My Passport Pro : aperçu du RAID Thunderbolt mobile de Western Digital

Paul Tabéry |

« Thunderbolt & Lightning (very very frightening me) » : on sait désormais ce qu’écoutaient les gens du marketing chez Apple quand ils ont lancé leurs nouvelles connectiques. Peut-être Bohemian Rhapsody a-t-elle également influencé les débuts de ces interfaces : tout comme la chanson de Queen, le Thunderbolt a d’abord connu une adoption difficile.

C’est dans le domaine du stockage que le Thunderbolt a commencé à se répandre. Les grands fabricants de disques durs ont tous développé depuis 2011 des modèles compatibles, avec plus ou moins de pertinence. Créer un disque dur Thunderbolt, c’est bien ; encore faudrait-il apporter une vraie valeur ajoutée au produit, par rapport à l’USB 3 par exemple. Un grand nombre de disques durs n’excèdent pas les 150 Mo/s en écriture, rendant l’utilisation exclusive du Thunderbolt passablement inutile — à part libérer un port USB. Les modèles les plus chers sont souvent les plus intéressants, mais pensés pour les pros en priorité.

Pour exploiter au mieux la rapidité du Thunderbolt, il faut donc soit un SSD, soit un système RAID 0 (où l’ordinateur écrit les données sur deux disques à la fois, considérés comme un seul ; l’écriture est alors quasiment deux fois plus rapide). Mais les SSD sont encore chers, et les boîtiers RAID nécessitent souvent d’être alimentés sur secteur, limitant la mobilité. Pour résumer : si c’est rapide, c’est cher. Ou lourd. Ou les deux.

Western Digital a développé la gamme My Passport Pro en réponse à ces problématiques. En apparence, peu de choses distinguent ce boîtier d’un autre disque dur. Il contient cependant deux disques de 1 To chacun, portant la capacité totale à 2 To en RAID 0, deux disques qui sont auto-alimentés. Dans un espace si petit, il y a de quoi surprendre. Autre point d’intérêt : le câble Thunderbolt fixé à l’arrière, et qui peut s’enrouler autour de l’armature du boîtier. Il ne pourra jamais être perdu, mais la question du remplacement en cas de défaillance est à envisager. Impossible également de l’utiliser pour un autre périphérique. On adore ou on déteste, c’est selon.

Reste que sur le papier, le MyPassport Pro a tout pour plaire. 460 grammes pour 2 To (un peu moins du double pour 4 To), auto-alimenté, atteignant 233 Mo/s en RAID 0, solide : un compagnon idéal pour les professionnels en mouvement et les amateurs exigeants. On regrettera l’absence de Thunderbolt 2 : sans doute liée à un coût de production plus élevé, elle reste difficile à justifier, alors qu’Apple a déjà bien entamé sa migration. Contrainte technique liée aux besoins du Thunderbolt en alimentation électrique, l’impossibilité de chaîner les disques entre eux pourrait rebuter certaines personnes. Le Little Big Disk de LaCie est un peu moins rapide, mais aussi moins cher, et dispose de ports Thunderbolt en double pour le montage en série — mais il faudra composer avec une alimentation externe, le choix est clair.

À l’usage, le boîtier chauffe un peu — rien d’insupportable. Les tests prochains devraient préciser son niveau sonore et son impact sur l’autonomie de l’ordinateur. Le MyPassport Pro arrivera dans les Apple Store et autres revendeurs courant avril. Prix indicatif : 379 € pour 2 To, 559 € pour 4 To.


avatar anti2703 | 

Le concept d'avoir deux disque dans un seul boîtier est sympa, mais pourquoi avoir limité ça au thunderbolt ? Les débits procuré par deux HDD en raid 0 n'aurait pas saturé l'usb3. C'est dommage car le thunderbolt augment sensiblement les couts...

avatar calotype | 

Il me semble que c'est une histoire de thunderbolt qui peut fournir plus de jus que l'usb3, donc pour alimenter deux disques en même temps sans alim externe, je pense qu'il n'y a pas d'autre choix que le thundetbolt.

avatar calotype | 

Il me semble que c'est une histoire de thunderbolt qui peut fournir plus de jus que l'usb3, donc pour alimenter deux disques en même temps sans alim externe, je pense qu'il n'y a pas d'autre choix que le thunderbolt.

avatar Viablub | 

Seagate propose un disque dur portable auto alimentée de 4TB en Raid 0 et USB 3.
Mêmes débits, mais dans 307g et seulement 22mm. Pour 230€ à Hong Kong...
http://www.seagate.com/www-content/product-content/hdd-fam/fast-hdd/en-gb/fast-hdd-ds1804-1-1311gb-apac.pdf

avatar misc | 

Pas mal, de plus tant que ce sont des disques a plateau, l'USB3 ne devrais pas être saturé. (d'ou moin besoin de payer le premium thunderbolt)

avatar wahwax | 

Ça achète mac et ça pinaille pour quelques euro de coûts de fabrication. Retourne sur PC...

avatar samshit | 

Allez tu peux faire mieux que ça ;)
(n'est pas wolf qui veut)

avatar misc | 

N'importe quoi.

avatar Armaniac | 

Le coup de ne pas pouvoir le chainer en thunderbolt avec autre chose est pour moi rédhibitoire. J'ai un Macook Air mi-2012 que j'utilise très très souvent connecté à un écran externe (donc via le thunderbolt), et je n'ai qu'un seul de ces ports. Donc impossible de brancher les deux appareils en même temps. Pas top.

avatar Niarlatop | 

Je ne comprends pas pourquoi la rédac regrette l'absence de ThunderBolt 2 dans un tel disque.
Le débit est déjà loin de saturer le ThunderBolt 1, il n'y a pas de second port pour chaîner, alors franchement alourdir la facture avec du TB2, non merci…

Même en en faisant un boîtier évolutif dans lequel placer deux SSD haut de gamme on arriverait tout juste aux 1 Go/s de débit, ne saturant encore une fois pas le TB1 ou tout juste.

Le TB2 aura sa place dans un boîtier externe permettant de brancher en RAID des SSD PCIExpress ou dans un futur proche, en SATA-Express.

avatar rondex8002 | 

Pour le modèle 1x2To, je trouve le prix un poil trop cher. Par comparaison j'ai un boitier IcyBox Raid 0/1 (100€) avec 2 disques 1To. Un écran pour choisir le type de RAID et vérifier le bon fonctionnement. eSATA, Firewire 800 x2, USB 2 (3 sur le nouveau modèle). En FireWire 800 (avec convertisseur TB-FW sur un MBPR 15) le boitier avec les 2 disques est autoalimenté. Sinon, il faut une alimentation externe.

Mais, vu la finesse du disque, la finition, le TB. C'est vraiment intéressant. Par contre, si on ne peut pas changer le mode RAID 0 en RAID 1, c'est un peu dommage.

Sinon, c'est plutôt bien de voir de plus en plus d'appareils TB. C'était un peu logique avec la sortie du Mac Pro.

avatar misc | 

Ou les WD passport element a 105€ les 2TB en 2.5" USB3. (plus comparable il me semble)

avatar rondex8002 | 

L'intérêt que j'y vois (pour moi en tout cas) c'est le système de RAID 1. J'ai dessus les bases d'iTunes, iPhoto/Aperture, iMovie, Jeux, Time Machine,... Et l'intérêt de ce système c'est la tolérance de panne. Même si je sauvegarde 1x par mois. Un RAID 1 procure une certaine sécurité (on est d'accord, ce n'est pas un système de sauvegarde).
Je n'ai que 256Go de SSD sur ma machine, 512 serait toujours insuffisant, 1To serait parfait, mais non disponible et est hors de prix pour le moment. Peut-être pour ma prochaine machine.
Et ce disque est super pour la mobilité.

avatar SteveC72 | 

USB3 vs Thunderbolt

C'est bien simple , ce n'est pas une simple question de vitesse, mais de largeur de bande ...

Le goulot , ou bien l'effet d'étranglement sur un port Thunderbolt versus un port USB ne se compare simplement pas . Le Thunderbolt bénéficie de la largeur de bande PCIe 4x multi et donc multi protocole.

L’USB est vu par le système comme un perf externe , externe ... Le Thunderbolt est vu comme un Perf interne , externe tout comme le eSATA ..

C'est tout comme comparer un système multiple CPU et mono CPU ........ peut importe la vitesse de ton mono CPU il ne pourra s’accomplir des mêmes tâches qu'un système multi CPU ....

Donc si on désire installé une ou plusieurs VM sur ce genre de disque , il demeurera plus performant et bien même cela que l’USB'4' irait de façon linéaire plus rapidement .

DIsque de WD est orienté pour une clientèle professionel et donc pour une utulisation professionel et c'est a dire donc via l'utilisation de logiciel professionel et non pas simplement y mettre ses morceaux de iTune ou sa banque photo ...

Après ça, continuer de vous obstiner sur la vitesse de transfert

avatar Sylvain ALLAIN | 

@ Paul Tabery

"On regrettera l’absence de Thunderbolt 2 : sans doute liée à un coût de production plus élevé, elle reste difficile à justifier…" (Dixit l'auteur).

Rien à voir avec un problème de coût mais tout simplement lié aux limitations des débits de l'interface SATA III (les disques sont interconnectés ainsi en interne) dont les débits sont limités à 6 Go/s. Difficile avec deux disques durs de saturer le SATA III.
Alors… Du Thunderbolt II n'aurait aucun intérêt et, absolument, aucune incidence sur les performances.

CONNEXION UTILISATEUR