H.264 : gratuité permanente pour le streaming

Arnaud de la Grandière |
Dans la guerre qui oppose les différents standards de codec vidéo prétendant au trône du HTML5, le MPEG-LA vient de frapper un grand coup pour faire disparaître l'un des inconvénients qui étaient jusqu'ici reprochés au H.264.

En effet, le consortium industriel a indiqué que l'exploitation du codec pour la diffusion gratuite de vidéo en ligne serait gratuite "pour toujours", une gratuité qui jusqu'ici n'était garantie que jusqu'en 2016. Les sites comme YouTube ou DailyMotion peuvent donc utiliser le codec sans rien reverser au MPEG-LA au delà de cette date.

Cependant cette généreuse disposition ne concerne pas la diffusion de vidéo payante, pas plus que les encodeurs et les décodeurs capables de tirer parti du H.264. Mozilla ne peut donc toujours pas l'utiliser dans FireFox, ce qui laisse donc encore quelques avantages à WebM, l'alternative libre de Google.

avatar @web | 

Prem... Idiot, je sais, mais c'est la première et dernière fois, promis...

avatar Schwarzer Stern | 

C'est pas que c'est idiot, c'est surtout puéril et insupportable.

Deuz.

[sorti]

avatar macbookintel | 

"C'est pas que c'est idiot, c'est surtout puéril et insupportable."

Je vois que certains ne supportent pas d'être second...

[Promis je ne reviendrai pas]

avatar pmloikju (non vérifié) | 

Le streming c'est sur megavideo donc c'est équivalent a payer tellement ceT nul

avatar Artanis | 

Effectivement, ça ne changera rien pour Mozilla pour qui c'est une affaire de principe.

Pour le reste, j'ai l'impression que c'était la décision la plus logique de la part du MPEG-LA.

Il faudra voir la réaction de Google, mais je pense pas que le WebM arrivera à percer dans ces conditions, l'incertitude des royalties après 2016 était un peu l'argument fort. Maintenant, les seuls qui sont gênés pour utiliser le MPEG-4 sont les fournisseurs de contenu payant (et dans ce cas, je soupçonne les licences d'être une goutte d'eau par rapport à ce que coute l'infrastructure, la bande passante et le développement) et les développeurs de codecs (et encore, il y a des codecs libres utilisables même aux États-Unis au prix de quelques contorsions légales). Pour les fabricants de matériel, pour l'instant c'est pas compliqué, c'est MPEG-4+royalties ou rien du tout.

J'ai du mal à imaginer l'émergence d'une demande forte de la part du grand public pour des vidéos en WebM.

avatar KOVU | 

Et le h.264 3d relief, c'est pour quand sur le web ?

avatar misterbrown | 

y a pas de nouveaux codecs qui se profilent pour 2016?
H.265 ?

http://geeklifeblog.com/le-codec-h-264-bientot-depasse

avatar Mithrandir | 

Les spécialistes s'accordent sur le fait que H264 est un un bien meilleur format que WebM, en particulier à cause d'algos encore sous brevet. Par ailleurs, même si Google a essayé de protéger WebM de tout risque du coté des brevets, ils ne sont tout de même pas nuls. Enfin, les problèmes de brevets n'ont pas empêché le format MP3 d'être le succès que l'on sait. Cela dit, si il y a un domaine ou les brevets freinent l'adoption des technologies, c'est bien les formats audio ou vidéo. Cf. Jpeg2000...

avatar Moonwalker | 

Je me demande si ce qui a "flingué" le JPEG2000 ce ne sont pas plutôt les RAW et l'accroissement de la taille des supports mémoires, rendant la compression bien moins opportune.

Il y a des progrès qui, même réels, ne trouveront jamais vraiment leur place, faute de timing.

avatar Mithrandir | 

@ Moonwalker :
Le format RAW est peu être adapté à la manipulation des images prises par des appareils numériques (et encore, je ne trouve pas que le gain de qualité soit vraiment appréciable, parce que les algos de manipulation d'image ont dû beaucoup s'améliorer), mais pas à la publication des images, en particulier sur le web. Par exemple des suites comme flickr ne stockent rien en RAW.

avatar Mithrandir | 

@ sunjohn :
C'est typique de Microsoft de résoudre un problème en en créant un plus gros...

avatar Almux | 

Simplement: une BOMBE!
Même les tenants de l'OpenSource pourraient s'y mettre... Bien que...

avatar biniou | 

Je ne comprends pas pourquoi Mozilla devrait payer puisque x264 est opensource et developpe par Videolan (inclut dans VLC, Handbrake, ...) ... Je ne pense pas que l'Ecole Polytech de Paris (ou plus generalement videolan) paye des royalties au MPEG-Group. Firefox etant open-source, il n'ont qu'a inclure VLC dans leur browser pour le streaming video ou faire un truc a leur sauce sur base de x264.

Je pense pas qu'ils demandent des royaltees pour VLC ...

Enfin tout ceci reste un grand mystere, mais il existe des solutions pour Firefox ...

avatar Artanis | 

@ biniou: VLC c'était Centrale, pas Polytechnique, et encore moins Polytech*
VLC et x64 ne sont pas développés aux Etats-Unis, et sont donc soumis à la loi européenne en ce qui concerne les brevets logiciels. A ma connaissance, la plupart des logiciels qui utilisent x264 n'en distribuent pas les binaires (je sais pas exactement comment ils font pour VLC). Cela dit la fondation Mozilla a clairement dit qu'ils en faisaient une affaire de principe (j'arrive pas à remettre la main sur le lien).

avatar iNabil | 

@ Artanis :

"la fondation Mozilla a clairement dit qu'ils en faisaient une affaire de principe"

oui, j'avais lu ça aussi

cependant l'argument du principe est bidon je trouve : dans ce cas pourquoi firefox peut lire les gifs, qui ne sont pas non plus open source ?

leur histoire de principe c'est un peu une excuse pour dire qu'ils ne veulent pas payer, dans un certain sens c'est compréhensible mais se cacher derrière des arguments bidons c'est moyen...

avatar Artanis | 

@ iNabil: tout à fait, c'est juste leur argument. A mon sens la solution logique aurait été d'utiliser les frameworks multimédia de l'OS, et du coup ne pas fournir de codec. Ç'aurait été plus facile sur MacOS et Windows que Linux, où ils auraient du assurer la compatibilité avec 2/3 backends, ce que visiblement ils ne voulaient pas.

avatar biniou | 

@Artanis: l'école centrale de paris, c'est une école polytechnique (ingénieur) => polytech ;-) Pour le Belge ingénieur que je suis c'est comme ça qu'on l'appelle dans notre jargon. Nous aussi on est une école polytechnique et on dit la polytech. x264 est utilisé et distribué en binaire pas nombre de logiciel dont vlc (try to compile VLC from the git and you'll see ;-) => dans les modules). La question des principes est ridicule beaucoup se sont assis dessus avec raison ...

avatar Moonwalker | 

Moi ce qui me dérange dans la position Mozilla, c'est son aspect américano-centré. Parce qu'enfin, ces histoires de brevet logiciel, ça n'intéresse peu ou prou que ces idiots et leurs avocats.

Les librairies x264 sont ouvertes et libres (GPL), rien ne nous empêche en Europe de les utiliser.

[quote]x264 is [b]a free software library and application[/b] for encoding video streams into the H.264/MPEG-4 AVC format, and is is released [b]under the terms of the GNU GPL[/b].
[b]The code is written from scratch[/b] by Laurent Aimar, Loren Merritt, Eric Petit (OS X), Min Chen (vfw/asm), Justin Clay (vfw), Måns Rullgård, Radek Czyz, Christian Heine (asm), Alex Izvorski, Alex Wright and Jason Garrett-Glaser.[/quote]
http://www.videolan.org/developers/x264.html

Les U.S.A. se sont enchaînés, tant pis pour eux. L'Europe et le reste du monde ne devraient pas en subir les conséquences.

avatar biniou | 

@Moonwalker, c'est exactement ce que j'aurais voulu dire :-D Merci !

avatar j_rod | 

x264 etant un encodeur permettant de creer du h264,même s'il est distribuer gratuitement,les brevet h264 s'applique toujours.

[quote]x264 is not: Patent free. MPEG-4 patents apply to x264, too.[/quote]

http://avidemux.org/admWiki/doku.php?id=general:common_myths

Et comme je l'est dit,c'est un encodeur,l'integrer à firefox ne l'aiderai nullement pour ce qui est du decodage

avatar Moonwalker | 

On s'en cogne des brevets logiciels. Ils ne sont pas reconnus par le Code de la propriété intellectuelle. Art L611-10.

Le projet VideoLAN décode le H264 aka AVC-1 sans embarquer de code propriétaire.

Pour le décodage, il y a les librairies [url=http://fr.wikipedia.org/wiki/Libavcodec]libavcodec[/url]. Et c'est aussi libre que le reste.

Le problème légal ne se pose qu'aux Etats-Unis. La "fondation" Mozilla est institution de droit américain. La Mozilla Corporation est une entreprise de droit américain. Ses problèmes ne sont qu'américains. L'hypocrisie du père Nitot est de nous habiller tout cela du voile des "principes".

La sacro-sainte liberté logicielle s'arrête à Mountain View (CA).

CONNEXION UTILISATEUR