Une commande de 75 000 iPhone ?

Christophe Laporte |
La banque britannique Standard Chartered propose à ses employés d'opter pour un iPhone afin de remplacer leur BlackBerry. Pour le moment, le personnel a le choix entre les deux appareils, mais si l'iPhone donnait entière satisfaction, il est possible que la banque opte définitivement pour ce dernier.

Standard Chartered a dû adapter son système de messagerie afin de le rendre compatible avec le terminal d'Apple. Si l'expérience s'avère positive, elle pourrait être très rentable pour Apple. Standard Chartered compte à ce jour plus de 75 000 employés.

Encore faut-il convaincre les utilisateurs : Oversea-Chinese Banking offre à ses employés depuis un an la possibilité de choisir entre l'iPhone et le BlackBerry. Nombre d'entre eux sont pour l'heure restés fidèles aux terminaux de Research In Motion (RIM).

Jusqu'à présent, les établissements financiers regardent l'iPhone avec beaucoup d'intérêt, mais nombre d'entre eux n'ont pas encore osé franchir le pas, principalement pour des raisons de sécurité, un domaine dans lequel les terminaux de RIM sont mieux armés.

avatar Florent Morin | 

iPhone OS 4 devrait également bien aider à l'adoption en entreprise...

avatar USB09 | 

La securite absolu ça n'existe pas.
C'est juste que les entreprises n'evoluent plus depuis quelque année. Bon nombre sont encore sur winidou 2000.
Alors l'iPhone ... Sont pas près de faire la pas.

avatar eTeks | 

@ Usb09
Peut-être que la sécurité absolue n'existe pas, mais je préfère que ma banque place le curseur sécurité bien plus haut que celui de l'équipement de son personnel en téléphones portables. Tu as envie que quelqu'un vienne vider ton compte, toi ?

Puis côté évolution, je pense que tu tapes à côté pour les banques. Je ne serai pas étonné qu'elles préfèrent RIM ou Android à iPhoneOS à cause du support de Java qu'elles utilisent beaucoup.

avatar bfrolicher | 

Des solutions de messagerie sécurisée existe aussi sur iPhone et sur les autres plate formes tel que good technology par exemple.

avatar fabrik94 | 

Bonjour à tous,

je sais que nous ne sommes pas dans un forum mais une question me taraude.
J'ai souvent lu que les téléphone de RIM étaient mieux sécurisés.
Quelqu'un aurait il l'amabilité de m'expliquer en 2 mots de quelle manière.

Merci

Fab :-)

avatar Gr3gZZ | 

Des banques sous Windows 2000, ou comment parler de chose que l'on ne comprend pas, on parle pas des ordis des secrétaire hein...

avatar markeron | 

@eteks
Les établissements bancaires qui utilisent encore IE6 placeraient la barre très haut sur les questions de sécurité ?
laissez-moi rire...

avatar ErGo_404 | 

[quote]markeron [17/05/2010 12:38] (effacer) (editer)

@eteks
Les établissements bancaires qui utilisent encore IE6 placeraient la barre très haut sur les questions de sécurité ?
laissez-moi rire... [/quote]
Tous les OS sont des passoires, et les grandes institutions souvent visées par le piratage le savent, le seul moyen de protéger c'est pas d'installer safari à la place de IE, c'est de séparer les réseaux de données sensibles des réseaux reliés à internet. Et sur le réseaux de données sensibles, peu importe que ça soit Win 2000 ou la dernière debian, tant que ce réseau est entièrement coupé du reste du monde.

avatar Hindifarai | 

On ne sait rien des postes des employés ciblés par la news. On ne sait rien de leur utilisation des plateformes mobiles, de leurs besoins.
Bref une news qui ne sert à rien qi ce n'est provoquer des interprétations amenant à des trolls...comme au moins une news par jour depuis quelques temps.
Quand on connait la connaissance moyenne en terme de sécurité informatique des contributeurs (en terme de commentaires), tous les ingrédients sont présents pour amener à du grand n'importe quoi.

avatar marc_os | 

« [...] pour des raisons de sécurité, un domaine dans lequel les terminaux de RIM sont mieux armés »

Pourriez-vous préciser svp. ?

avatar mikele | 

> principalement pour des raisons de sécurité,
> un domaine dans lequel les terminaux de RIM sont mieux armés.

Ah bon ? et pourquoi cela ?
parce qu'un BB est plus limité ?
on peut en savoir plus ?

avatar Hindifarai | 

cherchez du côté des logiciels PGP/GPG sur iphone, lorsque vous verrez le vide intersidéral s'ouvrir à vous alors vous comprendrez certaines problématiques de sécurité.
Lorsque certaines personnes avancent depuis des années que l'iphone n'est pas adapté au monde de l'entreprise ça repose sur certains faits, sisi

avatar ppj505 | 

Merci M Laporte d'apporter des précisions. Dès qu'on évoque un problème de sécurité, nous sommes tous en alerte.

avatar Mac1978__old | 

Chez mon principal client, actif dans l'IT financier, les "raisons de sécurité" sont évoquées pour ne pas passer à l'iPhone. Quand on essaie de parler concrètement, on se rend compte qu'il s'agit surtout de :
1. préserver l'argent investit dans l'installation des serveurs dédiés,
2. la méconnaissance d'iPhone OS,
3. la résistance habituelle au changement,
4. l'Apple phobie ("Les produits Apple ont toujours été des produits pour enfants, au mieux grand public, mais pas professionnels").

Concernant la sécurité, le seul argument que j'ai entendu concernait la désactivation à distance en cas de vol, fonctionnalité possible sur l'iPhone aussi.

Il est vrai, hélas, qu'Apple ne se vend pas comme une entreprise à destination des professionnels (sauf graphistes, photographes et cinéastes). L'absence de road map, une politique d'évolution curieuse de la gamme des serveurs, le fait que S. Jobs ne s'implique pas personnellement sur ce segment de clients, etc, ne poussent pas au changement les décideurs IT dont la préoccupation principale est la minimisation de leur risque personnel.

avatar bxlt | 

Juste une question : Javascript est-il bien supporté par Safari Mobile ?

avatar vernius | 

ce sont des Anglais, ces gens la ne font rien comme les autres ,ils vont choisir le blackberry, si il y a une mer entre eux et nous c'est qu'il y a une raison!

avatar thierry61 | 
avatar tachyon | 

@ fabrik94, marc_os, mikélé,
Voici un début d’explications, qui éclaireront sans doute aussi Mac1978, qui semble ignorer les problèmes sérieux de sécurité des mobiles face auxquels la «préservation des investissements» qu’il évoque ne fait pas le poids:
Il est d’usage, comme le dit ErGo_404 de séparer les réseaux de données sensibles des réseaux reliés à internet. On utilise pour ce faire une DMZ (Zone Démilitarisée) en frontal du nuage, derrière laquelle on place les serveurs et les postes internes. MAIS CELA NE SUFFIT PAS CAR:
1 - nombre de mails contiennent des informations confidentielles échangées entre les clients et les chargés d’afaires, dans les banques privées par exemple, et la sécurisation des mails par chiffrement n’est pas simple à mettre en œuvre compte tenu des combinaisons à prévoir (de tel logiciel de mail à tel autre ou à tel browser, de telle plateforme à telle autre, desktop ou phone, etc.) et de l’équipement du client au bout de la chaine ou non. C’est surtout sur ce point que l’iPhone ne fait pas le poids face au BB (comme tout autre smartphone d’ailleurs): en effet BB dispose d’un serveur propriétaire, situé au Brésil, par lequel transite TOUS les mails acheminés depuis et vers les BB, renforcé par le serveur d’entreprise BB qui sert à authentifier les correspondants de façon transparente. Apple n’a mis en place aucun mécanisme de ce genre, malgré sa tentative de recruter un ingénieur sécurité il y a bientôt deux ans (où en est le projet?). C’est le même type de solution (et beaucoup plus) que propose Good Technology (http://www.good.com/), ex activité de Motorola, avec sa solution Good For Enterprise pour iPhone (mais aussi Android, et autres smartphones).
(à suivre)

avatar tachyon | 

(suite)
2 - le problème de sécurité est le même si l’entreprise utilise un serveur Exchange pour ses mails, agendas et carnets d’adresses, l’absence d’un serveur intermédiaire obligeant à placer le serveur Exchange dans la DMZ et non pas derrière, ce qu’aucun administrateur raisonnable n’acceptera de faire pour les raisons évoquées au début. Je n’ai pas encore vu de volonté véritable de la part d’Apple de résoudre ce problème. Ce qui n’empêche pas l’iPhone de se vendre, non sans poser des problèmes insolubles aux responsables sécurité, qui ont bien du mal à les faire comprendre à leurs patrons entichés du jouet de leur iPhone perso.
3 - les transactions effectuées par des clients via internet accèdent nécessairement aux bases de données des banques et il n’existe actuellement qu’un seul produit (développé par un prof d’Oxford) capable d’analyser à la volée les requêtes et de détecter leurs éventuelles anomalies, que ces requêtes viennent de l’extérieur ou de l’intérieur — produit utilisé également pour détecter les failles de sécurité lors du développement. Mais comme il est seul, il est cher!
4 - 80% des menaces aujourd’hui viennent de la navigation sur Internet et non plus des mails, à cause de la multitude de sites piégés (à leur insu), un simple clic sur un lien pouvant télécharger sur votre machine un spyware, cheval de Troie ou autre malware. Pas de protection contre cela, sauf à équiper à nouveau son entreprise d’une appliance dédiée spécialisée (avec l’abonnement annuel correspondant) et à faire transiter toutes les connections par l’entreprise via un VPN entre l’entreprise et l’iPhone (ou n’importe quel smartphone).

avatar fabrik94 | 

@ tachyon
Merci pour ces explications. Je n'ai pas compris tous les termes utilisés mais les idées générales.

Fab :-)

CONNEXION UTILISATEUR