Orée, fabricant français de périphériques en bois, est en liquidation judiciaire

Mickaël Bazoge |

Fin de partie pour Orée. Le constructeur français de périphériques en bois est en liquidation judiciaire. Le site web de l'entreprise s'ouvre sur une citation de Sénèque sur les nouveaux départs des uns qui sont les fins de parcours des autres.

Orée avait été immatriculée à Castelnaudary en 2012 ; on connaissait d'elle ses claviers en bois et, plus récemment, un stylo connecté, le Stylograph. Le jugement du tribunal de commerce de Carcassonne est en date du 29 novembre dernier.

Source
Tags
avatar Flyingbike | 

C’est dommage
Mais d’un autre côté, c’était à peu près évident dès le début....

avatar Kubusiu | 

C’est vrai que c’est dommage, mais avec un peu plus de publicité ça aurait marché. Mais voilà, les produits sont restés très confidentiels... 🙁

avatar fredsoo | 

J'habite Carcassonne, j'étais même pas au courant....

avatar MacGyver | 

si tu étais sorti de ta tour pour aller manger un cassoulet, tu les aurais vu

avatar fredsoo | 

Je mange un cassoulet extra chez Etienne à Labastide, après Castel! 👍🏻

avatar gwen | 

Avec un peu de pub, ça se serait sûrement vendu. De tout de façon, comment vendre un produit que personne ne connaît et n’as donc envie. Ces claviers n’existaient pas aux yeux des clients lambdas.

avatar bnur | 

Je me suis mis récemment à la recherche d’un clavier sans fil... j’ai fini par tomber sur les leurs que j’enviais pas mal ! Mais la semaine dernière je suis tombé sur l’info :-(
J’ai cru voir aussi qu’il y avait un potentiel repreneur américain mais pas bien sûr...

avatar stefhan | 

Mince...

avatar niclet | 

Je connaissais le produit, mais pas ce qui leur est arrivé. L’article ne le dis pas non plus. Est-ce une faillite? Une poursuite??

Quelqu’un peut m’éclairer svp, merci :)

avatar KRATOS13 | 

C'est vraiment dommage

avatar rua negundo | 

Je ne connaissais pas, il y avait un manque de publicité.
Triste pour eux, ça valait l’air très beau

avatar peyou | 

Dommage mais pas si étonnant que ça. Je me suis vu offrir un de leur clavier pour le côté esthétique et bois. C'est vrai que c'est plutôt sympa mais au fur et à mesure des évolutions de MacOS le clavier fonctionnait de moins en en moins bien et du coup il est parti au fond d'une étagère .... Antichambre d'un aller simple en déchetterie.

avatar olivier07 | 

Dommage de faire un simple article comme ça, pourquoi ne pas dire qu une belle aventure se termine pour l entreprise. L échec n est pas forcément une fin mais une leçon a retenir. Un ligne d écriture pas forcément positive de dégage de cet article .
Bon courage à eux pour la suite ...

avatar irep | 

Ce serait dommage d'envoyer un bel objet comme ça à la déchetterie. Le mettre en vente ?

avatar Jean-René Boutin | 

Du coup, il est impossible de s’en procurer avant « la fin »?

avatar JLG01 | 

Dommage, les idées étaient intéressantes.
Mais difficile de sortir vraiment du sillon.
Reste « la montre en bois du Japon » de la chanson pour s’en souvenir.

avatar r e m y | 

Ils n'auraient pas dû accepter de se faire payer avec des chèques en bois...

avatar tbr | 

@r e m y

— « Des chèques en Alu ?
— « Tu peux aller t’brosser, oui ! »
😎

avatar fernandn | 

Je connaissais, j'allais de temps en temps sur leur site. Un beau site, de beaux objets et j'avais envie d'acheter un clavier. Au moment de franchir le pas clap de fin pour cette entreprise !
Dommage c'était français.
J'espère que l'équipe OREE pourra réitérer une expérience de création d'entreprise et que le succès sera au rendez vous grâce à cette expérience. J'admire beaucoup les personnes qui se lancent dans une création d'entreprise et tout particulièrement dans le moyen haut de gamme.
Bon courage, la réussite viendra...

avatar pommedor | 

Un peu de pub via quelques streamers/youtubers qui ne passe pas leur vie à jouer, ou pas à des niveau pro/semi-pro en tout cas, et il aurait fait un carton sur les ventes.

C'est simple de vendre un produit informatique de nos jours, pourtant eux ils y ont même pas penser.

avatar marenostrum | 

c'est plus simple de produire un truc que de le vendre. le clavier sur la photo même gratuit je le veux pas. il est illisible et inutile.

avatar Moonwalker | 

« Touche du bois » qu’ils disaient.

avatar papalou | 

C'était chic, Orée, mais leurs claviers ne faisaient pas le café.

avatar Oncle Melchior | 

sortie du bois mais resté en lisière

CONNEXION UTILISATEUR