Canalys : en Europe le Mac a surfé, l'iPad a plongé

Florian Innocente |

Le Mac et les iPad ont connu des fortunes diverses dans les ventes sur le marché européen au premier trimestre, explique Canalys dans son étude sur les PC et tablettes. C'est le reflet de ce qu'a annoncé Apple le mois dernier où toutes le lignes de produits avaient progressé, exception faite des iPad.

Canalys a comptabilisé 15,7 millions de PC livrés aux vendeurs au T1 2022, une baisse de 3 % sur 2021. Toutes les marques ont vu leurs volumes baisser du nez, à l'exception d'Apple portée par ses gammes M1 qui ont signé une belle progression (+15 %).

La Pomme se loge à la quatrième place en Europe avec 1,8 million de Mac distribués, juste derrière Dell (2,1 millions de PC), HP (3,9 millions) et l'inamovible Lenovo (4,1 millions) en leader. HP a vu ses ventes de Chromebook s'effondrer, mais il s'est rattrapé sur des PC haut de gamme et des stations de travail. Le plus gros gadin est venu d'Acer avec -18 % et un volume de 1,2 million de machines qui en fait un distant quatrième derrière Apple.

Au premier trimestre, les Chromebooks ont bu la tasse et les MacBook ont fait mieux que surnager

Au premier trimestre, les Chromebooks ont bu la tasse et les MacBook ont fait mieux que surnager

Une Apple qui a elle aussi loupé quelques marches et s'est cassé la figure dans l'escalier des ventes d'iPad. Le marché européen pour les tablettes a été évalué à presque 6,5 millions d'appareils au premier trimestre. C'est une forte baisse de 22 % en un an, d'après Canalys. Le cabinet subodore toutefois qu'après la grande vague d'équipement provoquée par les confinements, le marché se retrouve quelque peu saturé de ces appareils.

Les livraisons de tablettes aux premiers trimestres de 2021/2022

Comparé au premier trimestre de 2021, Apple aurait vu ses ventes baisser de 25 %, tout en restant loin du peloton grâce à ses 2,9 millions d'iPad. Le plus proche est Samsung (1,2 million), suivi par Lenovo (901 000) puis Amazon (513 000) et Microsoft (163 000).

Lors de la présentation de ses résultats, Apple n'a pas expliqué la méforme de l'iPad par une désaffection des clients — la demande serait même demeurée soutenue — mais par des contraintes sur la disponibilité en composants qui ont allongé les délais ou provoqué des ruptures de stock sur plusieurs familles de la tablette.

Un manque à gagner de 4 à 8 milliards de dollars au deuxième trimestre pour Apple

Un manque à gagner de 4 à 8 milliards de dollars au deuxième trimestre pour Apple


avatar Nesus | 

Il est évident que la production d’iPad a été fortement ralentie. Pour en acheter un, il fallait attendre 1 mois et demi.

avatar IsaPain | 

En même temps, c'est tellement has been un iPad, qu'il en faut maintenant 2 pour être à l'aise !
(cf. les articles à ce sujet sur igen...)
😅 😅 😅

avatar MdJdB | 

@IsaPain

Je serais presque tenté de prendre votre commentaire au premier degré. J’ai utilisé de nombreuses années plusieurs iPad que j’ai fini par abandonner en utilisant davantage mon MacBook Pro. Peut-être les besoins qui évoluent aussi..

avatar IsaPain | 

@MdJdB

C'est un commentaire hybride: mi 1er- mi 2e degré... 🙃

Pour moi l'iPad, (essayé depuis la V2 sur plusieurs gen et jusqu'à l'iPad Air 4, sur des périodes de plusieurs mois à chaque fois) reste un énorme iPhone, super en consultation sur le canapé comme l'avait présenté feu Steve, mais aucunement un outil de productivité qui serait meilleur en production que l'est un Mac/ iMac / Macbook.
Un vrai doublon quand on a iPhone + Macbook - Air/ Pro - (surtout le 12", avec lequel je rédige ce message).

Après, s'il y en a qui y trouvent leurs comptes, tant mieux pour Timy Tim ! 🤑 🤑

avatar MdJdB | 

@IsaPain

J’ai pour ma part eu ma v1 avant d’utiliser les deux premières générations d’iPad mini au collège / lycée. L’iPad mini 6 était celui que j’attendais depuis des années, il est techniquement parfait mais mes usages ont évolués, je l’ai rendu après deux semaines (256Go, 5G). Je joue moins et les écrans des Macbook se sont améliorés depuis.

Je n’ai jamais réussi non plus à être aussi productif et à l’aise sur un iPad qu’un Macbook, même avec des usages légers en bureautique et un peu de graphisme et montage. Je vois l’iPad comme vous, un outil de consultation qui fait doublon avec mon MacBook Pro 14 et mon 13 mini. Je préfère d’ailleurs l’usage d’un MacBook pour regarder des films et vidéos.

J’attends en revanche impatiemment l’arrivée de la 5G sur les MacBook pour arrêter les déconnexions intempestives avec mon iPhone, sa chauffe et la perte d’autonomie induite en mobilité.

avatar airmac | 

@IsaPain

Pas trop d’accord avec cela, car énormément de gens en l’occurrence des pros, se servent uniquement d’un iPad sans pour autant que cela soit des modèles Pro.
Je crois surtout que c’est le manque d’intérêt ou d’apprentissage des outils de l’iPad qui sont méconnus.

avatar IsaPain | 

@airmac

"Après, s'il y en a qui y trouvent leurs comptes"

avatar Adodane | 

Pourtant des iPad il y en a des palettes au Leclerc 😅😅😅

avatar sambucus | 

Je crains que les iPad perdent du terrain à cause de iPadOS qui n’est pas si ergonomique pour effectuer certaines activités comme la bureautique ou le tri d’images, etc. Même « griffonner » est difficile à utiliser. Comparez l’utilisation par exemple de « Pages » (développé par Apple) sur un iPad et sur un iMac ou un MacBook… ! Il s’agit là d’un usage assez basique.

L’iPad ne peut donc pas vraiment concurrencer un Mac et Mac OS. Du point de vue puissance, il est plus que top. Du point de vue OS, on est en attente d’un système efficient depuis des années et chaque année, l’espoir est déçu.

Par contre, dès qu’il s’agit de dessiner, lire des vidéos, du son, parcourir le web, communiquer ou présenter un visuel, alors c’est vraiment agréable.

Comme trop souvent avec Apple, il y a des traits de génie sur certain sujet et en parallèle certains développement semblent stagner. Pourtant, ce n’est pas le personnel qui manque.

C’est tout de même un appareil qui est assez onéreux, même si l’investissement permet de l’utiliser de longues années.

avatar Biking Dutch Man | 

@sambucus

Merci de votre analyse que je partage. Pour moi c’est mon outil de vidéo conférence et un peu le reste. Mais je n’arrive pas a vraiment travailler avec, dans le sens de produire du contenu.

avatar MdJdB | 

@Biking Dutch Man

Même expérience de mon côté, la bureautique est toujours plus agréable à mon sens sur un MacBook. Je le préfère même à l’iPad pour le visionnage de films et vidéos.

avatar IsaPain | 

@MdJdB

Idem, couché sur le lit, le Macbook repose sur mes abdos.
Là où un iPad il faut le tenir à la main pendant 2h ou utiliser une coque pas très ergonomique (p.e. pas autant de possibilité de ° de basculement de l'écran) ou qui l'alourdit (quel intérêt de porter un iPad de plus de 1kg alors qu'un MBA fait 1.3 kg ?).

avatar ohmydog | 

@IsaPain

Tu devrais éviter l’électronique au lit ! Mais je suis jaloux de tes abdos quand même ^^

avatar CorbeilleNews | 

@sambucus

C’est assez bien résumé 👍🏻 et triste de devoir se rendre à cette évidence… 🤷‍♂️

Peut-on avoir plusieurs sessions utilisateurs voir qui tournent en meme temps sur l’iPad ?

Merci

avatar pat3 | 

@sambucus

"Comme trop souvent avec Apple, il y a des traits de génie sur certain sujet et en parallèle certains développement semblent stagner. Pourtant, ce n’est pas le personnel qui manque."

Et c’est pas comme si tous les fabricants s’étaient attelés au problème sans qu’aucun ne trouve le game changer qui fasse basculer l’industrie.
Et il ne manque pas de modèles et d’usage, de la reMarkable à la Surface…

avatar sambucus | 

Bien que nous soyons plusieurs à ne pas trouver notre compte pour travailler avec un iPad comme évoqué ci-dessus, il faut être juste et se rappeler qu’un des rédacteurs d’iGeneration produit avec satisfaction avec son iPad Pro.

https://www.igen.fr/ipad/2017/02/un-ipad-pour-travailler-ca-marche-98751

avatar smog | 

Oui, mais pour un qui s'y retrouve, combien ne sont pas satisfaits d'un tel usage ? Pour ma part, rien ne remplace un "vrai" ordinateur (à part pour le dessin numérique, là l'iPad a vraiment son mot à dire, mais bon, c'est un marché assez limité par rapport à l'usage général j'imagine).

avatar toto_tutute | 

Eh bien je comprends pourquoi plein de fabricants ont arrêté les tablettes. Hormis Apple, les volumes sont très faibles !
.je suis par contre étonné de l'absence de Xiaomi dans le top 5. Sa très bonne Xiaomi Pad mérite de rencontrer le succès.

avatar smog | 

Même une bonne tablette aura ses limites dans l'utilisation quotidienne pour le travail.
Et pour le côté "loisir", les smartphones l'ont remplacée petit à petit je pense.

avatar bonnepoire | 

Ce qui me manque le plus sur ipad c'est un terminal.

CONNEXION UTILISATEUR