Un chargeur USB-C pas cher pour MacBook Pro 13"

Stéphane Moussie |

En adoptant l’USB-C comme connecteur de recharge, le MacBook et le MacBook Pro font certes l’impasse sur l’ingénieux MagSafe, mais ils soulagent le portefeuille quand vient le moment de remplacer son chargeur ou d’en acheter un second.

Contrairement au MagSafe, Apple n’a pas le monopole sur les chargeurs USB-C, qui se multiplient à mesure que les smartphones et les ordinateurs épousent ce standard. Inateck nous a envoyé en test son modèle adapté au MacBook Pro 13" (référence UCC1003). Il est vendu actuellement 35,99 € sur Amazon, soit trois fois moins cher que si l’on achète les accessoires d’Apple (chargeur 61 W à 79 € + câble à 25 €).

Le chargeur Inateck est accompagné d’un câble USB-C de deux mètres. Ce câble prend uniquement en charge la norme USB 2.0 (comme le câble vendu par Apple). Autrement dit, ne comptez pas trop sur lui pour brancher un disque dur à votre ordinateur, les transferts de données seront très lents.

Le chargeur en lui-même fournit 60 W et est compatible USB-Power Delivery 3.0. C’est pile ce qu’il faut pour un MacBook Pro 13". Nous avons comparé la durée d’une recharge complète avec le chargeur Apple en partant de zéro et en ne sollicitant pas la machine. Les résultats des deux chargeurs sont identiques : 1 h 45.

Qui peut le plus, peut le moins : le chargeur convient aussi au MacBook qui demande moins de jus (29 W) ainsi qu’aux tablettes et aux smartphones. Il est compatible avec la recharge rapide de l’iPhone X et des iPhone 8 (recharge rapide qui nécessite le câble USB-C vers Lightning d’Apple) ; 30 minutes suffisent pour que la moitié de la batterie de l’iPhone X se remplisse, comme nous l’avons vérifié.

Chargeur Apple et chargeur Inateck.

Pour un MacBook Pro 15" qui peut demander jusqu’à 87 W, ce chargeur est en revanche sous-dimensionné (la recharge sera très lente, voire nulle en utilisation intensive).

L’accessoire chauffe peu, ce qui est plutôt bon signe pour sa durée de vie. Il est un peu plus compact (71,6 x 57 x 29,5 mm) que le modèle d’Apple, qui n’est déjà pas très gros. Son plastique noir brillant prend facilement les traces de doigts. La fabrication est bonne. Elle est juste gâchée par de minuscules bavures de plastique qui ne gênent en rien l’utilisation.

Trois prises mâles interchangeables (Europe, États-Unis et Royaume-Uni) sont fournies avec le chargeur, pratique pour les voyages. Par contre, contrairement au chargeur Apple, il n’est pas possible de brancher dessus un cordon d’alimentation bipolaire pour allonger sa portée.

Sauf à vouloir absolument un chargeur blanc ou un chargeur pouvant accueillir une rallonge, on peut faire une grosse économie en préférant ce chargeur Inateck à celui d’Apple. D’autant qu’Inateck fait jusqu’au 31 mars une remise de 20 % avec le code YK8T6ZZD (à saisir à l’étape de la sélection du mode de paiement), ce qui revient au bout du compte à seulement 29 €.

avatar pagaupa | 

Les fans d'Apple seraient-ils pingres en matière d'accessoires? ?

avatar inoclim | 

Moi je trouve que pour une publicite informative commerciale, c'est bien fait, et le pari est gagné pour la marque, ca donne envie d'acheter.

avatar tytram | 

Je suis toujours très prudent (pour ne pas dire méfiant) avec les chargeurs tiers. La qualité des composants, des protections, de l'électronique embarquée est elle au niveau d'un chargeur d'origine Apple ?
Le MacBook pro est majoritairement utilisé dans un cadre professionnel. Les quelques dizaines d'€uros " économisés" justifient-ils de risquer une panne du MacBook pro ? Combien coûte ne serait-ce qu'une heure de travail perdue ?

avatar rolmeyer | 

@tytram

Je suis assez d’accord mais bon pour un MacBook 12 c’est 60 euros, Google vend son chargeur usb c 30 watts dans les 30 euros, mais pas chez nous. ? Je pense qu’un 29 watts à 60 euros c’est un peu la taxe Apple.

avatar rolmeyer | 

Moi je vais défendre macgé. ? Non c’est pas un infomercial ils ont acheté le produit et testé c’est déjà pas mal. Faut pas oublier de dire que beaucoup, beaucoup de constructeurs ne respectent pas la norme usb C. Benson Leung ingénieur chez Google après avoir cramé son Chromebook teste beaucoup de câbles et peu sont bons, et sur son fil Google plus ( si si ça existe encore ?) il y a un type dont j’ai oublié le nom qui teste les chargeurs usb C et c’est pas glorieux non plus, beaucoup de merdes. Assez technique son site de test de chargeurs et son fil Google plus sur ses tests de chargeurs usb C.

avatar alexandre92 | 

Merci à MacGé qui n’a pas repris un communiqué de presse, qui a testé le produit et qui nous fait bénéficier en prime d’une réduction supérieure à celle proposée par Amazon.

Donc n’en déplaise à quelques grincheux, j’ai commandé parce que l’info était utile, le prix très honnête et que le test était détaillé.

avatar lokhi | 

J’avais acheter la version 45W il y a quelque semaine cela vaut vraiment le coup que je le renvoi pour la version 60W ? J’ai un mbp 13p 2017 touch bar

avatar Juju67 | 

Idem, j'ai acheté le 45W il y a quelques semaines... Mais sur leur page facebook ils disent que !a charge le 13"... Verdict?

Mon 45W je l'avais payé 19€... C'est la référence UCC1001DE-W.

avatar bonnepoire | 

Me soucis c’est que ça tient 1 ans ces accessoires.

avatar Jeckill13 | 

Le plus gros point faible des chargeurs Apple de MacBook Pro est la câble. Sur les chargeurs des MacBook Pro 2016/2017 ce problème n’est "quoisiment" plus dans la mesure où il est totalement remplaçable. Donc la durée de vie de ledit chargeur se voit donc considérablement allongée, juste un câble de charge a changer est largement moins onéreux.

avatar fxl | 

Je l'ai, et je confirme, il est très bien. Je l'ai acheté en remplacement de mon chargeur apple oublié à la campagne et j'en suis très satisfait (3 mois d'utilisation).

CONNEXION UTILISATEUR