Le XPS 13 de Dell peut facilement devenir un hackintosh

Nicolas Furno |

Les hackintosh, ces PC conçus pour Windows ou Linux sur lesquels on installe macOS, sont en général des ordinateurs fixes. Il y a une excellente raison à cela : pour faciliter le travail d’adaptation du système, mieux vaut choisir des composants identiques ou similaires à ceux que l’on trouve des Mac. De fait, le choix des composants est peut-être l’étape la plus importante du processus.

Pour toutes ces raisons, il est préférable d’éviter les ordinateurs portables pour faire son hackintosh. Néanmoins, c’est possible à condition en général de mettre davantage les mains dans le cambouis au moment de l’installation. Et parfois de sacrifier quelques fonctions essentielles, comme la mise en veille. Si c’est quelque chose qui vous intéresse toutefois, il y a une solution (presque) clé en main pour transformer un XPS 13 de Dell en hackintosh.

Cliquer pour agrandir

Ce projet GitHub contient un script chargé de modifier automatiquement macOS pour l’adapter aux composants choisis par Dell pour cet ordinateur 13 pouces. Il permet de bénéficier normalement du son, du Wi-Fi et du Bluetooth, mais aussi de la veille et d’une autonomie raisonnable. Son concepteur indique qu’il reste encore quelques points à améliorer, notamment un bug qui peut empêcher le bon fonctionnement d’un périphérique de stockage branché en USB.

Néanmoins, si vous suivez les instructions (en anglais), vous devriez avoir un hackintosh portable fonctionnel rapidement et sans avoir à fouiller les forums pour savoir comment faire. Précisons que le projet concerne le XPS9350, soit le 13 pouces de Dell sorti en l’an dernier. Les XPS9360 sortis cette année ne sont pas compatibles pour le moment, puisqu’ils utilisent les processeurs Kaby Lake d’Intel que macOS ne prend pas encore en charge. En revanche, le script devrait pouvoir être facilement adapté au XPS9550, le modèle 15 pouces de Dell également sorti l’an dernier.

Cliquer pour agrandir

Si vous êtes intéressé, ce modèle n’est plus commercialisé, mais vous pouvez encore commander le modèle de base sur le site de Dell pour 1099 €. À ce tarif, vous devrez vous contenter de 4 Go de RAM et 128 Go de SSD ainsi que d’un écran 1080p. Le SSD peut facilement être augmenté, en revanche la mémoire vive est soudée. Autre option envisageable, on trouve de nombreux exemplaires sur le marché de l’occasion.


avatar BeePotato | 

@ fte : « Les comparaisons à configurations équivalentes n'ont finalement que fort peu de sens et d’intérêt. »

Elles ont évidemment un sens.
Et elles ont un intérêt évident dans le cadre d’une réponse à des gens qui viennent expliquer que « c’est plus cher à configuration équivalente ».

En revanche, hors de ce cadre, il est vrai que leur intérêt est bien moindre.
Le gros point positif (le seul, d’ailleurs, mais il est de taille) du monde PC est effectivement de proposer un nombre énorme de configurations possibles, couvrant à peu près tous les besoins et les prix. Il serait idiot pour un acheteur de se priver de cet avantage en essayant d’avoir absolument la même configuration qu’un Mac, d’autant qu’il finirait par payer un prix similaire tout en n’ayant pas tous les avantages d’un Mac.
Sur ce point, je suis tout à fait d’accord.

avatar fte | 

@BeePotato

Ce n'est pas le seul point positif, loin de là.

avatar BeePotato | 

@ fte : « Ce n'est pas le seul point positif, loin de là. »

Si tu as un peu de temps, je suis intéressé par une liste de ces nombreux points positifs.
Mais je serais surpris qu’ils ne soient pas tous juste une conséquence de celui que j’ai cité.

avatar fte | 

@BeePotato

La configurabilité est elle-même une conséquence.

À la source il y a un vaste écosystème matériel x86/PCIe allant de très petits et économes processeurs semi-embarqués à des Xeon dotés de dizaines de cœurs et supportant des configurations multi-processeurs. Supportant le même modèle processeur, le même jeu d'instructions (à quelques spécificités près)...

Ainsi cet écosystème a ceci de relativement unique de proposer une certaine indépendance du logiciel sur le matériel, sans pour autant passer par une VM. Un logiciel pourra tourner sur une micro-machine comme sur une station de travail ou serveur sur-vitaminé en passant par un nombre impressionnant de VM ou containers chez un vaste panel de fournisseurs cloud.

MacOS ne tire aucunement parti de ce très vaste écosystème de la plateforme x86. Hélas.

On pourrait aussi ajouter, c'est une autre conséquence de l'écosystème x86, un accès non limité au matériel et la possibilité de régler divers paramètres de son fonctionnement. Mon i7 par exemple tourne à un très conservateur 4.8 GHz. Ce n'est pas ce qui est marqué sur la boite.

Je dirais encore que la "vieille" carte mère Haswell qui ne dispose évidemment pas d'USB-C 3.1g2 ni de m.2 NVMe (SATA uniquement) peut être augmentée d'une carte USB-C 3.1g2 ASMedia, d'un SSD m.2 NVMe sur une carte fille PCIe, etc. Certes, encore une conséquence du vaste écosystème x86 compatible.

Plein d'OS autres que Windows, Linux ou macOS tournent sur cette plateforme, les portes sont grandes ouvertes pour tester ALL THE THINGS. Ceci est plus une conséquence de l'universel BIOS que de la plateforme matérielle, l'EFI n'ayant pas encore le niveau d'ubiquité.

Le Mac est proche, il emploie des briques de cet écosystème, mais il se limite à quelques briques et ferme la porte au reste.

Note : la situation n'est pas idéale et parfaite. Ça ne va pas sans poser de multiples problèmes. Mais n'empêche, il y a beaucoup d'autres avantages que la seule configurabilité initiale.

avatar BeePotato | 

@ fte : « La configurabilité est elle-même une conséquence. »

Une conséquence de quoi ? Ce que tu décris ensuite, c’est ce que j’ai écrit : un large choix de matériels compatibles entre eux permettant un nombre énorme de configurations possibles.

« Ainsi cet écosystème a ceci de relativement unique de proposer une certaine indépendance du logiciel sur le matériel, sans pour autant passer par une VM. Un logiciel pourra tourner sur une micro-machine comme sur une station de travail ou serveur sur-vitaminé en passant par un nombre impressionnant de VM ou containers chez un vaste panel de fournisseurs cloud. »

Ça n’a rien d’unique. La seule chose unique, encore une fois, c’est la variété des matériels existants pour cette plateforme.

« MacOS ne tire aucunement parti de ce très vaste écosystème de la plateforme x86. Hélas. »

Ben si, pourtant.
Il n’en tire pas pleinement parti, n’étant pas disponible pour être exécuté sur n’importe quel matériel de cette plateforme. Mais il en tire tout de même partiellement parti.

« Mais n'empêche, il y a beaucoup d'autres avantages que la seule configurabilité initiale. »

Ben pour l’instant, tu n’en as pas cité un seul qui ne soit pas juste une conséquence de cette configurabilité.

avatar Manubzh | 

elles ont un sens quand cela t'arrange surtout
c'est vraiment d cela mauvaise fois

mais on est habitué ici
on se croirait sur fandroid ici !

avatar 2DSP | 

@BleuRooster

Oui... dans ce cas précis Apple est plus de 60% plus cher que Dell. Ça fait mal.

avatar sachouba | 

Je ne vois pas comment ce XPS pourrait remplacer un Mac : il n'a même pas de Touch Bar !
It's a no-no.

avatar Taje | 

À lire certains, on croirait que les Mac sont bons marchés par rapport au Dell. N'oubliez pas qu'Apple est une marque Premium donc à configs équivalentes, les Mac seront toujours plus chers quoiqu'avec les derniers MBP, on peut se poser la question. Finalement, le débat devient plus légitime sous cet angle.

avatar MacisDead | 

[Modéré - SM]

avatar Taje | 

C'était bien le sens de mon commentaire mais en plus "civilisé" :)

avatar perceval78 | 

Un ecran 4k 15", core i7, 16go ram, 512go ssd, nvidia 1050: 2100€
Aucun macbook pro ne propose telle configuration a moins de 3000€ voire plus.
Reste macosx a faire tourner, le hackintosh est affaire de bidouilleur et d'une mise à disposition de pilotes specifiques.
Mais pour les moins techniciens il y a virtualbox et une vm osx 90/100% compatible avec le hardware. Seuls les jeux 3d ne passent pas pour le reste a voir.
La difference de prix s'explique par le juste prix de Dell obtenu par une marge beaucoup plus petite qu'Apple et de gros volume de ventes. CQFD.
Donc soit l'argent n'est pas un probleme et mbp haut de gamme, soit mb entree de gamme, soit xps 15 et ses bidouilles osx.
Pas besoin de polemiques.

avatar Manubzh | 

il est très bien cet ordi !
bref toujours les mêmes pour démolir W10 quoi

Pages

CONNEXION UTILISATEUR