La FSF enjoint Google à libérer le codec VP8

Arnaud de la Grandière |
Alors que le codec libre Ogg Theora se fait distancer face au propriétaire H.264, la Free Software Foundation a publié une lettre ouverte à l'intention de Google, dans laquelle elle enjoint le géant d'Internet à libérer le codec VP8, dont elle a hérité en faisant l'acquisition de la société On2 Technologies l'été dernier pour 106,5 millions de dollars (voir Google veut améliorer la qualité des vidéos sur le web).

Il faut souligner que, parmi les récriminations d'Apple concernant Ogg Theora, se trouve notamment une incertitude concernant les brevets logiciels. L'autre problème étant l'absence d'accélération matérielle pour ce codec, un élément indispensable pour les appareils de poche d'Apple, et qui est disponible pour le H.264 (voir HTML5 : du rififi pour les codecs).

La FSF encourage non seulement Google à mettre VP8 à disposition de la communauté en en faisant un logiciel libre, mais en outre elle indique que ça n'aurait pas de sens si YouTube n'en tirait pas partie : ainsi Google aurait les moyens de propulser le codec en tant que nouveau standard, en fournissant non seulement le code d'un coté, mais également le contenu qui l'utilise de l'autre. Et quitte à le faire autant aller jusqu'au bout : il faudrait que YouTube laisse tomber Flash et bascule sur un modèle HTML+codec libre, donnant un lien à ses utilisateurs pour télécharger soit un plugin, soit un nouveau navigateur (libre, de préférence, naturellement).

« Apple a eu le courage de laisser tomber Flash sur l'iPhone et l'iPad — quoi que pour des raisons suspectes et en utilisant des méthodes détestables (DRM) — et cela a poussé les développeurs web à proposer des alternatives de leurs pages sans Flash. Vous pouvez en faire autant avec YouTube, pour de meilleures raisons, et cela constituerait en un coup mortel pour la domination de Flash dans le domaine de la vidéo sur le web », indique la fondation, dont on retrouve le ton sans concession qui a fait sa marque de fabrique.

La FSF rappelle également à Google qu'elle doit son succès au logiciel libre, et qu'elle se doit donc de faire un retour d'ascenseur, pour à la fois mettre un terme à Flash, et empêcher que des solutions propriétaires ne s'emparent du web. La fondation évoque l'éventualité que Google utilise VP8 comme un codec privé, mais elle verrait dans ce cas de figure une erreur stratégique, qui ne ferait de VP8 qu'un codec de plus parmi tant d'autres. Si Google ne suivait pas les recommandations de la FSF, celle-ci y verrait une indication claire que Google n'a d'autre intérêt que sa propre domination, et non la liberté des utilisateurs sur le web.

avatar fantomx6 | 

Tout ça va finir en baston que j'vous dis ;)

avatar Gaolinn | 

"Et avec àa mon bon monsieur je vous met la crémière ?"

Le beurre, l'argent du beure et la crémière et puis quoi encore ? Pourquoi pas le RMI et la CMU

avatar gannouche | 

Oué c'est la guerre des mondes...

avatar Psylo | 

Tout à fait Gaolinn, et pourquoi pas des Logiciels et des OS libres, tant qu'on y est ! Saleté de hippies...

avatar Cratès | 

Il y a quelques jours, quand j'évoquais ici la stratégie de Steve Jobs et refusais de voir dans son coup de gueule contre Flash une simple manifestation de son exécrable caractère ou un coup de poker hasardeux, je ne pensais pas en fait si bien dire. La position d'Apple vis-à-vis de Flash est rationnelle et parfaitement calculée. Elle s'exprime à un moment où les esprits sont mûrs pour envisager des alternatives à la suprématie du produit d'Adobe.

avatar omega2 | 

"celle-ci y verrait une indication claire que Google n'a d'autre intérêt que sa propre domination, et non la liberté des utilisateurs sur le web."
Ha bon c'était pas déjà évident?

avatar markeron | 

[quote=ShowMeHowToLive]Le seul petit souci c'est que l'iPhone ne serait pas compatible avec ce format comme il n'est pas compatible avec l'Ogg :( [/quote]
Une mise à jour firmware pourrait rapidement régler le problème (même si l'accélération matériel ne sera pas là)

avatar Arnaud de la Grandière | 

… ce qui rendra la vidéo saccadée et ce qui bouffera les batteries. Du coup je vois mal pourquoi Apple intégrerait cette solution…

avatar lukasmars | 

Bien sûr que google va libérer le code !
la balise HTML 5 est bloquée actuellement avec l'opposition H2.64 et Ogg
Google va une fois de plus se poser en sauveur du web libre et respecter le "don't be evil "
Ca va leur faire une pub formidable !
Dans 10 ans on dira encore que c'est grace à google que l'on peut voir des videos sans plugin à la con.
En opposition totale avec Microsoft et Apple qui ne lâchent jamais rien sur leurs technologie et brevets.

Si google terrasse à la fois flash et H.264 en un seul coup , ils vont réaliser et chiper le rêve le plus fou de Steve; hahahhaha ; et tous ça pour 124 malheureux millions de dollars !

En plus , si ils libèrent pas ce code, c'est H.264 qui s'imposera car supporté par Apple et Microsoft.

Google rules !

CONNEXION UTILISATEUR