Tous les conseils pour retaper un PowerBook 170

Florian Innocente |

Franchement, est-ce que les portables d'Apple, tel ce PowerBook 170, n'avaient pas fière allure à l'orée des années 1990 ? Bien épais, bien costauds, bien lourds… on avait l'impression d'en avoir pour son argent. Pas comme aujourd'hui où entre un MacBook et un iPad on ne sait plus trop ce qu'on a entre les mains.

Cliquer pour agrandir

L'un de nos lecteurs, gpbonneau, a entrepris de restaurer deux PowerBook 170 que lui avait confié Anthony et il a détaillé ses manipulations dans le forum.

Ce petit dinosaure de 3 kg, lancé en 1991 (1 an avant l'embauche de Jonathan Ive et 5 ans avant qu'il ne prenne les commandes du design d'Apple) appartient aux tout premiers portables qui ont remplacé l'énormissime Macintosh Portable. Après les versions 100 et 140, il a contribué à faire des PowerBook l'une des gammes les plus fameuses d'Apple, avec des innovations telles que le trackball intégré et le repose-poignet qui repoussait l'écran vers le clavier pour offrir un vrai confort de frappe.

Ses entrailles, révélées par les photos qui illustrent cette remise en état, montrent un épais disque dur Quantum, un gros lecteur de disquettes, un trackball entouré de boutons de bonne taille et de la connectique en pagaille. À tel point qu'une trappe la cachait. De nos jours la connectique ne se cache plus puisqu'elle a quasiment disparu.

Les charnières de l'écran auraient quasiment pu supporter la porte d'une chambre et notre Gepetto y a d'ailleurs mis un petit peu d'huile pour leur redonner du jeu. Le disque dur a été remplacé (c'était possible) par un autre en meilleur état et l'une des deux barrettes a été remplacée (autre technique d'upgrade assez courante dans un passé pas si lointain) afin de porter la capacité maximale de 6 à 8 Mo (pas giga, méga).

Avec de la colle rapide cyanoacrylate puis de la colle plastique pour réaliser quelques réparations sur les plastiques et un peu de patience, ce PowerBook 170 est reparti du bon pied. Un modem externe ainsi qu'un boitier d'extensions LocalTalk/Ethernet alourdissent "à peine" l'ensemble et permettaient à ce moment là de gagner des fonctions réseau.

Cliquer pour agrandir

Bien retapé ce PowerBook doté d'un 68030 à 25 MHz (avec coprocesseur arithmétique, youhou !) est de nouveau capable d'étaler sur les 640x400 de son écran noir et blanc les graphismes de Beyond Dark Castle et les outils de ClarisWorks.

Pour la bonne bouche, voilà une comparaison entre ce qui était nécessaire pour assembler un portable il y a 25 ans comparé à un MacBook Retina (dont l'écran est tellement fin qu'on ne le voit pas sur les photos d'iFixit, il est refermé et situé sous la partie à droite dans l'image).

PowerBook 170 (1991) Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
MacBook 2017 crédit : iFixit Cliquer pour agrandir
avatar melaure | 

Bravo gpbonneau !!!

avatar r e m y | 

Du grand art! Bravo!

avatar NewtonMessagePad | 

Génial ! Il faudrait que je ressorte mon PowerBook 100 :)

avatar BeePotato | 

La génération de PowerBook qui a défini ce que devait être un portable. Des machines qui valent bien le coup d’être remises en état, donc.

avatar C1rc3@0rc | 

C'est vrai qu'a cette epoque Apple - qui etait comme aujourd'hui aux environs de 5% de PDM pour les PC - mettait sur le marché des marchines de reference qui faisaient rever et qui avaient un impact enorme sur l'industrie.

Lorsqu'on a une collection de machines et qu'on doit chercher comment les entretenir, avec les inévitables recherches de documentations spécifiques, schema techniques et surtout la chasse aux pieces de rechange, on est donc amené a ouvrir et intervenir dans entrailles de ces Mac et on constate alors le génie des ingenieurs de l'epoque, l'incroyable sens du details et la propreté des montage...
Les Mac de cette epoque n'etaient pas des PC comme les autres: ils embarquaient dans leur electronique, peut etre pas une ame, mais la "personnalité" d'Apple. L'autre element qui marque c'est que les Mac etait dans leur domaine au top de ce qui etait possible.

Dans ma petite collection j'ai un Powerbook 180, qui fonctionne toujours tres bien. Par contre si quelqu'un sait ou trouver de quoi remplacer la batterie, parce que de mon coté j'ai vu pas mal de choses qui relevent plus de l'arnaque ou l'inadaptation totale jusqu'a present...

avatar mk3d | 

Dark Castle! Toute ma jeunesse retrouvée 😝

avatar bluesteeleyes | 

Beau travail.
Et ClarisWorks, vraiment dommage qu'il ait été abandonné.
Probablement le meilleur logiciel jamais créé à l'époque.

avatar belrock | 

J’avais un 165c qui m’avait coûté un rein à l’époque!!!
Magnifiques machines!

avatar r e m y | 

@belrock

Et moi un 180c... j'avais dû abandonner un bras, en plus du rein!
Sauf erreur de ma part, je crois qu'il m'avait coûté dans les 20 000 F à l'époque (3000€)!

avatar Biking Dutch Man | 

Mon premier portable Mac après un Mac Classic, magnifique! J'en ai eu 7 autres depuis et à part le 12" qui était une catastrophe, que du bonheur. Mon préféré reste le duo 2300c avec un dock qui permettait de travailler avec 2 écrans 📺 !

avatar C1rc3@0rc | 

Les duo etaient des machines-concept remarquables. L'idée d'avoir un ultraportable qui pouvait devenir un desktop grace a un dock n'etait pas une premiere, mais Apple l'avait remarquablement realisé. Faut dire que l'idee a l'epoque d'avoir une machine de bureau et un portable ne venait a l'esprit que de quelques personnes tres fortunées, donc le 2 en 1 permettait de reduire les couts de resolvait les problemes de synchronisation... mais bon ce concept a tres vite montré ses limites et il a ete rationnelement abandonné, Apple ayant de son coté opté pour l'ecosysteme collaboratif avec des iDevice bien plus rationnel et durable (ce serait d'ailleurs bien qu'Apple revienne a cette notion d'ecosysteme plutot que de faire des device usines a gaz a la itunes...)

Sinon, je sais pas pourquoi, mais Apple a toujours eu une malediction avec les portables de 12"

avatar NewtonMessagePad | 

@Biking Dutch Man

Hoi biking Dutchman,
Dat is ook toevallig, die heb ik ook gehad, met z’n DuoDock. Heel fijn ding.
Groetjes

avatar Biking Dutch Man | 

@NewtonMessagePad

En ik heb zelf nog een werkende Newton 2100c met toetsenbord en modem! Ik wacht op een iPad mini pro. Tot nu was niets beter dan de Newton volgens mij!

avatar NewtonMessagePad | 

@Biking Dutch Man

Ha, ha, zoals m’n pseudo aangeeft ik ook :) Da’s toevallig!
De Newton is inderdaad bijzonder leuk.

avatar hartgers | 

Grappig om nederlands op macg.co te lesen. Zijn jullie uit belgië ?

avatar NewtonMessagePad | 

@hartgers

Nederlanders :)

avatar crapouille | 

Si quelqu’un veut s’amuser à en faire de même avec mon cher et tendre powerbook 12 que j’aime tant 🙏🏽

CONNEXION UTILISATEUR