Parallels Desktop 5 disponible aujourd'hui

Vincent Absous |
C'est aujourd'hui que Parallels lance sur le marché la nouvelle version de Parallels Desktop, son logiciel de virtualisation, un programme qui permet de faire tourner, dans des machines dites "virtuelles" et sans quitter pour autant Mac OS X, d'autres systèmes d'exploitation.


3.%20SL%20server


Si la précédente révision majeure du programme (sorti il y a tout juste un an) avait marqué une étape essentielle dans son développement, celle-ci s'avère plus modeste. Elle n'en propose pas moins son lot de nouveautés importantes. L'éditeur annonce ainsi soixante-cinq nouvelles fonctions et améliorations qui permettent, selon lui, à Parallels Desktop 5 d'être plus rapide, plus intuitif et plus puissant. C'est qu'il s'agit aussi de ne pas laisser le champ libre à VMware Fusion.

Une nouvelle interface

Pas de révolution, mais quelques évolutions : prise en charge des animations que permet Quartz Composer, possibilité de réordonner la liste des machines virtuelles, possibilité de définir des couleurs, révision des préférences, etc.

Plus rapide

La première et la plus commerciale des nouveautés, c'est assurément le plein support du tout nouveau Windows 7 dans Snow Leopard. Parallels Desktop est ainsi capable de faire tourner le nouveau système de Microsoft et, surtout, son interface Aero. Même chose d'ailleurs pour Vista. Le support de Seven se traduit aussi par la possibilité de l'installer, comme les autres versions de Windows en quelques clics.


1.%20win7%20aero


Autre nouveauté : Parallels Compressor, une technologie qui optimise automatiquement, et discrètement assure-t-on, la taille de la machine virtuelle pour une performance optimale. Parallels Compressor rappelle un outil de défragmentation.

Par ailleurs, pour être plus rapide, Parallels Desktop 5 prend en charge la technologie de virtualisation Intel VT-x2. La rapidité se gagne aussi grâce à l'accélération des transferts via USB (près de 10 % plus vite que dans Parallels Desktop 4 et 17 % plus rapide que dans VMware Fusion 2 paraît-il).

Enfin, Parallels Desktop 5 prend en charge jusqu'à huit CPU virtuels et la version 64-bits de Windows.

Plus intuitif

La nouvelle version du logiciel se veut aussi plus intuitive. Elle intègre une série de petites améliorations qui rendent ainsi l'utilisation plus facile à un utilisateur habitué au Mac. Ainsi les gestes que permet le trackpad sous Mac OS X sont-ils aussi possibles dans Windows. L'Apple Remote est également prise en charge dans les applications Windows.


11.%20drag-n-drop


Les raccourcis-clavier définis sous Mac OS X sont utilisables sous Windows. Le copier-coller du texte respecte le formatage appliqué. Spaces et Exposé, sous Mc OS X, sont mieux pris en charge, notamment dans le mode Cohérence qui mêle intimement Windows à Mac OS.


10.%20Start%20menu%20coherence


D'ailleurs, le mode Cohérence fait des petits : le mode Crystal pousse plus loin encore les choses en faisant disparaître complètement tout environnement aux applications Windows. Ne reste alors plus qu'une icône Parrallels (les deux barres rouges parallèles) dans la Barre des menus de Mac OS X. L'objectif est de ne pas confondre un utilisateur Mac qui ne connaîtrait rien au monde d'en face. Il doit pouvoir lancer un programme Windows comme si c'était un programme Mac.


5.%20Windows%20folder


Le Dossier Windows donne accès depuis le Dock de Mac OS X, et comme s'il s'agissait d'un répertoire Mac OS, aux éléments essentiels de son Windows


Pour les anxieux, le logiciel de virtualisation offre la possibilité d'isoler le Mac de Windows. Plus de passerelles entre les deux mondes (pas de dossiers partagés, par exemple).

Plus puissant

Parallels Desktop 5 affiche des performances graphiques en hausse par rapport à son prédécesseur (le contraire serait d'ailleurs malheureux). DirectX 9.0c/9Ex ,avec prise en charge de Shader Model 3, est de la partie. Côté Linux, Parallels Desktop 5 prend en charge d’Open GL 2.1. Parallels Image Tool redimensionne le disque virtuel et modifie son format sans qu'on doive tout effacer. La mémoire virtuelle peut-être verrouillée. La suite Parallels Internet Security par Kaspersky, qui offre ce qu'il faut pour sécuriser Woindows, est toujours proposée. Elle est accompagnée d'Acronis True Image pour la sauvegarde et la restauration, d'Acronis Disk Director pour la gestion des disques durs virtuels. Concernant Parallels Internet Security, l'offre logicielle est active une année durant. Parallels aime à insister dessus : ces logiciels complémentaires ont une valeur de 140 €.

Parallels Desktop 5 sera donc disponible dans les heures à venir. Cette fois, la version française sera proposée en même temps que la version anglaise. Pour ce qui est des tarifs, le prix de la version complète est de 79,99 € (comme la précédente) ; la mise à jour est de 49,99 €. Ceux qui auraient acheté une version 4 depuis le 1er octobre ou qui le feraient avant le 1er janvier prochain pourront passer gratuitement à Parallels Desktop 5. Dernière chose à noter : la mise à niveau vers la version française de Parallels Desktop 5 sera possible depuis une version anglaise de Parallels Desktop 4.

[MAJ] Une version de démonstration [formulaire] fonctionnelle pendant 30 jours est disponible au téléchargement.


avatar pierre64f1 | 
Est-ce que je peux garder mon clavier et ma souris sans fil quand j'aurais installé Parrallels ??????? pour Windows Vista et Macintel snow léopard pour l'instant quand je suis sur mac je suis sans fil et quand je vais sur windows ( apres avoir fermé mac ) je suis obligé de reprendre mon clavier et souris avec fil, çà un peu de bazar ...............

Pages

CONNEXION UTILISATEUR