De bonnes tendances pour le Mac aux USA

Florian Innocente |
En un peu plus de 18 mois, Apple aurait quadruplé la part de marché de Mac OS X dans les entreprises américaines. On n'en est pas encore à des volumes à deux chiffres, mais Forrester Research lui attribue 4,5%. Ben Gray l'auteur de cette étude s'en étonne, car il ne lui est pas apparu qu'Apple avait développé un message particulier à l'égard de cette clientèle professionnelle.

Indépendamment de l'étude de Forrester, on note toutefois quelques exceptions originales. Ainsi cette conférence en septembre à Atlanta dans le cadre d'un salon spécialisé dans les équipements de surveillance, l'ASIS 2008. Apple, accompagnée d'une société qui utilise ses serveurs et peut-être à terme l'iPhone comme terminal sans fil, va modérer des débats autour de l'avenir de la vidéo surveillance.

Les petits comptes adhèrent
Précision importante sur l'origine des chiffres de Forrester, celui-ci a observé quels OS étaient utilisés par ses clients, lorsqu'ils venaient sur son site. C'est donc un instantané d'une certaine population. De là à la considérer comme représentative, c'est une autre affaire.

Ben Gray met cette progression sur le compte de deux tendances qui se sont épaulées chacune, la virtualisation sur les postes clients et ce qu'il appelle ensuite le "tech populism".

La première est maintenant connue et rodée, c'est celle qui rend le Mac apte, le cas échéant, à faire tourner Windows, avec les logiciels de VMware et de Parallels.

Le "tech populism" est selon lui amené à prendre encore plus d'importance que la virtualisation. Il s'agit d'une meilleure disposition chez certains responsables informatiques à accepter la prise en charge de logiciels et de matériels variés dans leurs parcs.

Ces responsables seraient plus tolérants sur les matériels utilisés par les salariés, partant du principe qu'il vaut mieux leur confier un équipement avec lequel ils sont à l'aise. Après tout, tant que le travail est fait… Et puisque les Mac savent faire tourner Windows, alors va pour un Mac.

D'après Ben Gray, bien que Microsoft règne pratiquement sans partage sur ce marché (il évalue sa part à 94,9%) Apple aurait les moyens ces 18 prochains mois de continuer ce lent, mais régulier effort de grignotage. Certaines des entreprises consultées par la suite se sont ainsi données comme objectif de relever à 10% le niveau du Mac dans leur équipement.

Les grands comptes hésitent
Gartner avance de son côté des chiffres assez équivalents, mais il s'intéresse en priorité aux petites et moyennes structures américaines (moins de 100 employés). Fin mars 2008 la part d'Apple dans ces sociétés était de 4,4% contre 2,4% un an plus tôt et 2,1% il y a deux ans.

Et Gartner d'observer une évolution similaire dans les foyers avec 10,4% de part de marché pour le Mac sur le premier trimestre de 2008, 7,5% sur celui de 2007 et 5,4% au début 2006.

L'effet iPod, le passage sur Intel, le design, le vaste déploiement des Apple Store à travers le pays avec leurs différents services et la sortie ratée de Vista seraient les principaux facteurs d'adhésion au Mac.

Pour autant Charles Smulders chez Gartner se montre moins optimiste que Forrester sur la capacité d'Apple à se faire une place plus conséquente en entreprise. Ou tout au moins lorsqu'on parle des grands comptes.

Chez cette catégorie de clients, la diversité serait davantage un handicap "Il y a beaucoup de résistance au sein des départements informatiques parce que cela amène plus de complexité et des coûts supplémentaires en gestion. Ensuite Apple n'est généralement pas en mesure d'offrir un support pour ces grands comptes. Elle n'a pas l'infrastructure requise."

avatar misterbrown | 
l'effet iPod, iPhone, la technophilie branchouille qu'il fallait anticiper, le buzz, les campagnes de pub gratos dans tous les journaux, les filles d attentes, les prix de plus en plus abordable du matériel Apple, OsX, leur design sexy.. Tout ça fait qu' Apple a su créer une excellente stratégie qui paye.
avatar DrFatalis | 
"les campagnes de pub gratos dans tous les journaux, les filles d attentes, les prix de plus en plus abordable du matériel Apple," De plus en plus abordables ? des pubs dans les journeaux? Tu vis où, James ? (ou alors, tu ne parles que de l'iphone ?)
avatar misterbrown | 
EUHm, Euhm.. j ai envie de te retourner la question! TU vis ou? t'as n'as pas vu les "articles" (qu ils appelent ca), lors de la sortie de l'iPhone ventant Apple, son savoir faire avec son Os etc etc... Gratuits, 20 min, Direct Soir, lemonde.fr, lemonde, libé etc etc.. Ces articles ne font pas que la promo de l'iPhone mais de tout Apple. Les ventes de machines se doivent de suivre. Et je crois que le matériel Apple, malgré un prix toujours légèrement supérieur aux pcs ( et encore, comparons le comparable) n'a jamais été aussi abordable.. (Les macbookpro d aujour d hui sont bien moins cher que les powerbook aux bout du rouleau sous G4 de l'époque. Et si on remonte 10 ans voir plus en arrière, c est encore plus flagrant).
avatar Eurylaime | 
@misterbrown : le prix du matériel s'est effondré et ça va encore baissé, heureusement que les Mac ont baissé et la politique tarifaire notamment en Europe est difficilement défendable avec un taux de change très discutable.
avatar spleen | 
Les news relatives à la progression des PDM d'Apple sont toujours un intense moment de bonheur. Particulièrement celles relatives au marché "entreprises". Tout l'art de positiver une montagne qui accouche d'une souris... Tout est dans les mots, la syntaxe, la nuance, et bien entendu l'emploi massif du conditionnel. "Apple aurait quadruplé..." "ces responsables seraient plus tolérants..." "Apple aurait les moyens ces 18 prochains mois..." Au final, pour dire quoi ? le Mac progresse en soho (4,5% de PDM : la belle affaire !!), mais se fait ramasser en grands comptes. Quel scoop... Surtout lorsqu'on voit dans quelles conditions cette "étude" a été réalisée !!
avatar shenmue | 
@Spleen: Les masques tombent et ton aigreur fait plaisir à voir... Faut dire, quand on arrête pas de dire que la PDM du mac n'évolue pas vraiment juste parcequ'on voudrait bien au fond de soi qu'Apple se casse la gueule au moment où il atteint une PDM à deux chiffres aux US, on est plus vraiment crédible... Bref, tes interventions sur ces sujets sont priceless...continue de nous faire rire...
avatar shenmue | 
Et 4,5% spleen, pour un contructeur, c'est tout à fait respectable...cela place Apple dans le top 5 des constructeurs américains en entreprise...mais bon, tu aimes tellement casser du sucre sur la pomme que tu en perds tout sens critique...c'est triste :(
avatar lau1967 | 
"Je suis un vieux boudoir plein de roses fanées Où gît tout un fouillis de modes surannées, Où les pastels plaintifs et les pâles Boucher, Seuls, respirent l'odeur d'un flacon débouché. Rien n'égale en longueur les boiteuses journées Quand sous les lourds flocons des neigeuses années L'ennui, fruit de la morne incuriosité, Prend les proportions de l'immortalité." Charles Baudelaire, Spleen LXXVI, Les fleurs du mal Spécial dédicace, Laurent ;)

CONNEXION UTILISATEUR