iMac : est-ce que ça sert à quelque chose de mettre plus de RAM ?

Anthony Nelzin-Santos |

Vous êtes en train de configurer un nouveau Mac, et arrivez à la case « mémoire ». Faut-il en ajouter ? En voilà une bonne question. Le gain procuré par un processeur plus puissant ou une carte graphique plus performante est aisément quantifiable. Mais la mémoire vive ? L’effort continu d’optimisation des systèmes d’exploitation est renforcé par des fonctions comme la mémoire compressée, et le recours à la mémoire virtuelle n’est plus aussi sensible maintenant que les SSD atteignent des débits de 3 Go/s.

La trappe d’accès à la mémoire de l’iMac Retina 5K.
La trappe d’accès à la mémoire de l’iMac Retina 5K.

Mais alors, la dotation en mémoire vive ne compte plus ? Disons que les choses sont un peu plus compliquées qu’un simple « plus, c’est mieux ». Prenons l’exemple de l’iMac Retina 5K « haut de gamme », celui-là même que nous avons récemment testé, fourni avec 8 Go de mémoire DDR4 à 2 400 MHz en deux barrettes de 4 Go. Deux emplacements sont libres : glissons-y deux barrettes de 8 Go de la même mémoire DDRR à 2 400 MHz, pour un total de 24 Go de RAM.

L’effet est absolument imperceptible dans la plupart des applications que nous utilisons pour réaliser nos tests. Safari est peut-être un peu plus à l’aise lorsqu’on le pousse dans ses retranchements, mais il s’agit là d’une vague sensation plutôt que d’un élément directement quantifiable. Le triplement de la dotation en RAM, augmente le score Geekbench de 1,75 %… et c’est à peu près ce que cela doit changer dans Microsoft Word.

Le fait est que macOS Sierra s’accommode parfaitement de 8 Go de RAM, et que vous n’avez probablement aucun intérêt à mettre 64 Go de RAM dans votre iMac pour surfer sur le web. Mais vous avez tout intérêt à le faire si vous utilisez certaines applications professionnelles comme Final Cut ou Logic. Dans Logic notamment, le passage à 24 Go de RAM a permis de résoudre les petits problèmes de montée en charge que nous avions repérés dans notre test.

Cette conclusion n’est pas une surprise, bien sûr. Ce qui l’est plutôt, c’est que le système et les applications intégrées sont beaucoup moins sensibles à la dotation en RAM qu’à une époque où ils étaient sans doute moins optimisés. Dès lors, on comprend qu’Apple ne fournisse pas 16 ou 32 Go de mémoire en série : cela ne servirait pas à grand-chose dans la grande majorité des cas.

En haut, une barrette de 4 Go de mémoire DDR4 à 2 400 MHz extraite d’un iMac Retina 5K, fabriquée par Micron. En bas, une barrette de 8 Go de mémoire DDR4 à 2 400 MHz vendue par Crucial, donc fabriquée par Micron. Celle du haut est vendue deux ou trois fois plus cher que celle du bas…
En haut, une barrette de 4 Go de mémoire DDR4 à 2 400 MHz extraite d’un iMac Retina 5K, fabriquée par Micron. En bas, une barrette de 8 Go de mémoire DDR4 à 2 400 MHz vendue par Crucial, donc fabriquée par Micron. Celle du haut est vendue deux ou trois fois plus cher que celle du bas…

Une chose est sûre : si vous lorgnez sur un iMac Retina 5K, et même si comptez utiliser des applications gourmandes, ne gonflez pas la RAM à l’achat. Apple vend la mémoire à un prix astronomique : 720 € les 32 Go et 1 680 € (!) les 64 Go. Or elle se fournit chez Micron, qui vend les mêmes barrettes sous la marque Crucial… pour 280 € les 32 Go et 560 € les 64 Go. Comme il est encore possible d’accéder à la mémoire de l’iMac Retina 5K et d’installer ses propres barrettes…


Tags
avatar ErGo_404 | 

Sauf que le reste de l'ordi évolue, comme le dit l'article. Utiliser du swap quand ton SSD tourne à 3Go/s, c'est de la quasi ram.
Ca se voit dans les prérequis des OS qui ne bougent plus trop d'une génération à l'autre.

Dans 5 ans 8Go feront toujours aussi bien tourner les applis de bureautique. On trouvera peut-être un poil plus rapide, mais le processeur et le SSD joueront aussi et ce seront des éléments que tu ne pourras pas non plus changer.

avatar pocketalex | 

@byte order

voici ce que dit l'intéressé à propos de cette citation qu'on essaie de lui attribuer :

"I've said some stupid things and some wrong things, but not that. No one involved in computers would ever say that a certain amount of memory is enough for all time."
"I keep bumping into that silly quotation attributed to me that says 640K of memory is enough. There's never a citation; the quotation just floats like a rumor, repeated again and again."

bref arrêtez avec cette stupide citation qui justifie vos envies de blinder en RAM tous les ordis parceque bon, "on sait jamais", office occupe 2Go de RAM, peut-être que dans 6 mois il en occupera 16 d'un coup, et tous les Mac users se retrouveront comme des cons

ou pas

avatar byte_order | 

Peu importe qu'elle n'a jamais été dite, cette meta-citation est à l'image de toute position conservatisme face à l'évolution permanente des technologies : une affirmation pour le futur basée sur les usages du présent. Alors que les capacités futures influenceront directement sur les usages du futur.

Qui, aujourd'hui, peut surfer encore correctement sur un ordinateur doté de 1Go de mémoire !? Et pourtant, y'a même pas 15 ans, avoir 1Go de RAM c'était énorme. Et on entendait déjà que cela serait suffisant pour plein de monde durant des années.
Cela n'a pas été le cas. 3-5 ans après, fallait le double déjà. Et hop, miracle, les navigateurs Web ont commencé à ajouter des fonctions très avancés, WebGL, Canvas, HTML5, les sites web à migrer de plus en plus de fonctions applicatives du serveur vers le navigateur, etc.

Tout simplement parce que les développements des nouvelles fonctions sont fait pour une cible "mobile" : les capacités moyennes voire moyennes hautes du parc installé de la clientèle visée.

Les fonctions à venir auront besoin de plus, *parce que* c'est ce plus qui les permettra.
Affirmer que 8Go sera suffisant pour les 5 ans à venir, c'est également affirmer qu'aucune nouvelle fonction à venir dans les 5 ans n'aura besoin de plus de mémoire.
Hors il suffit de regarder l'évolution des ressources nécessaires depuis toujours pour voir qu'en aucun cas la courbe de la ram requise n'a atteint un plafond. Au contraire.

Par ailleurs, vous vous êtes demandé pourquoi Office occupe 2Go alors qu'il y a 15 ans cela tenait dans le quart !? Pourquoi cette tendance s'arrêterait à l'avenir, comme ça, tout d'un coup ?

Ma réponse à la question "est-ce que ça sert à quelque chose de mettre plus de ram", ma réponse est "permettre de nouvelles fonctions impossibles avec moins de ram".
Votre réponse c'est "ces nouvelles fonctions n'existent pas !".

Mon argument c'est "et pour cause !".

avatar feefee | 

@byte_order

"Par ailleurs, vous vous êtes demandé pourquoi Office occupe 2Go alors qu'il y a 15 ans cela tenait dans le quart !? Pourquoi cette tendance s'arrêterait à l'avenir, comme ça, tout d'un coup ?"

Et pourquoi W10 fonctionne bien avec des petites config. Alors qu’il en fait plus que W7 en terme de fonctionnalités ?

Bref tu ne tiens pas compte dans ton raisonnement des évolutions des OS ainsi que des outils de développement .

Tu ne vois donc aucune limite à l’augmentation de la RAM ?
On y va , comme en 40, on calcule plus rien on dépense de la RAM sans compter , pas besoins d’algorithme bien chiadés on a la RAM hyper rapide qui compensera le développement de porc .

Ben non ça marc(e pas comme ça heureusement

Parce que sinon pourquoi s’emmerder , on monte tout l’OS en RAM , plus toutes les applis et hop ça dépote !!!

Bon après faut prier pour pas avoir de coupure de jus ...

avatar pocketalex | 

@byte-order

"Qui, aujourd'hui, peut surfer encore correctement sur un ordinateur doté de 1Go de mémoire !? Et pourtant, y'a même pas 15 ans, avoir 1Go de RAM c'était énorme."

... qui, en 2017 utilise une machine de 2002 ?

Faut arrêter à un moment

Une machine, c'est 2/3 ans minimum, 5/6 ans maximum
Après on peut tirer sur la corde, après tout ma station de travail date de 2012 et fonctionne encore très bien, mais faut pas non plus demander à ce que les performances soient au top du top 10 ans de suite

avatar Jacti | 

Et si 640k ne suffit pas on peut toujours faire une extension grâce à la rampage ;-)

avatar dtb06 | 

Moi c'est dans les sessions que je le vois sur mon MBP. Ma copine a une session ouverte avec Firefox et 3 bricoles ouvertes.
Et bien on dépasse les 3Go.
Si j'ouvre ma session avec l'autre qui tourne derrière, on n'est pas loin de saturer les 8Go de RAM avec un logiciel moyennement gourmand, juste parce qu'une autre session est verrouillée en tâche de fond.

avatar dtb06 | 

EDIT : et je sais que les Macs ne sont pas trop faits pour jouer. Mais en général sur PC si l'optimisation est assez bien faite, on a besoin d'un poil plus de ressources que sur consoles.
Quand une nouvelle console sort, les besoins décuplent, et stagnent pendant la durée de vie de la plateforme.

Or, les consoles qui arrivent ont beaucoup de RAM. La XBOX One X a 12Go dont 9Go de dispo en ressources jeux pour les développeurs. Dans quelques mois, les jeux AAA seront donc à 8 ou 9Go.

avatar ErGo_404 | 

Oui mais c'est de la mémoire partagée avec la carte graphique, non ?
Donc pour jouer, rien d'exceptionnel.

avatar yasuo87 | 

@dtb06

Que pour les exclus. Les jeux multi plateformes se caleront sur le 0lus faible (ici la ps4 pro) et ces jeux n’exploiteront jamais le hardware de la one x

avatar fte | 

Je pense que ça fait 20 ans que je n’ai pas travaillé avec une seule application ouverte. Ça date de quand le MultiFinder déjà ?

avatar fte | 

@fte

1987 you ignorant

avatar moon21 | 

Mac Pro 2013 avec 64 Go.... pas plus utile que 16

avatar Avenger | 

N'importe quoi! Cela dépend de l'usage que tu fais de ton Mac.

avatar marenostrum | 

j'ai remarqué que les barrettes ajoutées par moi même (de marque Hynix, coréen et fournisseur Apple) ralentissent la machine. ça va plus vite qu'avec les barrettes d'origine (plus fine et mieux fini aussi).

aussi mon iMac 5K fin 2015, avec 24 Go de RAM, swap toujours, y en a des pages sortantes, mémoire compressée et fichier d'échange.

avatar pocketalex | 

@marenostrum

"aussi mon iMac 5K fin 2015, avec 24 Go de RAM, swap toujours"

l'OS fonctionne comme ça, il est prévu pour. C'est pas un dysfonctionnement, c'est le fonctionnement. C'est pas un souci non plus.

avatar Pyjamane | 

Depuis 25 ans que j'ai des ordis (PC et Mac), ça a toujours été la même chose : l'extension de RAM a ses limites pour 99% de la population. Prenez juste ce qu'il faut pour faire tourner l'OS, doublez au besoin pour quelques applis gourmandes ou qui tournent en parallèle, mais aller au delà revient simplement à jeter son argent par la fenêtre, surtout quand on voit que les ordis ne dépassent que rarement les 4 ou 5 ans.
En gros aujourd'hui, pour un ordi avec macOS, 4 Go suffisent, 8 Go seront d'un petit secours dans quelques cas, et puis basta !!
(et je vois arriver d'ici avec leurs gros sabots ceux qui vont affirmer le contraire, et ils me feront bien rire !!).

avatar pocketalex | 

@Pyjamane

non, tu as raison, mais j'aurais plutôt placé les barres comme ça :

- 8Go suffisent et suffisent LARGEMENT
- 16Go pour qui a une utilisation "lourde" de sa machine
- 32Go pour les pros (qui ont besoin de 32Go ou plus)

avatar sveireman | 

Pour l'utilisation confortable d'un logiciel de virtualisation qui fait tourner un logiciel de calcul aux éléments finis (VMware Fusion pour ma part), il est nécessaire d'avoir beaucoup de RAM.

avatar Paquito06 | 

Les prix en Europe sont élevés pour la Ram. Aux US, passer de 8Go sur un iMac 4k 21.5" à 16Go ne demande que $200. Pour le 5k, passer de 8Go par defaut à 64Go demandent $1400 (soit 1230€).
Il y a bien plus de gain de perf en passant d'un 5200 trs/min à un SSD cela dit :)

avatar pocketalex | 

@Paquito06

"Il y a bien plus de gain de perf en passant d'un 5200 trs/min à un SSD cela dit :)"

tu aurait du écrire cette phrase en gras, en taille 24, parceque personne n'a l'air de le comprendre

un OS moderne, c'est du swap, quelquesoit la quantité de RAM dont tu dispose

le swap, utilise le disque, si ce dernier est lent (disque dur, fusion drive), tu pètes les genoux à ta machine

Vaut mieux un iMac 8Go et SSD qu'un iMac 16Go et fusion drive (je dis ça, ça dépend aussi de l'utilisation prévue, on s'entend)
Et bannir le disque dur classique quoi qu'il se passe, quel que soit les cas.

avatar byte_order | 

> un OS moderne, c'est du swap, quelque soit la quantité de RAM dont tu dispose

Ah ah, excellent.
Un OS moderne, il swap parce que la ressource mémoire physique disponible est épuisée.
S'il le fait alors que c'est pas le cas encore, c'est pas un OS moderne mais un OS idiot.

La question, c'est pourquoi la ressource mémoire physique disponible est épuisée quelque soit la quantité de RAM installée, alors que dans le même temps vous dites qu'aucun usage lambda ne le justifie ni maintenant ni dans les 5 ans à venir !?

La réalité, c'est que les besoins en mémoire sont plus élevés que vous le croyez, *justement* parce que le swap le cache assez efficacement tant que les usages sont de type "lambda", c.a.d. où l'utilisateur n'a pas vraiment d'attente en terme de performance.

avatar pocketalex | 

Tu vas swapper vite parceque tu restes pas devant ton finder à regarder le fond d'écran, du coup après quelques lancement d'apps, un fichier d'échange est vite présent.

Après je dit pas que l'OS l'utilise à fond si tu as juste le bloc-note de lancé, mais un simple navigateur génère des process à gogo et des occupations de mémoire et l'OS et le souci avec un disque dur comme Apple en met dans ses iMac et Mac mini, c'est que très vite, sans faire grand chose, on se retrouve devant une roulette qui tourne.

Si il y a un scandale chez Apple, c'est le fait qu'un Mac mini ou un iMac, sorti de boite, te fait une roulette toutes les 30 sec alors que la machine est neuve.

Tous les Macs mini qu'il y a dans ma boite, on les as tous passé en SSD, c'est le jour et la nuit. La même bécane passe d'inutilisable à très confortable

Apple ne devrait pas vendre ses configs avec des disques dur, pas en 2017 (et pas depuis 2014/2015 meme), c'est n'importe quoi. C'est des machines neuves à peine utilisables.

avatar Paquito06 | 

@pocketalex

En effet j'aurais du mettre cette phrase en gras. Je pense que la majorite des utilisateurs n'ont que faire de 8 ou 16Go et ca ne resoud pas tout, loin de la, l'homogeneite du hardware et l'optimisation du software, oui. Je suis encore passé l'autre jour en Apple Store de la 5eme Ave, le flagship Apple, je me sentais mal pour les vendeurs: le imac en demo affichait 32Go de ram mais avait un disque dur 5200 trs. Le lancement de Photos ou Plan affichait la roue multicolore pour quelques secondes au lancement. J'ai hallucine je ne pensais pas que ca existait encore. Mon MBP Retina 2012 avec ses 8 Go ouvre l'appli immediatement sans broncher, avec un SSD. On peut mettre la ram qu'on veut ca changera rien ?

avatar Jacti | 

Je connais un copain chercheur qui fait des calculs en mécanique des fluides. Il a une bécane avec 192 Go (!) de RAM (ce n'est pas un Mac, ni un PC, évidemment...) et il commence à ne pas en avoir assez. Donc tout dépend de l'usage qu'on fait de la machine.
Perso, actuellement, pour la musique, je suis plus que juste avec mes 32 Go. J'attends impatiemment l'iMac Pro avec 128 Go de RAM.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR