Backelite : la fin des SDK alternatifs est « un bon signal »

Anthony Nelzin-Santos |
Lors d'une présentation de l'iPhone OS 4, Sébastien Berten, le président de Backelite a expliqué que la nouvelle politique d'Apple envers les environnements de développement autres que le sien permettant de créer des applications iPhone était « un signal encourageant envoyé au marché ». Backelite est une agence qui a conçu de nombreuses applications pour iPhone (Le Monde, Le Point, SNCF Direct… lire aussi : Interview : "On va créer de nouvelles expériences avec l'iPad").

Il considère la promesse d'Adobe avec Flash CS5 ou de Nokia avec Qt de créer une seule application pour plusieurs OS comme « un doux rêve ». Il met en avant la plus-value apportée par des sociétés comme la sienne, concevant des applications pour chaque OS, expliquant que « chaque OS a ses codes », qui doivent être respectés, tant au niveau de l'interface que des habitudes de programmation.

Il concède néanmoins que certaines de ces solutions ont leur intérêt, pour créer des applications événementielles, très ponctuelles, mais aussi assez limitées. Cependant le risque est de créer des applications « jetables et très peu optimisées », notamment du point de vue de la gestion de la mémoire. Apple envoie donc un « bon signal », en reconnaissant l'expertise des sociétés de développement comme des développeurs indépendants, et en fermant la porte à des initiatives qui vont à l'encontre de l'intégration et la cohérence qui lui sont si chères, à tort ou (plus certainement) à raison.

Si Adobe et son Flash CS5 semblent bien bloqués avec cette nouvelle disposition du SDK de l'iPhone, qui semble toucher aussi l'iPhone OS 3, puisque les développeurs ont déjà dû accepter la nouvelle licence, d'autres ont déjà indiqué qu'ils n'étaient pas visés. C'est notamment le cas de PhoneGap, qui permet de créer des applications à partir des langages du Web, mais qui passe par Xcode. C'est aussi le cas des services proposant des applications toutes faites du type lecteur de flux RSS en marque blanche, qui devraient être toujours valides.

Sur le même sujet :
- App Store : Flash prié de rester à l'écart
- iPhone OS 4.0 : Vent de panique pour les SDK alternatifs

avatar bugman | 
Oui, c'est vrai... pour une application (type bureautique utilisant l'IU d'un OS), je le conçois... mais pour les jeux, c'est quand même un peu différent non (niveau interface c'est beaucoup plus libre) ? Donc pour les portages, je le répète... pas top. Avoir un environnement de développement unique et/ou un seul langage (généralement C(++)) est quand même un gros plus, non ? De plus cette société n'a pas dû faire ce choix (que je trouve tres bien) depuis hier, mais bien avant, sans qu'Apple ne les pousse. C'est quand même rare de voir des personnes ne pas vouloir avoir le choix (et donc se démarquer efficacement de la concurrence) mais qui préfèrent être "obligé de..." (se noyer dans une masse)
avatar elamapi | 
"voir un environnement de développement unique et/ou un seul langage (généralement C(++)) est quand même un gros plus, non ?" Oui, par contre avoir une sur sur sur sur couche pour faire une enieme abstraction, la, ça devient pénible. Adobe est capable de faire flash > c++ > binaire iphone os. Ben, ils sont donc capable de faire flash > C++ ADOBE > C++ XCODE > binaire iphone os.
avatar hok | 
Franchement son opinion est tellement ridicule que cet article à un potentiel comique assez génial. En bref continuez a rendre le dev d'app pour iPhone dur, avec des langages imbittable à la Obj C comme ca on continuera a se faire des couilles en or. C'est vraiment génial de réserver le dev à une élite comprenant les pointeurs et l'allocation mémoire; interdisons les langages managés pour pas que tout le monde fasse des app.
avatar Yohmi | 
La preuve, c'est tellement dur de développer sur iPhone qu'on manque vraiment d'applications. Une poignée d'élite seulement parvient à développer dessus, c'est agaçant au final. Quoi. Sinon pour réagir aux commentaires intelligents, je trouve pour ma part que le concept de conversion a quelque chose de malsain… je ne peux m'empêcher de penser à du Google Translate du code, en fait. Et j'en veux pour preuve les performances médiocres des jeux sous Cider, comparés à leurs homologues nativement OpenGL. Et je présume que sur iPhone, le delta est bien plus important, vu sa faible puissance.
avatar taigebu | 
@ hok Evidemment parce que tu as deja vu une application non native (transcodée) tourner aussi bien qu'une application native... Le langage Obj C est peut etre imbittable (je ne m'y connais pas dc je peux pas juger) mais c'est a Apple de regler ce souci avec l'aide des developpeurs (a condition qu'Apple se decide a les ecouter), pas a des developpeurs tiers de proposer des alternatives... Des mecs comme celui interviewe est bien sur avantage par cette decision d'Apple mais au moins cela permettra aux developpeurs qui prennent la peine d'apprendre l'Obj C d'avoir du travail /troll on desole pour les developpeurs flash, .NET ou autres qui pensaient profiter du potentiel de la plateforme d'Apple facilement /troll off
avatar kubernan | 
Je n'ai pas testé d'autres SDKs que celui d'Apple. Cependant, quand au voit qu'un sein d'un seul et même environnement (cocoa donc) il existe bon nombres de subtilités pour optimiser et améliorer son code ([b]une seule ligne de code peut tout changer en terme de performance d'affichage[/b]) j'émet quelques doutes sur ces SDKs magiques. Problème : j'ai pas le temps de tester ces autres solutions.
avatar kubernan | 
@hok "[i]avec des langages imbittable à la Obj C[/i]" Ce n'est pas parce que l'Objective-C est incompréhensible pour toi qu'il l'est pour la Terre entière.
avatar ganjo | 
+1 Perso j'aime beaucoup ObjC et son héritage de smalltalk, de plus Apple te permet également de coder en C++, C, ou javascript Ceci dit qt est agréable, performant et portable, et pour de petites applis rhodes ou appcelerator (ou dautres) sont surement plus adaptés que XCode+ObjC J'ai plus l'impression que c'est un moyen pour apple d'avoir plus d'applications spécifiques iphone (en compliquant le développement d'applis portables)
avatar USB09 | 
Ce qui implique a faire des choix. Et on va où la mane tombe.
avatar Lio70 | 
@hok Tu ne crois pas que tu exageres un peu? Les pointeurs et l'allocation memoire, ce n'est peut-etre pas evident, mais cela s'apprend. Il suffit d'ouvrir un bouquin. Il ne m'a fallu qu'une journee pour saisir le concept et apprendre a le mettre en pratique. Qu'est-ce qu'une elite vient faire la-dedans? Il ne s'agit que de l'apprentissage d'un langage de programmation; Apple ne demande pas a un handicape en chaise roulante de faire du saut en hauteur!!!
avatar SuMyDi | 
@hok Alors, les pointeurs et l'allocation mémoire, ça vient du C. De plus, Objective-C possède un ramasse miette depuis la version 2 qui allège pas mal le boulot. La syntaxe d'Objective-C est spéciale les premiers temps mais on s'y fait très bien avec de la pratique et elle a le mérite d'être simple. Peut-être n'as tu jamais vu du code C++ à base de template, de spécialisation de template, d'héritage multiple et autres joyeusetés. Combien de programmeurs C++ savent exactement se qu'impliquent l'utilisation des mots clés mutable, restrict ou volatile ? J'adore le C++ mais je trouve que l'Objective-C est plus simple et moins tordu sur bien des aspects. Le seul reproche que l'on puisse lui faire est qu'il n'est réellement utilisé que sur les machines Apple et que ça ne facilite pas le portage inter-plateforme.
avatar SuMyDi | 
Oups, je n'avais pas terminé. Alors : Quand aux langages managés, quand on voit les subtilités syntaxiques du C#, je ne vois pas pourquoi s'embêter avec un tel langage. Quitte à s'embêter un peu, autant profiter d'un langage compilé dont on sait que les perfs seront meilleures. De plus, je pense qu'il faut savoir choisir le bon langage selon l'appli que l'on veut faire. Le fait qu'Apple "impose" le C, C++ et l'Obj-C dans son SDK ça n'est pas pour le réserver à une élite. C'est juste pour être sûr que les programmeurs utiliseront les bons outils. Et oui, développer une appli c'est un métier ou au moins une passion qui demande du temps, de la persévérance et un minimum d'effort. Et aussi du respect pour ses utilisateurs.
avatar thierry61 | 
Backelite est, tout comptes faits, sur la même longueur d'onde que Oomu (voir à : https://www.macg.co/news/voir/150431/iphone-os-4.0-vent-de-panique-pour-les-sdk-alternatifs )
avatar shenmue | 
@Yohmi:"La preuve, c'est tellement dur de développer sur iPhone qu'on manque vraiment d'applications. Une poignée d'élite seulement parvient à développer dessus, c'est agaçant au final. Quoi." Bien vu. Mordante ironie qui sied bien au type au dessus de ton post.
avatar JustThink | 
Lui et Apple ont raison. Les developpeur ont juste à apprendre. Je travaillais dans la création de site, je réagi en fonction des besoins. Je veux faire un site simple et dynamique je fais de l'AJAX. Quand on m'a demandé un site interactif, j'ai appris ActionScript 3. J'ai voulu me mettre à l'iPhone et malgré mes connaissances dans les technologies web et en Flash, je n'ai pas du tout souhaité passer par d'autre solution que celle de Apple, qui à mon sens me permettrait de faire des applications les plis optimisées. En plus le SDK d'Apple il est tellement bien fait, intuitif et simple je ne comprends pas ce qui retient les gens à se lancer !!
avatar ganjo | 
Ben justement, tu utilises l'outil adapté à un besoin particulier Apple t'en empêche, et je ne vois pas l'interet d'utiliser XCode pour faire une petite appli qui se ferait en 30 sec avec rhodes, CS5 ou un truc du genre. Ensuite reste à savoir pourquoi apple fait ça, rendre complexe les applis multi-os ? faire chier adobe ? ou être sur que personne ne fera tourner de grosses vm consommatrices en énergie sur un téléphone à l'autonomie limitée ?
avatar Frodon | 
@hok Objective-C imbittable, on aura tout entendu. N'importe quel programmeur un minimum doué et ayant des connaissances en programmation orienté objet peut s'adapter à l'Objective-C très rapidement. La gestion de la mémoire en Obj-C est loin d'être un frein, y'a quelques principes à saisir, mais c'est relativement simple et efficace. Perso je trouve que si un développeur n'est pas capable de faire le faible effort nécessaire à apprendre et maitriser Objective-C, c'est qu'il peut oublier le développement et devrait considérer de changer de métier (enfin si tant est que cela soit son métier).
avatar IGerard | 
Les applis Web restent possibles, donc pour une solution rapide pour certains besoins ça me parait la solution Genre cappucinno
avatar BeePotato | 
@ Lio70 : « Qu'est-ce qu'une elite vient faire la-dedans? » hok faisait sans doute référence à l’élite capable d’ouvrir un bouquin. ;-)
avatar mikele | 
> SDK d'Apple il est tellement bien fait, intuitif et simple je ne comprends pas ce qui retient les gens à se lancer !! L'inertie mon bon monsieur... l'INERTIE ! C'est tellement plus simple pour un développeur de laisser quelqu'un d'autre faire une "inter couche" merdique pour son logiciel/code existant et de compter les dollars après un effort minimal... et tant pis pour l'expérience utilisateur imparfaite ! Apple a toujours été une histoire d'expérience utilisateur "premium", et il n'y a qu'à voir la "variété" et la médiocrité des applis sur windows question interface utilisateur pour s'en convaincre. Steve Jobs n'en veut pas de cette médiocrité sur iPhone OS et je le comprends tout à fait, en tant qu'utilisateur *et* développeur !

CONNEXION UTILISATEUR