Postbox : une boite à idées pour Mail d'Apple

Florian Innocente |
Postbox renouvelle le genre des logiciels de courrier électronique. Que ce soit dans la navigation au sein de l'application, la récupération d'informations et l'ouverture vers des services web. Postbox avait été présenté en avant-première en septembre dernier et depuis c'était silence radio. Mais la semaine dernière le programme de bêta test (accessible sur invitations, il suffit de s'inscrire et de patienter) s'est ouvert aux candidats français, tandis que l'évolution du logiciel est détaillée publiquement sur un forum Postbox chez Get Satisfaction.

On ne s'en aperçoit pas forcément en observant la fenêtre générale, mais les assistants d'import et les fenêtres de préférences trahissent vite l'origine du logiciel. Postbox est une version customisée de Thunderbird 2, le logiciel open source de la Fondation Mozilla (l'un des fondateurs de Postbox en vient).

postboxbetapublique


L'une des principales idées dans l'application réside dans cette barre d'onglet et de boutons. Le principe des onglets dans un logiciel de mail n'est pas très répandu, mais Thunderbird 3 (en développement) l'a déjà adoptée. La nouveauté tient dans ces quatre boutons Attachement (pièce jointe en français), Images, Links (liens) et Contacts qui offrent une vue ciblée sur le contenu d'un dossier ou d'une boite aux lettres.

postboxtabbouton


postboxboutontabbar


Un clic sur le bouton Images affichera celles contenues dans le dossier sélectionné. Et il en va de même avec les pièces jointes qui se voient listées et classées par type, la liste des expéditeurs de ces courriers et les URL contenues dans ces messages.

postboximages


postboxlistedesliens


L'affichage des pièces pointes regroupe celles réparties dans plusieurs courriers. On peut ensuite les récupérer ou, par exemple avec les documents Office, les télécharger directement vers son compte Google Docs grâce à une option ad hoc.

postboxattachements


postboxgoogledocs


À chaque message peuvent être associés un ou plusieurs mots clefs. Ils sont listés dans la colonne de gauche et peuvent servir, dans le cadre d'une recherche, à la cibler sur certaines catégories de messages.

postboxtopics


L'affichage des résultats d'une recherche peut prendre une allure simplifiée ou au contraire plus étendue. Avec une mise en couleur du mot-clef cherché et l'affichage plus ou moins développé du contenu du mail, une jauge permettant de jouer sur ce réglage.

postbocrecherche1


postboxrecherchertexte


Les courriers devant être traités de façon urgente peuvent être distingués des autres. Ici pas d'étoile (Gmail) ou de drapeau rouge (Mail) mais une icône de bloc-note que l'on active au besoin. Dès lors, les messages ainsi activés s'afficheront immuablement en tête de liste dans votre boite d'arrivée, et les nouveaux courriers, plus récents, se placeront dessous.

postboxtodo


Autre petite fonction pratique, l'édition des messages reçus. Un bouton Annotate ouvre le courrier en mode d'édition et l'on peut ajouter ses propres commentaires. La version modifiée du texte pourra écraser l'originale ou être enregistrée comme une copie.

postboxannotatea


postboxannotate


Postbox sait extraire certaines infos d'un courrier reçu. Exemple avec les adresses de sites. La newsletter de MacGeneration est une bonne candidate pour cette fonction, elle est longue et remplie de liens menant vers les articles originaux publiés sur le site. Dans un volet latéral, Postbox les compile tous, prêt à l'emploi. Un champ de recherche Google (Yahoo, Amazon et d'autres y sont) permet de lancer sur le pouce une recherche à propos d'un sujet lu dans le mail. Une action qui se contente de passer le relai au navigateur web.

postboxliensenrafale


La fenêtre rédaction d'un courrier est elle aussi dotée d'un volet latéral avec cinq icônes. Elles pointent vers des ressources web et des contenus de sa base de courriers que l'on pourra facilement faire glisser dans son message ou comme pièce jointe.

On accède par ce biais aux pièces jointes et aux URL des messages stockés dans la boite d'arrivée de son compte, ainsi qu'aux images hébergées en ligne sur Picasa Web Albums. Un champ de recherche est intégré pour interroger Google, Google Maps, Wikipedia ou encore un dictionnaire. Les résultats s'affichent dans ce volet et peuvent être aussitôt glissés dans le message : par exemple un lien vers une adresse dans Google Maps. Dans certains cas on fait l'économie d'un passage par un navigateur web.

postboxmailimages


postboxmailadresses


En anglais et encore en bêta, Postbox fonctionne toutefois correctement. Il fait au niveau de l'interface le grand écart entre un look à la Léopard et son héritage de Thunderbird. Et parmi les ambitions du logiciel, on trouve quelques idées que l'on aimerait bien voir arriver dans le Mail de Snow Leopard.

Les onglets la mise en avant de certains contenus des mails en font partie. Ensuite Postbox fonctionne avec Picasa, Google et il a un début d'interaction avec Facebook pour montrer, en face des noms de vos contacts, leur statut sur ce site, ainsi que pour changer le vôtre. Là aussi on attend de voir ce qu'Apple peut proposer. Elle vient de montrer qu'elle n'était pas totalement ignorante de l'existence des sites communautaires avec l'arrivée de fonctions de partage vers Flickr et Facebook dans le nouvel iPhoto'09. La date de sortie en version finale de Postbox n'est pas connue. Lors de sa présentation ses concepteurs avaient évoqué une gratuité du logiciel en tablant sur des revenus produits par l'intégration de services web. Mais c'est encore flou. Quant à la localisation, elle est envisagée à terme, mais ses auteurs rappellent qu'ils sont une petite structure.


Tags
avatar pickwick | 
La force des logiciels d'Apple est avant tout l'ergonomie et la simplicité. Je ne suis pas sur que ce type de boite à tout faire, comme Pathfinder peut l'être pour le Finder, soit si bien que cela pour le commun des mortels. A mon avis, sauf à avoir des besoins très particuliers, on doit vite se lasser et se fatiguer les yeux de tant et de tant de possibilités.... comme on se lasse des télécommandes à 300 boutons....
avatar leinaD | 
je l'ai reçu depuis quelques jours, et testé avec une adresse imap, et aussi et surtout les forums Usenet qu'il ne faut pas negliger et ce que ne fait pas Mail. pour ma part, c'est thunderbird en mieux (avec la récupération des données de thundebird, c'est au poil), je ne regrette qu'une chose pour l'instant: la non-integration avec ical ou un calendrier de la fondation mozilla. mais on peut bien répondre en dessous de la citation, on récupére le carnet d'adresse du mac (et de thundebird). franchement interessant et prometteur.
avatar Florian Innocente | 
@ ShowMeHowToLive : il reprend Carnet d'adresse et il est pré-configuré pour MobileMe, Gmail et Yahoo, à côté des trucs habituels : POP et IMAP. @ pickwick : tu as raison, mais déjà on est loin d'un Pathfinder qui est c'est vrai ultra riche. Là on est plus entre Mail et Entourage. De toutes façon, l'idée n'est pas forcément de transformer Mail en un truc gros comme Entourage (que j'ai quitté après de longues années justement parce qu'il en faisait plus que je n'en avais besoin) mais améliorer certaines fonctions. Les boutons qui offrent des vues sur certains contenus types sont bien par exemple.
avatar Flibust007 | 
Merci Florian. Combien cela coûte-t-il ? Peut-on être informés quand il sera localisé ?
avatar Florian Innocente | 
@ Flibust007 : j'a complété, juste à la fin. Mais ça n'amènera pas de réponses précises.
avatar Flibust007 | 
Pardon. Comme quoi il faut toujours tout lire.
avatar Florian Innocente | 
@ Flibust007 : pas de pardon qui tienne, j'ai actualité *après* ta réaction :-)
avatar biniou | 
Quid de la synchronisation de compte multiposte ?
avatar pat3 | 
intéressant; à terme, avec Eudora 8 fondé aussi sur Thunderbird, on reverra peut-être une bonne concurrence avec les mailers. C'est vrai que mail est limité, mais avec mes 200 mails jours, j'arrive quand même à fonctionner avec, en usant des filtres et des boites intelligentes.
avatar Florian Innocente | 
@ Bens : il lit le contenu de Carnet d'adresse, et propose à côté un répertoire propre à Postbox. Mais dans Postbox tu ne peux pas éditer les fiches contacts provenant de Carnet d'adresses. Donc si tu utilises déjà Carnet d'adresses, tu ne change rien à tes habitudes.
avatar gironapa | 
@pat3 : je ne vois pas en quoi Mail est limité... j'en ai un usage intensif et assez sophistiqué, je crois, et je n'ai rien trouvé de scandaleusement limité, mise à part peut-être le manque de tags. J'ai essayé PostBox depuis hier : pas mal, mais plutôt comme un test de quelques idées pouvant être intégrées à Mail (pour reprendre le titre de l'article). L'ergonomie de mail me semble encore supérieure.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
J'aimerais bien tester Postbox.Je me suis inscrit il y a trois jours, mais depuis silence radio... Il y a très peu d'élus, paraît-il.
avatar L-J | 
@innocente : Comment se passe l'expérimentation, dix jours plus tard ? Déjà revenu à Mail, ou Postbox tient encore le coup ?

CONNEXION UTILISATEUR