Jonathan Ive (RED) dingue de matériaux

Stéphane Moussie |

« Ils peuvent avoir l'air de deux types normaux qui discutent dans un bar. Mais quand vous les écoutez vous comprenez qu'ils mesurent les verres et parlent de la circonférence. » Voici comment Bono, le chanteur de U2, décrit les designers Jonathan Ive et Marc Newson. Les deux amis ont accordé une interview Vanity Fair à l'occasion de la vente aux enchères qui se tiendra bientôt pour (RED), l'initiative pour la lutte contre le sida lancée par Bono.

Photo Vanity Fair ©

La rock star a rencontré Ive par l'intermédiaire de Steve Jobs. En 2004, Bono est allé voir le patron d'Apple pour lui proposer de faire la promotion de l'iPod. Une partie de l'accord consistait à réaliser une version spéciale de l'iPod en rouge et noir. C'est le designer de Cupertino en personne qui est venu remettre le baladeur à Bono chez lui, à Dublin. Deux ans plus tard, Bono a convaincu Jobs de sortir un iPod rouge dont une partie des recettes serait reversée à la campagne Product (RED).

Aujourd'hui, le cofondateur d'Apple n'est plus là, mais Ive continue de participer activement à la campagne (RED). Avec son ami de longue date Marc Newson, qui a sa propre entreprise de design, il a sélectionné une quarantaine d'objets qui seront mis aux enchères pour le compte du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

Ils ont eux-mêmes conçu en collaboration deux objets qui ont été dévoilés récemment : un appareil photo Leica M et une table en aluminium. L'appareil photo a nécessité des centaines de prototypes différents. 55 ingénieurs ont pris part à ce projet qui a comptabilisé 2 149 heures de travail. Tous ces efforts pour une pièce unique. « J'ai trouvé ça très étrange et inhabituel de mettre toute cette énergie et cet amour dans une chose qui ne sera produite qu'à une seule unité, a déclaré Ive, plus habitué à voir ses créations se vendre par dizaines de millions d'exemplaires. Mais n'est-ce pas magnifique ? »

Ive et Newson partagent la même vision de leur métier — le design n'est pas qu'une affaire d'apparence — et le même perfectionnisme.

« Nous sommes tous les deux des fanatiques en matière de soin et d'attention portés aux choses que les gens ne voient pas immédiatement, expose Ive. C'est comme la finition de l'arrière d'un tiroir. Personne ne va le remarquer, mais vous le faites quand même. Les produits sont une forme de communication. Ils exposent votre système de valeurs, ce à quoi vous portez attention. »

Les designers disent partager tous les deux une fascination pour les matériaux. « Nous parlons rarement de formes. Nous parlons des processus et des matériaux et de la façon dont ils fonctionnent. » Les propriétés d'un matériau ont une incidence sur la manière dont un objet est fabriqué, et, in fine, sur son apparence.

C'est cette conception du design qui fait regretter à Ive la tendance actuelle qui éloigne les designers de l'artisanat. « Nous traversons une période singulière où les objets sont conçus graphiquement, sur un ordinateur. Aujourd'hui, il y a des étudiants sortants de l'université qui ne savent pas faire quelque chose par eux-mêmes. [...] Tant que vous n'avez pas pressé du métal vous-même, vous ne comprenez pas ce matériau. »

Tags
avatar Marksanders | 

Moi j'ai fait de la métallurgie pendant 5 ans j'ai couler du bronze !!!!

avatar Dv@be | 

J'adore le titre.

avatar R3y_on2 | 

Bug notif is back

avatar Jack Pot | 

L'homme qui parlait à l'oreille des matériaux :-)

avatar Jack Pot | 

@Marksanders :
Tu voulais pas dire couler un bonze ?

avatar Djipsy5 | 

Je l'admire trop Ive. Une vraie référence ce mec!

avatar Madalvée | 

Des centaines de prototypes pour un exemplaire. Ils comptent relever leur note Greenpeace ?

avatar Elrifiano | 

Une pure pépite ce Jony Ive il est aussi unique et important pour Apple que Steve Jobs et iOS 7 est une franche réussite.

avatar Malvik2 | 

Trop bien les produits red: acheté un iPhone 5S case version (RED) donc samedi, même pas une semaine après c'est une horreur: elle prend toute la crasse comme une éponge, s'abîme très très vite etc...énorme déception

avatar Dadourun | 

2000 heures pour 50 ingénieurs ? Ben, ils ont bossé 1 semaine, quoi...

Sinon, je suis malheureusement d'accord avec Ive : les étudiants ne connaissent pas les matériaux et n'ont pas le contact avec la réalité. Ils ne savent pas dessiner non plus : les règles du dessin industriel leurs sont étrangères, et les documents qu'ils produisent pour les mémoires techniques sont incompréhensibles.

avatar zzBoibes | 

C'est pas mal de voir des gens se donner pour des causes quelle qu'elles soient. Après savoir si les 2000 heures de travail n'auraient pas été mieux "dépensées" que pour faire un seul appareil (Que je trouve par ailleurs très bof) est une autre bonne question....

avatar pierreko | 

Bah le but c'est aussi de montrer qu'on est impliqué en faisant quelque chose d'impeccable, et là il s'agit d'un produit qui sera vendu donc il faut qu'il ait de la valeur ajoutée. Et 2149 heures de travail ça fait que 43 heures par semaine, c'est faisable en une semaine de 5 jours en faisant 8h par jour, ce qui est si énorme que ça...

avatar pacou | 

@Yanik

Vous avez le hoquet?

avatar benleo | 

Superbe photo où l'on peut voir la derniere création de Jon. Un joli petit doigt habillement caché dérrière une posture décontracte.
Ah, vous n'aimez pas Ios7 ? Voici sa réponse. :D

Jon Ive est un bon*. Digne héritier de Dieter Rams.

* (sauf sur ios7 dont le développement a dû tomber pensant ses vacances ou dans une période où il abusait des psychotrope.)

avatar pierreko | 

Il n'est pas que question de design sur iOS7... Moi personnellement je trouve ce coup de jeune très réussi...

avatar benleo | 

Superbe photo où l'on peut voir la derniere création de Jon. Un joli petit doigt habillement caché dérrière une posture décontracte.
Ah, vous n'aimez pas Ios7 ? Voici sa réponse. :D

Jon Ive est un bon*. Digne héritier de Dieter Rams.

* (sauf sur ios7 dont le développement a dû tomber pensant ses vacances ou dans une période où il abusait des psychotrope.)

avatar pacou | 

M. Jonathan Ive est l'homme qui a su produire ce dont Jobs rêvait, et a ce sens du détail qui flatte l'ego de celui qui possède l'objet.
Regardez et touchez un MacBook Pro ou un Air puis allez au rayon netbook et portable des 'compatible' PC et regardez et touchez ces appareils. Moi ça me touche. Je suis toujours épaté de sentir la différence avant même d'avoir allumer la machine.
Quand au côté épuré de iOS 7, c'est sûr que cela change mais cela donne a mon sens cette sensation de zen qui manquait avant. Donc autant j'ai toujours aimé le fonctionnement général de iOS, autant il a su ajouté un petit quelque chose qui le rend différent et agréable.

M Ive est un homme clé.

avatar Anonyme (non vérifié) | 

Mais pourquoi en sortir un seul ? Ils pourraient en sortir une centaine histoire d'avoir le plus d'argent possible !

Sinon rien a voir mais j'ai un bug lorsque j'écris un commentaire, si j'ai le malheur de détacher le clavier de mon ipad mini lorsque la fenêtre pour écrire le commentaire est ouverte, cette fenêtre glisse vers le bas et impossible de voir se que j'écris !

avatar pierreko | 

Parce que s'il y a un seul produit, ils vont tous se battre pour l'avoir... C'est logique

avatar helmuthelmut | 

L'appareil est le leica le plus horrible que j'ai vu de ma vie, alors que la marque a été précurseur du design minimaliste.
Ive a pris trop d'importance chez Apple. Il surfe sur la vague de Jobs en poussant au maximum sa propre starisation.
Pour l'instant on ne peut pas dire que depuis que Ive est aux commandes sans Jobs qu'il ait réussi à nous impressionner. C'est plutôt le contraire. Je trouve que le design chez apple perd de son côté unique.

avatar Perc3val | 

@pacou :
'M Ive est un homme clé.'

Comme passe partout ?

----[>]

avatar nova313 | 

@ :
Si ils se mettent a en vendre une centaine, cela aura un impact sur le prix final. Même si c'est plus rentable d'en fabriquer un plutôt qu'une centaine, cela reste un objet de collection unique. La mise au enchère sera rude pour acquérir cette objet, contrairement au fait qu'il y en ai une centaine.

Ferrari est un bon exemple. Lorsque la firme a sorti la F40, il n'y avait que 40 exemplaires fabriqués. Le succès à était t-elle, qu'ils en ont produit d'autres, ce qui a fait chuter la valeur de cette voiture, et a été très sévèrement critiquer par des gens qui en faisaient une fierté pour Ferarri la semaine précédente.

avatar pacou | 

@Perc3val :
:-D

avatar boussiko | 

helmuthelmut

retour dans les années 50.....

avatar aldomoco | 

@Marksanders :
'Moi j'ai fait de la métallurgie pendant 5 ans j'ai couler du bronze !!!!'

... pour 5 ans ? tu ne fais pas trop de faute d'orthographe !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR