Électricité en hausse : les voitures électriques perdent l’un de leurs avantages

Nicolas Furno |

Tesla a envoyé un mail à tous ses clients hier pour les prévenir d’une augmentation du prix de la recharge dans ses Superchargeurs. Cette communication officielle est une première à ma connaissance, car les prix ont augmenté à plusieurs reprises ces dernières années et le constructeur faisait preuve d’une plus grande opacité jusque-là. Mais il faut dire que le tarif qui s’établit désormais à 0,67 € du kWh est un seuil symbolique : rouler en électrique est désormais en général plus cher qu’en thermique sur les longs trajets.

Le tarif du superchargeur de Brest : 0,67 €/kWh, comme partout en France.

La situation a bien changé depuis l’année dernière, quand j’écrivais ma série sur mon expérience avec la Model 3 de Tesla. Dans la partie dédiée à la charge, je notais ainsi un prix moyen autour de 40 centimes du kWh dans les stations Tesla, ce qui donnait pour notre voiture un coût d’environ 6,6 € pour 100 km. À la même époque, j’estimais le coût en thermique autour de 11 € pour 100 km, en me basant sur une consommation plutôt généreuse de 6,5 l/100 km et un tarif de 1,7 €/l.

Quasiment un an plus tard, cette simulation basée sur un trajet réel entre Quimper et Toulouse donne des résultats bien différents. Le prix en électrique tourne désormais autour de 10,3 € pour 100 km et avec les aides de l’État, l’essence est en réalité moins chère, autour de 1,5 €/l autour de chez moi. Ce qui donne un prix aux 100 km juste sous la barre des 10 €, sans prendre en compte les prix des stations sur les aires de service des autoroutes.

Cela ne change rien au constat que rouler en électrique coûte désormais plus cher sur les longs trajets. Il ne faut pas oublier que ma voiture est une berline particulièrement efficiente et économe sur autoroute, ce qui n’est pas le cas de tous les modèles, avec un prix au kilomètre qui peut alors exploser. Tesla n’est pas le seul à augmenter ses tarifs, c’est un mouvement général et ses concurrents ont même monté encore davantage leurs prix. C’est le cas d’Allego, par exemple, qui a prévu d’augmenter le tarif de ses bornes rapides à 0,98 € du kWh à compter du 7 octobre prochain !

Notre Model 3 en charge au superchargeur de Bègles, près de Bordeaux (image MacGeneration).

Cette augmentation des prix pour les bornes de charge rapide est liée à celle de l’électricité, qui atteint des niveaux records depuis quelques mois et cela ne devrait pas s’améliorer cet hiver. Si les particuliers peuvent être protégés, comme c’est particulièrement le cas en France, les entreprises doivent payer les prix du marché et les opérateurs de bornes les répercutent sur le tarif de l’électricité vendue à leurs clients. C’est d’autant plus important que ce secteur est encore loin d’être rentable, de multiples acteurs émergent à peine et doivent investir des sommes importantes pour créer leurs réseaux de bornes.

Notons au passage que Ionity n’a pas encore annoncé d’augmentation à ce jour et avec son tarif public à 0,69 € du kWh, il est désormais dans le cœur du marché. Aucune augmentation n’est prévue pour le moment, nous a indiqué Ionity, mais qui sait ce qui se prépare si les tarifs de l'électricité restent aussi élevés. Fastned, un concurrent qui a commencé à s’implanter en France récemment, a augmenté ses tarifs dans toute l’Europe (0,83 € du kWh), sauf dans notre pays pour le moment (on reste à l’ancien prix, 0,59 € du kWh), mais on peut aussi imaginer que cela viendra assez rapidement.

La voiture électrique perd ainsi un avantage historique face au thermique. Le temps des supercharges gratuites et illimitées chez Tesla est loin et il ne faut pas compter sur son retour. On peut espérer que les prix reviendront aux tarifs précédents si ceux de l’électricité baissent, mais cela prendra de toute manière un moment. Voilà qui tombe mal à l’heure où l’on promeut la mobilité électrique, même s’il ne faut pas perdre de vue que l’un des avantages des véhicules électriques est de charger à domicile.

Quand elle est possible, la charge à domicile reste un avantage majeur des véhicules électriques (image MacGeneration).

Si vous avez une prise accessible chez vous, vous ne paierez pas plus que le tarif standard de l’électricité, qui tourne autour de 0,17 € du kWh actuellement en France. Pour le quotidien, notre coût pour 100 km s’établit ainsi autour de 3,5 € en étant assez large, ce qui reste bien inférieur au thermique. Avec le double avantage de pouvoir charger chaque jour chez soi et de pouvoir bénéficier de tarifs encore plus bas en basculant sur les tarifs d’heure creuse. Mais même alors, les tarifs devraient augmenter l’an prochain et il reste la question des pénuries d’électricité qui pourraient survenir cet hiver.

De quoi ralentir les ventes de voitures électriques au cours des prochains mois ? Les carnets de commandes de tous les constructeurs étant encore bien plein, on ne devrait pas voir d’impact à court terme. Au-delà, tout dépend probablement du prix à venir de l’électricité et des éventuelles coupures cet hiver qui pourraient laisser une marque profonde dans les esprits. D’ailleurs, RTE qui est en charge du réseau électrique évoque la possibilité de couper les bornes de charge publiques pendant les journées les plus tendues. Ce serait sur la base du volontariat de la part de ses gestionnaires et une option serait prévue pour forcer la charge en cas d’urgence.

Malgré tout, ce serait un coup dur pour l’électromobilité si cela arrivait. Les particuliers sont encouragés cet hiver à ne charger leurs voitures que pendant la nuit, ce que la majorité des modèles sur le marché peut faire via la charge programmée.


avatar Seby59th | 

L’électrique restera pour longtemps ce qu’elle est : une niche, pour les utilisateurs qui ont les moyens, passionnés de nouvelles tech, curieux de tester des voitures sympa genre Tesla et quelques autres modèles sportifs (Audi eTRON, Taycan…). Pour les utilisateurs standards on est pas près de voire l’électrique se démocratiser.

avatar raoolito | 

@Seby59th

une niche 😂?
alors la niche elle grossit tres tres vite hein? bien qu’on soit a la campagne c une nouvelle voiture électrique chaque mois dans le voisinage
raison simple: un aller retour supermarché c’est entre 40 et 50km
comme tout le monde a une maison et que ce rayon de 200km couvre la quasi totalité des trajets, ben l’électrique est ultra rentable. ( la station essence est aussi à 50km aller retour hein?)

d’ici quelques mois le gaz redescendra, l’électricité baissera dans la foulée. Et les villes reprendront leur travail de fermer leurs portes aux diesel et vieilles essences.
ne pas croire que ce petit recul soit une tendance de fond, la tendance de fond c 100% de véhicules électriques neufs dans 12-13ans.
ca fait mastodonte la niche

avatar iPop | 

@raoolito

Le gaz ne redescendra pas, les usa ont eux ce qu’ils voulaient : casser le contrat russe/Allemagne et l’Europe est totalement en phase avec ça.
Donc maintenant ont importe d’Amérique et c’est vraiment plus cher.

avatar airmac | 

@raoolito

Ce n’ai pas parce que tout le monde s’équipe que c’est une bonne idée non ?

avatar raoolito | 

@airmac

parfois si

avatar olivier9275 | 

@airmac

Non c’est clair. Et comme pour le diesel il y 50 ans, on nous pousse à switcher sans que l’on sache réellement ce qu’il en sera dans 10 ou 20 ans.

Mais c’est vrai que quand on a goûté à la réactivité et à la douceur d’un moteur électrique, c’est difficile de repasser sur du thermique. Même sportif…

avatar fernandn | 

@Seby59th

Y des véhicules électriques qui comment autour de 16000€ pour essentiellement la ville ou petits trajets… Ce n’est plus réservé à une élite !

avatar pilipe | 

@fernandn

Oui 16 mille euros pour une Renault Zoé ou Dacia de merde. Non merci.

avatar Darkgam3rz | 

@pilipe

Que ce soit dacia ou tesla, pour l’instant c’est la même merde

avatar pilipe | 

@Darkgam3rz

Entre une zoe et une Tesla il y a quand même un fossé technologique.

avatar iPop | 

@Seby59th

En Norvège, ils sont à 100% tout électrique depuis 4 ans je crois.

avatar Seby59th | 

@iPop

Rien à voir, le niveau de vie est bien différent dans les pays nordiques et en suisse par exemple. Pour une raison qui m’échappe les gens de ces pays essaient de réussir leur vie plutôt que de se poser en victimes des riches.

avatar IsaPain | 

@Seby59th

J'ai un compte en banque bien rempli, j'ai donc réussi ma vie...

Ok, t'es un génie toi.
La Norvège biberonnée au pétrodollars depuis des décennies, faut pas l'oublier non plus.
Ca aide a remplir le compte en banque des citoyens...

avatar smertz67 | 

Pourquoi faire un article putaclic plutôt qu’éduquer vos lecteurs ?
J’utilise, comme la grande majorité des utilisateurs d’EV, les supercharges 2 fois par an pour les vacances. Le reste du temps, c’est à la maison ou au boulot.
Rouler au pétrole sera toujours plus cher que l’électricité, quoiqu’il arrive.

avatar raoolito | 

@smertz67

moi j’utilise le chargeur public aussi pour compléter les moments de basse batterie. genre il reste 30 % et on doit faire une centaine de kilomètres. Je préfère faire une pause de 30 minutes pour charger assez et arriver à la maison.
mais effectivement, le gros de la charge se passe toujours chez nous

avatar Nicolas Furno | 

@smertz67

Euh, c’est justement littéralement ce que j’ai écrit. Va falloir m’expliquer là, même le titre, j’ai bien écrit « un :3 leurs avantages ». 🤔

avatar smertz67 | 

@nicolasf
Ben justement, on ne perd pas cet avantage, ou que partiellement et temporairement:
. Usage longue distance exceptionnel (pour la majorité)
. Tout semble être fait au niveau européen pour que l’électricité revienne à son juste prix (non indexé aux produits fossiles).

avatar pilipe | 

@smertz67

Vous vivez dans le monde des bisounours. Quand toutes les voitures seront électrique le gouvernement rajoutera des taxes, supporté par l’UE. La on rigolera bien. On a l’exemple du diesel. Sachant que les voitures électrique polluent tout autant que les thermique.

avatar ErGo_404 | 

@pilipe aucune étude ne montre que les voitures électriques polluent autant que les thermiques.
C'est encore moins vrai en France où l'électricité est particulièrement peu carbonée.

avatar Biking Dutch Man | 

@ErGo_404

Attendons les cimetières de batteries, en voulez-vous un près de chez vous? Leur recyclage est pour le moment un problème insoluble. Ce n’est pas un plaidoyer pour les moteurs à combustion interne, mais pour la mobilité douce, transports publics et vélos

avatar Nicolas Furno | 

@Biking Dutch Man

Ça sert à rien de mentir pour autant. Les batteries se recyclent déjà très bien.

avatar jazz678 | 

@nicolasf

« Ça sert à rien de mentir pour autant. Les batteries se recyclent déjà très bien. »

Ça ne sert pas plus d’exagérer

Il y a eu des progrès mais on est loin d’un cercle de recyclage vertueux.
La France par ex. n’impose qu’un pourcentage limité de recyclage des batteries lithium/ion.

Autre exemple - les fours à pyrolyse utilisés pour neutraliser les électrolytes sont chauffés au gaz, générant beaucoup de CO2.

A cela s’ajoute la question de leur fonctionnement en ces temps de pénurie annoncée de gaz

Etc…

avatar pilipe | 

@ErGo_404

Vous ne diriez pas la même chose si le lithium était extrait en France. Tant que ça se passe ailleurs aucun problème, c’est ça ? Je ne dis pas que le thermique c’est la vie. Mais faire l’apologie d’une voiture électrique qui est aussi mauvaise que le thermique c’est stupide. Soit on fait les choses bien soit on attend, on réfléchit a comment bien faire les choses et ensuite on lance le processus. On refait la même connector que le diesel à l’époque. Tout le monde disait que c’était mieux que l’essence, dés bonus de partout pour que tout le monde passe au diesel, et maintenant on sait que c’était juste pour l’appât du gain. Mais les gens tombent quand même dans le panneau sans réfléchir.

avatar Travis_Scott | 

@pilipe

Faut arrêter avec ces conneries, les électriques polluent autant que les thermiques patati et patata…
Circulez à vélo derrière un flux de voitures électriques et un flux de thermique et revenait nous dire où vous avez mieux respirer. À l’usage l’électrique est bien moins polluant. Et la voiture thermique pollue également à la fabrication et à l’usage.

avatar pilipe | 

@Travis_Scott

Il n’y a pas de terre rare comme le lithium dans un moteur thermique. Donc comme je dis, tant que la pollution est loin d’ici tout va bien.

avatar House M.D. | 

@pilipe

Déjà, le lithium n’est pas une terre rare.

Ensuite, pour ce qui est des terres rares, la transformation de votre litre de jus de dinosaure en essence/diesel et le filtrage nécessaire pour (moins) intoxiquer vos voisins en utilise bien plus que le peu utilisé dans un VE…

Pas de bol, mauvais argument.

avatar Nicolas Furno | 

@pilipe

Ce n’est pas en le répétant dans chaque commentaire que ça deviendra vrai. Même en prenant l’électricité la plus carbonnée qui soit, les voitures électriques polluent toujours moins que les thermiques.

avatar pilipe | 

@nicolasf

Ce n’est pas en le répétant plusieurs fois que cela deviendra vrai. La pollution est la même, mais à différent endroit. Mais tant qu’on pollue pas en France tout va bien. Il vaut mieux attendre l’hydrogen.

avatar julien74 | 

@pilipe

Lol l’hydrogène….
Le gaz qui contient le moins d’énergie par unité de masse au monde?
La molécule la plus petite du monde qui pose donc des problèmes indemerdable au niveau étanchéité?
Le truc qu’on est obligé de monter à plusieurs centaines de bar (facile hein) pour le transporter?
Le gaz qui a un rendement de max 30% donc obligé de produire 3kWh pour en récupérer 1 seul?

Jamais ça sera de série dans les véhicules particuliers. Les camions , trains, ou bateaux pourquoi pas, car l’inconvénient de son transport est rattrapé par les masses importantes à mouvoir. Mais un véhicule, oui sur un modèle pilote mais jamais pour Mr tout le monde.

avatar pilipe | 

@julien74

Ah madame Irma est partis nous lol.

avatar julien74 | 

@pilipe

Non on appelle ça la science.
Que la molécule soit la plus petite au monde, qui peut me contredire?
Que son énergie par unité de masse soit la plus faible qui peut contredire cela?
Le fait que ce soit hautement explosif.

Donc du coup cela a pour conséquence de devoir mettre en place des « usines à gaz »: le comprimer pour espérer en avoir assez
Le protéger dans des dispositifs, résistant à la pression, et prévenir l’explosion, prévenir les fuites d’un truc qui va vouloir absolument se barrer.
Tout ça dans une voiture qui peut avoir un accident n’importe quand.

Le fait que l’électrolyse de l’eau ait un rendement de merde d’où le 30%.

avatar BLM | 

@julien74
«Que son énergie par unité de masse soit la plus faible qui peut contredire cela?»
la combustion du dihydrogène dans l'air dégage 142MJ/kg, c'est énorme (pour comparaison, l'essence c'est ~50MJ/kg, soit ~3 fois moins)

avatar macosZ | 

Non elle n'est pas la meme. La voiture electrique pollue à sa construction. Plus qu'une thermique mais sur son cycle de vie beaucoup moins qu'une thermique. Meme dans un pays a electricité très carbonée.

Et puis les anti VE qui ont trouvé le totem d'immunité sur es terres rares en afrique... Ils s'en souciaient quand ces même terres rares étaient utilisées (et le sont toujours) dans le raffinage du pétrole ? De l'impact écologique des champs pétrolifères en afrique ?

avatar iPop | 

@pilipe

Une pollution constante et environnante n’est pas du tout pareil qu’un pollution locale…même s’il s’agit de la même quantité de carbone. Pour faire simple une chaleur a un seul endroit n’a pas le même impact que si elle est partout.

avatar BLM | 

@pilipe
«l'hydrogène» ?
1_Techniquement imbranlable
2_Pas vert du tout
3_ sauf à le produire par électrolyse… Mais il faut alors de l'électricité. Et les lois de la physique étant ce qu'elles sont (les rendements sont tjs inférieurs à 100%). on consommera davantage d'électricité pour produire l'hydrogène qu'on ne récupérera d'énergie thermique par la combustion de celui-ci. Il y a donc perte d'énergie.
4_ et comment sera produite cette électricité ?

avatar House M.D. | 

@pilipe

L’hydrogène? Rendement catastrophique et production aussi polluante que l’essence… décidément vous êtes bien mal renseigné… il va falloir changer de sources, et aller vers des études scientifiques sérieuses !

avatar Paquito06 | 

@pilipe

“Sachant que les voitures électrique polluent tout autant que les thermique.”

Tu dois pas sachoir beaucoup alors. Elle vient d’où cette theorie bidon qui circule depuis des lustres? Lobby des constructeurs historiques?

https://www.liberation.fr/economie/transports/les-voitures-thermiques-gaspillent-cent-fois-plus-de-matieres-premieres-que-les-voitures-electriques-20210302_KWBGAQMW6FCFVB6QXKBVQ6YW3U/

avatar Yves SG | 

@Paquito06

Il est vrai que quand on voit un article commencer par la phrase « On savait, évidemment, que la voiture électrique émettait infiniment moins de gaz à effet de serre que ses homologues à essence ou diesel. », on peut être certain qu’il va être d’une très grande qualité.
Quand en plus il provient d’un journal aussi compétent techniquement et aussi impartial que libération, là, je pense qu’on peut le dire, c’est carrément la Bible que l’on tient entre les mains 😂
En plus cette ONG compare le recyclage d’une voiture électrique à la consommation d’une voiture thermique pendant toute sa vie en passant sous silence la consommation de pétrole. Des voitures électriques.
En Allemagne par exemple en 2021 48,9% de l’électricité produire l’a été à partir d’énergies dociles, et ce pourcentage augmente significativement si on considère l’augmentation de production que nécessite la recharge les voitures « propres »
Bref, du grand n’importe quoi 😉

avatar Paquito06 | 

@Yves SG

“Il est vrai que quand on voit un article commencer par la phrase « On savait, évidemment, que la voiture électrique émettait infiniment moins de gaz à effet de serre que ses homologues à essence ou diesel. », on peut être certain qu’il va être d’une très grande qualité.”

Je l’ai lu en entier. Et je comprends la phrase, sans faire semblant, que la reference est au sujet de la consommation de carburant lors de l’utilisation normale du vehicule par l’usager. C’est marrant parce que jusqu’a aujourd’hui, on faisait pas chier le secteur electrique au sujet de la pollution, mais maintenant qu’il faut switcher, on va chercher des trucs pas possible comme les batteries, les pneus, etc. Comme si les vehicules qui roulent depuis des decennies ont des pneus qui me degagent aucune particule fine. Je mettrai pas mon nez meme derriere un blue hdi toutefois.

avatar Paquito06 | 

@Yves SG

“Quand en plus il provient d’un journal aussi compétent techniquement et aussi impartial que libération, là, je pense qu’on peut le dire, c’est carrément la Bible que l’on tient entre les mains 😂”

Non mais on s’en fout du journal, c’est l’etude qui est a l’interieur sur laquelle il faut cliquer, et lire. Si on s’en tient a la premiere phrase et au titre du journal aussi, on va pas loin…

avatar Paquito06 | 

@Yves SG

“En Allemagne par exemple en 2021 48,9% de l’électricité produire l’a été à partir d’énergies dociles, et ce pourcentage augmente significativement si on considère l’augmentation de production que nécessite la recharge les voitures « propres »”

Tu fais bien de citer nos chers allemands qui se la jouent vert depuis des annees et qui sont aux abois devant la Russie. On va rire cet hiver.

https://en.wikipedia.org/wiki/Energy_in_Germany

75% fossile
6% nucleaire
16% renouvelable

“Bref, du grand n’importe quoi 😉”

Oui, comme tu dis 😂

avatar Nicolas Furno | 

@smertz67

J’ai jamais dit que c’était total et permanent. Un titre n’est pas un article non plus. 🙂

Donc oui, l’avantage du titre c’est le coût sur les longs trajets.

avatar raoolito | 

@nicolasf

ceci étant dit, c’est peut-être un des sujets sur lequel je n’ai jamais été D’accord avec vous.
je n’arrive pas à voir la voiture électrique comme la voiture pour longs trajets Par contre je la vois parfaitement bien pour les trajets dans un rayon de 150km autour de la maison. Autant dire que c’est quand même 95 % des trajets que l’on fait sur une année.

avatar Nicolas Furno | 

@raoolito

Ben… je crois qu’il y a une différence à ne pas oublier : vous n’avez pas testé. 🙂

De mon point de vue, c’est même l’inverse. Le calme et la souplesse de l’électrique sont incomparables en termes de confort pour aller loin. Et les pauses recharge forcent à ralentir le rythme, ce qui est nettement plus sain sur les longs trajets. On ne reviendrait en aucun cas en arrière.

avatar raoolito | 

@nicolasf

ah mais si! mais nous c une zoe sans charge a plus de 22kw du coup c plutot du local (la majorité de notre utilisation)

apres 100% d’accord sur la conduite plus cool, les moments de relax etc..
évidemment avec deux jeunes enfants on tente moins l’expérience vous nous excuserez 😂

avatar Nicolas Furno | 

@raoolito

Ah oui, c’est sur que ça dépend de la voiture. La Zoe n’est clairement pas la meilleure option pour traverser des pays (sauf si c’est le Luxembourg), mais avec une voiture qui charge rapidement, ça se fait bien. Même avec des enfants, ils doivent bien sortir de temps en temps et ils auront des vraies pauses à chaque fois. 🙂

avatar raoolito | 

@nicolasf

vous êtes l’homme de la situation Nicolas!!
Je passe demain vous déposer mes deux gamins, et ma femme et moi on va passer un week-end tranquille à Paris. Merci encore vous êtes trop adorable 🥰

avatar Nicolas Furno | 

@raoolito

Bien tenté. 🙂

avatar jazz678 | 

@nicolasf

« Le calme et la souplesse de l’électrique sont incomparables en termes de confort pour aller loin. »

J’aurais mis un point après « confort ».

Pour aller loin il faut beaucoup d’énergie surtout. Celle dont disposent les VE est moindre vs thermiques.

A cela s’ajoute le stress de tomber en rade de jus, trouver une borne,etc…en VE

L’hybride m’a toujours semblé le meilleur compromis

avatar Nicolas Furno | 

@jazz678

Jamais eu de stress perso. Même en faisant des efforts pour aller aux limites, on n’est jamais arrivé à une borne avec moins de 5 % de batterie, ce qui est d’ailleurs une grande déception personnelle.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR