Les Mac trop chauds échouent à s'enregistrer aux outils de gestion de parc

Mickaël Bazoge |

L'administration d'une flotte d'ordinateurs dans une entreprise ou une école n'est déjà pas une tâche facile. Mais si en plus le processus d'activation est compliqué par un bug idiot, il y a de quoi se les mordre et en l'occurrence, la faute en incombe ici à Apple qui prend tout son temps pour livrer un correctif.

Nathaniel Strauss, admin' dans une école américaine, a eu le malheur de se coltiner le problème alors qu'il était en pleine configuration de plus de mille Mac le mois dernier. À quelques encablures de la rentrée, autant dire qu'il n'avait pas trop le temps de niaiser, mais il n'a pas eu le choix : un grand nombre de machines de son parc n'étaient pas en mesure de s'enregistrer sur sa plateforme de gestion à distance.

L'assistant de configuration de gestion à distance restait bloqué sur le panneau de récupération de l'enregistrement d'activation ; ou il affichait une erreur ; ou il ne se lançait pas du tout. 80% des Mac du parc de l'école ne parvenaient pas à s'enregistrer. L'installation des ordinateurs devait durer une semaine, pendant ce qui est déjà une période très chargée de l'année.

En substance car les détails sont assez techniques, le problème est lié à un fichier spécifique, UCRT, qui est indispensable au certificat d'authentification à un service Apple ou un MDM. Lancer une configuration d'enregistrement sans ce fichier fait planter l'assistant. Les logs ont montré que lorsque les entrailles d'un Mac atteignent une certaine chaleur, le processus d'installation contourne UCRT et par conséquent, empêche le Mac de s'enrôler correctement.

L'installation de macOS sur un Mac branché au secteur (surtout des MacBook Air 2020 dans cet exemple) dans une pièce à 21° fait grimper la température interne de la machine autour de 100°. Ce seuil empêche le processus d'inscription de faire appel à l'UCRT et pire encore, il n'existe aucun moyen de forcer une requête UCRT, à moins d'être un ingénieur Apple (l'information n'est en tout cas pas disponible pour les admins).

Le seul moyen est d'attendre quelques minutes que le processeur refroidisse, ce qui permet un enregistrement normal du Mac. Nathaniel a mis au point un script qui permet de multiplier les tentatives d'enregistrement avec des cycles d'attente, de quelques secondes à plusieurs minutes.

Le bug a été rapporté à Apple en octobre 2019, peu de temps après le lancement de macOS Catalina. D'après l'assistance de l'entreprise, un correctif est prévu pour macOS Big Sur. « Cela ne devrait pas demander un cycle de révision majeure », estime notre admin'. « Comme mon expérience le montre, un Mac trop chaud peut arrêter le processus d'enregistrement, ce qui réduit à néant l'expérience "sans friction" promise aux administrateurs depuis des années », déplore-t-il.

avatar touraco | 

Aucun problème avec un MDM

avatar e2x | 

Cette réaction d’Apple de corriger une ptite merde au prochain MacOs entier me dégoûte même si je ne suis pas directement concerné. Car cela en dit long sur ttes les autres merdes que tu rencontres sans aucune réponse ni assurance que cela sera réglé un jour.
🧑🏾‍🦯

avatar occam | 

@e2x

C’est en partie ce que me disait, écoeuré, un copain architecte dont le MBP calait en plein rendering, les jours de canicule.
D’autre part, disait-il pour se consoler, c’est l’une des rares machines qui font plaisir à regarder même quand elles sont éteintes.
En cela, il n’avait pas tort. Du tout.
La beauté de l’objet — éteint — est un réel plaisir.

Mais ça ne l’avançait pas plus que ça pour bosser.
Moi non plus, quand ma machine m’a lâché.
Sauf que dans mon cas, ce fut la surchauffe de trop qui me décida à acheter les composants de mon premier mini-ATX à refroidissement passif par convection lamellaire forcée. Plus un heat-pipe qui force l’humilité. On ne badine pas avec la thermodynamique.

Depuis, la canicule n’est plus une raison pour ne pas bosser. Zen. 🕉. 🆒.

avatar jcp25 | 

@occam
La beauté de l’objet — éteint — est un réel plaisir.
--
Faut quand même pas pousser !
C'est un outil et uniquement un outil.
Il suffit pour s'en persuader de récuperer un Macbook HS de coller les deux morceaux pour qu'il ne s'ouvre pas et de l'offrir à qqn.
La réaction ne sera jamais "que c'est beau, quel réel plaisir, quelle œuvre d'art" mais plutôt "c'est quoi cette merde, tu sais où tu peux te la carrer..."
Tout est relatif...

avatar Bigdidou | 

@jcp25

« Faut quand même pas pousser ! »

Tu parles à occam...

avatar jcp25 | 

@Bigdidou

Tu as raison.
Toutes les excuses 😜😜😜😜😜

avatar raoolito | 

@occam

je n’ai plus de machine portables apple depuis mon MBP2012 à cause de l’explosion des soucis de temperature qui a suivi la cure d’amincissement des années 2012/16
D’ailleurs, en c equi me concerne, les iMac et MacMini tiennent tres bien la chaleur, c’est est bluffant, du coup pas de raison de changer.
Je précise que la seule option possible dans l’avenir ce seront les macARM, la température en plein rendu sera très interessante à suivre...

avatar pocketalex | 

Festival de Cannes 2019, j'ai posé mon Macbook 12" à un endroit un peu trop exposé au soleil, je l'ai récupé vraiment, vraiment chaud

Il m'a demandé d'attendre de refroidir avant d'être utilisable

C'est la seule fois de ma vie qu'un tel souci m'est arrivé avec un ordinateur. Sur le coup ça fait bizarre, je me suis coltiné masse de bugs, mais ça ...

Après coup c'est drôle

Le même souci m'est arrivé plein de fois avec des smartphones, Apple ou pas Apple. Mais c'est des appareils plus exposés au soleil que les ordinateurs, donc faut faire gaffe. ça peut même faire péter les batteries je pense.

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

@e2x

Les équipes d'Apple sont occupées à développer les produits fantastiques de demain et n'ont pas le temps de corriger ceux qui sont déjà vendus.

avatar Pierre H | 

Clair. CatastrophLina aura été une bouse de bout en bout, et restera une bouse puisque même sa version finale n'est pas aboutie. Il faudrait une version .7 voire .8 et du boulot pour en faire un truc correct. Faut donc croire que la peur de l'actionnaire mécontent est plus forte que la peur du client mécontent.

avatar r e m y | 

@e2x

Et ça devient systématique! Je suis toujours bloqué à l'avant dernière version de Mojave car la roture dernière introduit un bug graphique sur certains modèles d'iMac 5K (dont le mien) qui nécessite d'éteindre brutalement pour redémarrer quand il se produit (en perdant au passage ce qu'on n'avait pas eu le temps ou pas pensé à sauvegarder).
Le bug a connu mais il est corrigé avec Catalina. Il ne le sera pas sur Mojave (et comme il est hors de question que j'utilise Catalina...)

Certains vont dire que je radote, mais je regrette l'époque où macOS était payant. Au moins Apple avait une responsabilité vis à vis de ses clients, et quand un bug était identifié il finissait par être corrigé ! (On avait encore des correctifs de bugs sur une version de macOS jusqu'à 18 mois après la sortie de la version majeure suivante de macOS)

avatar xDave | 

La chaleur a fait tourner mon MBP en bourrique. Kernel task en consommation Max, missing clicks en pagaille.
Impossible de bosser avant 22/23h quand l’air est un pool plus frais

avatar oomu | 

@xDave

Avant de penser bug logiciel, vérifiez si y a pas un soucis de ventilation (machine encrassée, bruit bizarre, etc).

Et attention qu’à 40 degrés dehors ça peut être problématique pour un ordinateur portable typique.

Le “ Kernel task en consommation Max” est une “fonctionnalité” (si,si) de macOS pour forcer le cpu à ralentir. C’est une fausse tache que créé macos pour ralentir les autre applications et soulager le cpu quand il est trop chaud.

avatar xDave | 

@oomu

Oui c’est ce que je dis.
Je ne parle pas de bug. En revanche le ralentissement CPU est tel que des manipulations simples peuvent bloquer complètement.
Un téléchargement, affichage d’une page web ou pire un commande -S qui n’est pas pris en charge.

Il faisait très chaud ce week-end. Seule solution attendre et / ou débrancher disques externes. Voire booster les ventilateurs.
Le WiFi chauffe énormément d’ailleurs

avatar pocketalex | 

Je suis à Vence, côte d'Azur, dehors sur un transat ... et jusqu'ici tout va bien avec mon MBP 16"

Mais on a la chance d'avoir un micro-climat sur toute la cote d'Azur, et encore plus un peu dans les terres : il fait 28° alors qu'a Paris il fait 36...

Et, aussi, pour le moment je tire pas trop dessus. ça compte

avatar xDave | 

@pocketalex

Quand j’ai eu ces problèmes il devait friser les 40° à Paris. De toute manière moi-même je n’étais plus trop opérationnel 😅

avatar oomu | 

Queuah ?! Voilà un truc à étudier demain.

avatar raf30 | 

« De niaiser »....
🧐

avatar damien.thg | 

@raf30

Expression Québécoise si je ne m’abuse. 🙂

avatar Scooby-Doo | 

@damien.thg,

« Expression Québécoise si je ne m’abuse. »

Pas que québécoise, c'est aussi utilisé en français de France !

Signification : s’amuser à des choses de rien.

https://fr.wiktionary.org/wiki/niaiser

😎

avatar damien.thg | 

@Scooby-Doo

oui bien sûr que c’est Français, les québécois sont meilleurs que nous sur ce point.

Mais ce mot est très peu usité chez nous alors qu’il est courant là bas.

avatar armandgz123 | 

@damien.thg

Dans le sud je l’entends de temps en temps « pas l’temps de niaiser »

avatar gillesb14 | 

Apple carrément RAF. ?
Je traîne un bug Mail vs iCloud depuis 6 mois.
Ils m’ont fait effacer les deux macs et perdre des jours et des nuits, sans aucune réponse.
Le bug est reproductible.
Je leur ait documenté, enregistré l’écran... rien aucune réponse.
Alors je suis pas étonné plus que cela par l’histoire de cet Admin.

avatar Scooby-Doo | 

@gillesb14,

« Apple carrément RAF. ? »

Apple = Royal Air Force ?

😁

avatar Highmac | 

"Il fait trop chaud pour travailler... même pour une machine".

Fin juillet, dans l'atelier non climatisé où je travaille, il faisait 38°C, vers 17H00.
Et petit à petit les lasers, puis les machines automatiques d'assemblages commençaient à avoirs des pannes complètement aléatoires.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR