Drôles de gadgets #3 : l'élargisseur d'écran

Jean-Baptiste Leheup |

Comment gagner rapidement — et pour pas cher — au moins dix bons centimètres ? Avec le MacNifier, évidemment ! Derrière ce jeu de mot sur le thème de magnifier, qui signifie « loupe » en anglais, se trouvait un astucieux système chargé d'agrandir l'affichage de l'écran au moyen d'un instrument d'optique subjectif constitué d'une lentille convexe. Autrement dit, une grosse loupe. L'écran, qui n'était déjà pas vraiment Retina (avec 72 points par pouces), devait carrément ressembler à un échiquier une fois agrandi à 250 % de sa taille originale…

On peut aussi émettre quelques doutes quant à l'argument publicitaire de l'absence de distorsion. Difficile d'imaginer un tel miracle, sachant que l'écran lui-même était particulièrement bombé, et que la loupe était l'un de ces modèles en plastique comme on en mettait sur les vitres arrière des bus avant l'invention de la caméra de recul…


avatar lactel | 

Il y avait la même chose pour la game gear de sega

avatar totoguile | 

@lactel

Et le game boy ! (Avec éclairage intégré)!

avatar Cric | 

@totoguile

Je l’avais pris pour ma GB Color dont l’écran n’était pas rétro éclairé.

Pas d’une grande efficacité je le crains...

avatar 421 | 

@totoguile

Vendu dans la malette rigide avec le game link ;-)

Plus «sérieusement », plein de chinoiseries de ce genre en ce moment pour les téléphones ou les tablettes «pour en effet cinéma »

avatar DavidAubery | 

@Sindanárië

Sam ! Sort de ce post.

avatar andr3 | 

J’aime bien cette série. Elle permet de revenir dans les années fofolles de l’informatique.

avatar melaure | 

Ce n’était pas si cher je trouve. Cook surait vendu ça 3000 dollars ...

avatar sebdeg | 

Si mes souvenirs sont bons, le "fil de terre" était là pour éviter le dépôt de poussière très important sur les écrans cathodiques à cause de l'électricité statique induite par le fonctionnement de l'écran. Pour le reste je n'ai aucune preuve de la réel efficacité d'un tel dispositif.

avatar Nesus | 

J’ai eu ça. Il faisait zoom et protection de l’écran. En fait c’était un filtre qui assombrissait.

avatar DahuLArthropode | 

Merci pour cette série!
Comme le tube était un canon à électron, la mise à la terre était peut-être utile pour éviter que l’écran ne se charge d’électricité statique à la longue.
Quant aux craintes pour la santé des yeux, elles étaient peut-être fondées car les tubes émettaient diverses radiations, acceptables à grande distance sur une télé, mais qui avaient de quoi inquiéter à courte portée (même si je doute très fort de l’utilité d’un écran en plastique et des lunettes spéciales pour arrêter des radiations). Les électrosensibles d’aujourd’hui seraient terrifiés de savoir ce qui les a traversés en regardant Casimir.
Sur les PC et autres terminaux, on avait des pixels énormes et qui brillaient encore après l’extinction de l’écran. L’écran du Macintosh avec ses 72 ppp me semblait d’une qualité sans équivalent dans les machines grand public.

avatar Tomtomrider | 

@DahuLArthropode

Si les téléviseurs et autre écrans cathodiques étaient si lourd c’est parce, entre autres, ils embarquaient une très épaisse dalle en verre qui avait justement pour mission de stopper tout cela. Normalement dimensionnée pour ne rien laissé passer. A vérifier mais il me semble bien avoir lu ça quelque part.

avatar DahuLArthropode | 

@Tomtomrider

Même un écran en plomb n’est pas une protection définitive, et un poste de télévision avait une grande durée de vie.
J’ai trouvé ça sur Google si ça t’intéresse de creuser:

[edit: lien bidon, je chercherai une meilleure source. Mille excuses.
Apparemment, il y avait bien émission de rayons X, mais les émissions étaient faibles dur les dernières générations. ]

Pour la télévision, il suffisait de se tenir assez loin pour se protéger. On parlait de 3 ou 5 fois la diagonale de l’écran (je suppose que ça varie en fonction inverse du carré de la distance).
Mais sur ma station de travail avec un écran de 21 pouces, il aurait fallu me tenir à plus de 1,50m!

avatar Lightman | 

@DahuLArthropode

Un écran chargé, ou mis à la terre n'est pas stupide du tout.
Les CRT (Cathod Ray Tube) émettent effectivement des électrons qui ne sont pas tous arrêtés par la dalle, même épaisse (les fameuses fuites). D'où les fatigues visuelle, les maux de tête, les consignes de distance.
Un loupe, si sa surface est conductrice, permet de piéger les électrons… à la terre. Encore mieux si elle est alimentée.

Cela dit, une partie des symptômes décrits étaient aussi dus au scintillement de l'image aux fréquences de l'époque.

avatar Jean-Baptiste Leheup | 

@Tomtomrider

Il y avait bien émission de rayon X. Puis les normes ont évolué (soit pour tolérer un certain niveau, soit pour réellement en venir à bout) :

https://www.aventure-apple.com/blog/2019/09/25/avez-vous-declare-votre-ecran-apple-a-letat/

avatar saoullabit | 

Les lentilles de frenel aussi utilisées dans les bornes d’arcade pour éviter de payer un écran cathodique trop cher :-)

avatar Gregoryen | 

Ça me rappelle la loupe GameBoy avec la mer intégré. Ça a rendu une belle génération de myope tout ça ! Complot de Mr Afflelou !!

CONNEXION UTILISATEUR