Raspberry a vendu 5 millions de ses Pi

Nicolas Furno |

Plus de cinq millions de Raspberry Pi ont été vendus depuis la création de cet ordinateur miniature vendu 35 $ seulement. C’est ce qu’a annoncé aujourd'hui la fondation derrière l’appareil, précisant même qu’elle était devenue, en moins de trois ans, le premier fabricant d’ordinateurs au Royaume-Uni.

Qui aurait parié que le Pi aurait eu tant de succès à sa sortie ? Rassemblant une poignée de composants sur une petite carte-mère, ce minuscule ordinateur a intéressé des foules de bricoleurs pour sa souplesse, plutôt que pour sa puissance brute. Il faut dire que l’on peut tout faire avec cet appareil, partager une bibliothèque iTunes, recevoir du son avec AirPlay, comme serveur AirPrint ou bien encore pour gérer TimeMachine.

Avec la nouvelle génération six fois plus puissante et toujours vendue au même prix, on devrait même en faire bien plus assez facilement. Autant dire que le succès du Raspberry Pi n’est probablement pas prêt de s’arrêter. The Verge précise que ce nouveau modèle s’est déjà vendu à un demi-million d’exemplaires. Rappelons qu’il a été annoncé il y a seulement deux semaines…

avatar CNNN | 

Je trouve le produit génial mais pas vraiment à la portée de tous...

avatar Claude Pelletier | 

Oui faut sortir plusieurs billets de 10€, et acheter un clavier, etc… , etc… !

:-)

avatar Claude Pelletier | 

;—))))

avatar JLG01 | 

@Claude Pelletier :
Ce n'est pas une machine en tant que tel, mais un élément de réseau.
Les interfaces sont ailleurs, d'autant qu'il faut un ordinateur pour le préparer.

avatar Mark Twang | 

@Claude Pelletier :
Ou récupérer de l'ancien. J'ai équipé mon collège d'un club info avec 6 rasperry pi (cartes + boitiers + transfos) pour 300 euros seulement grâce à la récup des claviers, souris, écrans qui allaient partir à la benne. Pour l'instant, avec quelques élèves volontaires de 4e, on s'éclate à découvrir la programmation sur Scratch et Python.

avatar Nydao | 

@CNNN :
C'est à la portée de tous, tous doit juste tendre le bras.
J'ai reçu le mien aujourd'hui et j'ai hâte de m'amuser avec.

avatar JLG01 | 

@CNNN :
Au sens où il n'est pas utilisable sans mettre un peu les mains dans le cambouis, en effet.
Son intérêt est d'ailleurs là, sa très grande adaptabilité.
Cela rappel les ZX1 et compagnie. J'en avait fait un outil de laboratoire.

avatar poco | 

Quelle config (OS + Outil de développement) pour qu'un ado puisse s'initier à la programmation sur Raspberry Pi les connaisseurs?

Merci ;-)

avatar Rubyist | 

@poco :
Tu installes un linux dessus (Mint est très bien, stable et facile pour un débutant), ensuite tu as accès à ce que tu veux. Je conseille Python ou Ruby pour débuter et comme éditeur de code, jette un œil à Atom.io.

avatar Mark Twang | 

@Rubyist :
Je conseille Raspbian, très complet et précompilé, ou Arch, léger et totalement modulable mais qui demande plus d'expérience.

avatar joneskind | 

C'est plutôt une bonne nouvelle. Pour moi c'est l'avenir de l'informatique domestique (je parle pas des pros). Si je devais un jour quitter la pomme c'est sans le moindre doute vers le Raspberry Pi que je me tournerais, parce que j'adore l'idée de pousser le hardware au maximum de ses possibilités grâce au hardware.

Longue vie !

avatar Klouk | 

Sympa pour les geeks

avatar le ratiocineur masqué | 

"cet ordinateur miniature vendu 35 $ seulement."

Correction :

"La CARTE-MERE de cet ordinateur venduE 35$ seulement"

Parce que n'oubliez pas qu'il vous faudra ensuite débourser pour un hub usb, un dongle bluetooth, une alimentation, un clavier, une souris sans parler d'un boitier pour votre Pi, un cable HDMI, un écran et j'en passe. Pour au final vous retrouver avec ce tas de trucs qui ressemblent à rien occupant de l'espace sur votre bureau avec des fils partout !

Ceci étant dit, le Pi est génial et super adapté pour quelqu'un qui aurait déjà les périphériques et qui n'a pas peur de bricoler et qui sait déjà ce qu'il va en faire.

avatar flatlance | 

"...pas prêt de s’arrêter."
Confusion classique entre "prêt à" et "près de".
"près" est un adverbe de lieu, pas un adjectif. Son contraire est "loin".
Il est donc nettement plus correct de dire "...pas PRÈS de s’arrêter."
French is a beautiful and very precise language!
I love it ;)

CONNEXION UTILISATEUR