Deux brevets pour l'iPod et les pirates

Florian Innocente |
C'est Noël pour les brevets d'Apple, après le boombox hier (notre dépêche) deux nouveaux documents ont été rendus publics aujourd'hui. Le premier pour les baladeurs, il permettrait à ceux-ci de s'éteindre automatiquement une fois certaines conditions remplies comme la fin de charge de la batterie ou une fois la synchronisation achevée.

Le second entend proscrire le fonctionnement d'un logiciel sur un matériel - ordinateur comme téléphone - pour lequel il n'aurait pas été autorisé. Dans son brevet Apple mentionne aussi bien le système d'exploitation lui-même que ses applications. Selon des fréquences assez régulières ces logiciels vérifieraient qu'ils ont bien été autorisés à fonctionner sur l'ordinateur ou le périphérique qui les héberge, et dans le cas contraire stopperait leur activité.


Tags
avatar Jean-Baptiste Leheup | 
>ces logiciels vérifieraient qu'ils ont bien été autorisés à fonctionner sur l'ordinateur ou le périphérique qui les héberge, et dans le cas contraire stopperait leur activité. C'est pas ce que fait Microsoft depuis des années dans Windows ?
avatar freeseb | 
euh...rendus publiCS avec C et pas QUE...
avatar Sylvain ALLAIN | 
Ca va pas aider les développeurs de génies et/ou petits indépendants (toujours développeur) en herbes à promouvoir une nouvelle application - même géniale - si, il faut péter sa tirelire pour pouvoir en faire profiter au utilisateurs. Des frais, encore de frais, toujours des frais. Ca me rappelle quelque peu l'attitude des banques çà... Encore une solution supplémentaire pour Cupertino afin de verrouiller un peu plus [b][i]ses[/i][/b] technologies, l'iPhone en tête. Ah que c'est beau tout de même les [b]Brevets[/b]...
avatar Hurrican | 
Ouais, çà ressemble assez au projet Palladium de Microsoft... :-/ Et après, plus de logiciels libres...
avatar violon | 
envie de rire. Desactive les et faire exploser la machine pour punir son propriétaire !!!
avatar Louis | 
On ne parle que de l'activité des logiciels, non? Palladium parlait de stopper l'utilisation de la machine. S'il ne s'agit que des logiciels, je ne vois pas d'atteinte particulière à la liberté de l'utilisateur, dès lors que le piratage est interdit. Nous sommes nombreux, sur des machines personnelles, à avoir des logiciels piratés, de la musique téléchargée ou rippée de CD qui ne sont pas les nôtres. Nous sommes chacun passible de sanctions. C'est simplement dommage, vraiment dommage, qu'on flique un peu plus encore M. et Mme Lambda dans notre belle société. Je vois tout de même deux limitations : 1) Il faut donc que la machine soit en permanence connectée. Or si mon iBook est fort justement reliée à l'internet pour que je vous envoie ce message, il ne l'est jamais quand je suis au boulot en train de faire cours à mes élèves. Cela voudrait-il dire qu'en plein milieu d'une projection Keynote, mon logiciel me dise "Pouet Pouet, Hercule : je ne sais pas si tu as le droit d'utiliser Keynote, alors par mesure de précaution, zip zap tu n'as plus rien." 2) A-t-on si peu confiance dans les utilisateurs qu'on ne se concentre plus sur un simple renforcement des numéros de série ?
avatar levinch | 
Moi ça ne me donne pas envie de rire, c'est vraiment du Microsoft ça ... On pourra toujours passer à Liux quand ça pura. ëtre sur Apple, pour nous tous c'est un plus. Mais Les tehcnos anti-piratages rendent les sytèmes (entre autre ) nerveux ... LOL On a jamais rentré un n° de série sur un OS APPLE. SUr du Miucrosoft c'est systématique. C'est pas un plus de régresser de ce point de vu là.
avatar 123sylvainv | 
Après ça dépend : autorisé par qui ou quoi. Si c'est par l'utilisateur ou l'admin c'est pas déconnant ni contraignant. Comme toujours : si ça va dans le bon sens sans pénaliser l'utilisateur ça va, mais là on ne sais pas comment ça sera contrôlé.
avatar globcom | 
[quote]On a jamais rentré un n° de série sur un OS APPLE. SUr du Miucrosoft c'est systématique.[quote] d'un autre côté OSX est vendu qu'avec des ordinateurs marqués de la pomme. Puisque certains essayent de passé le système sur les autres pc il faut bien qu'apple trouve une solution pour éviter cela puisqu'apple ne le veut pas.
avatar Bigdidou | 
C'est surtout quand on change de machine que ça met un bordel monstre ce genre de truc...
avatar properso | 
Je ne pirate pas de logiciels, peut-être quelques polices et quelques mp3, mais grosso modo, j'ai à peut-près tout en règle. Si Apple nous concocte des logiciels qui vont boguer systématiquement, je ne pense pas non plus que ce soit l'avenir de l'informatique... Les éditeurs de logiciels n'ont qu'à se bouger pour pas que l'on pique leurs logiciels... Ils ne serait pas capables de produire des logiciels non piratables ? et les activations par le net des licences, ils peuvent pas aller dans cette direction ? en tout cas, vista est un échec le plus total, faut pas qu'apple s'y engage aussi...
avatar Edge@51 | 
Du calme, ce n'est qu'un brevet, rien ne dit qu'il sera un jour appliqué. Et même si c'est le cas, je fais toute confiance à Apple pour faire quelque chose qui ne soit pas du tout contraignant. Il n'y a qu'à regarder les drm sur l'iTS, ce sont tout de même les moins contraignants du marché. De plus, ce sont les majores qui ont forcé Apple à les intégrer. Et puis, dans le pire des cas, je fais confiance à la communauté Mac pour se révolter :)
avatar shoko | 
LOL ! La signature numérique des logiciels arrive sur MacOSX ... ? Après le combat des failles avec Microsoft, vous voulez faire pire ? C'te honte ...
avatar _TZ_ | 
shoko, tu veux pas retourner dans ta béhenne ?
avatar americo | 
Quel bande de faux-culs, en dehors de la musique, (quoi-que) le piratage est plus avantageux qu'une publicité coûteuse et sans garantie de résultat. - La plus part des softs sont conçus avec quelques difficultés, afin de ne pas rendre le cracking trop facile seulement pour créer un sentiment d'illégalité.
avatar Daz | 
Je suis à peu près du même avis qu'Americo. Je me suis justement toujours demandé si ça "n'arrangeait" pas les éditeurs que leurs softs soient plus aisément piratables et par le fait, plus largement utilisés. Je m'explique: je suis jeune, j'ai pas d'argent mais je veux utiliser Photoshop. Je le d/l, je le cracke et je fais mes affaires. Si le travail que je fais est à but lucratif, je vais devoir acheter une licence. Si je me fais embaucher par une boite, je risque à un moment de dire que je sais utiliser Photoshop, la boite va devoir payer une licence. Si je n'avais pas pu utliser Toshop de cette manière, je ne l'aurais jamais acheté. Enfin, je me suis toujours dit qu'au final, c'était plutot du win-win dans la mesure où le type qui veut juste retoucher une photo ne va pas se prendre la tête avec Photoshop et n'aurait jamais consenti à payer 399€ pour ça, non? Alors OK y'a les versions d'eval' sur 30 jours, certes. D'ailleurs, le fait que la Logic Pro soit passé d'une protection avancée avec clé USB et tout, à un bête serial m'a quelque peu interpellé (ça va d'ailleurs à l'inverse de la dite news). Je sais, c'est pas beau, mais bon, on va arrêter l'hypocrisie 30 secondes, hein.
avatar Aarones | 
Moi je pense que ca ne sera pas un brevet qui s'appliquera au macs, mais a l'ipod touch et l'iPhone, ils disaient qu'il fairaient un SDK pour éviter qu'il y ai des logiciel malveillant sur la machine; c'est exa
avatar trevise | 
Ce qui me gêne le plus dans ce système, ce n'est pas la chasse au piratage (après tout, il est normal de rétribuer les auteurs de logiciel, et si on est un particulier et qu'on ne veut pas payer, on se tourne vers le libre), c'est surout que ce type de contrôle ouvre la voie à une certifciation du genre "Made for mac", distribuée par Apple aux éditeurs contre monnaie sonnante et trébuchante. Dès lors, les petits bidouilleurs qui nous concoctent tous ces merveilleux petits logiciels si pratiques et pas chers créveront. Par exemple, je ne veux pas être obligé par Apple à acheter Toast alors que Liquid CD me convient très bien.
avatar Aarones | 
Moi je ne pense pas que ce brevet s'appliquera au macs, mais a l'ipod touch et l'iphone, apple disait qu'il fairait un SDK pour éviter que des logiciel malveillant aille sur ces appareils. Ce brevet serais un bon moyens a Apple de pouvoir surveiller les applications qui vont sur ces appareils. Ils pourrais ainsi faire une application Installer comme lorsque que l'on débloque l'ipod, ou l'iphone qui serais relier a leurs résaux ou l'on pourrais télécharger des applications qui serais vérifier par apple avant de les mettres en ligne. Apple vérifierais que les logiciels installeé soit sur leurs serveur. Si apple utilise se systeme ainsi je suis pour, car cela guarantie la sécurité sans limiter l'appareil.
avatar Silverscreen | 
Que je sache Blizzard fait pareil avec World of Warcraft et Skype avec son soft : le serveur vérifie l'intégrité du logiciel client avant d'autoriser la connection… C'est bien ce qui a posé problème quand Leopard a cru bon rajouter quelques ressources aux applis pour indiquer à son propre FireWall qu'elles étaient autorisées à envoyer/recevoir des données sur le réseau par l'utilisateur… Bizarrement personne n'a râlé sur le principe mais juste à cause du bug engendré par le FW uniquement. En même temps, Apple arrête pas de se faire épingler par son manque de mesures de sécurité : l'AACS veut pas autoriser la lecture de HD-DVD et Blueray à cause du manque de contrôle de Mac OS sur les softs installés, les majors râlent contre la manière don iTunes est régulièrement cracké et les troyans commencent à apparaître sur mac OS X. Donc faudrait savoir ce que vous voulez : pas de Blueray ou d'HD-DVD, moins de contenu musique/vidéo, plus de troyans ? Ceux qui comparent Apple à Microsoft ont pas dû installer un Windows depuis longtemps, utiliser la CS d'Adobe ou se coltiner des dongles : là, on peut parler de contrainte, pénalisante pour l'utilisateur…
avatar divoli | 
Je suis d'accord avec Aarones. Je pense que ce brevet est surtout prévu pour contrecarrer les bidouillages que l'on voit apparaître sur l'iPhone et l'iPod Touch, et qui ont le don d'agacer Apple. Pour le reste, je comprends que l'on puisse s'interroger voire s'inquiéter, mais il ne faut pas psychoter non plus...
avatar David_b | 
divoli : psychoter, non, tu as raison. Mais se demander si c'est vers ça que l'on souhaite aller, oui ;-) Si Apple prend ce tournant (flicage), je laisserais tomber Apple comme j'ai laissé tomber Microsoft pour mon usage perso. Il restera Linux. Et pourtant je ne pirate rien. C'est juste que je ne connais pas d'autre façon de dire mon désaccord à une boîte que de cesser de consommer ses produits. Mais on verra à quoi ça va servir ce brevet... s'il sert jamais. En attendant :-)
avatar Orus | 
Oui les brevets c'est beau, et si la roue avait été brevetée à son invention, il est sur que l'hummanité en serait encore à l'age de pierre. Les brevets ralentissent le progrès et la vie, tout ça pour du fric.
avatar divoli | 
Je suis entièrement d'accord avec tout ce que tu as dit, mon cher David_b... Je serais aussi amené à m'intéresser de plus près à Linux (j'ai d'ailleurs déjà commencé, pour le moment par pur intérêt personnel).
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@freeseb Si vous êtes en mesure de corriger une erreur, cela implique que vous n'êtes pas analphabète ; si vous ne l'êtes pas, cela veut dire que vous avec pris connaissance des « cinq consignes avant de réagir » et par conséquence, du point 4. Cordialement.
avatar def13 | 
Bonjour à tous, Le piratage, du point vu software, c'est du pipo !!! Explication : Comment s'assurer une place le leader sur un segment de marché ? Fermer les yeux sur le piratage de ses softwares en ne rendant pas trop compliqué le crackage des produits (et parfois en fournir la solution) ... Ensuite, une fois qu'on est bien implanté, faire pression (avec nos investisseurs et actionnaires) sur les développeurs de systèmes et les fabriquants de hardware (quand ceux-ci ne sont pas de la partie) pour systématiser et automatiser le flicage. Cas d'école : 1- Simplicité de copie des softwares et du piratage du hardware de la Playstation 1 2- Simplicité d'installation de linux sur Xbox 1 3- Simplicité de se procurer n'importe qu'elle version crackée (Mac et PC) des produits Adobe (depuis le début - fin 80') 4- Simplicité de se procurer n'importe qu'elle version crackée des produits Autodesk (depuis le début - fin 80') 5- Je parle même pas des produits MS ... (NO COMMENT !) ET du coup, qui trinque pour cette politique commerciale discutable ... NOUS, présumés coupables de piratage ... A qui la faute. Si APPLE, en déposant ce brevet, prend le chemin du flicage de l'utilisateur, à la manière de MS avec Palladium et autres DRMs ... Çà me déçoit. Citation : "La route de l'enfer est pavée de bonne intention".
avatar Rodgy | 
C'est assez incohérant de la part d'Apple qui a retiré le dongle de Logic Audio. Je ne comprend pas ce retour en arrière.
avatar Daz | 
@ Rodgy: Ben moi je le comprends, mais ça m'amène à une conclusion qui ne peut pas être entendue partout ;-) Pour Autodesk, il fallait qd même s'accrocher un minimum pr contourner, hein. Prenons 3DS Max par exemple, un ami (^_^) m'a dit qu'il fallait en plus du serial, contourner l'activation avec des fichiers à remplacer sauvagement dans le répertoire d'install... Enfin, on m'a dit... Bon sur une note moins condamnable (et un peu plus H.S., je m'en excuse), je dois reconnaître que depuis que j'ai switché (1 an 1/2) je prends un réel plaisir à acheter des petites applis bien conçues et qui s'intègrent parfaitement à Mac OS du type CandyBar, Delicious Lib, Overflow ou autres. Je ne sais pas si c'est le fait d'avoir réellement l'impression d'être vu comme un client dont l'achat pèse "pour de vrai" dans les résultats de l'éditeur ou si c'est juste parce que 10 à 50€ pour une appli bien pensée, ça ne fait pas trop mal. J'hésite ;-)
avatar gazobu | 
du calme… trop marrant comme news, quoique fasse Apple ce sera craqué en moins de 8 jours. vous croyez que les gars qui font tourner Leopard sur un PC ou ceux qui craquent les iPhone vont être dérangés plus d'un quart d'heure ? au contraire ils vont s'amuser comme des petits fous …
avatar hermios | 
si l'informatique devient sécurisée, on n'achètera pas les produits inutiles ou utilisés de temps en temps, on se servira moins de la machine de façon ludique et on ne sera plus curieux d'acheter de nouveaux produits puisqu'on ira jouer dans le jardin avec nos enfants. J'y vais même s'il fait froid ;)

CONNEXION UTILISATEUR