IBM trouve ses employés sur Mac plus efficaces

Florian Innocente |

IBM aime Apple, et depuis quatre ans, avec le lancement de son programme Mac@IBM, le groupe profite de la Jamf Nation User Conference (organisée par l'éditeur de logiciels d'administration de parcs et de flottes), pour donner quelques chiffres. IBM et Apple sont également partenaires pour des solutions verticales sur iOS vendues à d'autres entreprises.

Fletcher Previn en 2018. Image : JAMF

Il y a aujourd'hui plus de 290 000 appareils Apple en service au sein d'IBM, lequel donne à ses salariés le choix d'utiliser un environnement Apple ou Microsoft. En 2018, ce chiffre s'élevait à 277 000 (134 000 portables, 40 000 iPad, 90 000 iPhone et probablement le reste constitué de Mac de bureau) ce qui équivalait à un quart de son parc informatique mondial (lire Des Mac, des iPad et des iPhone à gogo chez IBM). 78 employés étaient alors affectés à ce groupe d'utilisateurs.

Cette année, Fletcher Previn, le responsable des services informatiques d'IBM, a enfoncé le clou. Il a fait valoir que 7 personnes peuvent administrer un parc de 200 000 Mac, là où il en faut 20 pour s'occuper du même nombre de PC sur Windows.

La même étude a démontré que pas loin de 98 % des utilisateurs de Mac ont jugé que la migration d'une version de macOS vers une autre était simple, contre 86 % des utilisateurs de PC lorsqu'ils ont migré de Windows 7 à 10.

L'employé modèle a un Mac

Le reste des observations de Fletcher Previn porte sur la notion de productivité. Et là, c'est tout juste s'il ne faudrait pas songer à écarter toute personne travaillant sur PC ou émettant l'envie de le faire…

Les utilisateurs de Mac sont 22 % plus à même de dépasser leurs objectifs comparé à leurs collègues sur Windows. Ce sont aussi de meilleurs vendeurs, les contrats obtenus ont tendance à être 16 % plus importants en valeur que ceux décrochés par les utilisateurs de PC.

Ces employés sur Mac sont aussi nettement mieux notés par les clients et il y a 17% de risque en moins qu'ils aient envie de quitter le groupe. Enfin, 5 % seulement des utilisateurs de Mac réclament des logiciels supplémentaires à ceux fournis pour accomplir leur travail contre 11% côté PC.

Toujours à l'occasion de cette conférence, Jeremy Butcher, de l'équipe marketing produit pour iOS chez Apple, a indiqué que 100 % des 500 plus grosses entreprises américaines étaient clientes de matériels Apple.

Il a ajouté que des centaines d'organisations de toutes sortes disposaient de parcs très conséquents, puisque dépassant les 10 000 appareils.

Des volumes qui sont notamment le résultat d'un attrait pour les produits Apple de la part de 59 % des jeunes diplômés qui finissent leurs études supérieures ou d'une très large part d'employés qui les préfèrent aux PC, lorsque le choix d'un équipement leur est donné.


Tags
#IBM #Jamf
avatar zeufparis | 

200 000 Macs à 1 000 €... et 200 000 Pcs à 500€... Cela fait 100 millions d'euros de différence... Heu... Y a pas un souci là ?? Sans doute que pour IBM 100 millions, c'est rien... Et si ce n'est rien, cet article n'a aucun intérêt.. Sorry :(

avatar joelcro | 

@zeufparis

Tu te limites au prix de l’équipement. Ce qui intéresse l’entreprise c’est le coût. Et il y a bien des éléments cachés à ne pas négliger.
Aaah cette notion prix/coût...

avatar mediapress | 

non, c'est rien, c'est la valeur humaine qui coute le plus cher...

avatar Trillot | 

@zeufparis

Sauf qu’il faut prendre en considération non le prix d’achat mais le coût d’usage ! Et là, IBM à déjà expliqué que l’utilisation des Mac revenait moins cher que celui des PC Windows.
Il faut savoir compter.

avatar byte_order | 

Du coup, on se demande pourquoi IBM n'impose pas systématiquement du matos Apple, alors.
Etrange, non ?

avatar Manuko | 

Une phrase que j'utilise parfois en signature de mail et qui doit venir d'ici:
"Microsoft n'est pas la réponse, c'est la question. La réponse est 'Non'. "

avatar byte_order | 

@Manuko
Cela a le mérite d'éclairer votre récipiendaire sur votre personnalité.

avatar tbr | 

Je confirme être nettement plus efficace avec mon MacBook Pro qu’avec le « jouet » Lenovo fourni par mon boulot.

avatar Ghaleon111 | 

@tbr

Je suis sur que le « jouet » Lenovo comme par hasard n’est pas un x1 par exemple.

avatar tbr | 

Je précise que je travaille dans le service public donc les Mac (Apple,pour faire court), vous pensez bien que ce ne sont pas les ordis les plus courants...
Rien à f*** : c’est MON mac et c’est le résultat que vous appréciez, chers supérieurs, ou bien préférez le Lenovo et ses piètres possibilités pour obtenir un résultat moindre.

Côté « chantage » à la qualité, je gagne.😂

avatar tbr | 

Tu as entièrement raison : résumer mes propos à un simple « Mac résout tout! » est simpliste, réductrice, voire stupide — Mea culpa !
Je voulais juste signifier (maladroitement) que dans certains cas, en tout cas dans le mien, le Mac est la panacée, mais ce serait oublier tous ce que tu me fais remarquer avec justesse.

Reste que si l’expérience utilisateur pouvait être « offerte » aux utilisateurs PC, je pense qu’ils r’ seraient reconnaissants (relativement aux possibilités des systèmes...€

avatar occam | 

@tbr

"si l’expérience utilisateur pouvait être « offerte » aux utilisateurs PC, je pense qu’ils r’ seraient reconnaissants"

Cf. ma réponse à @Bigdidou, plus haut.

Il convient de regarder le problème du point de vue de l’entreprise et du gestionnaire de l’IT. L’exemple de SAP que je cite est parlant. Il s’agit de gérer l’expérience utilisateur sur l’ensemble de l’entreprise, à tous les niveaux. Et le pari de Jamf est de proposer justement cette expérience utilisateur unifiée, à la verticale comme à l’horizontale.

C’est le domaine perdu par Microsoft, car dépourvu d’offre sur le mobile.

C’est le domaine où Apple peut devenir dominant, à condition de lâcher le Mac tel que nous le connaissions, pour en faire un terminal iOS XXXL.
Pour Jamf, il s’agit d’éviscérer le PC comme plateforme.
Stratégie jouable.

avatar Jacti | 

"pour en faire un terminal iOS XXXL". No mais ça va pas la tête. Surtout pas !
Je fais de la musique en professionnel (composition, pas DJ) et je me vois mal avec un terminal IOS pour ce faire...

avatar en chanson | 

Bref le mac en entreprise reste anecdotique....et c’est pas avec les claviers, les bugs incessants que cela va changer.

avatar klouk1 | 

@en chanson

"Bref le mac en entreprise reste anecdotique....et c’est pas avec les claviers, les bugs incessants que cela va changer."

Pourtant, ayant fait un tour au siège de Google France je n’y ait vu pratiquement que des macs

avatar mediapress | 

Si Apple faisait des machines un peu plus accessibles au niveau des composants, pour une entreprise et les services DSI, ça serait plus rassurant... Là, quand ça tombe en panne, c'est direct l'App Store, et ça c'est un sacré handicap en entreprise... (ça coute cher quand ça tombe en panne et on a la machine immobilisé pendant X temps...)

avatar Ducletho | 

malgré les macs, l’efficacité de ses employés à vendre n’est pas suffisant apparement . Ils vont faire une mauvaise année sur les ventes. Ils se font dépassés sur les solutions en entreprise sur parc Windows déjà côté MS, et maintenant Google. Bref la cata, il faut qu’il se concentre sur l’équipement de 100% en mac de leurs employés si c’est si efficace, pour le dernier trimestre pour sauver leur année : joli plan d’actions... je doute que ça soit suffisant ...

avatar Glop0606 | 

Ce qui marche pour IBM n'est pas forcément vrai pour une autre boîte. Tout dépend des métiers. Dans mon secteur par exemple, certains programmes ne sont que sur Windows, donc bien obligé. D'ailleurs je trouve que le gros plus de Windows en entreprise ce sont leur serveurs qui marchent quand même pas mal. Peut-on faire la même chose avec Mac Os Serveur? D'ailleurs ça existe encore? Après au quotidien, les boites et les admins, en ont plein le dos de MS et de sa politique de mise à jour. 1 voire 2 Versions par an c'est beaucoup trop. J'ai vu dernièrement que la version 1803 n'était déjà plus supportée? En tout cas les bugs commencent à devenir vraiment récurents.

avatar Bigdidou | 

@Glop0606

« J'ai vu dernièrement que la version 1803 n'était déjà plus supportée? »

Ce serait bizarre.
Microsoft a annoncé l’arrêt du support de win 7 en 2020...

avatar Glop0606 | 

@Bigdidou

J’ai vérifié la version 1803 a une fin de support pour les particuliers le 12 novembre 2019 et un an plus tard pour entreprise et éducation. C’est pour cela que ça commence vraiment à coincer au niveau du rythme,... le problème c’est que Microsoft fait pour chaque version des changements qui perdent certains utilisateurs sans parler des bugs des nouvelles versions. Je trouve que ms devrait s’inspirer de Linux avec des versions LT

avatar Lazaretto | 

Je travail chez IBM et je suis sur Mac.

Et j'aimerais avoir un PC tellement je trouve que la proposition PC est folle depuis quelques années la ou celle d'Apple est au point mort. J'ai toujours utilisé des Mac pour une utilisation pro ou perso depuis 15 ans, et je revis depuis que j'ai un Dell XPS à la maison.

Je suis Designer et pourtant je travaille beaucoup mieux sur PC. Par contre pour info ce sont surtout les développeurs qui sont sur Mac ici (et la on est d'accord que c'est plus pratique, je préfère développer sur Mac pour toutes les galères en moins niveau config d'environnement)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR