce domaine n'est jamais venu du monde de l'opensource/libre, d'ailleurs, vp(8) est à la base un codec propriétaire qui a été libéré par google. techniquement h264 est supérieur à vp8, et il est évident que si l'on avait du choisir sur la base d'arguments techniques entre ces deux "codecs propriétaires", h264 aurait été retenu. donc si vp8 peut encore exister aujourd'hui, c'est par son seul avantage qui est d'avoir été libéré des brevets qu'il contenait. après vous pouvez penser que l'innovation la dedans est juste une histoire de format (libre/pas libre/opensource), mais, les gars qui travaillent au MPEG sont loin d'être des rigolos en la matière et la preuve en est que personne n'a été pas capable techniquement de produire un codec qui ait autant de qualités.
avatar fred78 | 
@Fuzzi97 Je ne dis pas que Flash marche bien sur de petites configs, je dis que l'écart du Flash par Apple est une stratégie industrielle. Il y a des plus et des moins. Les arguments avancés par Apple ne sont pas complètement faux, mais c'est juste un prétexte pour faire passer la pillule à ses clients. Google fait des choix technologiques et ses choix sont industriels. Google sait parfaitement les avantages et les inconvénients de ses décisions. MS essaye de critiquer avec leurs arguments les choix de Google comme ils ont souvent critiqué les choix d'Apple. On verra ce que ça donne au final.
avatar pslauver | 
Maintenant je suis passé à Bing. Très bien finalement.
avatar Mithrandir | 
@ jamais_plus : Jd rappelle pour la 1000ième fois que H264 n'est pas ld "format Apple", c'est un standard implementé par tout le monde. Le comité comprfnd des centaines de sociétés. Par contre WebM est une invention de Google, seul contre ld reste du monde (d'ou leur volonté de passer en force). Il faudrait éviter de retourner la vérité.
avatar Stanley Lubrik | 
On croit rêver avec Microsoft qui donne des leçons en défenseur du H.264, quand son logiciel de montage vidéo (Live Movie Maker) ne propose que son format propriétaire WMV à l'export.... Et qui a joué de toute sa force pour imposer son codec VC1 à l'industrie du Blu-Ray.... Vous auriez du rappeller que, dans la pratique, Microsoft parle Klingon et Esperanto.... Est-ce pour le coup bien sérieux de donner la parole à quelq'un de Microsoft sur ce coup là ?. A moins que ce soit pour valoriser des alliés de circonstance d'Apple et mieux taper sur Google... C'est comme pour le feuilleton Flash, faut-il s'attendre à une nuée d'articles complaisants sur le sujet codec tant qu'ils seront pro H.264, et hostiles à Google dès qu'il s'agira d'évoquer le WebM ???
avatar Verité | 
Essayé de ne pas avoir de parti pris, Google a acheté Webm et il l'a libéré sans en être obligé. Ce qui fait que tout le monde, sans exception, Apple et Misrosoft inclus, peuvent l'utiliser gratuitement et à perpétuité sans date d'expiration. Ce n'est pas comme le H.264 qui nécessitera une licence payante après 2016 pour tous les fournisseurs de contenue et pour tous les navigateurs qui voudront être compatible avec ce format. L'exemple de l'anglais et de l'esperanto présenté par Microsoft est risible, car personne n'est ou sera obligé de payer pour une licence pour l'utilisé cette langue. Et le H.264 est tous sauf gratuit, bien qu'il y a sursis jusqu'en 2016. Le H.264 puisqu'il est propriétaire ne pourra jamais être intégré au système libre et ça, Apple et Microsoft comptent exactement le dessus pour en limiter la progression. Si Apple et Microsoft sont plus vertueux que Google dans le dossier des codecs vidéo, pourquoi ils ne militent pas dans le groupe de MPEG-LA pour libérer ce format, ce qui clorait très rapidement le débat? Ce qu'ils ne feront jamais, car si le H.264 prend le contrôle sur le WEB, du fait qu'il for partie de ce groupe, ils pourront l'utilisé gratuitement et avoir un avantage sur leur concurrent tous en privant les systèmes libres de l'utilisé. Dite le franchement les partisans du H.264, c'est exactement pour pour les inconvénients pour le monde libre que vous êtes en faveur que ce format propriétaire soit adopté. Vous êtes obnubilé par votre Mac et vous en avez curé des inconvénients pour les autres systèmes d'exploitation. Votre opinion est tous sauf gratuite...
avatar Un Vrai Type | 
La vraie question est : Pourquoi ? Honnêtement, je ne vois pas Google proposer une caméra pour faire des vidéo. Ni un logiciel de montage Vidéo... Alors il ne reste qu'une seule alternative, Google veut le marché de la diffusion de vidéo sur le net. Mais ils l'ont déjà avec Youtube... Google veut tuer Dailymotion ? Bof, pas très utile... Alors pourquoi ? Est-ce que Google a eu vent d'un "Youtube" version Microsoft prêt à lui couper les croupières (Dans le genre de Bing/Vidéo) Est-ce que Bing a suffisement secoué le marché pépère de Google pour qu'ils aient à nouveau peur de Microsoft ? Franchement, je me pose quand même la question.
avatar elbacho | 
Beaucoup de bruit pour pas grand chose. Pour le moment cela ne concernerait que chrome.... et éventuellement suivant les réactions le reste "pourrait" suivre. Le H264 est surement le codec le plus utilisé actuellement, surtout professionnellement donc pas d'inquiétude il est là pour encore pas mal d'année, avec ou sans Google. Un coup je fais la promotion du H264, un coup je l'abandonne, cela ressemble surtout a une girouette en mal de stratégie. L'innovation c'est un métier, la copie c'en est est un autre.
avatar Verité | 
Google a acheté Webm et il l'a libéré sans en être obligé. Ce qui fait que tout le monde, sans exception, Apple et Misrosoft inclus peuvent l'utiliser gratuitement et à perpétuité sans date d'expiration. Ce n'est pas comme le H.264 qui nécessitera une licence payante après 2016 pour tous les fournisseurs de contenue et pour tous les navigateurs qui voudront être compatible avec ce format. L'exemple de l'anglais et de l'esperanto présenté par Microsoft est risible, car personne n'est ou sera obligé de payer pour une licence pour utiliser ces langues. Et le H.264 est tous sauf gratuit, bien qu'il y a sursis jusqu'en 2016. Le H.264 puisqu'il est propriétaire ne pourra jamais être intégré au système libre et ça, Apple et Microsoft comptent exactement là-dessus pour en limiter la progression. Si Apple et Microsoft sont plus vertueux que Google dans le dossier des codecs vidéo, pourquoi ils ne militent pas dans le groupe de MPEG-LA pour libérer ce format, ce qui clorait très rapidement le débat? Ce qu'ils ne feront jamais, car si le H.264 prend le contrôle sur le WEB, du fait qu'il for partie de ce groupe, ils pourront l'utilisé gratuitement et avoir un avantage sur leur concurrent tous en privant les systèmes libres de l'utilisé.
avatar Raoul99 | 
Tous les langages informatiques sont des langues artificiels. Je vous conseil sur ce sujet le livre Umberto Eco "La recherche de la langue parfaite dans la culture européenne". Il montre les multiples implications philosophiques et scientifiques liées à l'invention d'une langue idéale dont le web sémantique est une des réalisations contemporaines. Il y a de bons arguments pour le H264, celui la est sans doutes le pire, c'est un argument conservateur à l'excès qui montre tout le mépris qu'ont les anglo-saxons pour tout ce qui ne parle pas anglais. Le H264 aussi à été un espéranto, à une époque ou régnaient Real, Divx et consort. Comme ces formats il finira dans le cimetière des technologies, un jour ou l'autre. Le reste, c'est des histoires de marchants de tapis, sur le dos des utilisateurs. Tant que l'on ne limitera pas les brevets logiciels il en sera ainsi.
avatar Raoul99 | 
Concernant l'efficacité du H264, certe il "compresse plus", mais il necessite aussi plus de resources processeur pour être décodé. Si on regarde les flux TV proposés par Free et accessibles via VLC, le flux standard MPEG2 à un debit de 3,2 Mb/s, le flux bas debit H264 2Mb/s, pour une qualité équivalente. Mais le flux H264 demande 25% de processeur la ou le flux MPEG2 n'en demande que 15. Dans un cas, comme le miens, ou on est limité en ressource processeur, mais à l'aise au niveau du debit, on préférera le MPEG2 au H264.C'est d'ailleurs l'argument de Apple pour expliquer la faible efficacité du Alac par rapport au Flac : il demande moins de ressource pour être décodé. Un format est efficace pour une tache precise, il sera moins adapté pour une autre, il n'y a pas de meilleur format dans l'absolu.
avatar rom54 | 
@ mithrandir WebM est dérivé de Matroska, il en a les defauts et surtout les qualités. VP8 est trés similaire a H.264. Actuellement X.264, version libre de H.264 est particulièrement efficace, ce qui est plutot mauvais signe pour H.264... A l'heure actuelle les encodeurs et décodeurs se multiplient pour WebM/VP8 a commencer par ffmepg Le SDK VP8 permet d'ajouter des fonctions de codage et décodage VP8 directement dans les applications. En ce qui concerne les brevets logiciels qui limitent l'utilisation des codecs ça ne concernent que les USA et la Corée du sud... au moins tant que la Commission européenne arrive a résister a la mafia de l'industrie du divertissement. Et de toute façon, il y a une clause protégeant les codec VP8 en cas d'attaque en justice! Dans tous les cas, c'est VP8 et pas WebM qui est visé. Par contre, Le consortium MPEG-LA veut bel est bien tenter de s'octroyer un portefeuilles de brevets convrant VP8. Seulement VP8 n'est pas OpenSource à son origine -c'est depuis son achat par google qu'il l'est devenu- et donc la question des brevets aurait déjà du être attaqué précédemment... La question des brevets est une arme lancée régulièrement à l'assaut des logiciels libre en désespoir de cause. Pourquoi les intéressés lancent-t'il cette menace plutôt que d'attaquer en justice directement s'il ont réellement une chance de gagner? Ces groupements d'intérêts privés ont largement assez de moyens et de cabinets d'avocats spécialisés pour faire ca. Lorsqu'on menace de la sorte c'est que derrière il n'y a rien et que l'on tente d'empêcher l'avenir d'un projet par des moyens terroristes... Que va t'il se passer QUAND le MPEG-LA fera payer toutes utilisation de H.264? Est le probleme des codes cachés dans un format propriétaire reste total avec H.264. Déja qu'Intel implante des gestion de DRM dans ses procs SandyBridge... @ funatik2k Google encode déja en VP8 dans Youtube http://www.youtube.com/results?search_query=trailers&aq=f&webm=1 @truiter x264 contredit totalement tous ces arguments. L'inconvénient c'est qu'on ne peut pas l'intégrer H264, même avec un codec réalisé en opensource, dans un système libre, il doit être ajouté par l'utilisateur @Stanley Lubrik Tout juste! A noter que Microsoft ne parle pas Klingon ni Esperanto, c'est du romulanais ;)
avatar Skwaloo | 
Rockchip l'intègre sur proc ARM : "RK29xx est la première solution de systèmes sur puce (SOC) soutenant le décodage 1080P HD du codec vidéo VP8 entièrement sur matériel." http://www.generation-nt.com/rockchip-webm-lancent-rk29xx-premiere-solution-newswire-1139981.html
avatar Skwaloo | 
"Le RK29xx offre également [...] l'Adobe(R) Flash(R) Player 10.1 accéléré au niveau matériel" Ça fait déjà 2 choses que les Apple A5 et suivant n'auront jamais !
avatar Fuzzi97 | 
MDR, il a trop raison le monsieur de chez Crosoft.
avatar hadrien01 | 
Le codec H.264 est aussi celui qui possède le meilleur rapport qualité/taille. Je ne vois quel est l'intérêt d'abandonner le support de ce codec alors que le navigateur "majeur" (en terme de PDM, pas de qualité) Internet Explorer le supporte. Reste le deuxième, Firefox, qui devient compatible automatiquement sous Mac, et avec l'installation de QuickTime sous Windows. Le problème MaJEUR est l'absence de ce codec sous Linux...
avatar hadrien01 | 
Il y a l'argument royalties, mais il ne tient vu l'argent que gagne Google (use Bing !)
avatar flyermoney | 
La position de Google vis-à-vis du H264, en plus d'être absurde même s'il y a un fond de vérité open-source, est massivement contre-productive en regard aux millions de produits embarquant l'électronique nécessaire à la lecture du H264, garante d'une consommation d'énergie bien moindre par rapport au décodage logiciel. C'est nul.
avatar jun.in.mess | 
@hadrien01 L'absence de H.264 sur linux est elle réellement un problème majeur ? L'absence de ce codec ne signifie pas pour l'utilisateur une impossibilité de lire du contenu en H.264 grâce au codec X.264 .
avatar Cultiste | 
Donc la news parle de langue Klingonne et l'illustre avec un illustre Vulcain.... Ok je vois.
avatar d9pouces | 
jun.in.mess > Il n'y a pas de réelle absence sur Linux, dans la mesure où si tu veux lire du h264, tu peux. Si tu veux un système 100% libre, là tu peux faire une croix sur le h264 (je pense), mais vu tout ce sur quoi tu peux faire une croix, tu n'es plus à ça près :D
avatar ErGo_404 | 
[quote]hadrien01 [13/01/2011 11:15] via MacG Mobile Il y a l'argument royalties, mais il ne tient vu l'argent que gagne Google (use Bing !)[/quote] h264 gratuit à vie pour tout usage non commercial. Pour une platine de salon, ça coûte de l'argent, pour un navigateur gratuit .. c'est gratuit. Pas ouvert donc, mais gratuit à vie, très utilisé, et très performant, pourquoi s'en priver ?
avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@cultiste : bien sûr, c'est de la pure logique à la Google.
avatar sams | 
Un codec peut changer la face du monde.
avatar julien85 | 
Merci
avatar Florent Morin | 
Google a un peu forcé la main aux constructeurs pour décoder nativement WebM. Et ces derniers veulent des comptes. Donc, comme c'est Google, on fait passer la manne financière sur le dos du libre et open-source. J'utilise du libre et open-source, donc je suis quelqu'un de bien. (même si derrière il y a de grosses magouilles) Le vrai open-source est celui des développeurs, par celui des financiers-marketing.
avatar Rezv@n | 
Google peut faire ce quelle veut avec la puissance que lui apporte YouTube...
avatar Zed-K | 
@ ErGo_404 : Gratuit à vie pour le streaming. Pour ce qui est des players (dont les navigateurs font partie), la licence est gratuite pour le moment, mais deviendra payante d'ici quelques années (l'échéance a été repoussée à 2016 il me semble). Je crois bien qu'Opera avait avoué ne pas avoir les moyens financiers pour payer la licence nécessaire le jour où il faudra s'en acquitter (en plus de la question d'utiliser une techno non libre sur le web, argument qui a mes yeux n'a de réelle crédibilité que dans la bouche des responsables de la fondation Mozilla, qui a depuis toujours eu pour but de promouvoir les technologies libres et standardisées. Dans le cas de Google, ce n'est clairement pas là leur seul intérêt à se séparer du h264). Sinon pas trop d'avis sur la question pour ma part, je reste partagé entre ma claire préférence pour le h264 qui offre un excellent rapport qualité/taille et qui est déjà bien en place, et ma claire préférence pour un web libre dépourvu de technologies brevetées et fermées (mais quid des patent trolls sur WebM ?). Pour ce qui est des puces de décompression matérielle, s'il est possible d'en fabriquer pour le h264, il le sera également pour le WebM. Ça ne se fera pas tout de suite mais c'est en cours : [quote]The WebM/VP8 hardware decoder implementation has already been licensed to over twenty partners and is proven in silicon. We expect the first commercial chips to integrate our VP8 decoder IP to be available in the first quarter of 2011.[/quote] http://blog.webmproject.org/2011/01/availability-of-webm-vp8-video-hardware.html
avatar fred78 | 
C'est un choix de stratégie, un peu comme Apple avec Flash, écarté de iOs avec des motifs bidons.
avatar rom54 | 
Il est interressant de voir la reaction de Microsoft... Quelles sont les implications réélles de la volonté de Google de se débarrasser du H264, pour que Microsoft ne s'en réjouisse pas ? Que Google se tire une balle dans le pied c'est la seule chose qui peut permettre a Microsoft de reprendre de la place sur le Net! Alors? Et apres la reussite d'Apple qui rejette Flash, au profit du HTML5, voici que Google fait de même. Et le poid de Google est bien plus conséquent que celui d'Apple, alors le risque de voir WebM/VP8 s'installer comme format de référence est bien reel. Qu'est ce qui peut bien faire aussi peur a Microsoft? Microsoft étant l'antithèse de l'altruisme et le pire ennemi de l'opensource, cette réaction n'est donc que liée a un réel risque financier, a l'inverse du discours développé! H264 est un format propriétaire, breveté jusqu'à l'os. C'est aussi un format qui nécessite et permet d'avoir un accès, dans ses codec, de bas niveau. Pourquoi le MPEG-LA a-t'il préféré perdre de l'argent en instaurant une gratuité permanente sur l'utilisation du H264? Tout simplement parce que l'industrie du divertissement et des telecom ont besoin d'un format dont ils ont le controle total, afin de maitriser la totalité de la chaine de diffusion et de maintenir captif, le client comme le producteur. Accessoirement, on peut ajouter n'importe quelle fonction dans un format de fichier propriétaire sans que cela soit facile à découvrir, alors que dans un format libre, les bidouilles type spyware et DRM sont autrement plus difficiles. Et puis il y a le risque majeur, comme ce qui s'est passé avec les formats AVI et MP3, que WebM/VP8 échappant a tout control, soient une nouvelle référence intracable dans l'échange libre de video sur le Net. Le parallèle avec le combat anglais/esperanto est néanmoins bien vu. Si une langue construite rationnellement comme l'esperanto devenait la référence internationale, qu'elle soit la langue des affaires, de la politique et de l'enseignement, le monde anglo-saxon perdrait l'énorme avantage socio-economique dont il dispose de fait (les etudiants nativement non anglophones ont un désavantage entre deux et 4 ans par rapport aux natifs anglophones ). Toutes les populations reviendraient ainsi a un niveau d'égalité autant dans la politique, que dans le travail et la recherche... La aussi c'est un problème politico-stratégique, qui va bien au-dela de la fonctionnalité. Il n'y a qu'a voir les efforts colossaux qu'ont fait les Anglais puis maintenant les Américains afin de promouvoir l'anglais! Pourquoi est ce si facile de trouver films, musiques et bouquins anglosaxon sur le Net alors que les autres langues sont sous representées? Et je ne parle pas de langues de faible diffusion ou issues de pays ayant une politique antidémocratique comme la France, mais plutot de langues massivement utilisées comme l'espagnol ou le chinois? Si H264 a bien des qualités, les alternatives libres ont au moins autant d'efficacité. Et si un géant comme Google a une action permettant la liberation de la culture du carcan maffio-economique actuel, je vais pas critiquer ce choix, même si Google n'est pas exempt de reproches...
avatar iTroll | 
Je trouve la comparaison un peu nulle (et même pas drôle en fait). Ils feraient mieux de se taire chez MS, ça fait pas sérieux ce genre de déclarations.

CONNEXION UTILISATEUR