Moins de ventes pour le Mac mais beaucoup de nouveaux clients

Florian Innocente |

Les ventes de Mac ont faibli sur le dernier trimestre mais Apple peut trouver satisfaction dans l'arrivée d'un nombre important de nouveaux clients pour ses ordinateurs de bureau.

5,1 millions de Mac ont été vendus dans le monde pendant le trimestre de Noël, cela donne un chiffre d'affaires de 6,89 milliards de dollars (5,5 milliards d'euros).

Comparé à Noël 2016 c'est une baisse de 5 %, autant en volume de machines sorties des boutiques qu'en valeur, puisqu'à l'époque Apple en avait écoulé 5,37 millions (pour 7,24 milliards de CA). Baisse aussi par rapport à l'automne (-5 % en volume et -4 % en chiffre d'affaires). En résumé, contrairement aux AirPod, aux Apple Watch Series 3 et à l'iPhone, le Mac n'a pas été une star de Noël.

Apple prend soin de rappeler que ce trimestre a été moins long d'une semaine que celui de 2016. 7 jours de ventes sucrées sur le calendrier, cela peut faire un volume coquet pour une telle entreprise. Luca Maestri, le directeur financier, a donc relativisé ces 5 % perdus en les transformant en une hausse de 2 % du nombre de Mac vendus en moyenne par semaine.

Autre élément plus positif mis en avant : beaucoup de ces Mac ont été achetés par des gens qui arrivent pour la première fois sur macOS. Soit parce qu'ils s'équipent de leur premier ordinateur soit parce qu'ils ont franchi la frontière en abandonnant un système concurrent. Au niveau mondial, ces "bleus" du Mac ont pesé pour 60 % des ventes et, dans le cas de la Chine (deuxième marché d'Apple), ils ont pesé pour rien de moins que 90 % des ventes.

À en croire Apple, le Mac a surtout bien pris dans certains marchés émergeants, ceux où ses tarifs donnent à penser qu'ils sont d'insurmontables obstacles :

En nombre d'unités, les ventes ont progressé de 13 % d'une année sur l'autre, avec des records en Amérique latine, en Inde, en Turquie et en Europe de l'Est et centrale.

Cette introduction de sang neuf a une autre vertu, celle de contribuer à agrandir l'écosystème de clients Apple : « Au niveau mondial, la base installée et active de Mac a progressé d'une année sur l'autre avec un taux à deux chiffres, qui établit un nouveau record ».

C'est tout particulièrement intéressant pour Apple chez qui la vente d'un ordinateur ou d'un téléphone n'est que le début d'une grande aventure commerciale, riche en dépenses et achats spontanés… Ces clients, qui viennent d'allumer leur premier Mac, vont continuer de dépenser pour d'autres appareils, accessoires, logiciels, services ou contenus. Le cercle vertueux peut s'enclencher. Ce serait plus gênant pour Apple si ces ventes tournaient en rond autour des mêmes clients lancés dans des dépenses de renouvellement.

On commence par un Mac et on ne sait plus où ça s'arrête

Autrement dit, le nombre de Mac (ou d'iPhone, ou d'iPad) vendu est une donnée importante mais la question de savoir s'ils l'ont été auprès de clients existants ou nouveaux l'est toute autant.

Sur l'année écoulée la gamme des Mac n'aura évolué que par des améliorations saisonnières apportées aux portables, aux iMac 4K et 5K. Seul coup d'éclat dans cette famille, le lancement très tardif de l'iMac Pro.

Des ventes de cet iMac Pro, Tim Cook et Luca Maestri n'ont pipé mot. Tout juste ont-il rappelé la commercialisation récente cette machine pour les professionnels. Apple a depuis longtemps arrêté de communiquer sur la ventilation des ventes de différents modèles au sein d'une même famille de produits. Les deux responsables n'ont pas fait non plus de remarque sur l'accueil fait à l'iMac Pro.

Rendez-vous dans trois mois pour espérer voir si la combinaison des ventes de ce gros Mac avec des tarifs inédits dans cette gamme auront réussi à soulever le chiffre d'affaires trimestriel des ordinateurs d'Apple.


avatar tienbas03 | 

Le titre ne veut rien dire ou alors il y a une faute

avatar mimot13 | 

Il n'y a pas de faute.. Bois un bon whisky et après tu y verras plus clair..! :)

(La base installée des utilisateurs de MAC a moins renouvellé son matos mais en contrepartie Apple a vu le nombre de nouveaux clients augmenter par rapport aux années précédentes).

avatar Steve Molle | 

Pia pia pia pia

avatar Matlouf | 

Donc, de nouveaux clients qui switchent du PC vers le mac.

Soit. Très bien pour Apple.

Mais cela veut dire aussi que ceux qui ont déjà un mac soit ne renouvellent pas leur machine (après tout, j'utilise un iMac 2011), soit ils renouvellent pour autre chose (PC ou tablette...)

C'est moins bien soit pour Apple, soit pour le mac en général.

avatar reborn | 

@Matlouf

Je suis nouveau arrivant dans le mac, enfin depuis l’an dernier. Et bien je ne changerai pas de machine avant le debut de la prochaine décennie.

Ça marche bien et je ne fais pas de travaux super lourd. Donc pas vraiment de raison de changer. À part peu être un ecran OLED.

avatar Florian Innocente | 
Si Apple ne vendait que des Mac ce serait embêtant. Mais vu tout ce que tu peux acheter pour aller avec, et qui est fait par Apple, ça n'est pas grave si tu ne change ton Mac que dans 10 ans ?
avatar Jeamy | 

@innocente

Nous sommes d’accord, mais encore faudrait-il que tout fonctionne ce qui n’est pas le cas et loin des objectifs que tous clients devraient attendre d’une firme comme Apple.

avatar pocketalex | 

Comme Apple

Comme Microsoft

Comme HP

Comme Dell

Comme Lenovo

... et pourtant...

avatar Dr. Kifelkloun | 

@Florian Innocente
D'autant plus que maintenant Apple vend des téléphones quasiment au prix d'un Mac

avatar Dr. Kifelkloun | 

@reborn
Ça fait 2017-2020.
3-5 ans, c'est totalement ce que Apple espère.
J'ai testé depuis 15 ans +...
On peut tenir plus longtemps mais ils bouzifient le matos assez efficacement avec les updates de Mac OS...
La bonne nouvelle (en ce qui me concerne) c'est que ça a tendance à être moins cher si on n'a pas besoin des hauts de gamme.

avatar warmac33 | 

@ Matlouf
en effet,
j'ai acheté régulièrement des mac entre 1994 et 2008 (je ne compte pas les précédents achetés par mon père), mais mon dernier imac acheté en 2008 a rendu l'âme il y a 2 ans et je l'ai remplacé par un PC.
Marre de voir que l'écosystème apple n'est plus basé autour de l'expérience utilisateur mais d'une gigantesque machinerie commerciale basée sur des marges de dingue (combien la RAM en plus ?
c'est une blague ??) et un cloisonnement devenu insupportable (en gors si on fait pas tout en apple maintenant c'est la merde) surtout devant la dégringolade de la valeur ajoutée (tout soudé, Plans minable, Siri à la ramasse...). moi qui ait toujours craché sur microsoft je n'aurais jamais cru être aussi satisfait de Windows 10.

avatar melaure | 

Pour d'anciens, voir de très anciens clients comme moi, c'est difficile de vouloir acheter les machines actuelles quand on a connu tous le matos depuis les années 80. Pendant 3 décennie, j'ai bavé devant la plupart des sorties de matos (surtout le 6800, 68k et le PPC), mais franchement depuis les années 2010 et cet escroc de Cook, ça devient une soupe indigeste ... et ça vous coupe l’appétit informatique ! J'espère qu'un jour sa montagne de fric l'étouffera !

Ceci dit je ne sais pas ce qui est le plus décevant entre les produits actuels et le comportement lobotomisé des clients qui acceptent tout et n'importe quoi de la pomme, surtout quand c'est contre leur intérêt (genre on ne plus changer sa RAM pour 100 euros, donc on accepte comme des couillons de payer 400 euros en BTO ...).

Mais je veux bien croire qu'Apple vende à des tas de nouveaux clients puisque le nombre de bobos friqués a explosé dans le monde entier, surtout avec les nouveaux pays riches comme la Chine et Cie ... C'est là qu'il faut chercher l'argent quand il n'y a plus que ça qui compte. Merci Cook !

Je fais donc une grosse différence entre l'ancienne clientèle qui achetait un outil informatique, et la nouvelle qui veut un joli joujou pour montrer son fric. Et c'est ce que veut Apple, des technos-nuls friqués (ils peuvent acheter les livres blancs et jaunes qui vont avec), la meilleure clientèle pour eux. Plus on peut augmenter les prix en en mettant le moins possible dans le produit est bon pour la marge, du moment qu'on a le clients crédules (restons gentil) qui vont bien avec, ça marche !

Bref, le business a changé, Apple était un constructeur micro, maintenant c'est un acteur de la mode et des produits de luxe, normal que la clientèle change.

avatar pocketalex | 

@melaure

belle diatribe anti-clients Apple

les machines te plaisent pas. Pourquoi ? on sait pas trop mais on imagine que tu aimerais des boites que l'on peut ouvrir, comme avant, des composants sur slot, comme avant, et sinon ?

des CPUs plus puissants ? ils sont déjà la
des stockages plus rapides ? les SSD d'Apple sont les plus rapides du marché, et quand bien même on pourrait trouver plus rapide, par exemple en faisant un RAID0 de SSD PCIe, quel intérêt pour la majorité des utilisateurs de passer de 2Go/s à 4Go/s en lecture ? tu crois que ça va révolutionner l'expérience utilisateur ? Non, ça ne servirait vraiment qu'a une micro-niche d'utilisateurs Pro qui ont des besoins de cache rapide, et encore. Et encore !
Des écrans meilleurs ? J'ai un 27" 5K devant mes yeux, il y a pas beaucoup mieux sur le marché, sachant qu'avec un bon Mac on peut coller paquet d'écrans 4K pour faire un cockpit de Boeing
Une connectique plus rapide ? Mais seul Apple propose le TB3 par défaut sur toutes ses machines récentes (sauf le MB12" mais c'est pas délirant), et sinon le TB2 à 20Gb/s.
Des CG plus puissantes ? Mais en aura tu besoin ? Si tu en as besoin, il y a les Vega qui sont TRES puissantes, à moins de faire la chiche sur les 10/20% de différences avec les 1080ti, et dans certains cas (et pas dans d'autres), et derrière faut les exploiter ces CGs parce que râler c'est bien, mais utiliser et exploiter, c'est autre chose. Bref, avec les deniers Macs, les CG, sans être les meilleures des meilleures des meilleurs, sont plutôt bien adaptées aux produits (MBP, iMac, iMac Pro) et ne sont plus totalement à la rue comme auparavant.

Bref contrairement à toi qui étale tes aigreurs à longueur de commentaire pour désirer du matos de bidouilleur comme on a pu en avoir par le passé, à une époque ou augmenter sa RAM avait une incidence significative sur l'utilisation de l'appareil (ce qui n'est plus le cas aujourd'hui), si les gens achètent et utilisent en masse, c'est plus parce que les produits sont aboutis et fonctionnels, plus qu'ils ne l'ont jamais été, plutôt que de conclure que 5 millions d'acheteurs sur un trimestre, c'est 5 millions de crétins friqués (comme si Apple était une marque cheap par le passé, tu veux nous faire croire ça aussi ?)

Commentaire insultant et totalement débile, mais avec toi on a l'habitude

avatar melaure | 

Apple n'a jamais été une marque cheap, mais les gens qui avaient les moyens en avaient aussi dans le crâne avant, et ton commentaire montre juste que tu te laisse bouffer par la marque, son marketing mielleux et que tu es incapable de prendre de la hauteur sur l'offre ... j'ai largement le droit de critiquer la clientèle actuelle quand on voit à quel type de produit cela amène.

C'est vraiment bidon ton histoires de SSD rapide et d'USB C, tu sais très bien que ce que je cherche avant tout c'est de la modularité, une vraie upgradabilité, une vraie connectique, pas nécessairement la course au perfs (mais avoir le choix permet de tuner sa machine selon ses besoins) et que ce matos actuels est surtout conçus pour les pigeons en générant un maximum de cash !!! Rien à cirer des SSD MVNe proprio, je préfère un bon vieux SATA 3 que je peux changer comme je le veux, et pas comme IMPOSE par Apple ! Quand à l'USB-C c'est la blague de l'année pour te vendre de nouveau 500 euros d'adaptateurs ...

Le matos de 2012 me suffit largement, mais il ne sera pas éternel, et on ne le retrouvera pas en neuf à la place lieu des ces fines tranches d'alu actuelles avec pas grand chose dedans ...

C'est bien facile de faire la leçon en prenant le rôle du moderniste, mais le mieux est souvent l'ennemi du bien et c'est à cause de la masse des gens comme toi qu'Apple vend ces bouses figées à prix d'or, parce que vous êtes prêt à payer n’importe quoi du moment qu'il y a une pomme dessus. Et c'est en conséquence que des gens comme moi n'ont plus du tout accès à du matos évolutif, et sont bloqués sur de nouveaux achats. Ca me plairait bien d'avoir un Mac neuf, mais pas ça, il n'y a rien de raisonnable dans la gamme actuelle !

Donc oui merci aux 5 millions de pigeons trimestriels de nous avoir pourri la marque que j’appréciais beaucoup depuis 1982 en acceptant toutes les singeries de Cook et Ive en bon fanboy de la marque ...

Et de son coté Apple profite bien d'avoir des clients aussi faciles ...

avatar pocketalex | 

" ton commentaire montre juste que tu te laisse bouffer par la marque, son marketing mielleux et que tu es incapable de prendre de la hauteur sur l'offre ."

heureux de savoir que je fais partie des crétins friqués débiles qui achètent n'importe quoi sans réfléchir

"C'est vraiment bidon ton histoires de SSD rapide et d'USB C"

peut-être, mais cela n'en reste pas moins très vrai, ne t'en déplaise
Avant c'était mieux, mais avant les ordis c'étaient des HDD à 50, 80, 90 ou au mieux du mieux 110 Mo/s, aujourd'hui c'est entre 500 et 3000, mais peut-être c'était mieux avant...

" je préfère un bon vieux SATA 3 que je peux changer comme je le veux"

C'est TON envie, une envie complètement crétine soit-dis en passant car centrée sur le bidouillage pour le bidouillage, mais c'est TON envie. Ce n'est pas parce qu'Apple ne répond pas à TON envie qu'elle ne répond pas à celle de millions d'autres utilisateurs qui sont des créateurs plutôt que des bidouilleurs

"Quand à l'USB-C c'est la blague de l'année pour te vendre de nouveau 500 euros d'adaptateurs ..."

En deux ans, j'ai acheté un adaptateur USB-C / USB-A, je l'ai payé 3,5€, pour le payer 500€ faut être très con. Après, chacun ses arguments hein
Il me sert une fois tous les 3 mois, tout au plus...

"vous êtes prêt à payer n’importe quoi du moment qu'il y a une pomme dessus"

Si j'étais dans ce cas de figure, j'aurais acheté un Mac Pro poubelle ou un iMac 2012/2013 au lieu de me monter un Hackintosh
...mais j'ai monté un hackintosh, solution bien plus intéressante à l'époque.
Aujourd'hui, je suis sur iMac Pro
Pourquoi ? parce que le matos est enfin redevenu intéressant. Ah j'allais oublier : ne t'en déplaise.

Pour le reste : "pigeons", "fanboy" ... tu as un discours pathétique de miséreux geekos qui ne parle que d'ouvrir sa machine pour bidouiller dedans, moi je parle d'outil de travail et de ce que l'on peut faire avec. Chacun ses attentes vis à vis de ses machines hein...

avatar melaure | 

Libre à toi de ne pas voir les choses en face, mais c'est comme ça qu'Apple est riche. en faisant payer une fortune du matos qui n'a plus rien d'exceptionnel. Tant mieux si tu es heureux avec ça, c'est comme ça que le marché fonctionne (pas que chez Apple d'ailleurs), mais tu ne m'empêchera pas de penser que tu te fais avoir ...

L'iMac Pro intéressant ? Peut-être pour une niche dans une niche d'une niche du monde informatique ... mais surement pas pour 99% des professionnels en informatique qui n'ont pas besoin d'un Xeon en poste utilisateur ! Sinon comme d'hab le mot Pro sert juste à faire x2 sur l'addition ... Il faut bien comprendre que pour Apple le Pro est juste un client particulier plus riche que les autres, c'est tout ! Derrière la machine y a rien, service ridicule, aucune offre d'intégration ... quelques soient les boites où je suis passé, on attend vraiment autre chose d'un fournisseur (IBM, HP, Dell, Bull, ...), là c'est du flan !

Apple fait avec les pros comme avec les autres clients, ils décident de ce qui est bon pour eux dans leurs labos (ce qui veut dire, ce qui est bon pour leurs bénefs), mais ils ne mettent jamais les pieds sur le terrain. Ca se saurait d'ailleurs si des gens d'Apple venait démarcher dans le monde Pro ... non, non ils attendent le chaland, comme pour le grand public ...

avatar pocketalex | 

Apple est riche car ils margent sur les produits, contrairement aux autres constructeurs que ce soit en téléphonie ou en informatique, et comme ils vendent bien, ils gagnent beaucoup

Après, c'est pas une dictature, personnes n'est obligé d'acheter, et chaque constructeur a la liberté de proposer du matériel intéressant, mais ce n'est pas le cas.

"L'iMac Pro intéressant ? Peut-être pour une niche dans une niche d'une niche du monde informatique ... mais surement pas pour 99% des professionnels en informatique qui n'ont pas besoin d'un Xeon en poste utilisateur !"

Mais personne n'a jamais dit ça, et tout le monde a toujours affirmé le contraire, tu arrives un peu après la guerre, et tu t'exprimes sur tout avec des généralités, ce qui fausse ton discours.

"Sinon comme d'hab le mot Pro sert juste à faire x2 sur l'addition"
Ah bon ? alors pourquoi les PC Xeon équivalent sont vendus au même prix ?

" Il faut bien comprendre que pour Apple le Pro est juste un client particulier plus riche que les autres, c'est tout !"
Il faut bien comprendre que tu n'as rien compris à rien, et que tu es un utilisateur lambda qui se contenterait parfaitement d'une core-i3, et qui ne comprend rien, mais alors rien du tout à l'offre informatique et notamment dans le secteur des stations de travail
Tu as un discours de "tunning", un peu comme ceux qui on une Clio avec un Aileron et qui parlent à longueur de journée de tours/minutes et de puissance de l'autoradio
Pour toi l'informatique c'est "core i7 ou i9" et "GTX 1080", le tout dans une boite en tôle la moins chère possible, quitte à flinguer l'équilibre de la machine et la rendre inutile, mais dont le seul objectif est de faire la nique à l'iMac et l'iMac Pro dans les benchs

Pour la fin de ton commentaire, tu mélanges les secteurs, Apple ne cherche ne rien à concurrencer les stations de travail évolutives et vendues avec un service. Tout le monde l'a compris, mais tu nous le re-répète à chaque fois pour mieux t'en plaindre

avatar reborn | 

Comme quoi le mac est vraiment mort, tellement mort qu’il arrive a recruter des nouveaux utilisateurs..

Cr1..@ ce serait-il encore trompé ? ?

avatar lecureuil | 

@reborn

Arrête le provoque pas il va encore nous sortir un roman... que dis je une encyclopédie de 5000 pages pour étaler sa science et nous saouler ?

Bon après faut dire qu’on est vendredi soir et que le mec n’a aucune vie alors faut bien qu’il s’occupe ???

avatar xx-os | 

D'ailleurs... on ne l'entend plus depuis hier soir CR1#*$@... il doit être en pls !

avatar C1rc3@0rc | 

@reborn
«Comme quoi le mac est vraiment mort, tellement mort qu’il arrive a recruter des nouveaux utilisateurs..
Cr1..@ ce serait-il encore trompé ? ?
»

Au lieu de te ridiculiser a dire des imbécilités regardes les chiffres plutôt que répéter comme des mantra l'enfumage du discours commercial d'Apple:

- Chute des ventes de Mac de 5% sur la période de l’année ou Apple vend le plus au grand public (son marché quasi unique maintenant)
- poursuite du recul des ventes de son gagne-pain majeur (iPhone, plus de 70% de son CA)
- stagnation des ventes d'iPad (la chute est temporairement enrayée par la rationalisation de la gamme et baisse de prix de l'iPad)
- baisse générale de la croissance
...

Le CA augmente... parce qu'Apple a augmenté le tarif de ses produits de 20% a 80%...

Alors Cook tente de relativiser la catastrophe commerciale (commerciale hein, pas financière) en assurant que les acheteurs de Mac sont de nouveaux acheteurs... oui, ça te rappelle quelque chose le terme "effet halo" ? et celui des "switcher" ? Ils ont été utilisé quand pour la première fois?...

Toute la croissance d'Apple au cours des 10 dernière années s'est faite sur l'arrivée de nouveaux clients!
Le taux de renouvellement des machines, par contre lui se ralenti de plus en plus et maintenant il touche même les iPhone avec un allongement de cycle. La baisse des ventes indique donc que non seulement il y a de moins en moins de "switcher", mais aussi que l'utilisateur Apple ne renouvelle pas plus souvent son matériel.

Bref, tu peux bien être de la plus mauvaise fois possible typique du fanatique, le fait est qu'Apple voit un recul de son activité commerciale.

Apres, on constate qu'Apple, c'est a mettre au credit de Cook, rentabilise toujours plus les ventes (sur le matériel d’ancienne conception…), la marge étant de plus en plus importante.

Donc un client Apple, même s'il y en a de moins en moins, paye toujours plus cher le produit.

Pour finir, avant que tu fasse une crise d’apoplexie, tu dois constater que la chute des ventes de Mac est aussi un désaveux pour le renouvellement des Macbook Pro… et confirme bien ce que je disais lors du lancement du gadget TouchBar…

avatar pocketalex | 

Merci d'avoir fait court ?

On a que deux pages à lire cette fois

avatar byte_order | 

Problème typique de taille d'écran
^_^

avatar C1rc3@0rc | 

@pocketalex

Je te remercie encore de ton assiduité a me lire.

avatar pocketalex | 

" Chute des ventes de Mac de 5%"

Si 5% c'est une chute, ceux qui subissent -15, -20%, c'est quoi ?

"Le taux de renouvellement des machines, par contre lui se ralenti de plus en plus"

ça mon ami, c'est l'histoire de l'informatique des 4/5 dernières années. et pas la faute d'une erreur de stratégie de Tim Cook. Les produits sont aboutis, les performances stagnent depuis des années = on renouvelle moins.

Je vais pas reprendre tous tes délires ici, juste tu nous ré-expliques qu'Apple ça chute de tous les cotés, la faute à des produits mauvais et une équipe dirigeante lamentable

Pour toi, un Apple qui marcherait bien, il faudrait qu'il fasse +10 / +15% par an sur tous les secteurs

ça veut dire que les utilisateurs renouvelleraient leur Mac plus souvent, et leur iPhone, et leur iPad, et/ou que de nouveau clients entreraient en masse dans l'éco-système Apple, donc pas dans celui de la concurrence

En gros, tu reproches à Apple de ne pas être exceptionnellement exceptionnel, avec de pourcentages de ventes qui montent vers les cieux et au dela, et tu reproches aussi à la terre de ne pas être infinie, pour produire et vendre toujours plus, à plus de monde

Dans un marché à la morosité qui empire année après année, Apple arrive à soutenir des chiffre de vente tout à fait corrects au regard du marasme des autres, je parle même pas des marges générées, mais non, la conclusion c'est "chute des ventes", "baisse de croissance", que de chiffre négatifs que tu te complais à étaler et ré-étaler, comme si expliquer à qui veut l'entendre que tout va mal te persuadais encore plus dans tes convictions, en plus de te faire plaisir.

avatar C1rc3@0rc | 

@pocketalex

«Si 5% c'est une chute, ceux qui subissent -15, -20%, c'est quoi ?»

Une chute. La vitesse et la hauteur ne changent pas la nature du phenomene.
Par contre, HP(21%) en progression, Lenovo(20%), Dell (15%) en remontée, eux démontrent que ce n'est pas le marché qui est en effondrement, mais qu'il y a de la consolidation. Asus, Acer et Apple sont les grands perdants, pour des raisons évidentes. On est sur un marché qui oscille depuis 10 ans entre 250 millions et 300 millions de machines/ans. C'est pas le marché du smartphone (1.5 milliard), certes, mais c'est un secteur ou se melange consommation, productivité et creativité, alors que le secteur sur smartphone c'est quasi uniquement de la consommation.

Et je te rappelle qu'on a un marché du PC qui pendant 30 ans a été contrôlé, verrouillé, manipulé et soumis aux pratiques scélérates de Wintel.
Les croissances etaient artificielles et entretenues par de l'obsolescence programmée et de la vente forcée croisée.
La libération de ce marché enorme et historique a des impacts et une transformation sur le long terme. Si on conjugue cela a la stagnation du x86 en terme de performance, on a un secteur dont l’évolution est redevenue quasi normale.

Apple a beneficié de cette libération avec le phénomène du switch et l'effet "halo" de son écosystème (d'abord 'iPod puis l'iPhone et maintenant plus rien, écosystème ayant ete éradiqué depuis quelques annees au profit d'une concurrence entre appareils Apple). Mais avec la dégradation de la conception matérielle et surtout logicielle, on assiste a un écrasement du potentiel d'Apple qui était l'alternative au PC et on voit a la place un switch du secteur pro vers Windows et linux...

«Je vais pas reprendre tous tes délires ici, juste tu nous ré-expliques qu'Apple ça chute de tous les cotés, la faute à des produits mauvais et une équipe dirigeante lamentable»

Les chiffres sont la: les ventes chutent, le CA augmente.

L’équipe de conception est lamentable, le développement est a la rue face au rythme et les imbécilité de la conception, l’équipe financière est géniale.

Pour le dire plus simplement, Ive est une catastrophe d’incompétence en train de tuer l'activité historique (et l'ame) d'Apple. Federighi a encore de la chance d'avoir des cheveux avec ce que Ive lui impose comme conneries. Cook et Maestri sont des génies qui sont en train de faire d'Apple une des plus puissantes entreprises financières au monde. Si demain ils bazardent l'activité industrielle d'Apple, il restera une société financière (banque / fond d'investissement) a la croissance phénoménale et probablement la plus puissante qui soit.

Ça c'est factuel et ce que l'on constate.

«Pour toi, un Apple qui marcherait bien, il faudrait qu'il fasse +10 / +15% par an sur tous les secteurs»
Apple marche bien et marche même très bien. Mais, au niveau financier et en dehors de sa specificité en informatique (qui appartient au passé).
Ma position c'est de considérer un produit informatique qui répond au besoin du marché.

Est que le marché dispose d'une demande pour des produits informatiques plus que des gadgets et articles de mode?

Clairement oui, il y a une croissance des besoins informatiques de plus en plus importante et un déficit a la fois de puissance et de fonctionnalité.

Le potentiel de croissance est la, énorme (80% des emplois dans 15 ans seront dans le secteur du traitement de l'information, avec une croissance exponentielle du volume et la complexité de cette information) mais il y a un déficit de croissance de puissance (du en grande partie a Intel) et de fonctionnalité (manque d'innovation, concentration sur le marketing de vente plutôt que ingénierie, régression de l'ergonomie,..)

Apple fait quoi aujourd'hui?
De l'argent!
Ses produits sont des gadgets fun(conçus il y a plus de 10 ans) pour consommer du media social et une partie des produits de l'industrie du divertissement. Ça repose quasi intégralement sur l'iPhone. Et ça va s’arrêter net avec les smartphones.

Les machines les plus performantes et meilleurs marchés qui font tourner MacOS ce sont des hackintosh. Y a tellement de demande que des sociétés se spécialisent pour fournir du hackintosh aux secteurs pro...
Apple dépense des fortunes en marketing pour vendre des produits qui n'ont pas de demande et ignore (ait?) un marché avec une vraie demande. C'est le symptôme d'un très gros problème.

avatar gsf | 

Exagère pas 5%, c'est une baisse, pas une chute ! La vitesse et la hauteur changent justement tout au phénomène ! Essai de descendre par ton balcon et par tes escaliers tu saisira la nuance...

avatar pocketalex | 

@gsf

" Essai de descendre par ton balcon et par tes escaliers tu saisira la nuance..."

Excellent ?

Si tu lui demande de descendre d'ou il est, lui, je pense qu'il faut plutôt prévoir un parachute

avatar Bigdidou | 

@C1rc3@0rc

« Alors Cook tente de relativiser la catastrophe commerciale (commerciale hein, pas financière) »

C’est une catastrophe assez facile à relativiser.
Je ne suis pas certain que ses actionnaires loueraient Tim Cook s’il explosait les ventes en effondrant les bénéfices.
De ton côté, libre à toi de faire comme tu veux à la tête de ta propre entreprise.

avatar reborn | 

@C1rc3@0rc

En nov 2016 tu disais que le mac allait se casser complètement la tronche. C’est flagrant hein ?

?

avatar jcp25 (non vérifié) | 

@C1rc3@0rc

Juste pour te dire que je lis toujours avec plaisir tes posts.
C'est bien argumenté. Pas toujours d'accord mais globalement, c'est ce que je pense.
Évidemment dans un monde où certains s'arrêtent de lire au cinquième mot.......
JC

avatar pocketalex | 

@jcp25

des gens heureux de lire que Kennedy n'est pas mort, ou que personne n'a posé les pieds sur la lune, il y en a plein

il y a même des gens qui veulent lancer une fusée pour démontrer que la terre est plate

C'est beau de suivre une voie envers et contre tout, même contre la logique et la réalité.

avatar fte | 

@reborn

"tellement mort qu’il arrive a recruter des nouveaux utilisateurs.."

Tu te rends compte que cet argument est très bête, n’est-ce pas ?

Les clients existants renouvellent peu ou vont voir ailleurs. Pourquoi ?

En outre le panier moyen Mac est bas. Les nouveaux clients achètent surtout de l’entrée de gamme portable, et un peu d’entrée de gamme iMac. Pourquoi ? Qui sont-ils ?

On assiste surtout à une transformation de la base d’utilisateurs de Mac... mort ? Non. De l’électroménager pour gens qui n’ont pas de besoins autres qu’élémentaires ? De plus en plus.

Le Mac n’a plus beaucoup d’intérêt, autant qu’un micro-ondes multifonctions. Plus ennuyeux, le Mac n’a plus beaucoup d’intérêt pour Apple.

avatar pocketalex | 

"En outre le panier moyen Mac est bas."

1400€, c'est loin d'être "bas". Et c'est une moyenne ...

"De l’électroménager pour gens qui n’ont pas de besoins autres qu’élémentaires ? De plus en plus"

Oui, les machines sont abouties, les nouveautés n'en sont plus vraiment ... comme dans l'électro ménager. J'aime bien cette image car elle est assez vraie. On a connu l'âge d'or quelquepart.
Mais en quoi Apple est fautive la dedans ? c'est le lot de toute l'informatique...

"Plus ennuyeux, le Mac n’a plus beaucoup d’intérêt pour Apple."

Là je me porte en faux. De un les machines sont mise à jour, de deux ils tirent l'innovation (écran Retina, trackpad gestures, touch bar (oui, bon...), touch Id, fanless, TB3, ...) et les autres aussi d'ailleurs (machines hybrides, Microsoft et ses surfaces, ...), pour le meilleur et pour le pire, mais ils sont la, les gammes évoluent

avatar fte | 

@pocketalex

"1400€, c'est loin d'être "bas". Et c'est une moyenne ..."

1400 €, c’est un MacBook, un MBP 13” ou un iMac 21” en config de base.

MBP 15” ou iMac 27”, le panier explose.

Et en effet c’est une moyenne. Comme il y a fort peu de choix moins cher que le panier moyen, ça veut dire que les configs plus coûteuses sont très minoritaires. Très très minoritaires.

C’est loin d’être bas en tenant compte de la multitude de choix cheap des autres constructeurs. Dans la gamme Apple, je vois mal comment le panier pourrait être encore plus bas.

Machines d’entrée de gamme sans options ? Pas de besoins autres qu’élémentaires.

C’est toi-meme qui disait qu’un iMac Pro est peu coûteux pour un professionnel qui le rentabilise par son travail. Besoins. Machine adaptée.

avatar fte | 

@pocketalex

"Mais en quoi Apple est fautive la dedans ?"

La question est très intéressante.

La discussion pour tenter d’y répondre également, énormément. Mais on n’est pas sorti de l’auberge avec ce sujet, il y a de quoi y passer la nuit en causant de vive voix...

avatar reborn | 

@fte

Ne pas retourner sa frustration sur Apple.

"Mais en quoi Apple est fautive la dedans ?"

Les machines d’aujourd’hui sont trop performante pour la quasi majorité des besoins (hors pro).

Perso même à +20% de perf en plus par an je ne changerais pas de laptop car je n’ai pas besoin de ce surplus de puissance.

avatar fte | 

@reborn

"Ne pas retourner sa frustration sur Apple."

Et sur qui donc ? L’état du Mac est frustrant depuis assez longtemps au point que je fasse l’impensable, migrer sur Windows. Dont je suis très agréablement satisfait. Je ne vais pas retourner ma frustration sur Microsoft hein, ce serait idiot.

avatar pommedor | 

"(écran Retina, trackpad gestures, touch bar (oui, bon...), touch Id, fanless, TB3, ...)"

Le fanless ça fait au +15ans qu'on en fait dans le monde du "pc" pour la famille michu (on peut remonter jusqu'au années 70 pour les plus anciennes machines sans ventilo...), elle est ou l'innovation d'apple à retirer les ventilos comme chez la concurrence ?
TB3 est un firewire 2, le rétina du bullshit vu que c'est une dénomination bidon pour l'évolution des moniteurs (on a déjà un 8k en 27", on aura du 16k ou 32k dans 5-10ans). A part le trackpad qui est au dessus des concurrents le reste c'est de la merde qui existe depuis trèèèèèèès longtemps ailleurs ou qui ne fait que suivre l'évolution des produits existants.

La mémoire flash qui sert de stockage de masse tu vas aussi nous sortir que c'est une innovation apple ?

avatar reborn | 

@fte

« Les clients existants renouvellent peu ou vont voir ailleurs. Pourquoi ? »

Car il n’y a pas besoin de renouveler !

C’est ce que j’ai tenter d’expliquer en disant que je ne renouvellerai pas avt au moins 5 ans.

Ceci dit c’est pareil pour mon PC monté, j’ai du changer 2 fois de CG depuis 2010 pis c’est tout, j’ai toujours l’i5 de 2010 dedans pour jouer..

avatar pommedor | 

Vu comment c'est parti, dans 10-15ans il pourra toujours servir à faire de la bureautique.

Pour ça que le marché stagne, ya plus rien qui créer le besoin de changer de machine fréquement chez ceux qui représente la très très grande majorité des utilisateurs.

avatar occam | 

@fte

"Les clients existants renouvellent peu ou vont voir ailleurs. Pourquoi ?"

Cela cadre avec ce que j'observe sur mes projets.
Et, pour une fois, avec les chiffres de Luca Maestri.
Cette année, 2 sur 3 de mes collaborateurs, collègues ou clients ne rempilent plus sur Mac. Tout au plus, les Macs encore viables servent (avec brio !) sous BootCamp.

Jusqu'en 2015, le taux de renouvellement Mac->Mac était de 75-80%, en plus d'un influx net de Switchers.
Cette année, 2 Macs sur 3 sont achetés par des « bleus ».
Et pas par des Switchers : des Bleus tout court, dont c'est en général le premier ordinateur sérieux. Mais du bas de gamme, ou des configurations sous-dimensionnées et donc inadaptées, conséquence des tarifs en vigueur. Déjà, la majorité s'en plaint. Sans possibilité d'upgrade, ce sont des clients qu'Apple ne gardera pas au prochain cycle de renouvellement.

C'est le genre d'expansion qui commence à ressembler à une opération boule de neige : le périmètre augmente, mais à l'intérieur, on cherche à sortir, même à perte.

Encore un risque systémique.

avatar jcp25 (non vérifié) | 

@occam

J'ai le même problème chez mes clients.
Le pire c'est quand ils installent Parallels pour faire tourner le pack Office. Là, on est à 90% que leurs prochaines machines seront sous Windows.

avatar occam | 

@jcp25

"Là, on est à 90% que leurs prochaines machines seront sous Windows."

Oui, et quand ils se rendent compte que Windows 10 n'est plus la saloperie moche et invivable des versions précédentes, et s'ils choisissent des PC à peu près corrects (et pas n'importe quelle daube), l'écosystème Mac perd beaucoup de sa magie, et Apple de son nimbe.

Mes anciens étudiants qui sont passés par cette phase de désillusion et qui n'ont plus de marque fétiche, ni d'OS fétiche, mettent des banderoles à leurs bécanes, qui télescopent plusieurs générations de slogans :
« Think. Think different. REALLY different. THINK ! »

avatar pagaupa | 

@occam

+1 ? un constat honnête.

avatar pocketalex | 

Je ne pense pas que l'iMac Pro booste les ventes de Mac, je dis ça, je ne suis pas pro du marketing et de ses subtilités, juste que son secteur est celui des stations de travail, et qu'il se vend moins de station de travail qui sont des machines très spécifiques (et très chères) s'adressant à une cible précise et restreinte, par rapport au marché grand public ou les iMac et Macbook Air partent par palettes entières

Je mets plutôt cette "baisse" (parceque 5% ... c'est pas 10 ou 15 ou 20% ou plus) sur la stagnation des performances en général, un peu sur les prix délirants de gammes Pro en laptop qui est un appel à conserver son ancienne machine et, bien sur, sur la tendance générale du marché de l'informatique à baisser de 5/10% par an depuis quelques années.

J'y vois plutot une stagnation dans un marché en stagnation. Pas de quoi sauter de joie, pas de quoi pleurer non plus.

avatar xx-os | 

C'est juste une baisse mécanique... car ne semaine en moins... c'est pas compliqué à comprendre... tous vos arguments sont sont bidons... certes ils auraient pu faire plus... mais ça ne va pas plus loin...

avatar pocketalex | 

oui, oui, tu rajoutes une semaine, ça nique les 5%, on arrive à 0%

... stagnation aussi

tu chipotes toi

"tous vos arguments sont sont bidons"

La morosité du marché de l'high tech est un fait largement établi
-5% ou 0%, Apple s'en sort pas trop mal dans un contexte TRES morose

avatar cv21 | 

J'y vois plutôt une stagnation dans un marché en stagnation. Pas de quoi sauter de joie, pas de quoi pleurer non plus. IDEM

Je remarque que le panier moyen du mac 2018 se situe entre 1300 et 1400 (d'après les résultats financiers plubliés par macG). Effectivement il doit se vendre plus de macbook air que d'imac tout court. Comme matlouf, je crains qu'il y ait une part de non renouvellement dans cette "légère" baisse.

L'arrivée de nouveaux utilisateurs de mac est une bonne nouvelle.

avatar C1rc3@0rc | 

@cv21

«Je remarque que le panier moyen du mac 2018 se situe entre 1300 et 1400 (d'après les résultats financiers plubliés par macG).»

Ben Cook l'avait avoué, confirmant ce que les analystes disent depuis des années: le Mac, c'est 80% de portables, repartis entre le Macbook Air qui se vend toujours autant et le Macbook Pro.
Le reste doit se partager les 20% restant, dont 90% d'iMac. Reste a savoir la répartition des modèles d'iMac, mais on reste sur des chiffres très bas dans tous les cas.

Ce qui est dramatique, c'est qu'Apple ne ciblant plus depuis des années que le marché très grand public, cette chute de -5% sur la période de référence des ventes très grand public marque un sacré coup contre le Mac.

La situation du marché du PC est a analyser au-delà de la simple constatation de sa stagnation. La croissance a été entretenu artificiellement pendant des décennies par le monopole Wintel. Apres les condamnation de Microsoft et Intel, cette croissance artificielle, basée sur l'obsolescence programmée et la vente croisée forcée, est revenu a son état "naturelle".

Apple a alors bénéficié de cette libération du marché sur 2 de ses produits: le Mac et l'iPad.
Seulement, au lieu de continuer a prendre des PDM dans un marché qui reprenait de l'air et de la liberté, Apple s'est mis a pourrir ces Mac, Mac OS et a augmenter les tarifs des iPad de manière délirante. Conséquence évidente, la captation des PDM s'est ralentie de plus en plus.

On a vu sur 2017 une reprise de la vente du PC, pas énorme mais bien réelle, qui se conjugue avec le ralentissement des tablettes et autres revival de netbook (a part les Chromebook qui éjectent Apple du secteur éducation).
Mais il va se poser pour 2018 la question de l'impact des backdoor massives et dramatiques que sont Meltdown et Spectre (les attaques sont en train de se préparer et on compte de plus en plus de prototype de malware en circulation... ça va être catastrophique).

Sachant qu'Intel est infoutu de fournir des patch fonctionnels, plus de 6 mois après avoir été officiellement averti et que sa production de processeur "sains" n'arrivera pas avant 2019, on peut s'attendre a une très forte stagnation sur le marché du x86... voire a une année blanche pour le PC.

De l'autre coté il y a Microsoft qui lance le PC ARM, et la les processeurs sains vont arriver beaucoup plus vite que les x86. De même sur les secteur du serveur ou IBM a une grosse opportunité, vu que c’est sur ce secteur que le x86 va le plus souffrir de perte de performances.
Donc il y a une question quand au renouvellement du marché PC. Il est clair qu'il va y avoir un renouvellement massif pour éliminer physiquement les processeurs caviardés. La question est de savoir si ça va attendre 2019/2020 ou si ça va commencer plus tôt en favorisant le PC non x86. Dans tous les cas Apple est hors jeu.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR