Chroniques du SAV : eMac ! Ô rage ! Ô désespoir !

La redaction |


Vus de l'extérieur et parfois même de l'intérieur, les Mac sont souvent sinon toujours parfaits, normal, Apple le dit. Du moins ils semblent l'être, car il peut en aller tout autrement… "Mackie" fut technicien atelier chez un important revendeur Apple pendant 10 ans, de 2001 à 2011. Une situation privilégiée pour observer les machines d'Apple sous un autre angle, celui de leurs petits ou grands pépins et défauts. Voici la première de ces chroniques estivales sur le "SAV du Mac". Aujourd'hui, l'eMac.

Par ce cri du cœur, vous aurez compris que je n’aime pas, déteste, hais ce Mac (inutile de choisir la mention, elles s'ajoutent). Pourtant tout avait bien commencé avec cette grosse machine sortie en avril 2002 et que personne n’attendait. À cette époque, le premier iPod n’était sur le marché que depuis quelques mois. Même fraîcheur pour l’iMac G4 qui avait justement remisé le tube cathodique des premiers iMac au rang des anciennes technologies en voie d'abandon chez Apple.

Bref, tout le monde n’avait d’yeux que pour le nouvel iMac G4, son écran LCD, sa forme unique de tournesol et son lecteur DVD qui vous tirait la langue. Le vénérable iMac G3, qui était toujours présent au catalogue, avait été vite éclipsé ! Et… patatras, voilà qu'Apple annonce cet eMac, mais réservé au monde de l’éducation.

Lorsque je l'ai vu, le réflexe fut « Intéressant ! Un écran 17 pouces, bien moins cher qu’un iMac G4, mais pourquoi uniquement pour le monde de l’éducation ? » Je m’en mords encore les doigts, car ce Mac finira par être disponible pour tous et sera un succès… sauf chez les techniciens qui ont eu à le réparer. Et les occasions n'ont pas manqué !

Car passée la première bonne impression, cette machine se révéla pleine de défauts. Pire, on en découvrait certains sitôt qu'elle était déballée et démarrée.

- Lourde ! La bestiole, malgré ses 23 kg, n'offrait aucune prise évidente pour la soulever ou ne serait-ce que pour la tenir correctement dans les bras sans fléchir. Il n'y avait pas de grosse poignée intégrée comme sur l'iMac. Au bout de 10 eMac soulevés par jour, imaginez l'état du dos des réparateurs.

- Bruyante ! Avec son gros ventilateur, son disque dur Quantum (bien souvent) et son imposant tube cathodique qui déclenchait un « degauss » à chaque allumage ou sortie de veille.

- Tranchante ! Des rebords coupants de l’armature du tube cathodique, il m'est resté une jolie cicatrice.

- Capricieuse ! Beaucoup de pannes pour des problèmes récurrents.

Si vous dites « câble IVAD » aux vieux de la vieille du SAV ils se souviendront très certainement d’un problème qui touchait les premiers eMac, à savoir l’image qui se mettait « en trapèze » et redevenait « normale » après une bonne claque salvatrice sur son châssis. Il fallut d’ailleurs un moment avant qu’une solution ne se présente. Pendant ce temps, les techniciens réalisaient un démontage/remontage du câble avec un point de colle pour le fixer, voire un changement du tube cathodique avec cette satanée carcasse coupante.

Dans les joyeusetés du début, il y eut aussi les soucis du modem interne 56K qui, faute d’un pilote fonctionnel, se déconnectait au bout de quelques secondes. Une instabilité strictement logicielle qui donnera quelques retours SAV inutiles pour un hypothétique défaut matériel et de bons maux de crâne.

Et voilà qu'autour de la fin 2005, un nouveau problème commence à faire son apparition avec les dernières générations : des plantages complètement aléatoires. Une fois n’est pas coutume, les coupables seront très vite identifiés : des condensateurs défectueux qui présentaient un gonflement, puis une fuite d’électrolyte. Ce défaut s'est d'ailleurs aussi manifesté sur les premiers iMac G5 (bug avec la vidéo), les premières bornes AirPort (syndrome des 3 voyants rouges qui flashent) et de manière plus générale, çà et là chez les fabricants informatiques.

Cette anomalie donnera lieu à un programme d’extension de garantie d’Apple. Avec comme conséquence des changements massifs de la carte mère logique et un ballet d'eMac dans les SAV, revenus martyriser le dos des techniciens. Sans compter d'autres contorsions, administratives cette fois, pour les machines qui venaient à peine de dépasser le délai de prise en charge afin qu'elles bénéficient gracieusement de cette réparation.

Il y a quelques semaines, j’ai croisé 2 eMac dans la rue attendant une mise à la poubelle. Ils y sont restés !



Sur le même sujet :
- Les autres chroniques du SAV

avatar Louhac | 
J'ai acheté un eMac en septembre 2004 et je l'ai donné en 2009, il a toujours très bien fonctionné pendant ces 5 ans. Je lui trouve les mêmes défauts que tout le monde bruit et encombrement (le poids je m'en foutais un peu). Et je plussois quelques commentaires ci-dessus sur l'évolution du design chez Apple: - La machine la mieux dessinée est l'iMac G4 : écran orientable absolument dans tous les sens très facilement, très beau (j'en avais un avec les haut parleur "chopes de bière") , très facile à déplacer pour le coup (trop, on me l'a volé), silencieux. On pouvait caler un bouquin ou des feuilles de notes sur l'unité centrale juste devant soit pour bosser. Vraiment très dommage que ce design ait été abandonné ! - je n'ai jamais eu de palourde, mais cette machine inspire immédiatement la sympathie et cette poignée ça devait quand même être pratique.
avatar Adrien13 | 
Pour le poids de l'eMac, ses 23kg ne sont pas si excessifs comparé aux 21 à 22kg des écrans CRT Apple tels que le 17" Apple Studio Display. Pour 1 à 2kg de plus, on a un ordinateur complet tout de même. De plus les pannes n'ont pas touché tous les eMac. Même si un (trop) grand nombre d'en eux ont eu des pannes, de nombreux propriétaires les utilisent encore après avoir augmenté la mémoire vive et remplacé le disque dur.
avatar zbouab | 
J'ai eu le modèle 700 mhz qui a fonctionné sans souci. Le seul pb a été le bruit omniprésent du ventilo, digne d'un boeing au décollage que j'ai réussi à maîtriser . J'ai ajouté un variateur zalman sur le fil du ventilo. Mon Emac est devenu aussi silencieux qu'un Imac G5. (bidouille trouvée sur Macbid.!) Pas de pb de surchauffe ni quoi que ce soit.... Revendu ensuite en parfait état pour un G5....
avatar raoultcool | 
@mariojsfilipe : salut Mario ;) toujours au même centre ?
avatar damien83 | 
Moi j'ai gardé un vielle iMac g3 sous os9 ... N'a j'aimerai bien avoir le cd d'installation d'osx mais malgré mais nombreuse recherche ... J'ai rien trouvé à part en Allemagne ..
avatar denmakesmusic | 
mouai, mon emac 800 tourne encore, c'est increvable, jamais eu de problème. Par contre bruyant et lourd ok.
avatar JB | 
Ben ma mère à eu du bol alors, le sien (1Ghz) tourne toujours impeccable comme ordi principal et lui a permis de monter tous ses films de vacances (2 disques externe) depuis des années !
avatar MacMarc | 
Pourquoi tant de haine? Oui, je vois bien les arguments, mais bon... C'est le problème avec les techniciens d'une marque (je vois ça dans le domaine automobile, mais forcément c'est la même chose dans les autres domaines): ils sont dégoûtés par les problèmes rencontrés dans le cadre de leur travail, vu qu'ils ne voient pas les machines qui n'ont pas de problèmes, et croient que c'est propre à la marque.
avatar sopcaja | 
@Mitchells Pour moi le meilleur Mac de tout les temps , n'est pas le classic, mais plutôt le Performa 250., qui a apporté l'écran couleur au grand public
avatar Mitchells | 
@sopcaja: Il me semble qu'on avait déjà la couleur sur les "boîtes à Pizza", LC et LCII. Souvenirs émus là aussi :-) J'ai gardé un souvenir fort du Mac Classic parce que c'était mon premier Mac... Je me souviens en particulier d'une après-midi passée à faire le trajet Chicago-New-York sur un petit monomoteur et d'avoir réussi à me poser sans encombre sur la piste 1 de Kennedy Airport. C'était avec Fligh Simulator, en noir et blanc, sur un écran de 9 pouces, les paysages étaient des rectangles gris et c'était fabuleux !
avatar stravinsky | 
Marrant cet article. C'est plus facile de parler des problèmes du Mac pour un modèle vieux de 10 ans, plutôt que des problèmes des modèles actuels. Dans 10 ans, vous ferez un article du même style sur les écrans de merde de l'imac ? 10 ans, ça doit être la période de prescription pour avoir le droit de critiquer Apple. Une clause prévue dans le contrat qui lie les sites publicitaires du style Macdégénération et la Secte ?
avatar Etienne000 | 
L'eMac de ma mère tourne toujours très bien. C'est le modèle 1.42Ghz, avec 2Go de ram sous Leopard !
avatar Captain Nemo | 
Le mien tourne toujours (sous Tiger car il ramait trop sous Leopard) sans probleme, hormis un demontage du capot il y a 5 ou 6 ans pour dépoussiérer l'intérieur. Bon, le bruit du ventilateur, ça fatigue.
avatar Captain Nemo | 
Erreur, je n'ai jamais installé Leopard sur mon eMac... Je confonds avec une autre machine. Faut dire que ça fait si longtemps !
avatar borbor (non vérifié) | 
Il y en a quelques uns à l'école de ma fille. ils n'ont ps l'air de poser beaucoup de soucis. Sinon j'ai un iMac Tournesol qui va sur ses 10 ans et qui marche toujours, lui aussi toutefois très bruyant, surtout avec des trucs en Flash, le ventilo va clairement en zone rouge. Mon cube, 13 ans et toutes ses dents, toujours silencieux. Seul point noir : les boulettes, les haut parleurs se sont littéralement décomposés cette année. J'aime bien les pièces de collections. :)
avatar ange | 
@Cowboy Funcky : Pour le changement des condos sur iMac G5, voir l'article MacGe que j'ai complété avec des refs récentes de condos à moins de 10€ le jeu... https://www.macg.co/news/voir/133677/comment-reparer-un-imac-g5-a-la-video-defaillante (Pour l'avoir fait 2x, cela marche (bon la troisième non, c'est autre chose qui a lâché.) Et en effet, j'attends aussi l'article de M. Mackie sur l'imac G5. Et cela me rappelle aussi mon premier mac : Mac LC, LC pour Low Cost.....
avatar Captain Nemo | 
Maintenant que j'y repense, j'avais rencontré dans un restaurant d'Osaka il y a plus que quelques années un type qui travaillait chez Apple. Quand je lui ai dit que j'avais un eMac, il m'avait répondu: "Bonne machine, mais toutes celles qui ont tel numéro de série sont foireuses". J'ai balancé l'info notée sur un coin de nappe en papier après avoir vérifié que ma machine n'était pas concernée.
avatar Petrvs92 | 
Le mien marche... mais l'écran s'éteint au bout de trois ou quatre minutes sans raisons. J'ai branché un écran HP récupéré pour 10 euros au boulot avec un câble mini-DVI vers VGA, et tout va bien. Sauf que cela fait un peu volumineux, mais bon, c'est pour une école au Cameroun, et ils sont contents....

Pages

CONNEXION UTILISATEUR