Pourquoi le MacBook ne gère pas correctement la 4K ?

Anthony Nelzin-Santos |

Alors que l’on voit apparaître ordinateurs et adaptateurs capables d’exploiter deux écrans 4K sur un port, le MacBook n’est même pas capable d’en gérer un à ses pleines capacités. À cause de son USB 3.1 Gen 1 ? De sa petite puce graphique intégrée ? Éléments de réponse.

Le port USB-C du MacBook. Image MacGeneration.
Le port USB-C du MacBook. Image MacGeneration.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, nous vous recommandons la lecture de deux articles :

Comment fait-on passer de la vidéo dans l’USB-C ?

Le « connecteur USB de type C » a été conçu comme un connecteur universel, capable non seulement de fournir une alimentation électrique et de faire transiter des données, mais aussi de s’ouvrir à de nouvelles normes. Cette dernière fonction est offerte par le biais de « modes alternatifs », qui changent à la volée les fonctions des broches du connecteur.

Une représentation schématique et simplifiée des broches du connecteur USB-C. Quatre « lignes » peuvent être utilisées soit pour transférer des données avec la norme USB 3.1, soit pour prendre en charge des « modes alternatifs ». Chacune de ces lignes correspond à une paire de broches sur le connecteur, par exemple la broche A2 (transmission) et la broche B11 (réception). La ligne SBU (broches A8 et B8) est aussi utilisée pour faire transiter les fonctions « auxiliaires » du DisplayPort. Image MacGeneration.Cliquer pour agrandir

Le mode alternatif le plus employé, et celui qui nous intéresse aujourd’hui, est sans doute le mode DisplayPort. Selon les besoins, il peut exploiter une, deux, ou les quatre lignes ouvertes aux modes alternatifs. Il peut aussi utiliser la ligne SBU pour faire transiter un flux audio, des informations de verrouillage HDCP, ou encore la topographie MST. Enfin, il prend en charge DP 1.2 et DP 1.3, mais pas (encore) le DP 1.4 qui vient à peine d’être finalisé.

En DP 1.2, la bande passante de chaque ligne plafonne à 5,4 Gbps ; en DP 1.3, elle atteint jusqu’à 8,1 Gpbs. En utilisant les quatre lignes et en soustrayant l’overhead, et à condition que la longueur des câbles ne dépasse pas les deux mètres, on obtient donc une bande passante utile de 17,28 Gbps en DP 1.2, et de 25,92 Gbps en DP 1.3. Or pour afficher 60 images par seconde sur un écran 4K UHD, il ne faut « que » 12,74 Gbps.

Comment ça, 25,92 Gbps ? Le port USB-C est limité à 10 Gbps !

Non : vous confondez le connecteur USB-C et la norme USB 3.1. La norme USB 3.1 spécifie bien un débit maximal de 10 Gbps, réduit à 5 Gbps dans la « Gen 1 » utilisée par le MacBook et le Chromebook Pixel. Mais bien qu’ils aient été présentés ensemble, connecteur et norme ne sont pas liés : un connecteur USB-A peut gérer la norme USB 3.1, et la norme Thunderbolt 3 a adopté le connecteur USB-C.

Dans ce dernier cas, un connecteur USB-C peut débiter à 40 Gbps, ce qui montre bien que le problème n’est pas physique. Et même sans parler du Thunderbolt, vous mobilisez près de 6 Gbps lorsque vous branchez un écran 4K UHD au MacBook par l’intermédiaire de l’adaptateur HDMI d’Apple, alors même que l’affichage est limité à 30 Hz. Il faut « oublier » les débits de l’USB 3.1 lorsque l’on parle des modes alternatifs ou du connecteur USB-C.

Mais tout de même, il ne faut pas du DP 1.3 pour la 4K ?

Non plus : on utilise des écrans 4K UHD — et à 60 Hz — avec des ports DP 1.2 depuis plus de deux ans. Mais il est vrai que le DP 1.3 facilite grandement la prise en charge des très hautes résolutions. C’est que le mode DisplayPort ne peut exploiter les quatre lignes dédiées aux modes alternatifs qu’à certaines conditions.

Dans la plupart des cas, il doit se contenter de deux lignes. La bande passante est alors réduite à 8,64 Gbps en DP 1.2 : c’est largement assez pour deux écrans 1080p, encore suffisant pour un écran 4K UHD à 30 Hz, mais pas pour un écran 4K UHD à 60 Hz. Le DP 1.3 permettrait quant à lui de débiter près de 13 Gbps, donc de gérer un écran 4K UHD à 60 Hz.

Les possibilités offertes par les différentes normes DisplayPort. Image VESA. Cliquer pour agrandir

Dans le cas idéal où le mode DisplayPort peut utiliser les quatre lignes, le DP 1.3 permettrait même de relier deux écrans 4K à 60 Hz, ou un gros écran 4K DCI à 60 Hz. On peut aussi imaginer gérer la HDR qui a fait son apparition sur les Blu-ray, ou augmenter la profondeur des couleurs comme Apple semble vouloir le faire.

En poussant un peu, il est même possible de brancher un écran 8K, quoiqu’il faudra attendre que le DP 1.4 se répande pour se passer de compression. En attendant, on pourra toujours se rabattre sur ce monstre d’écran qu’est le Dell UP2715K, qui affiche 5 120 x 2 880 px. Mais aucun Mac n’est compatible DP 1.3 : pas même le Mac Pro ne peut gérer cet écran 5K avec un seul câble.

Donc le MacBook devrait gérer la 4K à 60 Hz ?

Ce n’est pas son port USB-C qui l’en empêche. Ni sa petite puce graphique : Intel dit très clairement qu’elle peut gérer un écran 4K UHD à 60 Hz en plus d’un écran interne. Quoi, alors ? Des considérations thermiques : le MacBook ne possède pas de ventilateur, et sans refroidissement actif, la plateforme Core M bride la 4K à 30 Hz. La 4K à 60 Hz n’était pas un objectif du cahier des charges d’Apple lors de la conception du MacBook.

C’est une note au pied d’un tableau perdu au milieu du premier de deux volumes d’une spécification technique qui révèle le pot aux roses. Image MacGeneration.

Au passage, elle s’épargne des explications alambiquées sur le fonctionnement des modes alternatifs. Si le mode DisplayPort utilise quatre lignes, et il faut qu’il le fasse pour gérer un écran 4K UHD à 60 Hz en DP 1.2, il n’en reste plus aucune pour l’USB SuperSpeed. On imagine mal Apple expliquer que le MacBook possède un port USB 3.1… qui passe en USB 2.0 lorsqu’un écran est branché.

Le Thunderbolt 3 y changera quelque chose ?

Oui et non. Tels que le MacBook et les processeurs Core M ont été conçus, le problème thermique demeure le premier obstacle. Si les concurrents sont passés au Thunderbolt 3 et gèrent parfaitement la 4K, c’est qu’ils n’ont pas abandonné le refroidissement actif : le HP Spectre 13 bénéficie d’un système de refroidissement à différentiel de pression conçu par Intel, l’Asus ZenBook 3 intègre « le plus petit ventilateur du monde ».

La radicalité de l’approche fanless d’Apple est paradoxalement conservatrice : le MacBook utilise des composants conçus pour dégager le moins de chaleur possible. Sur ce plan, la firme de Cupertino voulait sans doute éviter de répéter l’erreur qu’elle avait commise avec le premier MacBook Air, qui s’éteignait d’urgence à la moindre utilisation de Flash et pouvait alors servir à cuire un œuf.

Mais on peut tout à fait imaginer que des avancées techniques, comme l’utilisation d’alliages métalliques amorphes pour décupler l’efficacité d’un système de refroidissement passif, permettent à Intel de lever ses restrictions sur la plateforme Core M. En passant au Thunderbolt 3 dans le même temps, le MacBook pourrait alors gérer deux écrans 4K UHD à 60 Hz avec un seul port, le TB 3 possédant huit lignes DP 1.2.

La norme Thunderbolt 3 abandonne le port mini-DisplayPort au profit du port USB-C. Le Thunderbolt 3 encapsule l'USB 3.1 et le DisplayPort 1.2.Cliquer pour agrandir

Reste que le MacBook aurait déjà pu passer au TB 3 : cela n’aurait rien changé sur le plan des écrans externes, mais on y aurait au moins gagné la possibilité de chaîner plusieurs appareils sur le seul port, ou de lui adjoindre une véritable station d’accueil. On en revient au cahier des charges de la machine : la minuscule carte-mère du MacBook n’a pas été prévue pour accueillir le contrôleur Alpine Ridge.

Cela ne veut pas dire qu’Apple devra complètement revoir le MacBook pour lui ajouter le Thunderbolt 3. Intel se dit ouverte à l’idée d’intégrer la prise en charge du Thunderbolt 3 directement au processeur si un fabricant lui en fait la demande. Or on voit bien Apple frapper à la porte du fondeur pour ce genre de choses, elle qui a planché sur la première version du Thunderbolt.

Mieux : l’intégration directe au processeur résout certains problèmes de latence et de stabilité. De la même manière qu’elle avait tardé à adopter l’USB 3, Apple pourrait attendre que les choses se décantent avant de passer au TB 3, sauf peut-être sur les machines « professionnelles ». Elle ne prendrait que quelques mois de retard, mais s’éviterait — et éviterait à ses clients — quelques petits problèmes de performances et de gestion logicielle.

Et en attendant, il n’y a vraiment aucune solution ?

Bon, d’accord, si vous insistez… À vrai dire, il est possible d’utiliser un écran 4K UHD à 60 Hz avec un MacBook en bidouillant. Non, vous n’aurez pas besoin de le plonger dans un bain d’eau glacée pour améliorer son refroidissement. Mais vous devrez désactiver SIP pour permettre l’installation d’un « patch » débridant DP 1.2.

Mais ce patch ne garantit rien. À notre connaissance, aucun adaptateur USB-C/DP ne permet d’utiliser pleinement un écran 4K UHD avec un MacBook, même si Tripp Lite et Kanex assurent que les leurs en sont capables. Il faut donc se rabattre sur l’un des rares écrans 4K UHD à connexion USB-C, comme le Lenovo ThinkVision X1… qui n’est pas tout à fait disponible en Europe.

Le Lenovo ThinkVision X1 préfigure sans doute le futur des écrans, transformés en station d'accueil à l'aide d'un simple câble « universel » comme un câble TB 3.Cliquer pour agrandir

Il vous faudra alors trouver un câble de bonne qualité qui respecte parfaitement les spécifications DP et USB-C, c’est-à-dire commander tous ceux que vous trouverez sur Amazon et les essayer les uns après les autres. Bref, vous l’aurez compris, nous ne vous recommandons pas d’essayer. Le MacBook ne prend pas en charge les écrans 4K UHD à 60 Hz, point à la ligne.


avatar Paquito06 | 

Merci pour l'article détaillé et instructif!

avatar iapx | 

Avec une suite: "Pourquoi l'AppleWatch gère mal la HD", ou "Pourquoi le Mac Pro" gère mal la 8K.

Ou peut-être, simplement, on regarde des films à 23.976 images/secondes, mais pour utiliser un client email ou un traitement de texte, ou naviguer sur le web, il nous faut du 144Hz avec du freesync/gsync.

Étrange, à ce demander si ils ont essayé :)

Finalement ça m'en apprends plus sur le coté subjectif de certains articles éditoriaux, et les orientation éditoriales, ou alors sur les lecteurs et leurs a-priori ( sans avoir essayé), que sur les "limites" du MacBook, qui fait mieux qu'un MacBook Pro 17" 2011 avec un écran 4K (et sans surchauffer lui!)

avatar pocketalex | 

En gros, si l'on utilise le macbook pour ce en quoi il a été prévu, dans un canapé, un avion, un train, en voiture, au lit, en terrasse d'un bar, etc ... on ne pourra pas brancher son écran 4K 60Hz que l'on trimballe tous les jours avec soi, accompagné d'une rallonge 220V de 30 mètres et/ou d'un petit groupe électrogène pour le faire fonctionner.

Mmmmh c'est vraiment de la merde ce Macbook

avatar YARK | 

D'ailleurs je me demande s'il n'y a pas comme un pléonasme entre Macbook et m....

avatar melaure | 

Il a été prévu pour ramener beaucoup de cash, c'est tout : coût de fabrication faible, c'est juste deux tranches d'alu avec rien entre, prix de vente au septuple, et hop maxi cash !

Moralité, tu n'as pas vraiment besoin d'un ordi, mais tu es riche et tu veux te la "peter" devant tout le monde : tu achètes un MacBook !

en tout cas, merci pour l'article, et ces détails sur l'exploitation des bandes passantes.

avatar desertea | 

Et même dans ce cas tu passes pour un con. Car avoir les moyens c'est une chose, acheter de la merde (même chère) en est une autre ;)

avatar C1rc3@0rc | 

@melaure

Bonne définition en effet.

Y a quand meme un problème que l'article n'aborde pas et qu'Intel se garde bien de mettre en avant: le HD graphic 515 utilise exclusivement la RAM disponible a l'inverse des autres unités graphiques qui ont une mémoire cache dédiée, eux.

Ca veux dire que malgré les allégations d'Intel ça pose un très gros problème pour la 4k et pour OpenCL!
Cela contribue a faire exploser la température avec la sur-utilisation de la mémoire: sans cache les aller-retours avec la RAM sont intenses, ça bouffe de la bande passante et ça sur-exploite le processeur et les unités de gestion de la mémoire!

Clairement le Core M a été taillé pour faire tourner un smartphone, mais il chauffe trop pour cet usage et donc il se retrouve dans les tablettes et netbook. Faut pas lui en demander plus que ça, et c'est déjà beaucoup.

Il faut rappeler que le TDP réel du Core M c'est 15 watt, les 4 watt ne sont atteignables que si le processeur tourne très peu, et Intel a tout fait pour optimiser ce mode "fainéant" qui seul permet de faire croire a une amélioration de la puissance par watt, alors que les core x86 n'ont pas vu d'amélioration depuis le passage du 32nm...

Ce qui est très con de la part d'Apple, c'est d'avoir conçu un PC sans refroidissement actif et d'y avoir collé un x86.
La solution était de mettre un ventilo et mettre un Core i3 ou un Core i5, ou alors pas de refroidissement mais passer a l'ARM.

Mais bon Ive a fait des choix dont il a la responsabilité, maintenant c'est le client qui en assume les conséquences et maintenant le client est averti de ça!

Bref le netbook d'Apple c'est une machine a ecrire faite pour l'usage mobile, c'est pas fait pour etre connecté a quoique ce soit, hormis le secteur et le Wifi!

UPDATE: c'est possible de passer de la 4k en 60ghz 9to5mac donne la solution, donc a appliquer sans moderation ;->

avatar charliedeux | 

@C1rc3@0rc: Le problème c'est que le client n'est pas forcement averti avant l'achat non. Par contre oui il en assume bien les conséquences...

Au niveau de la chauffe je confirme, mon macbook Retina 12 monte régulièrement à plus de 80 degré (en streaming video). Peut on 'forcer" ce mode "fainéant" pour éviter de faire croitre la puissance par watt ? ca éviterai en théorie la surchauffe ? quelles conséquences pour les usages multimédia du genre streaming ?

avatar FredStrasbourg | 

Quel rapport ? Ce n'est pas parce que ce MacBook est un portable que tu ne veux pas pouvoir le brancher sur un grand écran lorsque tu rentres chez toi !
Je suis graphiste, et j'utilise au quotidien un MacBook Air dans mes déplacement. Et le soir, je suis content de pouvoir le connecter à un Thunderbolt Display pour bosser confortablement. Ça m'évite d'avoir un deuxième Mac à la maison (un troisième en fait, je fais abstraction de mon Mini médiacenter).
Qui parle de trimballer un écran ?

avatar rolmeyer | 

@FredStrasbourg :
Absolument et pour ce genre d'usage Apple a deux lignes de portables Air et Pro. Le MacBook 12 n'est pas fait pour ça c'est un iPad Air avec OS X dessus. Ce n'est pour rien qu'il arrive en 3 couleurs et qu'il n'a qu'un connecteur. Et j'ai dit iPad Air et pas iPad Pro Parce que les pro ont besoin qq fois de faire des choses compliquées, et brancher des accessoires et c'est pour ça qu'Apple rajoute discretos un connecteur à l'iPad pro en plus d'un contrôleur USB 3. Avec le lightning ET le smartconnector on a deux 2 ports, avec au moins un pour la charge et un pour les datas.

avatar C1rc3@0rc | 

C'est vrai qu'un iPad pro est plus ouvert et fonctionnel (et puissant) que le netbook d'Apple!

En plus si on est un peu honnête, on se rend compte que tous les usages possibles avec le netbook sont possibles et meme plus avec les iPad Pro.

La connerie d'Apple c'est d'avoir des iPad - qui ont achevé les netbook - et d'avoir produit un netbook au lieu de renforcer l'offre sur l'iPad (et maintenir les prix dans le raisonnable, parce que 115% d'augmentation c'est pas justifiable)

Mais bon depuis 2012, la cohérence et Apple sont 2 choses divergentes.

avatar pocketalex | 

@FredStrasbourg : mon commentaire était totalement ironique :)

Ce MBr est un formidable laptop, non dénué de défauts, mais il a la possibilité de se connecter à quasiment tous les écrans du marchés sauf certains modèles de très haute résolution type l'écran TB Apple ou les écrans 4K 60Hz

Mais ces écrans sont plus prévus pour être connectés à des stations de travail qu'un un ultra-portable ultra-mobile, c'est donc pour moi un non problème.

@rolmeyer

L'iPad Pro est bien moins pro que le MBr. Le MBr a un connecteur unique car il est pensé pour travailler (donc usage pro) dans le cadre de la mobilité et en exploitant le sans fil
Comparer un iPad et un Laptop est complètement ridicule, une tablette c'est pour consulter des documents, un laptop pour travailler avec des logiciels de productivité. L'un fait l'autre et l'autre fait (un tout petit peu) l'un, mais ça n'a rien à voir
Et le smart connector pour les datas ... hi hi hi. Les datas du clavier, oui, sinon pour le reste...

avatar C1rc3@0rc | 

Ben ironique, non en fait.
Il y a quand meme un très gros problème: le netbook d'Apple se glorifie d'être Retina...
Comment justifier de ne pouvoir le connecter qu'a des écrans non retina!

Et non le netbook d'Apple est un joujou pour riche qui se la péte, c'est pas du tout une machine pour les pro.
Donnes nous la liste des usages en mobilité qui sont impossibles avec un iPad pro et qu qui sont possibles avec le netbook pommé!

avatar ErGo_404 | 

Dire que l'on prévoit un ordinateur à 1000 euros ou plus qui est exclusivement réservé à un usage nomade et surtout pas sur un bureau, c'est quand même admettre qu'on fait un jouet pour riches.

C'est un peu ridicule, le Core M est tout à fait apte à faire de la bureautique et on peut très bien l'imaginer en machine principale pour un commercial, qui voudrait le brancher à un écran sur son bureau mais qui profiterait quand même de l'ultra mobilité dans les autres cas. Pour ce cas d'usage comme pour beaucoup d'autres, il n'y aurait aucune raison technique de vouloir un second ordinateur "juste" pour profiter d'un grand écran.

avatar mat 1696 | 

@ErGo_404 :
Ben on peut le brancher sur un écran via l'adaptateur USB C --> HDMI

L'écran n'a pas besoin d'être 4K.

Mais perso, je pense que l'année prochaine le Macbook gagnera un second port, le thuderbolt et la possibilité de le brancher facilement à un écran 4Ky

avatar Niarlatop | 

Tu as essayé de brancher un écran non Retina sur un Mac Retina ?
Passer les yeux de l'un à l'autre met en avant le manque de qualité des dalles LowDPI, vu le temps que je passe chaque jour devant un PC, même si le gabarit du MacBook était parfait pour moi en déplacement, je me suis rabattu sur un Retina 13 et un écran externe 4K qui bénéficie de la même finesse de texte que l'écran interne du Mac.

Au moins j'ai un ensemble homogène, ce qui est impossible (sauf la bidouille expliquée en fin d'article à priori) avec le MacBook 12…

avatar iapx | 

Ceci dit moi j'ai un écran 4K (Asus PB287Q) dans mon bureau chez moi, que j'utilise donc à 30Hz, et c'est très agréable (aux limitations en terme de contraste et de colorimétrie de la chose). Le 30Hz ne me gêne pas vraiment, moi, et notamment les scrolling sont fluides visuellement.

Il m'est même arrivé d'utiliser les deux écrans (interne et 4K externe) simultanément, en voyant un légère différence de réactivité, mais vraiment, là on est dans l'extrême vu la machine.

Mon vieux MacBook Pro 17" 2011 avec sa Radeon dédiée est beaucoup beaucoup moins à l'aise avec l'écran 4K (toujours en 30Hz avec adaptateur actif): affichage saccadé et surchauffe rapide de la GPU!!!

avatar jb18v | 

Justement pour les câbles il n'y a pas un gars qui a entrepris de tous les tester ?

avatar françois bayrou | 

"Si le mode DisplayPort utilise quatre lignes, et il faut qu’il le fasse pour gérer un écran 4K UHD à 60 Hz en DP 1.2, il n’en reste plus aucune pour l’USB SuperSpeed."

Pu.... ca devient compliqué l'informatique.
Avant on avait ( au moins ) un port VGA capable d'encaisser _toutes_ les résolutions* et 4 ports USB

Maintenant on a un port qui fait tout, mais pas forcément, du coup il y a des articles de 2 pages qu'on peut lire pour essayer de s'y retrouver et comprendre pourquoi ca marche pô

Après c'est clair que c'est joli : on n'a qu'un trou dans le portable, à peine plus gros qu'un kensington.
Génial.

* ( la limite était celle du DAC utilisé. Le 4k en VGA est tout à fait possible, merci de ne pas confondre avec la résolution VGA : je parle du PORT )

avatar C1rc3@0rc | 

Faut comprendre un truc avec l'USB => c'est un port serie conçu pour les peripheriques lents!

Ça veut dire que ce port est prévu pour connecter des clavier/souris, petites cles USB,... et c'est tout.

Deja lui connecter un disque dur c'est inhumain, mais en plus ce port n'est pas autonome et c'est le processeur qui doit tout gerer (a l'inverse du Firewire et du Thunderbolt qui sont autonomes et déchargent le processeur)!

La norme 3 a rajouté des fonctions pour éviter le drame avec les disques d'aujourd'hui et aussi un voie pour la video, mais c'est du bidouillage sur un vieux machin pas prévu pour ça.

Donc le principe d'un port USB c'est qu'on y connecte un seul peripherique, et pas trop exigeant.
Donc l'idiotie totale c'est de mettre 1 seul port USB sur une machine qui n'a strictement rien d'autre. Certes ça permet de monter les marges mais pour l'utilisateur c'est la galere.

Donc en fait on a pas un port qui fait tout, on a un port qui fait rien.
Autant prendre un iPad a ce compte.

avatar Stardustxxx | 

@C1rc3@0rc
USB : Universal Serial Bus.

Universel, donc on peut brancher des peripheriques lents et rapide. Ca a ete concu pour etre universel pas pour etre lent.

Une camera pro haute def en USB 3 ca demande pas mal de bande passante, et je parle de cameras utlisees en computer vision, pas du camescope du grand pere. L'USB 3.0 le gere tres bien.

De meme la derniere Kinect utilise l'USB 3 car pas assez de bande passante avec USB 2.0.

Certains peripheriques ont toujours poussez au max chaque version d'USB.

avatar diegue | 

Apple a besoin de se remuer le "cul" pour se mettre au niveau des demandes des clients !

avatar Penible | 

pas vraiment : ils encore suffisamment de clients qui se mettent au niveau de leurs machines ...

avatar R1x_Fr1x | 

C'est surement parce-qu'il faudra acheter celui d'après. Puis encore celui d'après pour la 5K des futurs écrans. Puis la 8K etc etc

avatar pocketalex | 

ça ... c'est l'histoire de l'informatique :)

avatar simnico971 | 

Il faut laisser le temps au temps, l'apparition de la connectique USB-C dans les produits grand public est relativement récente , et même si elle commence à se répandre sur les PC portables il faut espérer qu'Apple y donne un grand coup de fouet avec les nouveaux Mac...
Dici la fin de l'année je pense qu'il y aura moins de problèmes à trouver des câbles certifiés et des adaptateurs (autres que ceux d'Apple à 79 € j'entends).

avatar charliedeux | 

Très bon article.
Je vais être HS mais ce serait bien un article de Macg sur l'horrible conception de la batterie du macbook 12 r ?

Autant j'adore cette machine pour son concept, son écran, son clavier vraiment supérieur...autant je suis tellement dégoûté des problèmes de batterie qui perd de sa capacité après quelques cycles que j'ai envi de dire adieu Apple et je ne plus jamais y retourner ever.

Batterie qui est descendu à 91% de capacité de charge après seulement 9 cycles dans mon cas. Aujourd'hui après 7 mois d'utilisation je suis à 85% (4500 mAh au lieu des 5300 initiaux et 89 cycles . autonomie réduite à 5h en moyenne).

Et non je ne suis pas un cas isolé malheureusmeent
http://forums.macrumors.com/threads/macbook-2015-battery-capacity-degrading-fast.1892303/
https://discussions.apple.com/thread/7053954?start=0&tstart=0

Apple refuse la prise en charge au dessus de 80% donc soit j'ai de la 'chance' et ma batterie se degrade suffisamment rapidement pour tomber sous 80% avant la fin de la garantie dans 5 mois et j'aurais droit à un replacement (meme si j'aurais passé 1 an avec une autonomie pourris). Soit j'ai pas de chance et je tomberai à 80% juste après la fin de prise en charge et la c'est bisous dans l'os.

Ce qui m'insupporte aussi c'est les gens sur internet forum dire que c'est un comportement normal de la batterie du mac. A ca je réponds non, non et non. J'ai eu le macbook air 11,6 pendant 5ans avant de changer pour le nouveau retina et en 5ans j'ai a peine perdu 1h d'autonomie. Ici en en quelques semaines tu perds 3/4h d'autonomie et Apple (plus certains fanatiques) trouvent ca normal.

Quand on dépense 1800euros dans un mac moi je trouve ca inacceptable.

avatar diegue | 

Et bien moi j'ai fait l'inverse, dès la commercialisation du MacBook j'ai racheté un MBA 11" (i7, 8G, 512 Go) !
J'espérais que dans les 3 ans le MacBook serait boosté en processur et connectique !

avatar charliedeux | 

@diegue: Je pense que tu as bien fait!.
Pour mon usage, je me fiche du processeur, j'avais un Core2duo dans mon macbook air et je vois aucune difference avec le core M du retina. Pour moi l'important c'est l'autonomie, l'écran et le clavier.

avatar iBaby | 

@charliedeux :
Comment mesures-tu la perte de la batterie ?

avatar charliedeux | 

@iBaby: j'utilise coconutBattery pour ce qui est tracking batterie et autonomie. Il y a aussi iStat pour monitorer tout le mac.

avatar iBaby | 

@charliedeux :
Merci :)

avatar Mac_Gay | 

Je résume: si on essaie de faire passer de gros trucs dans un canal trop étroit, le mac est en chaleur. Solution: l'abstinence.
Mais avec un peu d'huile de coude, peut-être qu'un jour on y arrivera.
J'ai tout bon?

avatar pocketalex | 

moi dans les périodes "en chaleurs", je prône tout sauf l'abstinence :)

avatar c0mm0n | 

@Mac_Gay :
Pn y arrive deja tu peux avoir de la 4k@60hz sur macbook voir macrumors

avatar Gagolak | 

J'ai voulu attacher ma caravane sur ma smart mais le concessionnaire m'a dit que ça le ferait pas ...

Franchement, je suis déçu !

avatar pocketalex | 

Modéré par la rédaction (AZ)

avatar Orus | 

Apple ne gère pas grand chose. Il n'y a qu'a voir le fail de la wi-fi sur OS X qui dur depuis une éternité.
Les produits Apple sont tout fins, mais servent-ils encore à quelque chose ?
Ah si, à vendre une multitudes d'adaptateurs, encombrants et pas du tout dans l'esprit originel de simplicité d'Apple.

avatar Dr. Kifelkloun | 

Le MacBook ne gère pas correctement la 4K parce que le MacBook ne gère correctement rien du tout. C'est un iPad pliable qui sert juste à faire fin, puisque chez Apple maintenant le fin justifie les moyens.

avatar pocketalex | 

gros LOL

achètes toi un Acer et lache ta frustration de la vie

avatar enzo0511 | 

À chaque nouveau produit son lot de déception pour la communauté Apple

On se demande ce que foutent des schiller et des Ive de leurs journées
À croire que le lancement d'une gamme de produits est uniquement motivée par un souci de rentabilité financière

C'était déjà le bordel sur le Mac mini pour connecter des moniteurs qui étaient même pas 4K ou des télés

Il faudra qu'un jour Apple se sorte les doigts du cul et qu'ils fassent vraiment des produits qui servent vraiment aux gens plutôt que d'imposer des standards en faisant croire que c'est mieux pour eux

Apple, le constructeur qui sait mieux que nous ce dont on a besoin

avatar desertea | 

De toutes façons chez Apple pour avoir un portable potable c'est 2500€ mini !!
Quand on voit le "petit" Asus présenté ici même il y a quelques jours, cela laisse rêveur !!!

Je fais l'effort de rester chez Apple depuis de nombreuses années pour le software et je dois reconnaitre qu'aujourd'hui, trop, c'est trop.
Leur bécanes sont vraiment à des prix exorbitants pour des perfs de misères. Merci Microsoft d'avoir bien fait évolué Windows, je crois que mon avenir informatique proche n'aura plus de pomme sur le capot.

avatar pocketalex | 

T'as raison, Microsoft c'est mieux, Apple c'est de la merde

Achète toi un surface book, c'est "juste 2900€", et en plus, il y aura un frustré de moins sur ce forum (quoique certains reviennent pour continuer de troller)

avatar TotOOntHeMooN | 

Ce n'est peut-être pas pour rien qu'Apple envisagerai de sortir un moniteur avec GPU intégrée...
Dans ce cas cette problématique n'existe plus, car tout est géré dans l'écran.

avatar charliedeux | 

Sauf que les possesseurs des models actuels sont lésés car le futur moniteur avec glu intégré ne fonctionnera certainement pas avec les macbook 2015/2016

avatar byte_order | 

Meuh nan, il suffira de racheter.
Voyons.

avatar Elmediterraneo | 

Probleme qui ne sera réglé qu'en 2017 avec MacBook a port Thunderbolt 3.

avatar 789qwe2 | 

et puis finalement, on s'en fou du pourquoi, ce que l'on veut pour le prix, c'est pouvoir brancher un bête écran moderne dessus...

avatar fte | 

Qu'Apple propose des machines très particulières, ça n'a rien de nouveau ni d'exceptionnel. Nous avons d'ailleurs tous bien entendu le "MacBook n'est pas pour tout le monde.".

Qu'Apple donc conçoive des machines très particulières, je n'y vois aucun inconvénient. C'est cool. Lâchez-vous !

Après tout, je ne suis pas forcé d'acheter leurs machines si particulières. Et je ne les achète pas, vous l'aurez compris.

Je vois par contre un gros inconvénient à ce qu'Apple ne propose que des machines particulières, et délaisse et laisse crever d'obsolescence les machines qui ne le sont pas.

J'ai des goûts et des besoins simples, variés, peu exceptionnels. Une machine très généraliste mais bien conçue et très basiquement évolutive, rien d'exceptionnel non plus : stockage et mémoire et c'est cool, convient fort bien. Mes PC custom n'ont rien d'exceptionnel, ni en caractéristiques ni en prix : gamme moyenne, avec quelques points plus étudiés (un max de mémoire par exemple).

C'est la seule chose que je voudrais trouvez chez Apple encore, une machine généraliste simple et à jour. Même moche, m'en fiche. Juste qu'elle fasse bien tous les trucs de base, avec de la mémoire, avec deux bons écrans branchés dessus, un SSD SATA sans chichi, basta.

Les Mac d'aujourd'hui me font aimer mes Mac de 6+ ans et me font aimer mes PC, et ça me coûte moins cher. Donc en fait, merci Apple.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR