Quels avantages à porter de Linux vers Mac OS X ?

Florian Innocente |
Ars Technica s'intéresse à cette tendance qui voit ça et là des applications nées sur Linux être portées sur Mac OS X et Windows. L'article cite comme exemples récents Tomboy et Banshee (pas encore disponible au téléchargement). Le premier est un logiciel de prise de notes sophistiqué et le second un équivalent d'iTunes.

tomboy-mac-dock
Tomboy


Ces programmes ont été écrits avec des environnements de développement (C#) et des librairies graphiques (GTK+) à l'origine absents du Mac. Mais qui au fur et à mesure de leur portage (via le projet Mono pour le C#) permettent leur arrivée sur notre plateforme. Avec cependant quelques concessions autour de l'intégration avec le système, laquelle n'est pas encore optimale ne serait qu'au niveau du look. Mais là aussi, des efforts sont faits pour créer des thèmes d'interface plus proches de celui de Mac OS X.

BansheeOSX1
Banshee


Pour les auteurs de ces applications, l'ouverture aux autres plateformes aurait comme première vertu d'élargir le cercle des personnes prêtes à venir donner un coup de main. Séduites par ces logiciels elles seraient d'autant plus intéressées par contribuer à leur amélioration, par exemple lorsqu'il s'agit justement de mieux les intégrer à Mac OS X.

Le deuxième effet serait d'amener davantage de monde vers le libre et, pourquoi pas, in fine vers Linux. Une stratégie du Cheval de Troie que décrit l'auteur de Banshee :

"Ce qui est important avec tout ce travail autour du multi-plateforme est en somme assez simple : infiltrer les plateformes propriétaires, attirer les utilisateurs et les développeurs vers le logiciel libre, et accroître l'écosystème de l'open source. Au final, j'aime à croire que cela aidera à l'adoption de Linux. Les applications sont la clef, pas les plateformes.

Banshee pour Mac OS X est pour moi un symbole. Il marque une étape dans notre projet où nous allons dépasser le cadre de notre confortable et délicieuse communauté GNOME pour nous ouvrir à des communautés différentes, créer et lancer des passerelles autour d'un objectif commun, celui du logiciel libre et ouvert. Que les utilisateurs s'unissent ! "


Tags
avatar Groberzwerg | 
Et voilà ce que je déteste tant sous Windows (càd les interfaces graphiques non cohérentes) est en train d'arriver sur Mac ...
avatar iolofato | 
oui et non ça n'oblige personne à s'en servir, ça n'a pas d'incidence sur les appli existantes os X pur jus et à l'inverse on va voir des soft gratuits qui vont devoir s'améliorer nettement s'ils veulent se faire une vraie place sur notre cholie plate-forme. Et s'ils ne s'améliorent pas il y aura un tas de [b]Groberzwerg[/b] pour leur signifier qu'ils ne sont pas les bien venus ;)
avatar jeanba3000 | 
Oui, depuis le temps qu'on nous dit que les éléments graphiques de base d'interface sont intégrés au système pour que justement les logiciels n'aient qu'à piocher dedans sans se surcharger, comment se fait-il qu'il y ait encore et toujours des logiciels développés avec leur propres ressources graphiques ? Cette réflexion vaut pour les logiciels sus-cités, mais également pour d'autres plus gros éditeurs, tel Adobe qui carrément respecte de moins en moins non seulement le graphisme du système, mais également l'ergonomie et la philosophie du Mac, pour nous imposer de plus en plus une logique windowsienne, un nivellement par le bas qui ne sert qu'à simplifier la vie d'Adobe aux dépens de l'utilisateur de Mac. Cela dit, Apple n'est pas non plus tout blanc avec ses logiciels pros qui ont également leur propre graphisme…
avatar davi18 | 
Surtout que Gtk+ est maintenant disponible nativement sur Mac OS X avec ce [url=http://developer.imendio.com/projects/gtk-macosx/]lien[/url].
avatar Hindifarai | 
[quote=jeanba3000] Oui, depuis le temps qu'on nous dit que les éléments graphiques de base d'interface sont intégrés au système pour que justement les logiciels n'aient qu'à piocher dedans sans se surcharger, comment se fait-il qu'il y ait encore et toujours des logiciels développés avec leur propres ressources graphiques ?[/quote] Parce que cocoa n'est pas multi-plateforme et là on parle d'adapter des logiciels existants. Cela étant je suis persuadé que si de bonnes âmes veulent aider les projets communautaires en les portant sur cocoa/objectiveC (couple qui n'a de sens que pour osx) les mainteneurs devraient être ravis et vous accueillir à bras ouverts.
avatar Steph-24 | 
Le jour où le libre travaillera l'ergonomie de ses logiciels, ils auront fait un grand pas ...
avatar Le docteur | 
C'est du portage d'appli, une possibilité supplémentaire. Ca n 'a rien à voir avec des applis natives. On ne va pas se plaindre de pouvoir bidouiller sur Mac, tout de même. Reste qu'effectivement l'intérêt de Tomboy doit être diminué par l'intégration. Mac, théoriquement, c'est intégré, et en plus on peut faire mumuse avec des applis exotiques, plutôt cool, même si personnellement je n'utilise pas trop.
avatar Hindifarai | 
[quote=Steph-24]Le jour où le libre travaillera l'ergonomie de ses logiciels, ils auront fait un grand pas ... [/quote] Généraliser la situation alors qu'on a tous des exemples de logiciels bien conçus et d'autres mal conçus dans cette vaste entité qu'est le libre n'est qu'un appel très peu discret au troll sur fond d'idées reçues, un peu de subtilité aurait été un plus :) .
avatar jujuhtst | 
Beurk : le C# = "dot net" = techno Microsoft + ou - libre ... De plus, Linux est un NOYAU ... l'article devrait parler des logiciels fait pour tourner sous Linux. Ces logiciels tournent déjà sans problème majeurs sous MacOSX (Gimp, Inkscape, Scribus & co) avec MacPorts / Fink ou même compilation à la main. Ce qu'il manque, c'est GTK 2 en version totalement native (ce qui est presque "fait"), Qt4 est déjà natif, WXWidget aussi, ...
avatar lukasmars | 
"Posté par Steph-24 Le jour où le libre travaillera l'ergonomie de ses logiciels, ils auront fait un grand pas ... " Ce sont des applications conçu à l'origine pour Linux ( et plus particulirement Gnome ) Donc , evidemment que l'ergonomie n'est pas etudié pour les Mac. Mais il ne tiens qu'a cette communauté Mac (si elle existe ) d'ameliorer l'ergonomie puisque l'accés aux sources est libre . Se plaindre d'avoir plus de choix et des applications gratuites et souvent, de qualité, c'est assez cocasse je trouve ! Parce que l'inverse ( les application Mac qui tournent sous Linux ) on peux les attendre encore longtemps ...
avatar Nicky Larson | 
Ca à l'air bien bordelique Banshee, pas prêt de lacher itunes ...
avatar jujuhtst | 
@Steph-24 : à savoir que Apple a pas mal utilisé le libre (et y contribue en retour, encore heureux :D) : CUPS, Apache, PHP, WebKit (basé sur KHTML), Bonjour (ZeroConf), ... Et le coeur de MacOSX c'est du "libre" proche de Linux (BSD) De plus GNOME a un code de conduite concernant les appli très proche de celui de MacOSX. Un bureau "complètement" constitué d'appli faite pour GNOME ne pose pas de problème d'intégration (avec Inkscape et GIMP par ex) D'ailleurs est ce que MS Office, la suite Adobe & co suivent bien les "guidelines" Apple ? Non ... Et pourtant ils ont des tunes et des dév pour le faire. Avec Snow Leopard, ça ne va pas s'arranger vu le statut "obsolète" de Carbon.
avatar lukasmars | 
C'est vrai que Itunes est trés bien integré à OS X . Mais même si tu n'aimais pas Itunes, tu pourrai difficilement le lacher de toute maniére car Apple en a fais la pierre angulaire de OS X et des Ipods et Iphones ( synschronisation, DRM de itunes store ) DOnc Apple a reussi à te rendre captif de cette application . Avoir le choix de ses applications, c'est important sur une plateforme ( sous Linux, tu as Banshee, rhymthbox, quod libet , Amarok ...et j'en oublie ) Sous OX S tu es un peu contraint et forçé de rester sous Itunes.Si ça te plait , tant mieux , sinon, tu subis ce diktat. Sinon Itunes est un bon soft, c'est sûr mais c'est "l'imposition" qui passe mal ...(pour moi en tous cas, mais tous le monde s'en fou ;-) )
avatar skwale | 
Banshee sous OS-X ? pas mal.. Amarok sous OS-X? mieux... :o)
avatar Fingah | 
@Steph-24 le jour où tu travailleras la pertinence de tes commentaires tu auras fait un grand pas ... J'ai parfois l'impression que certains mac-users ne se rendent pas compte de l'impact qu'a eu (et a encore) le logiciel libre, et ce y compris dans Mac OS X (de safari à la couche système ...); je donnerai pas cher pour une version d'OS X dépourvu de tous les LL inclus dedans, et niveau ergonomie je peux t'assuer que Mac OS utilise des softs LL assez horribles (c'est juste que tout se passe derrière ton dos :-))
avatar kubernan | 
@lukasmars "Mais il ne tiens qu'a cette communauté Mac (si elle existe ) d'ameliorer l'ergonomie puisque l'accés aux sources est libre ." Cet argument est un peu simpliste : Les bons designers ne se trouvent pas à chaque coin de rue. C'est vrai qu'avec l'avènement du "just do it" et de l'Internet tout le monde s'improvise au choix musicien, comique, programmeur, designer. Alors évidement, y a qu'à dire : "tiens télécharges les codes sources et fait un truc mignon avec". De plus, les questions relatives au design on toujours été un peu mis de côté dans le monde "libre". Ceci par la culture même des développeurs, culture qui s'insrit dans Linux (et autres Unix). On créé d'abord un programme en ligne de commande et on greffe dessus un environnement graphique (si vraiment c'est nécessaire). Le design est donc mis de côté dès l'origine du développement. Le crédo premier si l'on veut contribuer est "montre moi ton code". Difficile à réaliser quand on parle de design. Enfin, la communauté "libre" est tellement large qu'il est certainement difficile de s'y faire entendre. Il me semble donc tout à fait légitime de se plaindre du manque avéré d'ergonomie, ce qui n'enlève rien à la qualité des programmes.
avatar jujuhtst | 
@kubernan : regarde les listes de diffusion concernant Gnome, Gimp, ... concernant l'ergonomie. Ce n'est pas parce que c'est pas "Mac" que ce n'est pas ergonomique... Par contre l'intégration gnome > Mac produit forcément un problème d'ergonomie vu que le code de conduite n'est pas le même ... Un produit avec l'ergonomie "Mac" fera tache sous Linux (enfin surtout sous KDE :P)
avatar melaure | 
Je vois pas en quoi, ça amènerait les gens vers Linux. S'ils sont sous OS X, c'est parce qu'ils veulent un produit fini nickel, pas un chantier permanent ;)
avatar SuBWaReZ | 
L'informatique est un chantier permanent qu'on se le dise!
avatar kuban | 
@Fingah "J'ai parfois l'impression que certains mac-users ne se rendent pas compte de l'impact qu'a eu (et a encore) le logiciel libre, et ce y compris dans Mac OS X"... J'ai parfois l'impression que certains linux-users ne se rendent pas compte de la crédibilité que leur ont donné certains poids lourds de l'industrie (IBM, APPLE, ...) en utilisant des logiciels libres dans leurs propres produits et l'effet inverse que génère des portages "à la va vite" comme ceux des softs cités dans cette news. J'adhère complètement à la philosophie du libre mais admettez une bonne fois pour toute que le talon d'Achille du libre c'est la grosse impression de chantier (bordel) permanent avec des interfaces utilisateurs qui sont un patchwork de tout ce qui peut se trouver ici et là sur les autres OS, le mauvais goût en plus.
avatar kubernan | 
@jujuhtst : Le fait de définir disons des standards en terme d'ergonomie ne signifie pas qu'on va réussir un programme satisfaisant les critères d'"usability" (c.f. http://www.useit.com/alertbox/20030825.html). C'est donc vrai aussi pour le monde Mac. Malgré les règles que proposent Apple, il n'est pas dit qu'on peu écrire un programme OS x avec une bonne ergonomie. Ce que je dis c'est que le monde Mac met culturellement plus en avant l'ergonomie (réflexion menée avant l'écriture de la première ligne de code) que le monde "libre" où je le répète, la tendance est généralement inverse : on écrit, on dessine après. Que ce monde fasse des efforts dans ce domaine, tant mieux. Pour les curieux, je recommande le bouquin "Designing Visual Interface" (http://www.amazon.com/Designing-Visual-Interfaces-Communication-Techniques/dp/0133033899 Ah oui, il y a des exemples de mauvaises interface sous Mac :-)
avatar lukasmars | 
@Kubernan Tout à fais d'accord avec vous mais sous Mac, c'est un peu le serpent qui se mord la queue. Les dev savent que les utilisateurs MAc sont trés exigeants sur l'ergonomie et l'apparence mais en même temps, ils "lachent " trés rarement une application Mac pour celle d'un concurrent. (comme tous les programmes pré installés, y'a une sorte de prime a ces softs , surtout chez Apple ou l'interaction entre les logiciels est importante) Donc y'a trés peu de dev et de graphistes pour effectuer le portage sous Mac et c'est assez peu "rentable" de le faire puisque même si c'est une killer application ( imaginons un soft qui fasse tout ce que fais Itunes 2 fois plus vite et mieux ) , dans la realité, personne ne lachera Itunes. Donc, peu d'incitation à porter ou à peaufiner des applications en GTK + ou autre sous Mac pour les dev "libre". Regardez OOo 3, certains preferent encore neo office et java plutot que l'integration native ... Les seuls softs qui ont du succés , ce sont ceux qui ne sont pas en confrontation directe avec un equivalent Mac ou qui comblent un manque de MAc(un client torrent comme Transmission par exemple ) @Kuban "J'ai parfois l'impression que certains linux-users ne se rendent pas compte de la crédibilité que leur ont donné certains poids lourds de l'industrie (IBM, APPLE, ...) en utilisant des logiciels libres dans leurs propres produits" J'aime a penser le contraire ;-) Apple s'est servi du libre parce que ca lui permettais d'economiser des millions de dollars et des années de developpement en partant d'une solution stable et de qualité ( free BSD , KHTLM..) Donc Apple se sert du libre en 1er mais ne promeut absolument pas sa diffusion ! Sans doute, le fait qu'une firme comme elle utilise du libre apporte quelques lettres de noblesse mais ça se limite à cela .Il faut se souvenir tout de même que lorsque Apple bossais sur KHTLM (avant qu'ils ne rebastisent les modifications apportées en WebKit) qu'ils ne faisaient même pas les remontées de bugs à l'equipe originelle de KHTLM !. Apple aime a utiliser le libre mais est trés refractaire à donner les modifications qu'elle a apporté . Depuis il le font puisque cela leur donne une image sympathique et à peu de frais finalement ;-) Idem pour IBM mais à un degre moindre Mais la différence, c'est que IBM veut promouvoir le libre et sa suite bureautique Lotus auprés des grans comptes que la firme detient toujours pour faire mal à Microsoft et Office. Rien de tout cela chez Apple qui fais une Keynote dés que Office 2008 est dispo sous Mac, ou que exchange est dispo pour l'Iphone . Ne confondez pas promotion du libre et utilisation interessée. A moins de considerer que c'est un honneur pour le libre que Apple daigne s'interesser à lui :-)
avatar ericb2 | 
Le facteur limitant le plus l'intégration d'un logiciel Linux sous Mac OS X, c'est le manque de repères: il faut passer d'un monde à un autre, et faire coincider le code avec les deux mondes (Linux et Mac OS X ). Cela demande vraiment beaucoup de temps. Un problème avec les utilisateurs Mac, c'est qu'ils exigent le même niveau de design et de finition pour un logiciel qu'ils payent (ceux livrés avec Mac OS X *ont* un prix), que pour un logiciel gracieusement développé pour rien (et pour lequel ils n'aident pas, la plupart du temps). À la base, j'avais cru comprendre que c'était une sorte de contrepartie du prix considéré élevé des machines vendues par Apple, de la part des utilisateurs, qui en retour sont très exigeants. Peut-être qu'il faudrait faire un effort en expliquant plus la différence ? Pour ce qui est du design, les logiciels libres apprennent vite, très vite, et nul doute que les choses vont s'améliorer de ce côté. D'ailleurs, Linux progresse très vite, et je continue d'utiliser les 2, même que je songe sérieusement à me mettre à GNUstep, qui lui est vraiment portable et documenté.
avatar nona | 
Ah voilà un sujet propice aux réactions amusantes! Tous les Nonoches, Jerrys Khan, Groberzwergs et Arnauds de la Grandière de la communauté Mac francophone - que dis-je... mondiale!- nous expliquerons à quel point les developpeurs du "libre" sont d'incapables fainéants et à quel point il est aisé de porter n'importe quel logiciel -quel qu'il soit- sur Cocoa ("Il suffit de piocher" à ce qu'il parait). Vraiment le libre... que de la... nona
avatar xuyss | 
@ melaure Parce que plus les gens vont utiliser des programmes qui tournent aussi sur Linux, moins ils seront dépendants d'Apple, et plus ils pourront envisager de switcher sous Linux dans le cas où Apple ne leur conviendrait plus, comme par exemple ceux qui trouvent inadmissible qu'Apple abandonne les écrans mats. Pour ma part, je suis très captif des technologies d'Apple, et cela me convenait très bien jusqu'à la dernière upgrade des portables qui m'a fait réaliser qu'Apple tenait de moins en moins compte des souhaits de ses clients, et que j'ai maintenant intérêt à me tourner vers des technologies multiplatefomes pour éventuellement pouvoir me passer des nouvelles lubies d'Apple...
avatar nlex | 
Tout ça est positif, ne pas écouter les grincheux !
avatar tram | 
Exact Nona. Cela me fera toujours rire de voir des gens qui dissertent sur des sujets qu'ils ne connaissent pas. Marrants, les intégristes de Mac OS X pour qui tout ce qui n'est pas estampillé "Apple" est soit pourri, soit insignifiant... Réjouissons nous de l'arrivée de nouvelles applications et donc de nouvelles alternatives ! Que ceux qui se fient à une capture d'écran pour juger un logiciel se rassurent : ils ne seront pas obligé de les installer ! Il pourront continuer à utiliser itunes qui est le meilleur player de la terre, safari qui est le meilleur butineur au monde, etc etc :D
avatar Museforever | 
Perso, je trouve les interfaces sous Linux vraiment hideuses, et ces interfaces ne sont pas réadaptées sur nos macs (ce qui peut se comprendre, une interface prend vraiment du temps à faire). Franchement, ubuntu est vraiment un OS moche, je ne comprend toujours pas pourquoi ils choisissent ces couleurs et ces polices affreuses ... Sûrement plus un manque de goût que de savoir faire. "Un problème avec les utilisateurs Mac, c'est qu'ils exigent le même niveau de design et de finition pour un logiciel qu'ils payent (ceux livrés avec Mac OS X *ont* un prix), que pour un logiciel gracieusement développé pour rien (et pour lequel ils n'aident pas, la plupart du temps)." Mac OS X n'a pas vraiment de fonctionnalités en plus (à part Time Machine) que Windows selon moi. Mais par contre, c'est son interface qui change tout et qui fait sa différence (sans compter la stabilité). Mac OS X c'est un monde cohérent, contrairement à Windows ou Linux. Et les développeurs doivent se plier à ces exigences s'ils veulent que leur logiciel soit accepté par le monde Mac. Par exemple, j'ai préféré payer pour Pixelmator que d'utiliser Gimp, même si ce dernier offre beaucoup plus de fonctionnalités. Ou encore je préfère utiliser Adium qui est intégré à fond que cette daube d'aMsn qui rame et est affreuse (malgré sa fonctionnalité de Webcam qui est bien utile). Et dès exemple comme ça y'en a plein : Mono (j'utilise Visual Studio 2005 sous Parallels), aMule (pas d'alternative là malheureusement) ... Sous d'autres OS, l'interface n'est pas si importante, mais sur Mac OS elle l'est ... Sinon, ça ne serait plus Mac OS.
avatar Zoidberg | 
kuban: "J'ai parfois l'impression que certains linux-users ne se rendent pas compte de la crédibilité que leur ont donné certains poids lourds de l'industrie (IBM, APPLE, ...) en utilisant des logiciels libres dans leurs propres produits et l'effet inverse que génère des portages "à la va vite" comme ceux des softs cités dans cette news." Non mais serieux, il faudrait un peu arreter de croire que le libre en est arrive la uniquement grace a ce que tu dis, apple ne contribue que tres tres peu, il exploite principalement, ibm contribue un peu plus mais rien de bien transcendant, Sun est quant a lui un peu plus actif dans ce domaine. Mais toutes ces entreprises y trouvent surtout un interet, sinon elles n'y seraient pas passees, il ne faut pas aller chercher plus loin, apple n'est pas le grand defenseur de la cause perdue (selon certains) du libre... A vous lire on dirait que c'est apple a lui tout seul qui fait avancer le monde informatique et que les autres lui doivent tout, si vous le pensez reellement c'est pathetique. Maintenant pour en revenir a l'interface, un environnement de bureau tel qu'un gnome ou un kde, pour ne citer qu'eux, n'est certe pas aussi 'joli' (c'est relatif) que sur un mac (encore que je ne comprends pas pourquoi itunes ne possede pas les memes codes d'interface que le reste de l'os... bref) mais c'est tres largement exploitable, et pour ma part, bossant sous ces deux os (et plus) tous les jours, je reste sur mon avis que je suis largement plus productif sous un environnement gnome que sous leopard (au hasard gestion de fenetres avec le focus au survol, le renvoi au premier plan d'une fenetre parametrable a souhait, le copier/coller a la souris, ...), apres il y a l'integration des applis et le look qui me font rester sous leopard. Je conserve les deux OS, mais quand je vois les reactions de certains ici, ca me donne de jolies envies de quitter ce milieu.
avatar TotOOntHeMooN | 
S'ils veulent partager leurs joies sur OSX, qu'ils utilisent Cocoa. Sous prétexte d'être libre, Linux apporte surtout des applications aux IHM incohérentes. La dernière chose qu'un utilisateur Mac désire rencontrer sur sa machine.
avatar oomu | 
faut dire, sans logiciel libre , pas de os X pas de webkit pas de renouveau d'apple y aurait eu windows. et donc pas de mac. bref, rien. et oui, je suis sincère. j'ai défendu ce point longuement avec beaucoup de détails régulièrement. aujourd'hui grosse flemme. - point réellementimportant, et que l'auteur de banshee souligne. Le plus gros problème de linux c'est que beaucoup de ses hackers considère la plateforme comme la clé du succés or c'est faux. Linux a atteint un niveau convenable de fonctionnalités sophistiquées et de performances, mais les applications manquent. ho oui, linux a des millions de logiciels, mais il manque des logiciels graphiques puissants, utilisant massivement les avancées de GTK. GTK/Gnome est l'équivalent de "cocoa". Il est très intégré dans linux, offre de nombreuses facilités, et il y a un écosystème de briques prêtes à l'emploi autour de GTK, cela peut aller de Hal à Packagekit, qui toutes ont des liens avec GTK tout comme apple le fait avec ses QuicktimeKit, Webkit, Core animation etc autour de Cocoa/Carbon. - mais peu de hacker linux se disaient que l'important étaient les applications. Exemple type, il sera impossible de m'arracher de Macos X à cause de Pages, Omnigraffle, ou Coda. Je sais que grâce à Cocoa, ses applications franchement puissantes sont possibles et j'aime énormément cocoa et ce qu'il représente, mais c'est bien évidemment le fait qu'il permet ces applications qui me séduit. Il est temps donc de voir plus de gens comme l'auteur de Banshee, dire "c'est l'application qui compte maintenant, idiot" - vous avez toujours eu du portage d'applications non natives vers mac os. du temps de 7, 8 et 9. vous les utilisiez pas, parce qu'il n'y avait pas de raison. idem ici. tout va bien - la différence avec windows, c'est que sous windows, y avait RIEN. Microsoft étant lui même schizophrénique, au moins apple essaye de donner un cadre clair pour cocoa/carbon. et surtout Cocoa est TRES intégré à l'os !
avatar jujuhtst | 
@TotOOntHeMooN : Des interfaces foireuses t'en a sur Mac, Windows, GNU/Linux, BSD, Solaris ... Office 2007/2008 pour moi ont des interfaces foireuses, de même que la suite Adobe, qui n'est pas cohérente d'un menu à l'autre, d'un logiciel à l'autre et d'une version à l'autre. Avoir des solutions "libres", c'est important pour la pérennité des données : tu fais quoi de tes .doc, .psd ... qui ne sont plus lisible au bout d'x années ? De plus, GIMP, Inkscape, ..., c'est "0 euro" (on peut faire des dons ;)), c'est sûr beaucoup préfèrent pirater ... En parlant de Cocoa, c'est pas dans Snow Leopard qu'Apple va enfin faire migrer le Finder dans cette techno ? Et iTunes c'est quoi ? Du carbon il me semble. Donc avant de raconter des salades, renseignes toi ...
avatar BeePotato | 
« Au final, j'aime à croire que cela aidera à l'adoption de Linux. Les applications sont la clef, pas les plateformes. » C'est marrant, je trouve ça très paradoxal : si les applications sont la clef et pas les plateformes, en quoi la disponibilité de ces applications sur la plateforme Mac OS incitera ses utilisateurs à passer à la plateforme Linux ? Il a raison de dire que les applications sont la clef, mais justement c'est ce qui fait qu'on vient à une plateforme pour ses applications. Et du coup, porter les applications d'une plateforme vers les autres diminue l'intérêt de cette plateforme.
avatar BeePotato | 
« Ce qu'il manque, c'est GTK 2 en version totalement native (ce qui est presque "fait"), Qt4 est déjà natif, WXWidget aussi, ... » Ne pas oublier qu'un GTK ou un Qt natifs, c'est loin de suffire à donner un aspect natif aux applications développées avec ces frameworks. Il faut bien plus qu'une simple recompilation des applications pour arriver à un tel résultat. En fait, tellement de travail qu'il vaut mieux dans ce cas redévelopper en Cocoa la partie interface.
avatar Zoidberg | 
"TotOOntHeMooN [28/10/2008 15:55] (effacer) (éditer) S'ils veulent partager leurs joies sur OSX, qu'ils utilisent Cocoa. Sous prétexte d'être libre, Linux apporte surtout des applications aux IHM incohérentes. La dernière chose qu'un utilisateur Mac désire rencontrer sur sa machine. " Belle mentalite, le mec se fait chier a porter une appli (qui bien souvent ne lui rapporte que tres peu voire meme moins que rien) sur un autre OS, en plus il faudrait qu'il reprenne le dev a zero pour TON plaisir??? Non mais soyez realistes, et mettez vous un peu a la place de ces developpeurs, ils ont peut-etre une vie a cote? non? Perso, en tant "qu'utilisateur mac" je recherche des applis gratuites (auquelles je contribue de temps en temps que ce soit en trad ou en argent) qui font ce que je veux, l'interface passe apres, c'est un plus (c'est mieux si c'est joli, mais je m'accomode tres bien de softs moins jolis et pleinement fonctionnels). Alors oui, cocoa c'est bien, mais c'est mac os only si je ne m'abuse, a la difference de qt et gtk, et comme mac os n'est pas le centre du monde...
avatar BeePotato | 
@ Hindifarai : « Cela étant je suis persuadé que si de bonnes âmes veulent aider les projets communautaires en les portant sur cocoa/objectiveC (couple qui n'a de sens que pour osx) les mainteneurs devraient être ravis et vous accueillir à bras ouverts. » Je ne sais pas si tous seraient réellement ravis, vu que dans ce cas il s'agirait de créer un fork et que la plupart des contributions apportées n'aideraient en rien à faire avancer le projet initial. Ce qui ne veut pas dire que les mainteneurs seraient contre, hein, je n'ai pas dit ça. Juste que ça ne leur ferait peut-être ni chaud ni froid vu qu'ils ne retireraient pas grand chose de cette nouvelle contribution.
avatar BeePotato | 
@ Zoidberg : « Belle mentalite, le mec se fait chier a porter une appli (…) sur un autre OS » Ben là, en l'occurrence, en utilisant un framework multi-plateformes le développeur de l'appli ne se fait pas beaucoup chier pour sortir son appli sur tous les OS supportés par ce framework.
avatar oomu | 
"la différence avec windows, c'est que sous windows, y avait RIEN." détaillons. les gens disent toujours qu'il y aps de cohérence dans les logiciels windows, alors que sur mac si, comme si c'était naturel au mac. C'est surtout parce qu'apple a toujours imposé des guides d'interfaces via soit son fameux "hig" (bien avant microsoft) ou soi via interface builder/cocoa (et moindre mesure carbon). là où microsoft a longtemps gambergé entre MFC , win32, des hybrides, et même encore maintenant .NET et autre avalon/winfx/tuttiquanti. Là dessus, on avait borland et d'autres éditeurs qui proposaient leur propre cadre de développement. Comme MS n'avait pas lui même de cadre très strict, ces éditeurs donc improvisaient. Ainsi Borland Pascal ou Delphi pondait des logiciels avec des conventions de menus et de boutons radicalements différences de Office. Tout cela est resté, plus ou moins. - sur mac, même les projets opensource voient comme Graal ultime d'imiter Cocoa. Mozilla, Openoffice, mais aussi GTK cherche à terme à être totalement comme cocoa. progressivement ils utilisent "Quartz" d'abord, puis montent à juste devenir un cadre applicatif Cocoa de plus. Ca leur est facile, apple ne jure que par "cocoa", les gens suivent. - sur mac, on a vu Realbasic progressivement disparaître face à l'hégémonie que représente cocoa. - le jour où un logiciel issu de Gnome/Linux ,GTK, sera utilisé massivement par les gens, sur mac, ca sera quand GTK sera une bibliothèque cocoa identique en apparence à un Pages ou autre Mail.
avatar BeePotato | 
@ ericb2 : « Un problème avec les utilisateurs Mac, c'est qu'ils exigent le même niveau de design et de finition pour un logiciel qu'ils payent (ceux livrés avec Mac OS X *ont* un prix), que pour un logiciel gracieusement développé pour rien (et pour lequel ils n'aident pas, la plupart du temps). » En sens inverse, un problème avec certains promoteurs du libre (personne de visé en particulier, juste une attitude fréquemment constatée) c'est qu'ils expliquent que les logiciels libres peuvent faire aussi bien, sinon mieux, que leurs équivalents commerciaux, mais qu'ils se montrent ensuite choqués que, suite à ce discours, les utilisateurs se mettent à attendre le même niveau de fonctionnalités et de finition que de la part des logiciels commerciaux. Il faut choisir : on ne peut pas d'un côté dire qu'on fait aussi bien que les logiciels commerciaux et de l'autre côté expliquer que comme c'est gratuit il ne faut pas râler si ça ne fait pas vraiment aussi bien.
avatar Hindifarai | 
@ BeePotato : Vous avez raison ma phrase "les mainteneurs devraient être ravis et vous accueillir à bras ouverts" est en grande partie exagérée (c'était surtout pour tenter insinueusement de donner une image ouverte du libre, ce qui manque cruellement auprès des réactions ici). Pour ma part je programme mes applis libres en C++/Qt et Java/Swing, si une personne venait me proposer d'en porter en ObjectiveC/cocoa je lui répondrais par un "si tu n'as que ça à faire, fais toi plaisir mais ça tourne déja sur la plateforme". Enfin parler de mauvaise intégration des applis libres basées sur des technos objectiveC/cocoa est souvent faux, avoir manipuler Qt4 sur osx permettrait à certains de ne pas dire d'âneries(Qt5 sera bien meilleur encore sur osx). Pour terminer c'est bien connu l'ergonomie d'une appli tout le monde peut la juger, du mec sans goût à celui qui n'a pas compris la cible de l'appli et qui est complètement obtu. Il en va de même pour les choix et les contraintes techniques inhérentes aux IHM, tout le monde peut les comprendre et les juger. Quelle bande de branleurs ces programmeurs participant au libre! :D Je retourne bosser sur la v3 de mon appli qui est en C++/Qt et qui utilise OpenCV le tout sur mac...shame on me!
avatar oomu | 
"Ben là, en l'occurrence, en utilisant un framework multi-plateformes le développeur de l'appli ne se fait pas beaucoup chier pour sortir son appli sur tous les OS supportés par ce framework. " faux. Banshee est une application de qualité et sérieuse. elle a beaucoup de fonctionnalités, par ailleurs, elle dépasse itunes. du coup, ce logiciel permet de mettre en évidence les manques de GTK# (mono +GTK) ou ses bugs. et l'auteur participe au travail soit de mono, soit de gtk. en mettant la lumière sur la version Quartz(os x) de GTK# via le portage de Banshee, il est du coup aussi à travailler sur GTK# version mac EN long et en large, il n'a pas fait que "lol, je recompile avec la case os x, trop bonnard, zou je copie sur versiontracker, trop XD" NON. Il y a un travail conséquent encore sur GTK# et GTK mac , et il y participe aussi. - si vous lisez son blog, il explique qu'un des contributeurs a fait tout le dure travail et que si le "framework" fait 90% du portage, ce sont les derniers 10% qui comptent (et qui en général énerve tout le monde). Ainsi Banshee ne fait pas qu'imiter totalement Gnome sur mac, mais commence à s'adapter à l'interface naturelle du mac, via Gtk#
avatar BeePotato | 
« le jour où un logiciel issu de Gnome/Linux ,GTK, sera utilisé massivement par les gens, sur mac, ca sera quand GTK sera une bibliothèque cocoa identique en apparence à un Pages ou autre Mail. » Et aussi quand le logiciel en question aura été en partie réécrit, car la bibliothèque ne peut pas tout faire.
avatar oomu | 
itunes est carbon (ce qui à terme sera une gène) selon les échos (lointains) , Finder est réécrit en "cocoa" pour os x snow leopard.
avatar Zoidberg | 
@BeePotato: euh oui mais non, faut pas exagerer non plus, c'est pas parceque c'est portable qu'il suffit de recompiler et ca passe, si c'est un soft qui ne fait aucune interaction avec l'exterieur peut-etre (encore que) mais il faut quand meme mettre un minimum les mains dans le cambouis.
avatar legallou | 
Puisque vos parlez de iTunes, et de sa haute qualité. J'ai noté qu'il ne connaissait pas les accents dans la colonne "genre". Il n'y a pas non plus de possibilité de gérer les noms de "genre" comme supprimer ceux qui ne sont plus utilisés. Il n'est pas normal de devoir bidouiller une p-list pour le faire.
avatar oomu | 
"« Au final, j'aime à croire que cela aidera à l'adoption de Linux. Les applications sont la clef, pas les plateformes. » C'est marrant, je trouve ça très paradoxal : si les applications sont la clef et pas les plateformes, en quoi la disponibilité de ces applications sur la plateforme Mac OS incitera ses utilisateurs à passer à la plateforme Linux ? " alors selon les libristes. Parce que linux est totalement libre, il permettra d'aller au delà dans la qualité et le confort de l'utilisateur que ce permettra mac os X. A terme, Linux est censé être meilleur que os x sur tous les plans, mais les applications sont le principal. Une fois les gens libérés de la dépendance d'une application (c'est la même réflexion dans le projet mozilla), ils ont plus de facilités pour se tourner vers une plateforme SUPERIEURE. l'idée est donc, que : 1) os X est fermé, c'est mal, cela empêchera qu'os X soit meilleur à terme 2) Linux ne peut que devenir meilleur qu'os X. On est en passe d'y arriver, on finira par arriver, faut déboulonner nvidia 3) si nos applications sont de qualités et plaisent aux gens, cela justifient notre modèle, plus de gens viendront contribuer, s'ils contribuent à nos logiciels, par extension ils améliorent aussi Linux conclusion : Linux ne peut que devenir meilleur qu'une plateforme contrôlée par une seule entreprise, mais il faut FAIRE DES APPLICATIONS maintenant ! voilà, grosso modo comment ca raisonne. Maintenant je vous autorise à disputer si linux est "supérieur" ou peut l'être à os X. - personnellement, je me fiche de l'argument "ihm incohérente sous linux", je n'utilise NI linux, NI darwin ! j'utilise GNOME UBUNTU LINUX et MAC OS X ! c'est à dire qu'avec mon "linux", je n'utilise que des logiciels "gnome", leur interface est donc ultra-cohérente. et le logiciel KATE en "qt" ? ben je le "méprise" (gentiment) autant que je méprisais NEOoffice sur mac. pour l'auteur de banshee, la plate-forme est Gnome(gtk#)/Linux. et non "linux".
avatar oomu | 
une autre réalité, c'est qu'os X a tellement impressionné les hackers linux, que beaucoup sont des utilisateurs de macs en fait. ils veulent amener aussi les (très) bons logiciels du monde linux et en faire des logiciels de grande qualité au sein de Mac Os X. mais c'est un sujet polémique :)
avatar BeePotato | 
« selon les libristes. Parce que linux est totalement libre » Ben ça commence mal ! Linux n'est pas totalement libre : il est sous licence GPL. ;-)
avatar BeePotato | 
« "Ben là, en l'occurrence, en utilisant un framework multi-plateformes le développeur de l'appli ne se fait pas beaucoup chier pour sortir son appli sur tous les OS supportés par ce framework. " faux. » Non, vrai. C'est même le seul et unique but de ces frameorks multi-plateformes : que les développeurs d'applications s'embêtent le moins possible, en ayant le moins de travail à faire pour que leurs programmes tournent sur toutes les plateformes supportées. Ce qui n'empêche pas les développeurs ensuite d'ajouter la prise en compte de quelques spécificités de chaque plateforme (c'est même censé les aider à faire ça, grâce au temps gagné sur le portage de base). Mais ce n'est rien par rapport au travail qu'il y aurait à fournir pour porter tout le programme sans utiliser de framework multi-plateformes. « en mettant la lumière sur la version Quartz(os x) de GTK# via le portage de Banshee, il est du coup aussi à travailler sur GTK# version mac EN long et en large, il n'a pas fait que "lol, je recompile avec la case os x, trop bonnard, zou je copie sur versiontracker, trop XD" NON. Il y a un travail conséquent encore sur GTK# et GTK mac , et il y participe aussi. » C'est un cas particulier dû au fait que son application utilise un framework encore loin d'être finalisé pour Mac OS X. Mais sinon, si, son but c'est de pouvoir faire « je recompile sous Mac OS X et voilà » (pas besoin de cocher une case) pour la majeure partie de son application. « si vous lisez son blog, il explique qu'un des contributeurs a fait tout le dure travail et que si le "framework" fait 90% du portage, ce sont les derniers 10% qui comptent (et qui en général énerve tout le monde). » J'ai lu son blog, et la proportion 90 % / 10 % ne fait que confirmer ce que je disais : ça lui a considérablement facilité le travail par rapport à un vrai portage.
avatar BeePotato | 
« Ainsi Banshee ne fait pas qu'imiter totalement Gnome sur mac, mais commence à s'adapter à l'interface naturelle du mac, via Gtk# » Sur on blog, le développeur ne cite que l'intégration avec le Dock et la barre de menus comme éléments spécifiques à Mac OS. Soit le minimum vital, quoi. C'est bien (c'est mieux qu'un programme qui n'essayerait même pas de faire ça), mais il ne faut pas essayer de faire croire que ça représente un énorme effort d'adaptation de son appli à Mac OS X, ni que ça suffira pour permettre à son appli de donner l'impression d'être une vraie appli pour Mac.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR