Aperçu complet de Twitter for Mac

Nicolas Furno |
C'est peu dire que la suite de Tweetie était attendue. Son développeur semblait avoir abandonné le développement de son logiciel, mais c'était pour mieux surprendre en sortant Twitter for Mac [2.0 – US – Gratuit].

http://static.igen.fr/img/2010/12//skitched-20110106-152459.jpg

Le résultat est-il à la hauteur des attentes ? Réponse en images…

Nouvelle interface

L'interface de Tweetie a évolué, mais les grandes lignes de l'interface originale ont été conservées. On retrouve ainsi la barre latérale pour les différents comptes Twitter que vous gérez représentés par les avatars de chaque compte. À droite de l'image, des points bleus indiquent les nouveaux messages dans la timeline, les nouvelles mentions ou encore les nouveaux messages privés. Cette fonction est très pratique pour voir d'un coup d'œil tous les tweets à lire, mais les pastilles ont rétréci avec cette mise à jour et sont beaucoup moins lisibles qu'avant.

http://static.macg.co/img/2010/12//skitched-20110106-173124.jpg

Entre Tweetie et Twitter for Mac, les changements esthétiques sont nombreux. La différence la plus visible est à la fois l'absence totale de barre d'outils sur la nouvelle version, ainsi qu'une nouvelle présentation des tweets. Ils ne sont plus disposés sous forme de bulles : la présentation est plus classique, ce qui n'est pas forcément un point positif. La distinction entre deux messages est plus difficile à faire. Autre élément qui manque dans Twitter for Mac, la flèche sur le côté qui indiquait clairement à quoi correspondait la liste des tweets. Désormais, seule l'icône bleue l'indique.



Tweetie vs Twitter for Mac : on notera la disparition totale de la barre d'outils sur la nouvelle version (clic pour agrandir)


http://static.macg.co/img/2010/12//skitched-20110106-175231.jpgLa disparition de la barre d'outils maximise la quantité d'information affichée. Sur le plan esthétique, tout est affaire de goût, mais l'effet est plus agréable, notamment pour les fenêtres de composition. Tous les bords sont désormais arrondis, ce qui tranche avec les interfaces habituelles de Mac OS X. Il y a néanmoins quelques problèmes liés à cette disparition. Le plus gênant concerne peut-être le déplacement des fenêtres, il faut désormais utiliser d'autres parties laissées vides, comme la zone entre les boutons "Annuler" et "Tweet" pour la fenêtre de composition (ci-dessous) ou la partie inférieure de la barre latérale de la fenêtre principale (ci-contre). La fenêtre de Twitter for Mac n'est pas une fenêtre standard : on ne peut pas la déplacer au-delà des limites de l'écran (pour la cacher en partie) ou derrière le dock. On ne peut pas non plus la déplacer vers un autre bureau virtuel, par exemple.

Autre aspect gênant de ce choix : impossible de savoir si la fenêtre de Twitter for Mac est celle qui est active en ce moment. Sur les applications Mac standard, ce sont les trois boutons en haut à gauche de la barre d'outils qui l'indiquent : gris au premier plan, rouge/orange/vert au premier plan. Twitter les laisse en permanence noirs et il faut regarder la barre des menus de Mac OS X pour savoir si on est effectivement dans l'application.

http://static.macg.co/img/2010/12//New_Tweet-20110106-171452.jpg

Enfin, dernier élément qui s'avère pénible : on ne peut plus, comme avec Tweetie, savoir exactement où on se trouve dans et revenir instantanément à un point précis de l'application. C'est à cela que servait la barre d'outils, et il faut avouer que son absence manque dans Twitter for Mac.

http://static.macg.co/img/2010/12//Tweetie-20110106-191127.jpg

La fenêtre de composition s'affiche désormais non plus au centre de l'écran, mais à droite de la timeline. Si vous répondez à un message, la fenêtre de composition s'affichera au même niveau. Ce nouveau système permet de répondre plus facilement à plusieurs tweets à la fois.

http://static.macg.co/img/2010/12//skitched-20110106-171546.jpg

On notera d'autres changements plus ou moins subtils, comme la modification de l'aspect des fenêtres prévisualisation des images devenues blanches.

http://static.macg.co/img/2010/12//Twitter-20110106-171204.jpg

Les fenêtres de profils Twitter ont aussi été mises à jour. Outre des changements cosmétiques, on peut désormais éditer le profil directement depuis Twitter for Mac. L'application ne liste par contre toujours pas les following et followers et renvoie simplement vers le site Internet.

http://static.macg.co/img/2010/12//Twitter-20110106-190049.jpg

http://static.macg.co/img/2010/12//Dock-20110106-180246.jpgLe bouton pour composer un nouveau message a disparu. À la place, Twitter for Mac propose l'icône de Twitter qui dissimule un menu. Autre changement à noter, l'icône violette et assez anonyme de Tweetie a laissé place à l'oiseau emblématique du réseau social, tandis que la pastille indiquant les nouveaux messages s'orne d'une étoile.



Nouvelles fonctions

Twitter for Mac change l'interface, mais la mise à jour ajoute aussi quelques fonctions nouvelles. Avec ces ajouts, l'application rattrape en grande partie son retard sur la concurrence, en ajoutant les fonctions de base manquantes comme la mise à jour de la timeline en temps réel. La fonction est activée par défaut sur tous les comptes, mais ce réglage peut être modifié dans le menu "File" puis "Live Stream". Rien à signaler, cette nouveauté fonctionne comme on pouvait s'y attendre.

http://static.macg.co/img/2010/12//Window-20110106-182300.jpg

Autre fonction attendue de longue date, les nouveaux ReTweet (RT) qui ne citent pas le message original. Twitter for Mac laisse le choix : un clic sur le bouton de RT amène un petit menu qui permet de choisir la nouvelle méthode ou l'ancienne. Dans le premier cas, une confirmation est demandée avant l'envoi, dans le second c'est la fenêtre de composition qui s'ouvre.



À propos de RT, Twitter for Mac indique, comme sur le site, si un message a été retweeté et le cas échéant par qui. Par contre, le logiciel n'affiche pas dans les mentions les RT de ses propres messages, ce qui est également le comportement normal du site.

http://static.macg.co/img/2010/12//Twitter-20110106-175934.jpg

Autre ajout de cette version 2, les utilisateurs des listes Twitter peuvent désormais y accéder plus simplement. Une icône a été ajoutée sous l'avatar pour accéder aux différentes listes disponibles. Une autre icône offre un accès rapide à son profil, mais on peut toujours le faire en double-cliquant sur l'avatar. Cela fonctionne d'ailleurs pour tous les avatars.

http://static.macg.co/img/2010/12//Twitter-20110106-185831.jpg

La fenêtre de composition évolue un peu avec cette nouvelle version. D'une part, il n'y a plus le bouton pour réduire les URL : Twitter for Mac le fait désormais automatiquement, en utilisant le raccourcisseur d'URL t.co. Application officielle oblige, on n'a plus le choix du raccourcisseur utilisé. Autre élément qui manque par rapport à Tweetie, la possibilité de connaître vers quoi pointe une URL avant de l'ouvrir.



L'URL est affichée en entier, mais elle n'occupe que 20 caractères. Elle est en effet automatiquement réduite par le logiciel.


Cette fenêtre de composition permet toujours de déposer une image. Un (petit) aperçu s'affiche alors et le logiciel se charge de l'envoi sur un service dédié, tel yFrog ou TwitPic. Mais la version actuelle s'emmêle un peu les pinceaux en raccourcissant l'adresse de l'image : impossible alors de l'ouvrir directement dans Twitter for Mac, elle s'ouvre dans le navigateur.

http://static.macg.co/img/2010/12//New_Tweet-20110106-181043.jpg

http://static.macg.co/img/2010/12//New_Tweet-20110106-190706.jpgSignalons aussi que le changement de compte Twitter depuis la fenêtre de composition passe désormais par l'avatar. Le compte utilisé à un moment donné est ainsi beaucoup plus lisible, un bon point.

Enfin, une fonction qui manquait à Tweetie a été ajoutée : la réponse à plusieurs utilisateurs à la fois, quand plusieurs noms d'utilisateurs sont présents dans un message. Cela se fait automatiquement et il faudra donc supprimer à la main les utilisateurs auxquels vous ne souhaitez pas répondre.

Parmi les nouvelles fonctionnalités de Twitter for Mac, on peut contrôler le logiciel au trackpad. Trois doigts vers le haut ou le bas permet de changer de rubrique au sein d'un même compte, trois doigts vers la gauche ou la droite ouvre ou ferme des fenêtres pour accéder tantôt à la conversation, au profil d'un utilisateur, ou pour ouvrir l'URL du message le cas échéant. Cela fonctionne très bien et peut aussi être effectué avec les flèches du clavier.

Le clic droit a été enrichi et offre un accès rapide à de nouveaux éléments, comme le blocage d'un utilisateur, les profils de tous les comptes Twitter ou les tags inclus dans le message, ou permet aussi de copier un tweet.

http://static.macg.co/img/2010/12//skitched-20110106-184723.jpg

À propos de copie, on peut également faire glisser les tweets dans l'application (par exemple pour ajouter dans la fenêtre de rédaction un autre message) ou hors de l'application. Glisser un message sur le bureau de Mac OS X crée un extrait de texte, le glisser dans un traitement de texte ou un éditeur d'images crée automatiquement une image (ci-dessous).

http://static.macg.co/img/2010/12//skitched-20110106-185027.jpg



Ce qui ne change (malheureusement) pas

Tout ne change pas dans Twitter for Mac. Les préférences ont ainsi peu évolué, on retrouve notamment un onglet pour régler finement les notifications par compte, ce qui est très pratique. Les notifications n'ont pas plus changé avec trois choix possibles : Growl, l'icône dans le dock et l'icône dans la barre des menus de Mac OS. On ne peut toujours connaître le nombre exact de messages à lire, que ce soit sur l'icône du dock, ou dans l'application elle-même.

http://static.macg.co/img/2010/12//Notifications-20110106-185220.jpg

Le passage en version 2 n'apporte toujours pas l'autocomplétion à Twitter for Mac. Alors que de nombreux autres logiciels le font depuis longtemps et alors que Twitter iOS le fait depuis la première version, il faut toujours taper entièrement le nom d'utilisateur ou le tag que l'on veut ajouter à un message. Dommage…

Autre manque que l'on aurait aimé voir comblé, la synchronisation du statut de lecture entre les différents clients. Les messages lus sur iPhone seront toujours indiqués comme non lus dans Twitter for Mac, et vice-versa. Dommage aussi, on espère que le réseau social ajoutera à terme cette fonction fort pratique.

Twitter for Mac évolue dans le bon sens sur plein d'aspects, mais régresse sur un détail qui devient vite agaçant. Quand on sélectionne un compte Twitter dans la barre latérale, l'application revient systématiquement à la timeline (première icône sous l'avatar) alors que Tweetie présentait le dernier onglet ouvert.

MacHeist Secret Stuff

Si vous attendiez depuis longtemps Tweetie 2, vous avez peut-être, comme l'auteur de ces lignes, acheté le bundle de Macheist uniquement pour avoir la nouvelle version avant les autres. Las, les acheteurs n'ont jamais eu droit à l'aperçu de Tweetie 2 comme prévu… Pour se rattraper, le développeur de Twitter for Mac a intégré une fonction cachée à son logiciel. Pour l'activer, cliquez sur le menu "Help" puis sur les touches ctrl, alt et cmd de votre clavier en menant. Le menu change alors et affiche alors "Macheist Secret Stuff".

http://static.macg.co/img/2010/12//CoverSutra-20110106-191506.jpg

Si vous cliquez dessus, Twitter for Mac vous demandera le numéro de licence de Tweetie obtenu par le bundle. Les préférences gagnent alors un onglet "Super Secret" qui ajoute quelques options plus ou moins intéressantes. On apprécie la possibilité d'utiliser la touche "ESC" pour fermer la fenêtre de composition (cela devrait être le cas par défaut, d'ailleurs), mais il n'y a rien d'essentiel non plus.

http://static.macg.co/img/2010/12//Super_Secret-20110106-191839.jpg

Macheist nous promet aussi un accès en avance aux prochaines versions. On s'avoue sceptiques : comment serait-ce possible dans le cadre du Mac App Store ? On s'étonne, d'ailleurs, qu'Apple ait validé une application contenant des fonctions cachées. L'entreprise était-elle au courant ? Un retrait de l'App Store quelques heures à peine après l'ouverture, et pour un logiciel de l'importance du client officiel de Twitter, voilà qui ferait négligé…

http://static.macg.co/img/2010/12//skitched-20110106-204614.jpg



Conclusion

Twitter for Mac est bien une application de nouvelle génération sur Mac OS X. L'interface évolue et s'éloigne toujours plus des standards établis depuis les premières versions du système d'Apple. L'inspiration assumée par ce logiciel provient d'iOS et en particulier de l'iPad : Twitter for Mac reprend ainsi plusieurs idées de la version dédiée à la tablette d'Apple.



Twitter sur iPad : les points communs sont nombreux.


Cette nouvelle interface qui tourne résolument le dos aux interfaces traditionnelles plaira ou non, force est de constater qu'elle suit en tout cas une tendance lourde de Mac OS X. Comme de plus en plus d'applications qui seront à l'avenir proposées sur le Mac App Store, tout le système tend à rejoindre iOS. Symboles de ces changements, l'utilisation intensive du trackpad multitouch ou encore le choix d'abandonner totalement les barres d'outils.

Ces choix ne sont pas toujours heureux, certes (déplacer les fenêtres est plus difficile, par exemple). Ils constituent néanmoins une tentative que l'on trouve intéressante pour faire évoluer les interfaces classiques. Apple semble aussi suivre cette tendance, comme en témoigne, par exemple, la barre d'outils du Mac App Store.

http://static.macg.co/img/2010/12//skitched-20110106-193734.jpg

Avec cette mise à jour, Twitter for Mac retrouve des couleurs dans la liste des clients Mac OS. Les nouveautés de Twitter, comme le nouveau RetTweet ou le rafraîchissement en temps réel, qui manquaient vraiment à Tweetie sont désormais présentes. Comme son prédécesseur, le client officiel de Twitter ne cherche pas à être le plus complet et à déborder de fonctions et d'options, mais joue au contraire la carte de la simplicité et de l'efficacité.

avatar Selthis | 
Cette application est splendide, le genre d'App qui nous rappelle qu'on est sur un Mac !
avatar ThoTokio | 
Entièrement d'accord avec Selthis. Aussitôt téléchargé, aussitôt fan. Et je suis d'ailleurs aussi déjà fan du Mac App Store.
avatar phenix88be | 
Y a quand même une fonction essentiel complètement oublier dans ce nouveau twitter: l'auto-completion des noms des twittos... Non, je ne connais pas par coeur l'orthographe de tout mes contacts. Dans echofon, on tape le "@" suivit des première lettre. Après "tab" fait le reste... Bref, je suis déçus, il est pourtant sympa...
avatar Tucpasquic | 
Donc en fait l'auteur de ces lignes a attendu longtemps pour avoir un produit qui régresse ? Well done :D
avatar Wochouu | 
[quote]Le plus gênant concerne peut-être le déplacement des fenêtres, il faut désormais utiliser d'autres parties laissées vides, comme la zone entre les boutons "Annuler" et "Tweet" pour la fenêtre de composition (ci-dessous) ou la partie inférieure de la barre latérale de la fenêtre principale (ci-contre).[/quote] Noter que l'on peut déplacer la fenêtre principale en cliquant n'importe où sur la barre latérale (même sur les boutons).
avatar hartgers | 
@ Wochouu : Avec Exposé, Spaces et cmd-tab, Apple a rendu caduque le déplacement de fenêtres. Le choix peut s'expliquer...
avatar Toximityx | 
@tucpasquic : il faut lire le test, Nicolas ne refuse pas la nouvelle version mais explique que certaines choses sont manquantes, voir implémentés d'une mauvaise façon.. Personnellement l'interface est jolie mais le fait de l'absence de synchronisation est le point noir pour l'instant.... :)
avatar BananaYatta | 
Ce que Twitter for Mac apporte comparé à Tweetie, je l'attendais depuis longtemps. Ce qu'il retire à Tweetie, je m'en fout un peu... Autrement dit, je suis super conquis par cette version, qui j'espère continuera tout de même à évoluer pour apporter d'autres nouveautés (synchronisation entre les différents appareils).
avatar g.camp | 
Apple était probablement au courent pour les fonctions secrètes. Il y a un espace juste pour ça dans le formulaire d'approbation. Et il n'est pas interdit d'avoir des fonctions caché des utilisateurs, mais bien interdit d'avoir des fonctions caché d'Apple!
avatar Stef@n | 
Eh bien, vous avez été rapide, bravo! On sent bien le passionné :)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Le gros point noir est clairement l'absence de synchronisation entre l'app sur Mac et sur iPhone ! Les nouvelles fonctions étaient attendues, mais c'est presque invraisemblable que l'auto-complétion soit absente par exemple ! En bref, le client officiel est bien, mais de classe tout juste dans la moyenne car des fonctions indispensables sont absentes. Gageons qu'avec le MAS, les MAJ soient plus fréquentes.
avatar Wolf | 
Moi j'ai du mal avec twitter. J'ai l'impression de me retrouver sur 3615 code PAPB ;)
avatar Nicolas Furno | 
@ g.camp : Je suppose en effet qu'ils étaient au courant. Mais à ma connaissance, ce serait la première fois sur un App Store.
avatar stefhan | 
Merci pour cet article complet :)
avatar lppa | 
Comme le premier commentaire le signale, cette application est splendide, niveau design, c'est magnifique, et oui, ça nous rappelle que l'on est sur Mac ça, car il faut se rappeler que si l'on achète un Mac, c'est aussi pour la beauté des choses.
avatar Dark Phantom | 
C'est moi ou c'est désigné pour Lion ?
avatar itcha | 
Est ce qu'il est possible de récupérer ses pseudos tweetie dans twitter for mac, ou faut il tous les recopier??
avatar LaurentR | 
Je ne comprend pas l'engouement pour cette application; Je trouve que Kiwi est bien mieux et plus imaginatif dans son organisation.
avatar Zep | 
Y a-t-il moyen d'installer l'appli sans passer par l'App Store ? Tant que ce sera possible, je refuse de passer par un truc centralisé par Apple pour installer mes programmes sur mon Mac.
avatar Nicolas Furno | 
@ Zep : non, l'App Store sera le seul moyen de le télécharger...
avatar Zep | 
Donc, cela confirme les craintes que j'affirmais. Il y aura toujours moyen d'installer des programmes "à l'ancienne", mais, dans les faits, tout les éditeurs finiront par passer par ce biais là. Ce sera plus simple, et en même temps, Apple gardera la main-mise sur son Store, imposant ses volontés parfois stupides. Elle génèrera des profils client, croisés avec l'AppStore des iDevices. Des millions de données personnes seront encore en circulation... et on dit du mal de Google ?
avatar josselinrsa | 
Du mieux pour certaines choses mais encore un cauchemar pour d'autres : non disparition de la fenêtre de composition en tapant sur ESC, retweet a bien un raccourci clavier mais faut reconfirmer sans cesse, une fenêtre pas standard en terme de comportement OS... Bref on attend clairement , la synchro, le nombre de tweets non lus, le retour d'un signe dans l'interface précisant où on en est de la navigation... Au boulot !
avatar human | 
C'est nul de ne pas pouvoir la télécharger sans avoir l'app store ! j'ai horreur qu'on m'impose ce genre de chose ... et les anciens macs ou les gens qui ne veulent pas passer à la dernière version d'osx ? ... :/
avatar Fuzzi97 | 
J'ai essayer Twitter hier, je l'ai adopté tout de suite, bye bye Socialite. Que j'avais eu gratos grâce à un... tweet. Sinon vous faîtes une fixette sur Tweettie ma parole... Faudra aller consulter si ça continue.
avatar lppa | 
@LaurentR : Pourquoi un tel engouement ? C'est vrai qu'on se demande pourquoi un tel engouement pour un client officiel, joliement designé... @dark phantom : Effectivement, et ça rend magnifiquement bien ce mélange de Lucida Grande et d'Helvetica !
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Je l'ai adopté dès que je l'ai téléchargé le jour de l'ouverture du Mac App Store, comme dis à la fin du test, l'application se veut simple et directe, quand je m'étais inscrit sur Twitter, c'est exactement la simplicité que je recherchais, en 140 caractères. ;)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@Zep: Google surveille toutes les recherches que tu fais via leur moteur de recherche, et avec Adsense et Adwords ou encore PageRank, peut surveiller ta navigation sur internet sur des millions de sites. De plus si tu possède un compte Google, c'est pire, en fonction des services que tu utilises, ils peuvent espionner tes mails, tes documents, tes photos de famille (ouais je sais c'est pas très intéressant mais ils trouveront quelque chose à en tirer), ton agenda, tes relations, (ou même ta localisation), ... etc Bref, qui est le pire dans l'espionnage de la vie privée ? Google ou Apple ?
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Bonjour a tous De mon coté, impossible de réussir à me connecter à twitter for mac. J'ai systématiquement l'erreur : error The certificate for this server is invalid. You might be connecting to a server that is pretending to be “api.twitter.com” which could put your confidential information at risk. Pouvez-vous m'aider a résoudre ce problème D'avance merci à tous

CONNEXION UTILISATEUR