Wi-Fi maillé, enceinte connectée : Google mise tout sur Nest

Mickaël Bazoge |

Alors qu'on regrettera pour toujours et à jamais l'abandon par Apple de la gamme AirPort, Google poursuit son expansion sur le marché des réseaux Wi-Fi maillés avec une nouveauté : le Nest Wifi. Le moteur de recherche n'est pas un inconnu dans le secteur, ce dernier ayant sorti en 2017 un système Wi-Fi mesh assez bien pensé (lire : Test du Google Wifi, un système Wi-Fi maillé mi-figue mi-raisin).

Le Nest Wifi repart sur les mêmes bases, mais avec une couverture améliorée (25% de portée supplémentaire) qui peut aller jusqu'à 210 mètres carrés pour le routeur et un point d'accès. De quoi alimenter en Wi-Fi la maison, voire le jardin et la piscine ! Et il est possible d'aller plus loin en ajoutant des points d'accès. Le débit peut aller jusqu'à 2,2 Gbit/s, en fonction de votre connexion internet bien sûr.

Le point d'accès Nest Wifi a ceci de particulier qu'il intègre Assistant Google ainsi qu'un haut parleur. De fait, il s'agit ni plus ni moins que d'un Nest Mini (qui succède à la petite enceinte Google Mini, on y revient ci-dessous). La gestion du réseau et des connexions se déroule dans l'application Google Home.

En France, Google va vendre un pack routeur et point d'accès au prix de 259 €. Le routeur seul sera proposé à 159 €, le point d'accès en solo au prix de 139 €. La date de sortie n'a pas été confirmée, mais on peut s'inscrire sur une liste d'attente.

Alors qu'on pensait que la stratégie domotique de Google reposait sur la puissance de la marque, l'entreprise a finalement décidé de tout miser à nouveau sur Nest. Après le Nest Wifi, qui succède au Google Wifi, voici donc le nouveau Google Home Mini… rebaptisé Nest Mini. Cette petite enceinte filaire embarque des basses deux fois plus puissantes, on peut la fixer au mur et approcher la main pour contrôler le volume. La portée de la reconnaissance vocale s'améliore elle aussi.

Nest Mini fonctionne main dans la main avec l'Assistant Google pour tout ce que l'on peut imaginer, notamment contrôler les produits connectés de la maison. L'appareil, proposé en deux coloris, sera disponible le 22 octobre au prix de 59 €.

avatar tytram | 

J’ai la chance d’avoir une Time Capsule de dernière génération. J’espère qu’elle durera encore 3 ou 4 ans.

avatar Sealbirman | 

@tytram

+1 . Ma petite Time capsule fonctionne parfaitement depuis le premier jour. Pas une seule coupure réseau intempestive, stabilité du signal. Rien à redire...

avatar steeve55 | 

@Mickaël Bazoge

Wifi Ac ou wifi ax du coup ???
Je pense, vu le prix, wifi 5 (ac) ?

avatar stefhan | 

Dommage que ce soit Google.

avatar roccoyop | 

Pas con du tout de la part de Google de mettre en avant Nest et pas son propre nom. Les réfractaires de Google n'achèteraient jamais ça, mais Nest ? Combien savent que ça appartient à Google ?

heureusement que moi je le sais, comme ça aucun risque de tomber dans le panneau.

J'attends avec impatience qu'Ubiquiti passe au Wifi 6 pour changer mes bornes AirPort Extreme/Capsule/Express.

avatar Mrleblanc101 | 

@roccoyop

En même temps le gros logo Google sur la boîte doit pas aider 🙄

avatar BananaYatta | 

@roccoyop

Le produit s’appelle « Google Nest Wifi », donc difficile de passer à côté

avatar roccoyop | 

@BananaYatta

Ah, je pensais que c’était juste Nest. D’un autre côté j’ai mis cette marque de côté depuis que ça appartient à l’aspirateur le plus gros du monde.

avatar steeve55 | 

Wifi Ac ou wifi ax du coup ???
Je pense, vu le prix, wifi 5 (ac)

avatar Gillesgilles2 | 

Avec le domotique HomeKit d’Apple quelle décision étrange d’Apple de laisser tomber les routers.

C’est le chaînon nécessaire à tout domotique , en plus de rendre le iPad , le homepod et l’Apple tv concentrateur de homekit , le router aurait pu être ce concentrateur aussi.

Les airport aurait pu être homekit

CONNEXION UTILISATEUR